Mot-clef : Orchestre La Scintilla

Oper Zürich - L'incoronazione di Poppea - 2018

Oustrac, Fuchs, Galou : un trio d’enfer pour Poppée à Zurich

Une distribution formidable et la mise en scène stimulante de Calixto Bieito portent les héros troubles de Monteverdi. Zurich et Monteverdi ? L'équipe formée de Nikolaus Harnoncourt et Jean-Pierre Ponnelle avait monté à la fin des années 1970 une trilogie qui a marqué les esprits, à défaut d'avoir très bien survécu au passage du temps ; quarante ans plus tard, à une heure où les maisons d'opéra ne font plus le ...
Cecilia_Bartoli-photo_Sébastien_Grébille

À Luxembourg, Bartoli sans Villazón

Suite à la défection de Rolando Villazón, Cecilia Bartoli assure à elle seule le programme de la soirée. Une fois encore, une démonstration de talent, de générosité et de professionnalisme. On attendait un peu le mariage de la carpe et du lapin. Celui de la grande mezzo du baroque et du chant rossinien avec la grande star mexicaine qui, il y a peu, chantait encore Verdi et Puccini sur toutes les ...
Festivalzelt_29.8.15-14

A Gstaad, un Don Giovanni goûteux

Profitant de leurs expériences scéniques pour faire vivre le théâtre de cet opéra, les interprètes de ce Don Giovanni en version de concert l’animent avec une verve extraordinaire, emportés qu’ils sont par un formidable orchestre dirigé par la baguette inspirée du jeune chef espagnol Pablo Heras-Casado. En version de concert, les opéras peuvent être d’un ennui magistral. Avec les chanteurs assis en rang d’oignons, se levant et se rasseyant en un ...
71TnUI4AbHL._SL1100_

Otello de Rossini – défi relevé par Bartoli et Osborn

Pour un théâtre, programmer l’Otello de Rossini, relève de la gageure. Tout d’abord, il faut disposer de trois ténors capables de rendre justice aux prouesses vocales de l’écriture rossinienne – sans pour autant ressembler trop l’un à l’autre. Puis, il faut un metteur en scène capable de gommer les nombreuses ruptures dramaturgiques de l’œuvre. Sans parler de l’ombre de Verdi qui, à tout moment, plane sur l’entreprise… La production filmée à ...
Halévy par Bartoli : une résurrection ratée ?

Halévy par Bartoli : une résurrection ratée ?

«Je n’hésite pas à proclamer que ce qui caractérise essentiellement l’inspiration d’Halévy, c’est avant tout le pathétique de la haute tragédie lyrique». Ces propos flatteurs de Richard Wagner concernent La Juive qu’il dirigea à plusieurs reprises. Sans doute n’a-t-il jamais approché cette autre œuvre, de jeunesse cette fois, Clari, présentée comme un opéra semi-seria en trois actes de Jacques Fromental Halévy sur un piètre livret de Pietro Giannone. La création ...
Cecilia Bartoli et Juan Diego Florez, le duo tant attendu

Cecilia Bartoli et Juan Diego Flórez, le duo tant attendu

Surprenante Cecilia Bartoli ! Alors qu’on l’attend par ici, la voilà qui débouche par là ! Avec sa gigantesque tournée européenne, son merveilleux album, son musée itinérant, ses innombrables concerts, on pensait sa passion pour La Malibran totalement assouvie. Et voilà que la mezzo romaine ressurgit pour raviver la légende de la diva du belcanto. Mettant à contribution sa «petite entreprise» de musicologues, d’historiens et autres fouilleurs de bibliothèques musicales, pour ses recherches ...
Cecilia Bartoli s’offre au belcanto

Cecilia Bartoli s’offre au belcanto

Clari Comme un boxeur remettant sans cesse son titre en jeu, Cecilia Bartoli remet en jeu sa réputation dans des expériences artistiques sans cesse renouvelées. Cette constante prise de risques est la raison d’être de cette artiste. Après avoir fait redécouvrir l’art lyrique de Vivaldi, remis Gluck à une place qu’il méritait en dépit de sa passagère éclipse, réhabilité la musique d’Antonio Salieri, touché de près le monde de l’opéra interdit ...
Brillante Cecilia

Maria Malibran et la phénoménale Cecilia Bartoli

Elle est décidément un phénomène. La couleur de sa voix, sa technique tout à fait personnelle et son charme inépuisable la rendent unique dans le monde de l’opéra : Cecilia Bartoli. Malgré un instrument plutôt limité, à la puissance très restreinte, elle continue de fasciner son public en explorant toujours de nouveaux univers. Après Vivaldi et Salieri, elle est revenu au belcanto italien du premier XIXe se tournant cette fois ...
Aux Champs-Elysées ...

Cecilia Bartoli aux Champs-Elysées

En robe rose scintillante, les cheveux longs, Cecilia Bartoli ressemble vraisemblablement à une bellissime reine à la voix divine. Envoutante, charmante, coquine et extrêmement aimable, elle a reçu un accueil ardent du public parisien grâce à un récital à la fois virtuose et intimiste qui a exalté tout son talent vocal. Accompagné par l’ensemble suisse La Scintilla, magistralement dirigé par Ada Pesch, Cecilia, en dépit d’un état de santé incertain, n’a ...
Cecilia Bartoli, extra-ordinaire !

Cecilia Bartoli, extra-ordinaire dans Sémélé!

D’une porte monumentale, un tapis rouge traverse la pièce aux murs et sol bleu-nuit. Dans cette simplicité du décor (Patrick Kinmonth) qui ne sera habillé que d’un lit immense ou de chaises alignées, Robert Carsen reprend le spectacle qu’il avait brillamment montré en 1996 au Festival d’Aix-en-Provence. L’histoire qu’il raconte reste fondamentalement la même. Sémélé, jeune femme insatisfaite, renonce à son mariage pour espérer gagner l’immortalité des Dieux. Pour se ...
La Bartoli, le génie en plus !

La Bartoli, le génie en plus !

Cecilia Bartoli Alors que le monde entier attendait la parution de son nouvel album Opera proibita (lire notre chronique), Cecilia Bartoli en offrait la primeur « live » au cercle restreint d’une salle de moins de mille places. Cet endroit construit sur des ruines d’Octodure, le nom de la Martigny romaine, est habituellement le siège de prestigieuses expositions. Mais parce que son directeur et président, le tout nouvel académicien des Arts et des ...
Tous les chemins ne mènent pas à Rome…

Tous les chemins ne mènent pas à Rome…

Haendel, Giulio Cesare in Egitto Jules César dans un beau complet blanc de la marine, des blindés en carton et des fusées de pacotille tractées par des chars pour l’armée romaine ; des costumes haute-couture avec coiffes pseudo-pittoresques pour les égyptiens ou des fracs complètement ridicules pour Achille et Nireno. Des lumières colorées mais mattes, façon loundge bar, avec des reflets de catelles de salle de bain en prime. Pour l’Egypte, des ...