Mot-clef : André Engel

Lady Macbeth de Mzensk

Implacable Lady Macbeth de Mzensk à Bastille

Lady Macbeth de Mzensk, opéra créé en 1934 par Dimitri Chostakovitch, a toujours été très gâté à l’Opéra de Paris. Après l’esthétisme d’André Engel en 1992 et la noirceur de Martin Kušej en 2009 ,c’est au tour de Krzysztof Warlikowski de proposer sa vision de cette œuvre sulfureuse qui a fait sombrer Chostakovitch dans l’inquiétude de la disgrâce stalinienne. Sans concession, le travail du metteur en scène polonais laisse le ...
katia kabanova_bouffes0112_une

Katia Kabanova dans l’écrin des Bouffes du Nord

Chaque année, à destination de jeunes créateurs et interprètes, la Fondation Royaumont réalise plusieurs ambitieux projets de perfectionnement professionnel autour de répertoires très déterminés ; à cette fin, elle sollicite le concours pédagogique d'ensembles, d'interprètes ou de créateurs majeurs de notre temps. En 2011, pour monter, puis diffuser en tournée, une réalisation scénique de Kaťa Kabanova de Leoš Janáček, dans sa version pour voix et piano, la Fondation Royaumont a ...
salome2

Une Salomé confortable et tout public ouvre la saison de l’Opéra Bastille

En choisissant la sulfureuse Salomé de Richard Strauss, l’Opéra Bastille aurait pu ouvrir sa saison sur un coup de tonnerre semblable à celui qui marqua les débuts de cette œuvre, aussi bien au théâtre qu’ensuite à l’opéra, immergeant le spectateur pour cent minutes de  musique d’une rare densité, pleine de drame, de sang, de fureur, de séduction, d’érotisme, non dénué d’ironie, où l’ambigüité entre morbidité et sensualité est quasi permanente. ...
Janáček en version familiale

La petite renarde rusée, Janáček en version familiale

La petite renarde rusée, un opéra familial ? On pourrait le penser, vu la moyenne d’âge du public, venu en masse suivre cette histoire d’animaux aux prises avec le monde des humains et le monde tout court. Pourtant cette fable n’en est pas à un anthropomorphisme près, notamment du point de vue de la problématique de l’éveil sexuel et du rapport homme/ femme. Témoin la scène troublante ou le garde-chasse-baryton caresse le ...
Plein les oreilles

Ariane à Naxos à Strasbourg, plein les oreilles

Ariadne auf Naxos de Richard Strauss n’est pas une œuvre facile. Le projet initial d’un court opéra sur le thème mythologique d’Ariane abandonnée par Thésée devait servir de divertissement conclusif à une représentation du Bourgeois Gentilhomme de Molière, remplaçant la «turquerie» originale de Lully. Profondément remanié par le compositeur et son librettiste attitré, Hugo von Hofmannsthal, après l’échec de la création en 1912, il aboutit au singulier objet opératique qu’est ...
Rusons sur la production

Rusons sur la production

La petite renarde rusée Un champ de tournesols sortis d’un magasin d’ameublement, une voie de chemin de fer qui traverse la scène, des enfants en tenue stylisée d’insectes… Nous avions déjà vu ça quelque part : au Théâtre des Champs-Elysées il y a exactement six ans. André Engel a repris sa mise en scène produite par Lyon et le TCE pour la servir à Bastille, moyennant quelques aménagements et surtout la mention ...
« Paris, Paris, splendeur de mes désirs »

« Paris, Paris, splendeur de mes désirs »

Louise Aujourd’hui disparue de notre paysage culturel, Louise fut un des piliers du répertoire d’opéra-comique dans la première moitié du XXe siècle où elle atteignit le millier de représentations. L’ouvrage, par-delà certains aspects datés, est particulièrement intéressant en ce qu’il illustre le naturalisme en musique. « C’est Zola en musique », résumait Paul Morand. L’argument était particulièrement audacieux pour l’époque (la jeune Louise et le poète Julien s’aiment sans la légitimation ...
Un assassin à l’opéra ?

Un assassin à l’opéra ?

Cardillac Pour quelques jours, l’opéra Bastille reprend sa création de Cardillac, opéra de Paul Hindemith entré au répertoire en 2005. En trois actes et quatre tableaux, c’est au développement et au déroulement d’une étonnante intrigue qu’est convié le public. Nous sommes à Paris, le Paris du XVIIe siècle, mais qui peut sans inconvénient devenir celui aujourd’hui, au besoin dans le cadre d’un palace des années vingt. Un meurtrier en série sévit (aucune ...
Faust + Don Juan = Tom Rakewell

Faust + Don Juan = Tom Rakewell

The Rake’s progress Production déjà montée en 2001 sur cette scène, ce Rake’s progress détonne dans le paysage lyrique parisien actuel. La mise en scène ne respecte pas le livret au pied de la lettre. Du Londres du XVIIIe siècle, nous nous retrouvons dans l’Amérique des années folles, les références nombreuses à la capitale britannique présentes dans les paroles passant à la trappe. Pourtant la vision d’André Engel ne déforme pas ...
Fantômas, Arsène Lupin, Cardillac ?

Fantômas, Arsène Lupin, Cardillac ?

Le label Bel Air Classiques nous propose de manière fort opportune l’édition en DVD du spectacle d’ouverture de la saison 2005-2006 de l’Opéra national de Paris. Les opéras de Hindemith sont, en dehors du monde germanique, très rares à la scène. C’est donc avec grand intérêt que l’on se satisfaisait à l’idée de pouvoir redécouvrir sur ce support cette pièce et cette production. Impatient de composer un premier « vrai » opéra après ...
salome_1a-300x4501

Somptueuse prise de rôle de Karita Mattila

« Salomé » de Richard Strauss à l’Opéra-Bastille Pour cette seconde production de Salomé de Richard Strauss à l’Opéra Bastille, après celle d’André Engel en 1994 reprise en 1996, Hugues Gall a fait appel au metteur en scène Lev Dodin, qui avait déjà signé en ce même théâtre en 1999 une Dame de pique de Tchaïkovski décapante et iconoclaste, et, la saison dernière, au Châtelet, un Démon d’Anton Rubinstein terriblement statique ...
La maturité de « K… »

La maturité de « K… »

« K… » de Philippe Manoury Outre l’honneur rare fait par l’Opéra de Paris à un compositeur de voir une de ses œuvres créées sur l’une de ses scènes, ce théâtre offre à ses heureux élus une reprise sur cette même scène. Du moins est-ce le cas depuis que la direction de l’Opéra de Paris est assumée par Hugues Gall, puisque, dès sa nomination , les deux ouvrages initiaux donnés en ...

La Petite renarde rusée aux Champs-Elysées

Habitué à un répertoire plus conventionnel en matière d’art lyrique, le public du Théâtre des Champs-Elysées s’est fait plutôt discret pour l’ouverture de la saison avec cette Petite renarde rusée, chef d’œuvre de Leoš Janáček trop rarement représenté. La salle aux trois quarts pleine n’a guère franchement applaudi un spectacle qui, de la direction musicale à la direction scénique, était de grande qualité. André Engel réussi à mêler animaux et ...

Un libertin à New York

The Rake’s Progress C’est dans une atmosphère de bande dessinée qu’André Engel a transposé l’opéra d’Igor Stravinsky, The Rake’s Progress, dans lequel le compositeur russe rend un hommage appuyé au XVIIIe siècle. Loin de l’adaptation de Peter Sellars présentée voilà quelques saisons Théâtre du Châtelet qui déroulait l’action dans une prison californienne, le metteur en scène français, en dépit des apparences, se situe davantage dans l’esprit de la production de John ...