Mot-clef : Elena Pankratova

Pa_100718_189_EnricoNawrath_presse - copie

Parsifal à Bayreuth emporté par Semyon Bychkov

Créée en 2016, la mise en scène du Parsifal d’Uwe Eric Laufenberg pour Bayreuth autour des guerres de religions au Proche-Orient laisse un scénario inabouti pour une distribution correcte mais non référente, qui demande alors de se tourner vers la fosse pour l’excellente direction de Semyon Bychkov. Le piège de Bayreuth est qu’une mise en scène, lorsqu’elle est créée, doit ensuite maintenir l’intérêt de son propos pendant quatre à sept ans. ...
Parsifal Amfortas hoch

Parsifal à Bayreuth : le vœu pieu d’Uwe Eric Laufenberg

An II pour le Parsifal oecuménique mais un brin soporifique d’Uwe Eric Laufenberg. Pourtant le message à faire passer était des plus essentiels. Marek Janowski, remplaçant au pied levé Hartmut Haenchen souffrant, anime, depuis la fosse une réalisation par trop languide. « Il m’arrive de penser qu’il serait préférable qu’il n’y ait plus de religions du tout. » Cette phrase hautement troublante du Dalaï Lama en exergue du programme introduit la réflexion du ...
Tannhäuser à Munich : Wagner par Petrenko, Dieu par Castellucci

Tannhäuser à Munich : Wagner par Petrenko, Dieu par Castellucci

Noblesse oblige, pour Tannhäuser l'Opéra de Munich combine une mise en scène complexe et passionnante de Romeo Castellucci avec une réalisation musicale de très haut vol par Kirill Petrenko. Il y a bien des formes de modernité théâtrale, et la scène lyrique d'aujourd'hui sait accueillir les esthétiques les plus diverses. En invitant pour la première fois Romeo Castellucci, l'Opéra de Munich place sa nouvelle production de Tannhäuser dans une perspective moins ...
L’Opéra de Lyon a de la mémoire : Elektra

L’Opéra de Lyon a de la mémoire : Elektra

L'Opéra de Lyon contredit l'idée que l'opéra serait un art de l'éphémère. Son Festival Mémoires regarde dans le viseur des dernières décennies et retient 3 titres. Épisode 1 : Le Couronnement de Poppée de Klaus Michael Grüber. Épisode 2 : l'Elektra que Ruth Berghaus, décédée en 1996. Episode 3: Tristan et Isolde (aus Bayreuth !) par Heiner Müller.  Il n'y a, pas davantage que dans Salomé, d'Acte II dans Elektra. Au-delà du fait ...
bayreuth 2016_parsifal1

Très classique et consensuelle nouvelle production de Parsifal à Bayreuth

Confiée à Uwe Eric Laufenberg, la mise en scène de cette nouvelle production de Parsifal joue la carte esthétique du consensus et du compromis entre modernité et tradition. Maudit Parsifal… Pour succéder à la remarquable production Herheim/Gatti, il avait été question d'inviter le sulfureux plasticien Jonathan Meese, dont la radicalité fut jugée excessive par certains et conduisit à son éviction. Deuxième écueil : l'annonce du départ d'Andris Nelsons à ...
Fidelio.02

À Genève un Fidelio inabouti

En dépit de la présence d’un des orchestres parmi les meilleurs en Europe, d’un grand chef d’orchestre, d’un chœur aux sonorités magnifiques, cette nouvelle production de Fidelio, spectacle de clôture de la saison d’opéra du Grand Théâtre de Genève, laisse l’impression de plus en plus fréquente dans ce théâtre, d'un manque patent de goût artistique. L’intrigue de Fidelio n’est certes pas de celles qui réjouissent l’humeur. L’univers carcéral n’a jamais engendré ...
frau london1

Au ROH de Londres, une éblouissante et déroutante Femme sans ombre

Le Royal Opera House de Londres propose actuellement Die Frau Ohne Schatten (La Femme sans ombre) de Richard Strauss en coproduction avec la Scala de Milan. La remarquable mise en scène de Claus Guth nous fait vivre, pendant trois heures de musique et de spectacle, la douce et terrible angoisse que l’on n'expérimente ordinairement que dans les rêves, le tout appuyé par une interprétation musicale sans bavures. La Femme sans ombre ...
femme sans ombre munich13

Munich, retour sur La Femme sans ombre

21 novembre 1963 : dans le Nationaltheater tout juste rénové, vingt ans après sa destruction, après quinze ans d’inaction et cinq ans de travaux, l’Opéra de Munich célèbre l’arrivée d’une nouvelle ère en donnant La Femme sans ombre de Richard Strauss, dans une mise en scène de l’intendant Rudolf Hartmann, qui avait déjà mis en scène la même œuvre en 1936. 21 novembre 2013 : c’est à Krzysztof Warlikowski que Nikolaus ...