Mot-clef : Loïc Félix

die-tote-stadt

La ville morte ou le pari réussi de l’Opéra de Limoges

Dans le cadre d'une programmation hivernale consacrée aux musiques de films, l'Opéra de Limoges prend le risque de programmer le chef-d'œuvre de Korngold, compositeur autrichien ayant fui le nazisme pour une carrière américaine couronnée de succès.  Représentée pour la première fois en 1920, Die Tote Stadt est l'un de ces opéras que peu de monde connaît à part peut-être par le sublime air de Marietta popularisé par Renée Fleming. Depuis les ...
BARKOUF_Acte2_photoKlaraBECK_5262bis

Barkouf, un inédit d’Offenbach pour les fêtes à Strasbourg

Événement et superbe découverte à l’Opéra national du Rhin avec la première reprise mondiale de Barkouf, opéra-bouffe oublié de Jacques Offenbach, créé à l’Opéra-Comique de Paris la veille de Noël 1860 et jamais réentendu depuis la dernière de cette série inaugurale le 16 janvier 1861. Une contribution essentielle pour inaugurer l’année du bicentenaire de la naissance du compositeur. C’est évidemment à Jean-Christophe Keck qui a déjà tant œuvré pour la réédition ...
Alagna Lemieux

Roberto Alagna livre une prestation de référence dans Samson au TCE

De retour de Vienne où il porte Samson depuis un mois, Roberto Alagna offre dans le rôle en version de concert un véritable cours de chant français pour deux soirs au Théâtre des Champs-Élysées. Face à lui Marie-Nicole Lemieux étend son art sur toute la tessiture de Dalila, escortée par des seconds rôles exemplaires et un Chœur de Radio France exalté, en plus d’un Orchestre national de France condensé sous ...
1aWERTHER_OnR_©KlaraBeck0997acte1

Werther à l’Opéra du Rhin : le dilemme de Charlotte

En centrant sa mise en scène sur le personnage de Charlotte, Tatjana Gürbaca renouvelle l’éclairage du chef d’œuvre de Massenet. Anaïk Morel  et Massimo Giordano s’intègrent avec bonheur dans cette conception, magnifiée par le superbe travail orchestral d’Ariane Matiakh. Une pièce de bois blond dans la maison du Bailly, de faible profondeur et aux perspectives raccourcies occupe tout le cadre de scène. Dans sa mise en scène créée à Zurich, Tatjana Gürbaca ...
Fantasio.03

À Genève, ennuyeux Fantasio

Satisfaction mitigée pour l’œuvre comme pour l’interprétation de ce Fantasio, opéra-comique de Jacques Offenbach présenté au Théâtre des Nations de Genève. Jacques Offenbach n’a pas composé que des chefs d’œuvre. Preuve en est ce Fantasio dont la musique souvent pauvre le dispute à un argument et à un livret mince et mal ficelé. Vous prenez un peu de Rigoletto, un peu de Cenerentola, un zeste de Lucia di Lammermoor, vous secouez ...
FANTASIO

Jacques Offenbach

opera-comique en trois actes sur un livret de Paul de Musset
cree a l'Opera Comique en 1872

direction musicale Laurent Campellone 
mise en scene Thomas Jolly
collaborateur artistique Alexandre Dain 
decors Thibaut Fack 
costumes Sylvette Dequest 
lumieres Antoine Travert et Philippe Berthome

assistant direction musicale Claire Levacher 
assistant mise en scene Katja Krueger 
assistant mise en scene pour le choeur Pier Lamande 
assistant creation costumes Magali Perrin Toinin 
chef de Chant Martin Surot 
chef de choeur Mathieu Romano

Fantasio Marianne Crebassa
Le roi de Baviere Franck Leguerinel 
La princesse Elsbeth Marie-Eve Munger 
Le prince de Mantoue Jean-Sebastien Bou 
Marinoni Loic Felix 
Flamel Alix Le Saux 
Sparck Philippe Estephe 
Facio Enguerrand de Hys 
Max Kevin Amiel 
Hartmann Flannan Obe 
Rutten, le tailleur, le garde Suisse Bruno Bayeux

choeur Choeur Aedes
orchestre Orchestre Philharmonique de Radio France

production Opera Comique
coproduction Grand Theatre de Geneve, Opera de Rouen - Normandie, Opera national de Montpellier, Croatian National Theater in Zagreb
corealisation Theatre du Chatelet 

editeur d'apres l'edition critique de Jean-Christophe Keck OEK - Boosey & Hawkes-Bote & Bock, Berlin

Le Fantasio tendre et enchanteur de l’Opéra-Comique

Des travaux retardés ? Peu importe puisque pour le lancement de la nouvelle saison de l’Opéra-Comique, le public avait rendez-vous au Théâtre du Châtelet afin d’assister à la première représentation de Fantasio. Dans un univers sombre tout autant que féérique, menée d’une main de maître par Laurent Campellone et Thomas Jolly, cette nouvelle production révèle une musique bien moins fantasque que celle à laquelle nous a accoutumé le brillant amuseur du ...
DieZauberflote_A_c_CaroleParodi_10

A Genève, une Flûte pour une autre

Malgré une série de petits scandales dans la programmation du Grand Théâtre de Genève depuis le début de cette année, le remplacement d’une production de Die Zauberflöte par une autre mise en scène, vieille de vingt ans, trois semaines avant la première représentation de celle originalement prévue passe comme une lettre à la poste grâce à une belle distribution. Le renvoi de Daniel Kramer, le metteur en scène de la production ...
fantasio-13

À Montpellier, la redécouverte d’un opéra sentimental d’Offenbach

On retrouve, avec cet opéra peu connu d'Offenbach, une veine trop ignorée de ce compositeur, l'opéra sentimental. Peut-être son tempérament de génial amuseur a-t-il occulté cet aspect, au profit d’œuvres tout aussi bien ficelées, mais dans le genre comique, ce que le public de l'époque – et d'aujourd'hui – réclamait. On se retrouve avec Fantasio plus près des Contes d'Hoffmann que de la Belle Hélène, avec un personnage en or d'étudiant ...
barbebleue

Barbe Bleue d’Offenbach à Nantes, très réjouissante

Rien de tel pour célébrer les fêtes de fin d'année qu'un opéra bouffe d'Offenbach. Alors que le marché de Noël bat son plein place Royale, le Théâtre Graslin nous offre Noël avant l'heure avec cette production de Barbe-Bleue particulièrement réjouissante. Créé au théâtre des Variétés en février 1866, Barbe-Bleue prend place dans le catalogue des œuvres d'Offenbach entre La Belle Hélène et La Vie parisienne. Signé par les mêmes librettistes, les futurs académiciens ...