Mot-clef : Franz Welser-Möst

Welser-Möst

Welser-Möst et le Cleveland Orchestra dans la 6e de Mahler

Le passage à la Philharmonie de Paris, dans le cadre de sa tournée européenne, du Cleveland Orchestra dirigé par son actuel directeur musical, le chef autrichien Franz Welser-Möst, constitue sans nul doute un évènement musical incontournable. Sa dernière prestation l’an passé, dans la Troisième de Mahler, avait déjà suscité de nombreux commentaires. Une phalange mythique, reconnue parmi les « Big Five » américains ; un chef souvent contesté, parfois contestable, héritier d’une ...
Salzburger Festspiele
Aribert Reimann "LEAR" - Oper in zwei Teilen (1976-1978),
Libretto von Claus H. Henneberg nach William Shakespeares Tragödie King Lear in der Übersetzung von Johann Joachim Eschenburg (1777),
Premiere: 21.8.2017,
Musikalische Leitung: Franz Welser-Möst, Regie: Simon Stone, Bühne: Bob Cousins, Kostüme: Mel Page, Licht: Nick Schlieper,, Dramaturgie: Christian Arseni, 
v.l.:
Matthias Klink (Graf von Kent), 
Gerald Finley {König Lear), 

Copyright (C) Thomas Aurin
Gleditschstr. 45, D-10781 Berlin
Tel.:+49 (0)30 2175 6205 Mobil.:+49 (0)170 2933679
Abdruck nur gegen Honorar zzgl. 7% MWSt. und Belegexemplar
Steuer Nr.: 11/18/213/52812, UID Nr.: DE 170 902 977
Commerzbank, BLZ: 810 80 000, Konto-Nr.: 316 030 000
SWIFT-BIC: DRES DE FF 810, IBAN: DE07 81080000 0316030000

Lear porté à Salzbourg par Gerald Finley et Simon Stone

Sans se permettre une création comme l’an passé avec L’Ange Exterminateur d’Adès, le Festival de Salzbourg 2017 n’en oublie pas moins le répertoire contemporain et monte Lear du compositeur allemand Aribert Reimann. Des opéras de la seconde moitié du XXe siècle, celui-ci composé à la demande de Dietrich Fischer-Dieskau et commandé officiellement en 1975 par la Bayerische Staatsoper, est maintenant assuré de passer à la postérité, lorsque son créateur, encore ...
http-_com-ft-imagepublish-prod-us-s3-amazonaws-com_81c8a8a4-9c43-11e6-8324-be63473ce146

A la Scala, des Noces de Figaro très rock’n’roll

Quand Mozart est donné comme on aime l’entendre, cela provoque des émotions profondes, que peu d’autres compositeurs parviennent à nous faire percevoir de la même manière. C’est le cas dans la toute nouvelle production des Noces de Figaro du Teatro alla Scala, dirigée par un parfait Franz Welser-Möst. Tout le pouvoir évocateur de la musique du compositeur est là, dans une nouvelle mise en scène plaisante, interprétée par un plateau ...
Fidelio

Fidelio en DVD, pour Adrianne Pieczonka et Jonas Kaufmann

Trop conceptuelle, la mise en scène glaciale de Claus Guth risque peu de rallier les suffrages. Les joies procurées par ce DVD seront donc avant tout musicales, grâce notamment à deux écorchés vifs, la Leonore d’Adrianne Pieczonka et le Florestan de Jonas Kaufmann. Située dans un décor glacial constitué d’un espace nu délimité par les parois blanches d’un intérieur bourgeois, la mise en scène de Claus Guth privilégie le concept au ...

Un nouveau patron pour le Saint Paul Chamber Orchestra

Bruce Coppock, directeur du Saint Paul Chamber Orchestra (Minnesota) vient d’annoncer sa démission. Son poste sera partagé entre Jon Limbacher et à la direction artistique Kyu-Young Kim. Jon Limbacher quitte donc le Cleveland Orchestra où il officiait depuis des années comme collecteur de fonds et responsable du développement. C’est un grand tournant pour l’orchestre de Cleveland, dirigé par Franz Welser-Möst, qui vient aussi de perdre son patron Gary Hanson.
Image 30

Nikolaj Znaider et Cleveland illuminent Brahms

L'orchestre de Cleveland pose ses valises pour deux soirées données Salle Pleyel sous la direction de son directeur musical, Franz Welser-Möst.  L'occasion d'admirer la perfection sonore d'un des plus beaux orchestres du monde dans un programme consacré à Johannes Brahms. L'affiche ne laissait aucun doute sur l'importance de l'événement : L'orchestre de Cleveland dans un programme Brahms dans l'un des derniers grands concerts donnés dans une Salle Pleyel, encore dédiée à la ...
Photo-Credit-Michael-Pöhn-3

The Cleveland Orchestra in Paris : an event in itself

The Cleveland Orchestra has a prominent place, both among the greatest American orchestras and in music-lovers’ hearts. It is indeed legitimately considered one of the famous “Big Five,” with some of the best conductors of the twentieth century, such as George Szell, Lorin Maazel, and Christoph van Dohnanyi, having conducted it. Its chief conductor has been Austrian conductor Franz Welser-Möst for a decade now. The orchestra is in great shape, and ...

L’orchestre de Cleveland à Paris : un événement en soi

L'orchestre de Cleveland n'est plus à présenter ; une place de choix lui est assuré parmi les plus grands orchestres américains, les fameux « Big Five », ainsi que dans l'esprit des mélomanes, ce qui est somme toute légitime, quand on pense qu'il a été confié à certaines des meilleures baguettes du siècle passé, dont George Szell, Lorin Maazel et Christoph van Dohnanyi. Placé depuis maintenant une décennie sous la direction du chef ...

Malaise de Franz Welser-Möst à Vienne

Dimanche 31 mars le chef d'orchestre Franz Welser-Möst a été pris d'un malaise et s'est effondré à son pupitre à la fin de l'acte I de Parsifal de Wagner. La représentation a été interrompue. Ses engagements pour les semaines à venir à Chicago, et à Cleveland où il est directeur musical, ont été annulés.

Franz Welser-Möst quitte le Festival de Salzbourg

Le chef d'orchestre Franz Welser-Möst, par ailleurs directeur musical du Cleveland Orchestra et du Staatsoper de Vienne, a annulé ses engagements pour 2013, 2014 et 2015 au Festival de Salzbourg. Selon l'intéressé le planning des représentations de Cosi fan tutte serait trop serré. Alexander Pereira, directeur du festival, a déclaré " Je dois dire qu'il est très exagéré d'annuler non seulement Cosi mais aussi les productions de 2014 et 2015 alors qu'une ...
PARIS, SALLE PLEYELTHE CLEVELAND ORCHESTRA AND FRANZ WELSER-M…ST

Le Cleveland « Atomic » de Franz Welser-Möst en visite à Paris

En tournée européenne, le Cleveland Orchestra offrait aux spectateurs de la salle Pleyel deux concerts d’œuvres très classiques du répertoire symphonique, auxquelles se joignaient le plus rare Agon de Stravinsky et l’inévitable pièce américaine, en l’occurrence la Doctor Atomic Symphony de John Adams. Ce programme, assez typique des orchestres américains, avait quand même un air de patchwork, la logique rapprochant ces œuvres semblant difficile à percevoir. Toutefois la réputation d’excellence ...
fanny_clamagirand6

Festival Enesco II : deux français en territoire autrichien

Alors que les membres du gouvernement roumain, premier soutien du Festival Enesco, se rendent régulièrement aux concerts de cette manifestation, la venue de deux jeunes solistes français jouer du Mozart avec pas moins que les Wiener Philharmoniker – tout un symbole – n’a pas le moindre du monde dérangé le service culturel de l’ambassade de France ou le Centre culturel français de Bucarest. Pourtant la prestation de Fanny Clamagirand et Antoine ...
Photo-Credit-Michael-Pöhn-3

Franz Welser-Möst, le verre à moitié vide !

Le programme choisi par le chef autrichien Franz Welser-Möst pour son concert munichois est entièrement consacré au souvenir l’ancienne double monarchie austro-hongrois, à travers trois œuvres au caractère on ne peut plus contrasté. La symphonie de Haydn qui ouvre le concert est sans doute l’une de ses œuvres les plus étonnantes : en trois mouvements seulement, courte et dense, elle est d’un caractère particulièrement recueilli qui s’explique en particulier par l’utilisation ...
Franz Welser-Möst  dirige un Wagner allégé et diététique

Franz Welser-Möst dirige un Wagner allégé et diététique

La collaboration entre Franz Welser-Möst et le label DGG se poursuit avec parcimonie mais toujours avec Measha Brueggergosman en soliste. Après une symphonie n°9 de Beethoven passablement décevante et inutile, ce disque Wagner est le bienvenu ! L’exercice est risqué pour le chef autrichien qui doit affronter le fantôme du disque légendaire de George Szell (Sony) avec ce même orchestre, toujours considéré comme l’une des meilleures anthologies Wagner. Mais à l’inverse des ...
Un mythe bien vivant

L’Orchestre de Cleveland, un mythe bien vivant à Paris

Un peu comme s’il arrivait en territoire miné, l’Orchestre de Cleveland sied presque trop sagement sur la scène du Théâtre des Champs-Elysées. Circonspection, crainte de décevoir sans doute malgré le prestige qui le précède... la pression semble être à son maximum. Son dernier concert sur cette même scène remonte à 1965 avec George Szell. Sous la baguette de Franz Welser-Möst, son directeur artistique depuis huit saisons (reconduit jusqu’en 2018), il entame ...
Piano contemporain !

Piano contemporain par Leif Ove Andsnes !

Auteur d’un parcours discographique à la limite du sans faute, Leif Ove Andsnes, s’attaque à des pièces de musique contemporaine. Bel exemple de curiosité ! Dédié au pianiste, le Concerto pour piano de Marc-André Dalbavie (2006) séduit avec ses longues gammes descendantes et son dialogue avec l’orchestre qui fait passer les thèmes de l’instrument soliste au piano avec une virtuosité technique et une grande maîtrise de l’orchestration. Après un Concerto pour flûte ...
Tiefland, vérisme germain

Tiefland d’Eugen d’Albert, vérisme germain par Franz Welser Möst

Réponse allemande au vérisme italien, Tiefland d’Eugen d’Albert reste une rareté au répertoire. Quelle injustice d’être ainsi ignorée, pour une œuvre qui connut son heure de gloire au début du XXe siècle avec près de trente productions différentes avant la première guerre mondiale, dont des apparitions à l’affiche du Metropolitan Opera de New York et du Covent Garden de Londres ! L’intérêt de l’ouvrage, outre son sujet, fait de jalousies amoureuses, ...
Arabella de rêve

Arabella de rêve avec Renée Fleming

Disons-le d’emblée : cette Arabella, captée au Festival de l’Opéra de Zürich en juin 2007, est un vrai régal. Sous la baguette attentive de Franz Welser-Möst, l’orchestre de l’Opéra de Zürich tire toutes les richesses de cette superbe partition – une interprétation mariant transparence et beauté, clarté et, par moments, l’indispensable opulence du phrasé. Pour le rôle-titre, la maison suisse disposait d’une des meilleures interprètes actuelles : Renée Fleming. La richesse de ...
Christopher Ventris est Peter Grimes

Christopher Ventris est Peter Grimes

Créée en 2005, cette production de Peter Grimes se voit offrir une édition sur DVD. Belle initiative qui inscrit cette partition aux premiers plans éditoriaux. En effet, il s’agit de la quatrième version disponible sur ce format ; belle célérité pour un opéra composé après 1945. La force de coffret réside dans une réalisation vocale sans faille. Immense chanteur actuel et incontournable dans les «grands rôles» de Parsifal à Sergei dans Lady ...
Schubert et son double ?

Fierrabras de Schubert avec Jonas Kaufmann

L’histoire de la musique a retenu qu’entre Schubert et l’opéra ce fut un incessant malentendu. Remis aux premiers plans par une brillante production du festival de Vienne 1988 dirigée par Claudio Abbado, Fierrabras, ne s’est toujours pas imposé au répertoire des maisons d’opéras et il reste, hélas, une curiosité occasionnelle. En 2005, l’opéra de Zurich à qui l’on doit tant de réussites de premier plan, s’était payé une production de ...
La bohème au Festival de Zürich

La bohème au Festival de Zürich par Franz Welser-Möst

Il n’est pas aisé de renouveler l’approche d’ouvrages aussi connus que La bohème, et telle est pourtant la gageure tenue par Philippe Sireuil et Vincent Lemaire pour cette production créée au festival de Zürich en juillet 2005. La transposition dans un Montmartre d’après-guerre s’opère efficacement, même si un tel parti pris rend difficilement compréhensibles certaines allusions au contexte historique de la France de Louis-Philippe dont le livret est truffé. Le ...
La Clemenza di Tito : Una italiana Clemenza

La Clemenza di Tito : Una italiana Clemenza

La Clémence de Titus, avant-dernier opéra de Mozart, a suscité un bon nombre de commentaires sinon négatifs, du moins réservés de la part des critiques, et ce, dès sa création à cause d’une intrigue particulièrement alambiquée. Les récitatifs sont remplacés ici par des dialogues parlés d’Iso Camartin. Ils allègent un peu la partition, même si certains pourraient trouver ce parti-pris contestable. Etant donnée la complexité de l’intrigue, il nous semble ...
Perfection orchestrale, marque déposée

Perfection orchestrale, marque déposée

The Cleveland Orchestra Le premier passage à Bruxelles du Cleveland Orchestra sous la baguette de son directeur musical Franz Welser-Möst avait attiré un large public venu probablement par l’appât unique de l’orchestre étasunien connu pour la légendaire qualité de ses pupitres. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en terme de technique orchestrale et de virtuosité des musiciens le mélomane le plus exigeant n’a pas été déçu ! Les tournées sont rarement l’occasion ...
Atone et éteint

Beethoven par Franz Welser-Möst : atone et éteint

Après de brillants concerts à Lucerne et une excellente symphonie n°5 de Bruckner en DVD, on se réjouissait de retrouver le Cleveland Orchestra et son chef Franz Welser-Möst dans un tube du répertoire. On constatera d’ailleurs avec intérêt que ce disque est à placer dans le sillage d’un retour des orchestres américains (Philadelphie chez Ondine, Chicago via son label CSO, New-York et Los Angeles dans le cadre des DGG concerts) ...
Le mysticisme de l’athée ?

Bruckner par Franz Welser-Möst, le mysticisme de l’athée ?

On peut aisément s’imaginer que le marché des symphonies d'Anton Bruckner éditées en DVD est des plus étroits, et pourtant ce DVD est tout de même un évènement. Il s’agit en effet du premier témoignage de la collaboration de Franz Welser-Möst et du Cleveland Orchestra dont il assure depuis 2002 la direction musicale. Étrange paradoxe et reflet des difficultés de l’édition phonographique contemporaine, pour un orchestre qui aura fondé une ...
Simon Keenlyside : Investissement total !

Simon Keenlyside : Investissement total !

Don Giovanni L’Opéra de Zurich se fend d’un nouveau Don Giovanni dans une mise en scène de Sven-Eric Bechtolf. Evoluant dans les salons bourgeois de style Art déco, les personnages emmenés, séduits et grugés par les manigances de Don Juan se fondent dans les perspectives sans fin de la scène. Les mimiques stylisées d’une chorégraphie réglant les mouvements de figurants-danseurs donnent corps à un érotisme latent qui souligne l’ambiguïté des personnages. ...
Pelléas dans la neige

Pelléas dans la neige

Avec un nombre impressionnant de nouvelles productions chaque saison, un répertoire très varié et des distributions souvent très homogènes, l’Opéra de Zürich compte parmi les théâtres les plus intéressants du moment. Heureusement pour tous ceux qui ne peuvent s’y rendre régulièrement, un grand nombre des nouvelles productions, voire quelques reprises sont filmées et disponibles peu de temps après en DVD. Dernière publication : Pelléas et Mélisande, l’une des nouvelles productions ...
Concert de gala pour le 50e anniversaire de la réouverture du Staatsoper

Concert de gala pour le 50e anniversaire de la réouverture du Staatsoper

Voilà une soirée comme peu de théâtres lyriques du monde peuvent en offrir, en dehors du Met. Le seul descriptif du contenu donne le vertige. Cinq des plus grands chefs du monde se relayaient le 5 novembre dernier pour fêter le 50e anniversaire de la réouverture du Staatsoper viennois. Touché par les bombardements le 12 mars 1945, il fallut dix ans pour qu’il rouvre ses portes le 5 novembre 1955. ...
Une bien jolie Traviata

Une bien jolie Traviata avec Eva Mei

Au visionnage de ce DVD, présenté dans un joli coffret, on ne peut que partager l’avis enthousiaste de notre collègue Bernard Halter qui a assisté au spectacle d’origine. Certes, tout n’est pas parfait, les décors en dominante noire sont indigents et la direction d’acteurs inexistante, l’ensemble est ultra-classique, et plus que statique, mais tout du moins ne souffrons nous pas d’une impossible mise en scène « décalée » comme on les affectionne tant ...
Une pêche miraculeuse

Une pêche miraculeuse

Peter Grimes L’Opéra de Zürich propose une nouvelle production de Peter Grimes sous la régie de David Pountney, un habitué des murs zurichois. Le chef-d’œuvre lyrique de Britten se rattache de près aux origines communes du compositeur et de George Crabbe, auteur de la nouvelle inspiratrice du livret. Tous deux sont enracinés dans le Suffolk anglais. La Mer du Nord est donc l’élément central de l’œuvre. Un élément inquiétant, hostile, impitoyable, ...