Mot-clef : Collegium 1704

4015023243545

Un Messie de Haendel venu de Tchéquie avec Vàclav Luks

Le label Accent propose une version live du Messie de Haendel par Vàklav Luks à la tête du chœur et de l'orchestre Collegium 1704.  Vàklav Luks a choisi sans surprise particulière la version définitive du Messie datant de 1704. On retrouvera ainsi l'ordre normal avec les derniers développements de Haendel. Dès les premières mesures de l'ouverture, l'auditeur est convaincu que cette version n'est pas une captation de plus, mais bien une ...
Kateřina Knĕžiková & Václav Luks

Le Festival de La Chaise-Dieu reprend son cours normal

De Marie-Madeleine à Sainte Cécile, d’Allegri à Duruflé, de La Chaise-Dieu à Brioude, ce sont trente concerts qui ont été proposés aux nombreux spectateurs de la 51e édition du Festival de La Chaise-Dieu. Diversité et qualité sont, comme toujours, les bases de sa programmation. Il est loin, le temps où le piano était la seule vedette du Festival de La Chaise-Dieu. Et pourtant, il est toujours là, au fil des concerts : ...
Les faux-semblants d’Arsilda de Vivaldi font merveille au Théâtre de Caen

Les faux-semblants d’Arsilda de Vivaldi font merveille au Théâtre de Caen

Caen a eu la riche idée de faire partie de l'aventure de cette co-production d’Arsilda, regina di Ponto, créée au théâtre national de la capitale slovaque. Cet opéra du célèbre prêtre roux Antonio Vivaldi est particulièrement rare sur la scène lyrique actuelle. Entre les sublimes tableaux composés par David Radok (mise en scène), Andrea Miltnerová (chorégraphies), Zuzana Ježková (costumes), Ivan Theimer (peinture) et Přemysl Janda (lumières), un orchestre déployant une ...
01_L'Olimpiade © Hana Smejkalová

Luxembourg : Les sortilèges de Mysliveček

La reprise luxembourgeoise d’un spectacle créé à Prague en mai 2013, également donné dans la foulée à Caen et à Dijon, aura au moins convaincu le grand public que les œuvres composées par Josef Mysliveček dans sa maturité artistique n’ont rien à envier aux ouvrages composés, vers la même période, par le jeune Mozart. De fait, L’Olimpiade est très certainement un des opéras les plus accomplis du compositeur tchèque, surnommé ...
National Theatre (Prague) © Hana Smejkalová

L’Olimpiade : Amours, liens du sang et amitié

Si l'on vous annonce la venue du Collegium 1704 dans la réalisation d'un opéra de Mysliveček dans votre bonne ville, courrez-y !  Vous ressortirez du spectacle le sourire jusqu'aux oreilles et la bonne humeur au cœur : en effet, que ce soient les chanteurs, le jeu des acteurs, l'orchestre, la mise en scène, les éclairages, les costumes, tout s'assemble pour offrir au spectateur un opéra réalisé à la fois avec ...
chaise_dieu

Le Messie est (bien) venu… en l’abbatiale Saint-Robert

Pour sa quatrième participation au Festival de La Chaise-Dieu, Václav Luks et ses ensembles Collegium & Collegium Vocale 1704 ont gâté le public avec deux programmes. Un premier concert avec la cantate Tönet, ihr Pauken ! Erschallet, Trompeten ! BWV 214 de Bach et le Te Deum de Zelenka puis un second avec l’emblématique Messie de Haendel. Nous avons tous dans l’oreille le son des ensembles britanniques et leur couleur typique. ...
Une esthétique de la bougie

Rinaldo à Caen, une esthétique de la bougie

Créée l’an dernier au Théâtre national de Prague, cette production est marquante, tant, pour sa première mise en scène lyrique, Louise Moaty touche juste. Par ses passées collaborations avec, entre autres, Eugène Green et par son actuel compagnonnage avec Benjamin Lazar, on devine son environnement artistique et esthétique. Son mérite initial est de l’assumer ouvertement et de le dépasser avec une probe sérénité. Son travail exhale une substantielle poétique personnelle ...
Un orchestre flamboyant

Un orchestre flamboyant

En association avec le festival de Sablé, toujours prêt à encourager les programmes audacieux, le label Zig-Zag produit un CD consacré au génie méconnu de Zelenka. L’an dernier, un premier enregistrement de ce compositeur par le Collegium 1704 avait obtenu le suffrage de la critique et du public. L’œuvre choisie ici, enregistrée l’an dernier et donnée cette année au festival de Sablé n’est pas une première au disque. Un enregistrement ...
« Ces doux fruits de l’amandier »

« Ces doux fruits de l’amandier »

Festival de Sablé-sur-Sarthe 2009 Après avoir sorti en 2007 pour le festival de Sablé, sous le label Zig-Zag Territoires La Missa Motiva ZWV18, Vaclav Luks et le Collegium 1704 poursuivent avec les mêmes partenaires leur redécouverte d’un compositeur peu connu du public français et au combien mystérieux, Jan Dismas Zelenka. L’œuvre proposée au festivalier cette année, est un oratorio I Penitenti al Sepolchro del Redentore. La sortie du CD était prévue ...
Zelenka : un comme Bach très roboratif

Zelenka : un comme Bach très roboratif

Jan Dismas Zelenka était un musicien tchèque – originaire de Bohème – qui a passé la majeure partie de sa carrière à Dresde comme joueur de contrebasse puis compositeur de musique sacrée. Pour donner l’importance qu’il convient au personnage, il suffit peut-être de dire qu’il était ami avec Jean-Sébastien Bach qui le tenait ainsi que sa musique en haute estime et qui ne manquait pas de le faire savoir. Pour ...