Mot-clef : Jakub Hrůša

180073

Jakub Hrůša et les Bamberger Symphoniker décevants dans Mahler

Dans le cadre du week-end thématique consacré à Gustav Mahler par la Philharmonie de Paris, les Bamberger Symphoniker dirigés par leur nouveau directeur musical Jacub Hrůša peinent à convaincre dans une Symphonie n° 3 en pointillé. En dehors de leurs origines communes (l’orchestre fut constitué après la Seconde Guerre mondiale par des musiciens germanophones tchèques passés à l’Ouest), il faut rappeler les affinités tenues qui unissent le compositeur autrichien et la ...

Le jeune chef tchèque Jakub Hrůša rempile pour cinq ans à Bamberg

Nommé à la tête du Bamberger Symphoniker en 2016, Jakub Hrůša vient d'être prolongé à la direction de la formation bavaroise jusqu'en 2026. Emploi du temps chargé pour celui qui est par ailleurs premier chef invité au Philharmonia Orchestra, et qui occupera le même poste à la Philharmonie tchèque à compter de 2018/2019.

Semyon Bychkov directeur musical de l’Orchestre philharmonique tchèque

Semyon Bychkov a été nommé chef principal et directeur musical de l'Orchestre philharmonique tchèque à compter de la saison 2018-2019. Il succèdera à Jiří Bělohlávek, décédé en mai dernier. Jakub Hrůša et Tomáš Netopil ont été nommés chefs invités principaux. Au mois de janvier 2017, lors de son passage à Paris, nous avions pu nous entretenir avec Semyon Bychkov au sujet de son projet Tchaïkovski avec l’Orchestre philharmonique tchèque.
VeuveJoyeuse2

Reprise de La Veuve Joyeuse pour la rentrée de l’Opéra de Paris

Manque de précision évident à de nombreux moments et à plusieurs niveaux, mise en scène bien trop disproportionnée pour combler cette grande salle de l’Opéra Bastille, un plateau vocal qui peine à arriver jusqu’à nos oreilles : les bulles de champagne de La Veuve Joyeuse en version allemande pétillent grâce aux chorégraphies énergiques et spectaculaires de Laurence Fanon et à la qualité des mélodies de Franz Lehár, mais ne nous font ...
HRUSA Jakub 2013 (Crédit Prague Philharmonia)_0

Albert Roussel et Bohuslav Martinů magnifiquement servis par Jakub Hrůša

Un programme intelligent, rapprochant le maître, Albert Roussel, et l’élève, Bohuslav Martinů, et une direction musicale d’une belle vitalité mais aussi très précise : ce concert dédié à deux compositeurs trop peu joués a été servi par un Philharmonique de Radio France en grande forme sous la direction inspirée du jeune chef tchèque Jakub Hrůša. Le concert s’est ouvert sur un hommage à Pierre Boulez tout récemment disparu : une interprétation par Nicolas ...

Jakub Hrůša reçoit le Prix Sir Charles Mackerras décerné pour la première fois

Le jeune chef d’orchestre tchèque Jakub Hrůša (34 ans) vient de se voir décerner le Prix Sir Charles Mackerras tout nouvellement créé. Jakub Hrůša prendra la direction de l’orchestre de Bamberg à l’été 2016. Le prix est attribué par la fondation Leos Janáček et distingue des interprètes particulièrement inspirés de l’œuvre du musicien. Sir Charles Mackerras a beaucoup fait pour cette œuvre et c’est pour cette raison que ce nouveau ...

Jakub Hrůša à Bamberg

Le jeune chef d’orchestre Jakub Hrůša (34 ans) a été désigné à la direction musicale de l’orchestre de Bamberg. Il prendra la succession de Jonathan Nott parti diriger l’Orchestre de la Suisse Romande.
Rusalka

La Rusalka de Robert Carsen de retour sur la scène de Bastille

La somptueuse production de Robert Carsen mettant en scène Rusalka d'Antonin Dvořák en 2002 revient à Bastille, après une première reprise en 2005, Turin en 2007 et continue de nous séduire. « Malheur à qui apprend à connaître un humain ». La malédiction est proférée par l'Esprit du lac et s'abat sur l'infortunée Rusalka. Nymphe des eaux et immortelle, elle s'est éprise d'un Prince qui a pris l'habitude de « se baigner entre ses ...
framusica_tourdecrou_mabille

Un remarquable Tour d’écrou filmé à Glyndebourne

Voici encore une nouvelle version filmée du Tour d'écrou : elle rappelle par certains aspects le film de Peter Weigl et le spectacle de Luc Bondy, mais trouve sa voie propre vers la réussite. La scénographie combine habilement le réalisme du mobilier avec le formalisme d'une grande cloison vitrée qui pivote entre chaque scène, à l'image des thèmes de la partition. Le parti de faire référence à l'Amérique des années cinquante ...
Christian Tetzlaff

Christian Tetzlaff l’enchanteur

Orchestre Philharmonique de Radio France L’un des atouts de l’Orchestre Philharmonique de Radio-France est sa programmation riche et variée. Outre qu’elle oblige les musiciens à ne pas s’enfermer dans un répertoire rebattu, ce qui leur impose de garder une spontanéité et une mobilisation sans faille devant les œuvres, elle nous permet de (re)découvrir des partitions peu jouées sur la scène. Discret, Christian Tetzlaff n’est pas un violoniste tapageur en mal de publicité. ...
Gendre idéal ?

Gendre idéal ?

Curieux disque ! Alors qu’on s’attendait à découvrir un jeune chef enragé dans ces partitions spectaculaires et suggestives, on est en présence d’une baguette précautionneuse et inhibée. C’est assez fâcheux et regrettable pour les Danses Lachiennes à la mise en place solide mais scolaire et surtout dans un Taras Bulba bien trop attentiste et peu transporté. Le niveau s’élève un peu avec une suite de la petite renarde rusée poétique ...
Le sens de la respiration !

Dvoràk par Jakub Hrůša, le sens de la respiration !

Le jeune chef Jakub Hrůša nous avait fait très forte impression lors d’un concert avec l’orchestre de La Monnaie (2006) dans un programme bigarré : Schœnberg, Dallapiccola, Stravinski et Dvoràk, assez sidérant de maîtrise. On le retrouve donc avec grand intérêt dans des pages tchèques dont les deux magnifiques sérénades de Dvoràk. D’apparence simple, ces deux pièces sont pourtant assez redoutables à interpréter car il faut garder un sens de la ...