Mot-clef : Daishin Kashimoto

colmar10

Musicales de Colmar, after the War

Pour sa 62e édition, les Musicales de Colmar - dont la direction artistique est confiée depuis plusieurs années au violoncelliste Marc Coppey - sont consacrées à la Grande Guerre. Un geste symbolique, dans une région - l'Alsace - durement marquée par les deux conflits mondiaux. Le programme, centré sur des oeuvres écrites entre 1914 et 1918 par des compositeurs des deux rives du Rhin (et d'ailleurs), était étendu à d'autres ...
81QBUzAVJxL__SL1500_

Suite de l’intégrale Fauré chez Alpha, toujours au sommet

On ne peut que louer les enregistrements réalisés par Alpha qui, progressivement, sont en passe de devenir une référence moderne incontournable. D'une part grâce l'éminente qualité artistique de ses interprètes avec le pianiste français Eric Le Sage comme fil conducteur et d'autre part par le soin apporté à la prise de son et à la présentation en général. Ce volume 5 s'attache donc aux œuvres pour violon et piano. Les deux ...
Le Sage-Salque-Fauré

Intégrale Fauré, suite

Eric le Sage et François Salque font paraître chez Alpha le deuxième volet de leur intégrale de la musique de chambre de Fauré, qui réunit cette fois les deux Quatuors avec piano du chef de file de l’école française. En vérité, il s’agit davantage d’une confrontation que d’une réunion des deux œuvres, tant celles-ci diffèrent par l’esprit et l’écriture. Flanqué de Daishin Kashimoto et de Lise Berthaud, le duo Le ...
Un beau week-end de musique de chambre française

Eric Le Sage, un beau week-end de musique de chambre française

Le désormais traditionnel week-end de musique de chambre d’automne, à la Salle Pleyel, était consacré cette année à la musique française. C’était en fait un hommage à Fauré puisqu’à chaque concert, nous avons entendu deux de ses œuvres, complétées d’une ou deux pièces d’un autre compositeur : Debussy, Franck ou Ravel. Dans l’ensemble de la série ressortaient de manière évidente les admirables qualités de chambriste du pianiste Eric Le Sage : son jeu ...
Trio n°2 de Schubert : The Composer’s Cut.

Trio n°2 de Schubert : The Composer’s Cut.

Michel Dalberto / Daishin Kashimoto / Xavier Philips En ce dimanche matin terne et pluvieux, il y avait au moins deux bonnes raisons de se lever. La première, c’était de courir au Théâtre du Châtelet pour y voir la réunion de trois très grands interprètes : Daishin Kashimoto au violon, Xavier Phillips au violoncelle et Michel Dalberto au piano. La seconde, c’était de venir s’émerveiller pour une poignée de mesures de Schubert ...
daishin_kashimoto

Du Pays du Soleil Levant un éblouissement …

Olrap L’affiche nous avait tous trompés : nous imaginions des accords orientaux, un exotisme peut-être anecdotique, puisqu’on nous annonçait un chef, un soliste et un compositeur tous trois japonais. Nous faisions fausse route : nous avons vécu une communion musicale dans une prodigieuse universalité. Kiyotaka Teraoka, jeune chef au parcours déjà prestigieux couronné par des prix internationaux et des critiques très élogieuses, a dirigé avec force et délicatesse, sachant ménager aussi bien les nuances ...
Une magnifique Staatskapelle accompagne un prometteur violoniste Daishin Kashimoto

Une magnifique Staatskapelle accompagne un prometteur violoniste Daishin Kashimoto

C’est à Dresde et en concert qu’a été enregistré ce disque somme toute assez court, puisqu’il ne contient que les 43 minutes du Concerto pour violon de Brahms. Ce minutage, classique du temps des 33 tours, mais un peu limite pour un CD, peut surprendre, surtout pour une œuvre très largement enregistrée et parfois plusieurs fois, par les plus grands violonistes. Le couplage « idéal » serait sans doute avec le Double ...
Un programme audacieux

Un programme audacieux

Festival de l’Empéri : la fin du temps Les soirées musicales du Festival de l’Empéri tiennent cette année encore leurs promesses : instants de complicité musicale partagés, joie de faire de la musique ensemble offerte au public, et ce en toute simplicité. Pourtant, le programme de cette soirée avait de quoi dérouter l’auditoire : proposer dans une même soirée Fauré et Messiaen était déjà un pari intéressant, mais ajouter à cela Boccherini et Molino, ...
Musique de chambre … avec vue

Musique de chambre … avec vue

Les Musicales d’Auberive : IIIe édition Pour ce qui est de la vue, et pour le touriste de passage, l’amoureux des vieilles pierres, l’amateur d’art ou tout mélomane – amateur de « violon dans un courant d’art » – en attente de l’heure du concert, c’est d’abord cette abbaye d’Auberive (Haute-Marne), site exceptionnel avec ses imposants bâtiments et dépendances, son chevet cistercien aux vitraux rénovés, son cloître (XVIIIe siècle) et son vaste ...
Daishin Kashimoto et Itamar Golan au Louvre

Daishin Kashimoto et Itamar Golan au Louvre

De l’épure tout en intensité Un piano racé, un violon aux timbrages stupéfiants (Jupiter, le Stradivarius de 1722) et, jusque dans la pureté des traits de chacun des deux musiciens, comme une complicité dans la tension. C’est dire si l’opus 50 de Beethoven, dense et marqué, était une bonne introduction pour l’opus 134 de Dimitri Chostakovitch. Ecrite pour le 60ème anniversaire de David Oïstrakh (1908-1974), elle ne fût créée qu’en 1969 ...
Sourires musicaux et cinéma muet : magique alchimie !

Sourires musicaux et cinéma muet : magique alchimie !

Festival de l’Emperi Parfois, ce qui reste en mémoire après un concert, bien plus que la musique, c’est l’ambiance chaleureuse et la complicité qui naît entre le public et les musiciens. Cela signifie-t-il que la qualité musicale n’est pas au rendez-vous ? Pas forcément. Mais ces moments privilégiés de détente et de bonne humeur autour de la musique classique sont tellement rares qu’ils en deviennent précieux. Réunissez des musiciens de talent pendant une dizaine ...