Lieu : Gstaad

Caroline Goulding.01

Des récompenses aux Sommets Musicaux de Gstaad

Sous la direction artistique de Renaud Capuçon, les Sommets Musicaux 2017 de Gstaad, le pendant hivernal du Festival Menuhin, ont fermé leurs portes pour une année, non sans décerner leurs traditionnels prix à quelques-uns des jeunes artistes qui ont illuminé les concerts « jeunes talents » se déroulant chaque après-midi dans la très charmante chapelle de Gstaad. D’abord le Prix André Hofmann, du nom de la fondation créée autour de ce ...
A Gstaad, Angela Gheorghiu en diva assoluta

A Gstaad, Angela Gheorghiu en diva assoluta

Avec l’énigmatique et bref communiqué du Gstaad Menuhin Festival annonçant « pour des raisons artistiques, la soprano Angela Gheorghiu remplacera la cantatrice Anja Harteros », le concert originalement prévu de longue date n’a aucunement déçu le public. Bien au contraire ! « Donnez-moi un point d'appui, et avec mon levier, je soulèverai le Monde » affirmait Archimède. Donnez-moi un chef d’orchestre et je soulèverai le public aurait pu dire la soprano ...
zubin metha

A Gstaad, Zubin Mehta et sa machine orchestrale

Dans le cadre du Festival Menuhin, le concurrent suisse-allemand du Festival de Verbier, la Grande Tente reçoit l’Orchestre Philhamonique d’Israël à la tête duquel son chef mythique, Zubin Mehta tente d’insufler une énergie qu’il n’a plus. Un sage indien comme on les imagine. Quand il se dirige vers l’estrade, sa démarche ralentie le montre comme un vieux monsieur ne se pressant pas. Gravissant avec prudence les deux petites marches qui le portent ...
Festivalzelt_29.8.15-14

A Gstaad, un Don Giovanni goûteux

Profitant de leurs expériences scéniques pour faire vivre le théâtre de cet opéra, les interprètes de ce Don Giovanni en version de concert l’animent avec une verve extraordinaire, emportés qu’ils sont par un formidable orchestre dirigé par la baguette inspirée du jeune chef espagnol Pablo Heras-Casado. En version de concert, les opéras peuvent être d’un ennui magistral. Avec les chanteurs assis en rang d’oignons, se levant et se rasseyant en un ...
Dorothea Röschmann © Raphaël Faux

Harding dirige le Filarmonica della Scala

A Gstaad, Daniel Harding victime de sa jeunesse ? La Filarmonia de La Scala n’est pas à confondre avec l’Orchestre de La Scala. Si l’activité du second est principalement axée sur les représentations lyriques du prestigieux opéra de Milan, le premier dédie son temps à des concerts de musique symphonique. Fondé en 1982 par Claudio Abbado dans le but de développer le répertoire symphonique, les plus grands chefs d’orchestre se sont ...
Gstaad.02w

A Gstaad, Diana Damrau, Joseph Calleja et Antonio Pappano formidables complices

On imagine aisément qu’en jouant la musique de son cœur, de son esprit profondément italien, avec son London Symphony Orchestra, le chef d’orchestre Antonio Pappano (pourtant anglais de naissance) allait renverser les chaises. Il le fait au-delà de toutes les espérances. Ouvrant les feux avec l’ouverture du Barbier de Séville, la popularité de l’œuvre ne l’empêche pas d’en offrir une interprétation si chaleureuse et débordante de couleurs orchestrales qu’on a ...
bizjak2

The Sommets Musicaux Festival in Gstaad

The Sommets Musicaux festival, held in Gstaad, Switzerland, and dedicated to chamber music, was founded in 2001. It takes place during the winter season in this posh ski resort located on the linguistic border between the French- and German-speaking parts of Switzerland. This year, the festival’s subtitle was “the two-headed eagle”: indeed, piano duos (four-hands or two keyboards) had the place of honor. There are always two concerts per day, ...
soos_haags2

Gstaad, la musique aux sommets

Créé en 2001, le festival des Sommets musicaux de Gstaad, consacré à la musique de chambre, se déroule pendant la période hivernale de cette station de ski huppée située sur la frontière linguistique entre la Suisse romande et la Suisse alémanique. Cette année étaient à l'honneur, sous le titre "l'aigle à deux têtes", les duos de pianistes, à quatre mains sur un ou deux claviers. Les concerts, deux par jour, ...
Nigel+Kennedy_vign

A Saanen, Nigel Kennedy s’achète le public

On sait Nigel Kennedy provocateur, imprévisible et fantasque. Peut-être est-ce même cela qui fait sa notoriété. Reste que la superbe église du XVe siècle de Saanen était bondée pour accueillir le violoniste britannique. Fidèle à son image, il débarque vêtu d’un jean et d’une veste de toile noirs recouvrant un sweatshirt bordeaux, le tout à peine net. Le cheveu en brosse, la coupe punk, mal rasé, il reste ainsi identique ...
Leonidas Kavakos, en maître d’émotions

Leonidas Kavakos, en maître d’émotions

Menuhin Festival Gstaad 2010 Une demi-heure avant le concert, Valery Gergiev se soumet en complète décontraction aux feux d’un interviewer qui porte son unique intérêt sur le la Symphonie n° 5 de Gustav Mahler au programme de la soirée. A la fin de l’entretien, Valéry Gergiev tout en souhaitant une excellente soirée aux auditeurs de sa présentation brièvement ajoute qu’il faut s’attendre à un aussi grand moment de musique avec Leonidas ...
Petit violon deviendra grand...

Chad Hoopes, petit violon deviendra grand…

Menuhin Festival Gstaad 2010 Vainqueur du Concours Junior Menuhin en 2008, et alors que sa prestation de l’an dernier avait enchanté le public, le tout jeune violoniste Chad Hoopes était à nouveau l’invité du Festival Menuhin. Dans le cadre superbement inspirant de l’église gothique de Lauenen, à une dizaine de kilomètres de Gstaad, l’attente du public était grande pour la venue de ce que les gazettes décrivaient déjà comme l’héritier du ...
Ouverture dans la joie

Chostakovitch au-dessus de la Musique

Menuhin Festival Gstaad 2009 Sautant d’un concert à l’autre, invité de toutes parts, à Moscou aujourd’hui, à Paris demain. Un petit saut à Gstaad, avant de retourner à Londres pour un enregistrement avec le London Symphony Orchestra pour s’envoler pour le Metropolitan Opera de New York, tout en essayant de fixer des rendez-vous avec les architectes et les autorités responsables du nouveau projet du théâtre lyrique du Kirov. Valery Gergiev est ...
Martha Argerich, routine et savoir-faire

Martha Argerich, routine et savoir-faire

Menuhin Festival Gstaad 2007 Lorsque vous décidez de vous offrir un gueuleton dans un trois étoiles du Guide Michelin et que vous en ressortez en ne vous rappelant que du seul plat de poisson, votre frustration est légitime. S’offrir un concert (dont le prix des places se compare à celui d’un repas chez un grand cuisinier) auquel vous n’avez goûté qu’à quelques mesures sublimes du piano dans le Largo du Concerto ...
La vague Chostakovitch

La vague Chostakovitch

Menuhin Festival Gstaad 2006 À l’opéra, au concert, le prix des places est proportionnel à la distance entre l’auditeur et la scène. À Gstaad, si tous les sièges jouissent d’une excellente visibilité, c’est l’acoustique qui détermine le prix des places. Les grands concerts sont donnés dans une énorme tente. Au fil des ans, l’acoustique de cette immense bâtisse a été étudiée et sensiblement améliorée. Une sonorisation relayée par une série de ...
Jessye Norman ou l’habileté du déclin

Jessye Norman ou l’habileté du déclin

Menuhin Festival Au Casino, on le sait, c’est toujours la table qui gagne. D’avoir misé sur Jessye Norman, le Festival Menuhin a gagné. La grande tente du Festival avec ses 2 000 places était pleine à craquer. Et si les organisateurs ont gagné un pari commercial, le jazz, le chant, la musique ont été les grands perdants d’une soirée de faux-semblant. Au programme, une œuvre majeure de Duke Ellington, The Sacred Concert, ...
Sir Colin Davis et son orchestre

Sir Colin Davis et son orchestre

Menuhin Festival Comme dans les annonces radiophoniques des programmes musicaux des années cinquante : « Chers z’auditeurs, vous z’allez z’entendre Count Basie et son orchestre » donnant l’impression que l’orchestre ne serait rien sans son chef et que l’annonce de son seul nom suffit à certifier la qualité de la musique qu’on allait entendre, la même annonce aurait pu être faite pour ce concert symphonique. « Chers z’auditeurs, vous z’allez z’entendre Sir Colin Davis et ...
Bernard Haitink est la Musique.

Symphonie n°8 de Chostakovitch : Bernard Haitink est la Musique

Menuhin Festival Qu’y a-t-il de plus déstabilisant, de plus énervant, de plus ennuyeux dans un concert auquel vous vous faisiez fête d’assister que des changements de programme, des défections de dernières minutes et autres inconvénients dont vous n’avez pas le contrôle? Dans la précipitation de se mettre à l’abri de la pluie qui redouble sur Gstaad, vous entrez rapidement dans l’enceinte de la tente du Festival et vous vous saisissez le feuillet ...