Mot-clef : Srboljub Dinić

STADTTHEATER BERN

Silvia Dalla Bennetta, révélation d’une exceptionnelle Lucia di Lammermoor

Rayonnante, le rire aux lèvres, littéralement sautant de joie, les bras levés au ciel, exultant de bonheur. Une explosion qui fait plaisir à voir tant elle est spontanée et libératrice. Toute cette euphorie débordante jaillit de la soprano italienne Silvia Dalla Bennetta. D’abord toute dans son rôle, elle salue respectueusement le public et ce n’est que lorsqu’elle réalise le triomphe qui lui est réservé qu’elle prend soudain conscience de sa ...
Foto: Philipp Zinniker

Stravinsky à Berne

Un large escalier colimaçant des cintres au plateau, c’est le décor unique imaginé par Marc Adam pour sa mise en scène. Les éclairages et quelques fumerolles décideront des différentes ambiances de cette diabolique histoire d’amour. Un décor trop minimaliste pour faire vivre le livret de cet opéra car il ne se passera pas grand’chose sur cet escalier. Les neufs scènes des trois actes de Rake’s Progress se déroulent dans endroits ...
vaisseau2_berne0911

Superbe Vaisseau Fantôme à Berne

Pour son ouverture de saison, le Stadttheater de Berne offre un Vaisseau Fantôme de haut niveau impliquant le talent d’un metteur en scène dont le regard reste concentré sur l’œuvre et sur ce qu’elle raconte, laissant au spectateur le soin de réfléchir sur la portée plus lointaine de l’intrigue wagnérienne. Dès les premiers accords de l’ouverture, le spectateur assiste au spectacle pétrifiant de la noyade de Senta. Sur la vidéo projetée ...
A 23 ans, Chiara Skerath, une révélation

A 23 ans, Chiara Skerath, une révélation

Die lustigen Weiber von Windsor Le génie du librettiste Arrigo Boïto et la verve musicale de Verdi, donnent une dimension dramatique à son Falstaff de loin supérieure à celle de ces Joyeuses Commères de Windsor qu’Otto Nicolaï a tiré, cinquante ans plus tôt, de la farce de Shakespeare. Il faut louer le Stadttheater de Berne d’avoir monté cet opéra comique alors qu’il aurait été commercialement incontestablement plus payant de montrer le ...
Finalmente Scarpia !

Tosca à Berne : finalmente Scarpia !

Depuis la Tosca réalisée pour Maria Callas par Lucchino Visconti, rares sont les metteurs en scène qui ont pu donner une vision aussi claire du chef d’œuvre puccinien. Et pourtant, dans sa mise en scène, Anthony Pilavachi nous livre quelques images qui, sans s’éloigner de l’intrigue, offrent une lecture magnifiquement fouillée des personnages. Ainsi, si la figure de Tosca reste immuablement celle de l’actrice éperdument amoureuse de Mario Cavaradossi, le ...
Le prince Gremine sauve Onéguine

Le prince Gremine sauve Onéguine

Raconter l’intrigue d’un opéra n’est pas affaire aussi aisé qu’il y paraît. Mais faut-il, comme la metteure en scène coréenne Yona Kim, rajouter une histoire parallèle qui parasite l’argument ? Qu’amènent ces figurants vêtus de noir qui se couchent ou déambulent sans raison au milieu des protagonistes ? Ne se rend-elle pas compte que c’est au moment où elle les relègue en spectateurs dans les loges que la théâtralité émerge enfin ? En effet, il aura ...
Dialogues des Troglodytes !

Dialogues des Carmélites, Dialogues des Troglodytes !

Pour glorieuse qu’elle soit, chaque révolution a ses épisodes déshonorants. La Révolution française n’y échappe pas et le drame des Carmélites de Compiègne est l’un d’eux. Admirablement mis en mots par Georges Bernanos et en musique par Francis Poulenc, Les Dialogues des Carmélites sont si admirablement construits et accolés à l’Histoire, que cette œuvre ne souffre pas la transposition. On s’étonne donc que Marc Adam, directeur du Stadttheater de Berne ...
Vocalement lumineux, scéniquement noir

Un Ballo in Maschera vocalement lumineux, scéniquement noir

Si les enjeux de l’opéra sont presque toujours ceux qui régissent les pires défauts de l’humanité (Régicide, infanticide, vilenie, jalousie, et on en passe !) faut-il pour autant toujours les raconter avec des espaces scéniques noirs peuplés de soldatesques fascisantes ? Un choix scénique semble prendre le pas sur les roulottes des années passées, les échelles d’il y a quelque temps et les tubes néon de l’an dernier, accessoires chers à la vindicte ...
Le charme viennois d’Arpiné Rahdjian

Le charme viennois d’Arpiné Rahdjian

La Chauve-souris Si La Chauve-Souris est une comédie française «à-la-Feydeau» avec ses rebondissements, son cocu, ses portes qui claquent, l’opérette qu’en a tirée Johann Strauss II reste dans la tradition sinon viennoise, du moins germanique de ces spectacles légers. Le public y vient déjà conscient de la soirée divertissante qu’il va passer connaissant pertinemment les tenants et les aboutissants de la farce. Fort du succès que remporte toujours cette opérette, Bernd ...
Un conte de la réalité

Un conte de la réalité

Les Contes d’Hoffmann Dans le décor sordide d’un gazomètre désaffecté, Hoffmann poursuit inlassablement le propre emprisonnement de son personnage. Non-voyant au royaume des aveugles, pantin dans un univers de marionnettes, il est prisonnier de son insatisfaction amoureuse devant les trois femmes qui s’offrent à lui. Possédé par le diable, il s’identifie au démon jusqu’à en mimer les gestes, sa bouche muette prononçant les mêmes mots que son guide maudit. C’est le ...
Médée au Grand Guignol

Médée au Grand Guignol

Pour son ultime spectacle de la saison lyrique, le Stadttheater de Berne présente Medea, le trop rarement montré opéra de Luigi Cherubini. Si présenter une telle œuvre ressort d’une volonté d’offrir un spectacle d’une force dramatique dévastatrice, les attentes suscitées par cet événement sont loin d’être comblées. À Berne, le théâtre ne s’est pas offert les moyens de ses ambitions. Tant sur le plan théâtral que sur le plan musical. Dans ...
Des gags sans l’intrigue

Des gags sans l’intrigue

Il Barbiere di Siviglia Après son hilarante et inventive mise en scène du Voyage à Reims de Rossini en 2005, on était impatient de voir quelles idées originales Mariame Clément allaient montrer dans Il Barbiere di Siviglia. Comme il fallait s’y attendre, Mariame Clément et sa fidèle décoratrice et costumière Julia Hansen envahissent la scène avec un fourmillement de gags, de situations comiques et d’idées qui accrochent le public. Dans le ...
Désert vocal et scénique.

Rigoletto à Berne, désert vocal et scénique

Nul doute que le metteur en scène Reto Nickler saura trouver les arguments nécessaires à l’explication de la parfaite cohérence de son travail. Cependant lorsqu’un groupe de jeunes femmes court-vêtues coiffées d’une tête de lapin sort des côtés d’un immense téléviseur, on peut légitimement avoir quelques doutes quant à l’opportunité théâtrale d’une telle apparition dans ce Rigoletto de Verdi présenté sur la scène du Stadttheater de Berne. Comment comprendre le ...
Big is Beautiful !

Big is Beautiful !

Falstaff Big is Beautiful ! A Berne, la production du Falstaff de Giuseppe Verdi triomphe, en partie grâce à la prestation de deux artistes d’exception. Deux artistes choisis pour leurs qualités de chanteurs, d’acteurs avant celles qui semblent faire partie des canons actuels de l’art lyrique. A une époque où seul ne semble compter que l’aspect physique des chanteurs (et surtout des chanteuses), au moment où l’opéra se dénude, où des cantatrices ...
La Traviata et la téloche

La Traviata et la téloche

Au sortir d’une représentation de La Traviata à La Scala de Milan, un journaliste demandait à Giulietta Simionato « comment elle avait trouvé La Traviata ». La réponse de la mezzo-soprano cingla : « On ne trouve pas La Traviata, on est La Traviata ! ». Elle aurait pu en dire tout autant de la soprano Corinna Mologni (Violetta Valéry) à l’issue de cette production bernoise. Manquant de charisme, la soprano n’émeut pas. Jamais elle ne ...
L’Enlèvement en Irak

L’Enlèvement en Irak

L’enlèvement au Sérail Il faut qu’un spectacle se profile comme une référence pour que le public s’y presse pour le revoir à une année de distance. C’est le cas de l’extraordinaire Enlèvement au sérail de Mozart présenté au Stadttheater de Berne. Son directeur Eike Gramms prend parfois la veste de metteur en scène pour une ou deux productions par année. Même s’il se borne à offrir des spectacles qui racontent ce ...
Une si belle Cio-Cio-San

Yunah Lee, une si belle Cio-Cio-San

Comme un disque qu’on écoute en boucle parce qu’il nous a charmé, le Stadttheater de Berne s’est donné le défi de présenter vingt-et-une représentations de cette Madama Butterfly! Même s’agissant d’un des opéras les plus populaires de Puccini, il faut une belle confiance dans son public pour programmer vingt-et-une représentations dans une ville de quelque 150. 000 habitants. Au terme de la première, le pari semble moins hasardeux qu’il n’en ...
Haïr avec dignité, aimer avec passion

Haïr avec dignité, aimer avec passion

Mazeppa L’argument de Mazeppa n’est pas particulièrement de ceux qui vous mettent en joie. Entre les assassinats, les enlèvements, les abandons, les exécutions et la folie, pas de quoi rigoler! Rarement monté sur nos scènes, peut-être pour la constante horreur qui se propage tout au long de l’opéra, Mazeppa renferme une musique d’une grande puissance. Opéra de commande écrit entre la composition de Eugène Onéguine et de La Dame de Pique, ...