Mot-clef : Gidon Saks

Fondazione Teatro La Fenice GIORGIO BATTISTELLI, RICHARD III
Direttore: Tito Ceccherini Regia: Robert Carsen
Scene e Costumi: Radu and Miruna Boruzescu
Photo ©Michele Crosera

Richard III de Giorgio Battistelli entre à La Fenice

Repris dans la mise en scène efficace de Robert Carsen, Richard III de Giorgio Battistelli trouve à La Fenice un orchestre compact tenu d’une main de maître par Tito Ceccherini, quand sur scène la troupe et les chœurs exaltent le drame de Shakespeare autour du magnifique roi de Gidon Saks. Lorsque Marc Clémeur, alors directeur du Vlamsee Opera, commande un opéra à Giorgio Battistelli et au librettiste Ian Burton, le premier ...
Un Roi Candaule surréaliste et génial à Gand

Un Roi Candaule surréaliste et génial à Gand

Huitième et dernier opéra d'Alexander von Zemlinsky, Der König Kandaules est encore trop rare sous nos latitudes. L'Opéra des Flandres confie à l'iconoclaste Andrij Zholdak les rênes d'une production majeure, tant par l'ambition que par le niveau de réalisation. Au rédacteur en chef du New-York Times qui lui demandait à quoi ressemblait son opéra Le Roi Candaule, Zemlinsky eut cette réponse plein d'humour : "It is ultra modern". Derrière l'ironie du ...
Oedipus rex

Oedipus Rex par Gardiner, un opéra de chambre ?

La discographie d’Oedipus Rex de Stravinsky est déjà riche de versions légendaires, enlevées par des chefs de haut calibre et par des solistes de renom. Ici, ce ne sont certainement pas les chanteurs choisis pour ce concert d’avril 2013 qui vont nous conduire à revoir nos choix, même si aucun parmi les trois rôles principaux ne démérite véritablement. Ainsi, le heldentenor Stuart Kelton se bat vaillamment avec la tessiture élevée ...
john_eliot-gardiner-362x361

In Paris, Happy Birthday Sir Gardiner

Oedipus-Rex is a curious work to celebrate a birthday. The opera-oratorio by Stravinsky with a libretto by Jean Cocteau translated into Latin by Cardinal Jean Daniélou (who died in the home of a prostitute), was a "very gruesome gift" according Diaghilev to celebrate the 20th anniversary of the Ballets Russes. It is with this work that John Eliot Gardiner made his tour for his 70th birthday with the LSO, with ...
john_eliot-gardiner-362x361

Happy Birthday Sir Gardiner

Curieuse oeuvre pour fêter un anniversaire. Oedipus-Rex, opéra-oratorio de Stravinsky sur un livret de Cocteau traduit en latin par l'abbé Danielou (celui-là qui mourut, une fois devenu cardinal, d'épectase chez une prostituée), était un "cadeau très macabre" selon Diaghilev pour fêter les 20 ans des Ballets Russes. C'est par cette oeuvre que John Eliot Gardiner fait sa tournée des 70 ans avec le LSO, avec en préambule Apollon Musagète. L'Antiquité n'a ...
5659_-JML1930

The Rake’s Progress par Olivier Py : Du mauvais goût en scène

L’Opéra Garnier ouvre ses portes à l’histoire stravinskienne d’un libertin mégalomane, inspirée d’une série de peintures satiriques de William Hogarth, reprise d'une production de 2008. Un classique qui met en scène les vices de l’homme dans un crescendo d’actions diaboliques qui culminent dans la folie et la mort. Alliant tradition littéraire et musicale et modernité, Stravinsky avec son Rake’s Progress réalise une des plus grandes créations de l’après-guerre. Un opéra ...
Gardiner, Berlioz et Le Freichütz

Gardiner, Berlioz et Le Freischütz

A Pillet, directeur de l’Opéra, qui lui avait demandé d’adapter Der Freichütz à la langue française en mettant le texte parlé en récitatifs, puisqu’il fallait qu’à l’Opéra de Paris tout fût chanté, Berlioz répondit en ces termes : «J’accepte votre offre à une condition : Le Freichütz sera joué absolument tel qu’il est sans rien changer dans le livret ni dans la musique». Tenu cependant d’ajouter le divertissement dansé de rigueur («tous ...
Le débauché de Warlikowski

The Rake’s Progress à Berlin, le débauché de Warlikowski

Le seul opéra long de Stravinsky avait perturbé le public de la Biennale de Venise en 1951, et on ne peut pas dire que, malgré les nouvelles productions qui se sont succédé depuis, il ait acquis une grande popularité depuis, comme le montre le remplissage médiocre de la deuxième représentation de cette nouvelle production berlinoise. Pourtant, ce chef-d’œuvre d’ambiguïté ne pouvait trouver meilleur écrin que l’art kaléidoscopique de Krzysztof Warlikowski, ...
A fond de cale

Billy Budd à fond de cale

Compositeur inclassable, Benjamin Britten reste encore mal aimé de ce côté-ci de la Manche. Son langage musical s’est forgé à l’écart des courants de la modernité sans pour autant se confondre avec un folklore et un sentimentalisme de pacotille. Sa musique, alliage complexe entre Berg, Purcell ou Debussy est révélatrice d’une des identités les plus originales du siècle précédent. Contrairement à la plupart de ses contemporains, il s’intéressa au genre ...
Billy Bud par Daniel Harding

Billy Bud par Daniel Harding

Benjamin Britten trouva le sujet de Billy Bud dans l’ultime nouvelle d’Hermann Melville alors qu’il était en contact avec Eric Crozier et l’écrivain Edward Morgan Foster. Le travail du compositeur et de ses deux librettistes commença rapidement alors qu’il venait de recevoir une commande officielle de British Arts Council dans le cadre du Festival Of Britain de 1951 qui devait marquer la renaissance des îles britanniques après la seconde guerre ...
Huis clos freudien

Huis clos freudien

Angers-Nantes-Opéra Ouvrir une saison avec Béla Bartók, il fallait oser. La salle flambante neuve Le Quai s’est pourtant remplie d’un public enthousiaste pour le premier spectacle lyrique dans ce lieu depuis son inauguration en mai dernier. Venu de Strasbourg, la vision du Mandarin merveilleux de Lucinda Childs renoue avec l’esprit de pantomime d’origine. L’argument – considéré comme licencieux le jour de la création - est à peine retouché : trois voyous obligent une ...

Billy Budd « Initiales B.B »

Une salle bien vide pour la reprise de cet opéra « masculin » de Benjamin Britten (aucun personnage féminin n’est sur scène). Pourtant la production a déjà fait ses preuves et est l’une des plus réussies de l’OPÉRA BASTILLE. La mise en scène de Francesca Zambello dans l’unique décor modulable d’Alison Chitty n’a pas pris une ride depuis sa création en 1996 et reste toujours efficace, livrant à nu aux ...