Archives de l’auteur : Jean-Claude Hulot

Brhams-Gluzman

Somptueux Brahms par Vadim Gluzman, mais trop centré sur le soliste

Brillant élève, comme Maxime Vengerov et Vadim Repin, du grand pédagogue Zakhar Bron, Vadim Gluzman nous propose un récital Brahms entièrement centré sur le soliste, malheureusement pas entouré d'accompagnateurs tout à fait à sa hauteur. Dommage car la splendeur de son interprétation aurait mérité un écrin plus raffiné. De disque en disque, Vadim Gluzman s’est affirmé comme un des grands violonistes actuels de la jeune (il est né en 1973) génération ...
Edition-Staatskapelle-Dresden-Volume-42-Bruckner-Symphonie-numero-4-Es-Dur-Romatische

La glorieuse Quatrième de Bruckner par Thielemann à Dresde

Avec ce nouvel enregistrement d'une symphonie de Bruckner, Christian Thielemann confirme qu'il a atteint à Dresde une nouvelle étape de son évolution d'interprète. La splendeur de l'orchestre lui autorise une souplesse, une chaleur voire une certaine tendresse qu'on ne lui connaissait pas jusque là. Un disque magistral en lui-même et en ce qu'il révèle une nouvelle étape d'un grand interprète. Défenseur du grand répertoire germanique, héraut revendiqué d’une certaine culture musicale ...
Mstislav-Rostropovitch-Le-Violoncelle-du-siecle-Coffret-40-CD-et-3-DVD_actu-image

Somptueux mais partiel hommage de Warner à Rostropovitch

Warner regroupe toutes les gravures réalisées par Mstislav Rostropovitch pour Melodiya puis EMI et Erato en un luxueux coffret, enrichi d'un beau livre de présentation. L'ensemble est indispensable certes mais n'offre qu'un panorama incomplet de l'art de "Rostro": peu de musique de chambre, ni d'oeuvres orchestrales ou lyriques sous sa baguette. A compléter par l'ensemble similaire édité chez DG, Universal ayant été l'autre grand éditeur du maestro russe. Mort il y ...
IMG_2762_comp

La 44e édition du Festival des Arcs ou la musique au sommet

Le festival de musique classique des Arcs reste fidèle à l'esprit de son fondateur, le promoteur Roger Godino, créateur de la station : académie d'été, concerts de musique de chambre gratuits dans une ambiance à la fois décontractée et attentive, et répertoire inventif. C'est cet ensemble qui fait de ce festival une manifestation toujours intéressante et à part dans le panorama des festivals de l'Hexagone. Les deux dernières journées du festival ...
Conclusion en apothéose pour le Festival de Saintes

Conclusion en apothéose pour le Festival de Saintes

En conclusion de l'édition 2017 du Festival de Saintes, trois concerts témoignent du niveau atteint par cette manifestation créée en 1972 : un magnifique concert de musique de chambre par de jeunes et talentueux solistes français, un concert particulièrement réussi du Jeune Orchestre de l'Abbaye dirigé par William Christie et un concert final inégal mais passionnant de Philippe Herreweghe et Dietrich Henschel, fabuleux dans les rares lieder avec orchestre de ...
Schmidt

La somptueuse 2e symphonie de Franz Schmidt sublimée par Semyon Bychkov

Éblouissant chef d’œuvre de la symphonie viennoise du XXe siècle, la Symphonie n° 2 de Franz Schmidt revient enfin au catalogue par les Wiener Philharmoniker - l'orchestre même auquel le compositeur a appartenu en son temps - sous la baguette fervent de Bychkov qui s'est pris de passion pour cette grande page encore méconnue. Une merveille indispensable ! On connaît mal en France la musique de Franz Schmidt et c’est bien ...
sokolov DG mozart rachamaninov

Enregistrements de concerts déjà anciens de Grigory Sokolov

Aujourd'hui Grigory Sokolov ne joue plus avec orchestre ; l'éditeur tente de profiter de l'actuelle popularité du maître russe pour ressortir deux concertos captés en concert il y a dix ans pour Mozart, vingt pour Rachmaninov. Que l'auditeur ne se laisse pas abuser, ces gravures déjà anciennes ne sont ni représentatives du style sophistiqué développé actuellement par le maestro, ni inoubliables en elles-même. A réserver aux stricts inconditionnels du pianiste ...
lille bianconi

Lille piano(s) Festival 2017, un grand cru

Comme chaque année depuis treize ans, Lille piano(s) Festival concentre en deux jours et demi une formidable variété de pianistes représentatifs de l'état de l'art actuel, avec parfois plusieurs concerts à la même heure en des lieux différents, ce qui contraint le critique à faire des choix cornéliens, quitte à prendre le risque de les regretter…. Pour cette édition, la programmation a fait la part belle à Prokofiev et Rachmaninov, ...
bruckner-3-dresden-staatskapelle_-1484008174

Bruckner magnifié par Yannick Nézet-Séguin à Dresde

Grand défenseur de Bruckner, Yannick Nézet-Séguin est bridé dans l'intégrale des symphonies qu'il enregistre pour Atma par les limites de l'orchestre métropolitain de Montréal. Mais lorsqu'il peut diriger la Staatskapelle de Dresde, sa rencontre avec un orchestre à la tradition brucknérienne séculaire nous vaut une lecture somptueuse de la Symphonie n°3, dans sa rédaction d'origine. Revendiquant haut et fort sa filiation avec Carlo Maria Giulini, Yannick Nézet-Séguin est vite devenu l’un ...
The-Violin-Battle

Violon ancien contre violon moderne par Philip Draganov

Confronter les violons anciens dus aux luthiers les plus réputés de Crémone et les instruments modernes n'est pas une idée nouvelle, mais pour que la comparaison ait un sens, encore faut-il que les instruments choisis soient exceptionnels et que l'interprète sache en tirer le meilleur. Ce n'est malheureusement pas le cas de ce disque plutôt décevant. La comparaison entre les violons des luthiers de Crémone et les instruments modernes fait figure ...
Bruckner-Saraste-Photo

Les débuts brucknériens encore trop timides de Jukka-Pekka Saraste

Novice en matière brucknérienne, le chef finlandais Jukka-Pekka Saraste, grand défenseur de la musique de son pays, ne parvient pas à imposer une vision suffisamment personnelle de la Huitième symphonie du compositeur autrichien. En dépit du bénéfice que lui procure un orchestre familier de cette musique depuis Günter Wand, il ne parvient pas à se hisser au niveau de son illustre prédécesseur et se contente d’une lecture assez banale de ...
21_avril_PETROVA_GILLES_DUCROS_LA_MARCA_PERNOO©CLaude_Doaré4[1]

Somptueux programme russe au festival de Pâques de Deauville

Comme chaque année, le festival de Pâques de Deauville permet de retrouver jeunes talents et artistes confirmés communiant ensemble au service de la musique. Le week-end des 21 et 22 avril nous a offert un somptueux programme russe et un moins convaincant programme baroque autour de deux claviers. C'est le prix à payer pour une programmation toujours inventive et originale. Pour sa vingt-et-unième édition, le festival de Pâques de Deauville programmait, ...
2405 X

3e intégrale Bruckner de Barenboim : rien de neuf

Pour la troisième fois de sa carrière de chef, Daniel Barenboim enregistre les neuf symphonies de Bruckner. Il est dommage que cette nouvelle version n'apporte rien à la vision que le chef avait déjà développée dans ses deux intégrales précédentes. En revanche, l'orchestre de la Staatskapelle de Berlin se révèle très inférieur à ses deux prédécesseurs, le Symphonique de Chicago et le Philharmonique de Berlin, ce qui rend ce nouveau ...
Mahler

L’étonnante mais contestable prouesse de Jonas Kaufmann dans Le Chant de la terre

On salue bien bas la prouesse que réalise Jonas Kaufmann en chantant seul les six lieder du Chant de la terre de Mahler, mais sa démarche iconoclaste ne convainc pas pleinement et ne fait pas oublier les grandes références historiques gravées par de grands chanteurs. Lorsqu’il compose Le Chant de la terre en 1908, Mahler choisit d’alterner les lieder pour le ténor avec ceux pour une voix grave, contralto ou baryton. ...
bavouzet 2

Le Printemps des Arts de Monte-Carlo célèbre le piano avec magnificence

Comme chaque année, la programmation du Printemps des Arts de Monte-Carlo se révèle d'une richesse et d'une imagination particulièrement séduisantes. Si l'exercice peut se révéler parfois inégal, il n'en demeure pas moins passionnant d'un bout à l'autre, comme l'a montré ce grand week-end dévolu au piano en majesté. Pour le deuxième week-end du Printemps des Arts de Monte-Carlo, le toujours imaginatif Marc Monnet avait concocté un programme centré sur le piano, ...
rostro

Un hommage partiel à Rostropovitch par DG

Résumer l'art d'un géant de la musique comme Rostropovitch est évidemment une gageure. De fait ce petit coffret de trois disques, au programme forcément contestable, s'avère plus frustrant qu'enthousiasmant. Ce triple CD donne une image assez partielle du génie du violoncelliste russe. Le premier disque regroupe, couplage célèbre, le Concerto de Dvořák et les Variations de Tchaïkovski avec Karajan. Vision opulente, où la puissance des berlinois symphonise presque à l’excès le Concerto ...
Merlin

Enfin l’ouvrage de référence en français sur le Philharmonique de Vienne

Passionnante et novatrice, cette biographie de l'Orchestre philharmonique de Vienne retrace l'histoire de cette formation d'exception (que beaucoup considèrent comme le plus bel orchestre du monde) à partir des musiciens qui l'ont composée et la composent encore, et non des chefs qui l'ont dirigée. Le résultat fourmille d'anecdotes parfois inédites mais n'exclut pas une réflexion enrichissante sur l'esthétique propre à cet orchestre. Le titre de ce remarquable ouvrage résume bien son ...
ACH003873145.1478840106.580x580

Une nouvelle étape du parcours brucknérien de Yannick Nézet-Séguin

Avec cette Deuxième symphonie, Yannick Nézet-Séguin poursuit une intégrale des symphonies de Bruckner qui confirme ses affinités avec l'œuvre du compositeur autrichien. Il reste fidèle à son Orchestre Métropolitain de Montréal, plus à son aise ici que dans les dernières symphonies. Avec son Orchestre Métropolitain du Québec, Yannick Nézet-Séguin a entrepris l’édification patiente d’une intégrale des symphonies d’Anton Bruckner assez unanimement saluée. Son septième volet nous offre la Deuxième symphonie, partition ...
asmutter

L’émouvant hommage de Radio France à Kurt Masur

Pour rendre hommage à la haute figure de Kurt Masur, décédé en 2015, et qui avait porté l'Orchestre national de France à son sommet durant sa direction musicale (2002-2008), Radio France a invité son fils, chef d'orchestre encore effacé par rapport au souvenir du maestro, et la grande Anne-Sophie Mutter, dont l'évolution stylistique actuelle vers un jeu au romantisme exacerbé peut déconcerter. Un concert au programme curieux et hétérogène, au ...
emmanuel-krivine-r-philippe-hurlin

Premier concert prometteur pour Emmanuel Krivine avec l’Orchestre national

Le premier concert d'Emmanuel Krivine avec son futur orchestre, le national de France, s'est révélé un succès qui laisse bien augurer de la future collaboration entre le chef et ses musiciens. Directeur musical de l’Orchestre national à compter de la saison prochaine, Emmanuel Krivine donne, ce 12 janvier, son seul concert avec l’orchestre de la saison en cours. C’est assez dire si cet événement était particulièrement attendu. Deux œuvres figurent au programme, le ...
karajan-actes-sud

La vie rêvée de Karajan selon Sylvain Fort

Brillant normalien, ancien banquier, critique musical et désormais chargé de la communication d’Emmanuel Macron, Sylvain Fort est parti du constat qu’il n’existait guère d’écrits de la main de Karajan, pour rédiger cette « autobiographie imaginaire ». Il s’en explique d’ailleurs dans le postlude qui introduit l’ouvrage et… en constitue la meilleure partie. Car pour le reste, si l’écriture est incontestablement enlevée (encore que ce Karajan rêvé s’exprime un peu trop souvent à la ...
La réjouissante Nuit à Venise de Johann Strauss à l’Opéra de Lyon

La réjouissante Nuit à Venise de Johann Strauss à l’Opéra de Lyon

Rarement jouée en raison d'un livret bien mal ficelée, la Nuit à Venise de Johann Strauss est pourtant pleine de charme. Revue et corrigée par Erich Wolfgang Korngold pour l'orchestration et par le metteur en scène Peter Langdal pour les dialogues, dans une production pleine de fantaisie et de couleurs, elle enchante le public lyonnais de cette fin d'année. Tradition oblige, l'Opéra de Lyon programme une opérette pour la période des ...
41u9xwqvcol-_sy300_

Le gigantesque hommage de Warner à Karajan

Quel hommage ! En 101 CD, Warner classics réédite tous les enregistrements de Karajan pour HMV, à l'exception des intégrales d'opéras qu'on espère retrouver également "resmastérisées". Superbe ensemble qui permet de mieux redessiner la trajectoire esthétique du grand maestro. L’aventure commence en 1946 lorsque Walter Legge va trouver un Karajan proscrit à Vienne pour lui faire graver quelques disques fabuleux avec l’illustre Philharmonie. On y perçoit comme une rage de convaincre ...
2427 X

Carolin Widmann, lecture austère des concertos de Schumann et Mendelssohn

Sœur du compositeur Jörg Widmann, la violoniste allemande réputée pour ses interprétations de musique contemporaine et consacrée Artiste de l’année 2013 aux International Classical Music Awards, signe une belle gravure de deux sommets du romantisme germanique, mais qui pâtit de l’absence de chef. Si le concerto de Mendelssohn a connu d’emblée la célébrité, celui de Schumann, longtemps caché par Clara Schumann-Wieck qui le trouvait curieusement trop faible, n’est réellement sorti de ...
beatricerana-123-by-marie-staggat

À la Baule, carte blanche au Quatuor Modigliani

Pour ces "Moments Musicaux", une carte blanche donnée pendant trois jours par René Martin au Quatuor Modigliani a permis de retrouver de jeunes musiciens français talentueux comme David Kadouch ou Adrien La Marca ainsi que d'entendre une interprétation inspirée des Variations Goldberg sous les doigts de Beatrice Rana. La carte blanche au Quatuor Modigliani était un exercice comme à l’accoutumée passionnant mais particulièrement périlleux cette fois car le quatuor français traverse ...
temirkanov-youri-sasha-gusov

Temirkanov rapproche Rachmaninov et Stravinsky au sein de la tradition russe

Pour leur rituelle visite annuelle au Théâtre des Champs-Élysées, la Philharmonie de Saint-Pétersbourg et son chef Yuri Temirkanov ont choisi de rapprocher deux chefs d’œuvres russes quasiment contemporains mais que tout oppose esthétiquement. Pari inhabituel mais résultat stimulant ! Le vaste Concerto n° 3 de Rachmaninov (1909) sonne comme un adieu nostalgique au monde fastueux de la grande Russie. On est d’emblée surpris par la disposition instrumentale. Comme à Lyon, les ...
foster

A Monaco, la Troisième Symphonie d’Enesco par Lawrence Foster

Pour fêter les 75 ans de Lawrence Foster, son chef titulaire de 1980 à 1990, l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo lui a donné carte blanche pour un concert le 21 octobre . Le chef américain d’origine roumaine a souhaité rendre hommage au pays de ses racines. D’abord en invitant le grand Radu Lupu pour le Concerto n° 23 de Mozart. Le maître roumain possède encore ce touché magique et ces phrasés raffinés ...
Gautier Capuçon se mesure aux sonates de Beethoven

Gautier Capuçon se mesure aux sonates de Beethoven

ResMusica a rencontré Gautier Capuçon à l’occasion de la sortie de son double album dédié aux sonates de Beethoven avec Frank Braley chez Warner, des œuvres qu’il va jouer à Paris en deux concerts, le premier hier à la Philharmonie de Paris, le second à la Fondation Louis Vuitton le 20 mars 2017. L'occasion d'évoquer avec lui ce que représentent ces sonates d’une part, son activité de masterclasses à la ...
arabella

Arabella Steinbacher dans l’exercice du récital avec orchestre

Très classiquement, Arabella Steinbacher sacrifie au récital avec orchestre en mêlant les grands « tubes » du répertoire de virtuosité (Saint-Saëns, Sarasate, Ravel), les pièces au mélodisme flatteur (Massenet et même le moins connu - en France - Vaughan Williams) et une rareté de Waxman. En effet en lieu et place de la Fantaisie sur Carmen de Sarasate, la violoniste allemande a préféré, apparemment sous l’influence du chef Lawrence Foster, graver ...
schaller

La consécration brucknérienne du discret Gerd Schaller

Chef discret, peu connu en France, Gerd Schaller s’est affirmé, disque après disque, comme l’un des grands interprètes brucknériens actuels. Il arrive aujourd’hui au terme d’un cycle d’enregistrements majeur. Avec cette symphonie d’étude composée en 1863, il boucle une intégrale des onze symphonies remarquable par l’emploi de partitions mises en forme par le musicologue américain William Carragan et qui a permis d’entendre des passages jusque là inconnus de la 3e et ...