Mot-clef : Denis Podalydès

Fortunio en DVD, la perfection et l’élégance à la française

Que ce soit au niveau d’une distribution vocale composée de parfaits comédiens, d’une phalange caractérisée par une clarté orchestrale typiquement française, ou encore au niveau d’une mise en scène d’une ...

Reprise enchanteresse de Fortunio à l’Opéra-Comique

Ils étaient nombreux ce soir à avoir bravé les grèves pour venir assister à la première de ce Fortunio qui devrait marquer les annales du genre. Fortunio, comédie lyrique créée ...

Denis Podalydès emmène le Comte Ory au théâtre ce soir

Le Comte Ory est un faux cadeau pour un metteur en scène. La mise en scène créée à l’hiver 2017 à l’Opéra Comique fait, en DVD, les frais du manque d’ambition ...

Le Comte Ory à l’Opéra Comique : cadeau de fin d’année

Limpidité et qualité pour Le Comte Ory à Paris. Que ce soit la mise en scène de Denis Podalydès, la musique ou la distribution (Philippe Talbot, Julie Fuchs, Gaëlle Arquez), ...

La Clemenza de Jérémie Rhorer désormais en CD

Le spectacle avait forte impression fin 2014 sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées. Pas sûr que l’écoute du CD renouvelle le bonheur du spectateur. Reflet de la mise en scène ...

Romeo Castellucci offre de vraies funérailles à Jeanne d’Arc

Nouveau moment historique pour Jeanne d'Arc. Le metteur en scène Romeo Castellucci allonge d'une bonne demi-heure le bref chef-d’œuvre d'Arthur Honegger et tient en haleine aussi bien les réfractaires à ...

Denis Podalydès emmène Titus à la Comédie Française

Confiée par le TCE à Denis Podalydès, la nouvelle production de la Clémence de Titus de Mozart, par-delà ses défauts, apporte une pierre salutaire à la reconnaissance de cette ...

Don Pasquale au TCE, enfin on s’amuse

Enfin, dans la morosité de cette saison parisienne, peuplée de mégalomanies scéniques et de distributions boiteuses, peut-on se permettre de souffler un peu, d’apprécier un spectacle bien ficelé et bien ...

Fortunio d’André Messager à l’Opéra-Comique

André Messager, dont on cite spontanément le «duo de l’escarpolette», n’est pas seulement le compositeur de Véronique (1898). L’œuvre légère qu’est la «comédie lyrique» n’était pas selon lui la simple opérette ...