Mot-clef : Eleonora Abbagnato

Eleonora Abbagnato fera ses adieux le 23 décembre

La danseuse étoile de l'Opéra de Paris et directrice du Ballet de Rome Eleonora Abbagnato fera ses adieux à la scène de l'Opéra Garnier le lundi 23 décembre dans Le Parc d'Angelin Preljocaj. Née à Palerme, elle étudie la danse à l’Académie Princesse Grace de Monte-Carlo puis au Centre de danse Rosella Hightower à Cannes, avant d'entrer à l’École de danse de l’Opéra de Paris. En 1996, elle est engagée à 18 ans dans le ...

Eleonora Abbagnato prolongée à Rome

Danseuse étoile de l’Opéra national de Paris depuis 2013, Eleonora Abbagnato est également depuis mai 2015 directrice du ballet du Teatro dell'Opera di Roma. Le directeur de l’institution italienne Carlo Fuortes vient d’annoncer sa prolongation pour trois ans à ce poste. (JBdLT)

Eleonora Abbagnato sublime La Dame aux Camélias à Garnier

Entré au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris en 2006, La Dame aux Camélias de John Neumeier est devenu un grand classique de la compagnie. Eleonora Abbagnato se donne corps et âme dans le personnage de Marguerite, qu’elle danse peut-être pour la dernière fois dans sa carrière à l’Opéra de Paris. « Manon à Marguerite, / Humilité ». Cette dédicace inscrite par Armand Duval dans le volume de Manon Lescaut qu’il ...
fancy_free_c_sebastien_mathe-OnP_b

Hommage à Jerome Robbins à l’Opéra de Paris

Une soirée de ballets comme on les aime à l’Opéra de Paris, avec cet Hommage à Jerome Robbins qui permet l’entrée au répertoire longtemps attendue de Fancy Free, son premier ballet, sur la musique de Leonard Bernstein. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Fancy Free, le premier ballet de Jerome Robbins, ne figurait pas encore au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. Et pour cause, il fallait pour cela réunir ...
cAubert

Abbagnato et Pech : Masterclass en duo au Théâtre de Paris

Sous l'impulsion de Richard Caillat et de Stéphane Hillel, la danse fait son entrée au Théâtre de Paris. Pour cette première édition du Paris de la danse, Eleonora Abbagnato et Benjamin Pech donnent une masterclass avec quatre danseurs du Ballet de l'Opéra de Rome. Les deux étoiles détaillent pour nous deux sublimes pas de deux du répertoire amoureux, extraits de Carmen de Roland Petit et du Parc d’Angelin Preljocaj. Ces deux-là ...
eleonora abbagnato

Eleonora Abbagnato, une volonté pour le Ballet de Rome

Directrice du Ballet de l'Opéra de Rome depuis mai 2015, Eleonora Abbagnato a su imposer des changements de fond :  ouverture du répertoire à des chorégraphes contemporains, augmentation du nombre de productions, recherche de nouveaux mécènes, dans un contexte politique et budgétaire difficile pour la danse en Italie. "Grâce aux liens que j’ai tissés à l’Opéra de Paris, les chorégraphes acceptent de venir ici." ResMusica : Pourquoi avoir accepté de prendre la direction du ...
L’Opéra de Rome rend hommage à la danse française

L’Opéra de Rome rend hommage à la danse française

La Soirée française concoctée par Eleonora Abbagnato met en lumière deux  chorégraphes emblématiques de la danse française, Serge Lifar et Roland Petit. Cette soirée intelligemment conçue nous fait voyager du raffinement du style néoclassique de Suite en blanc à l’énergie électrisante du Pink Floyd Ballet. Eleonora Abbagnato le dit et le répète : Roland Petit a été un « père spirituel » pour elle. Sa bonne étoile aussi, puisque c’est à ...
Balachine/Teshigawara/Bausch (saison 2017-2018)

Un triptyque Balanchine/Teshigawara/Bausch moderne et percutant

Voilà une soirée composée comme un repas de grand-chef, savamment dosée, savoureuse et épicée, un feu d’artifice pour les papilles du balletomane ! Comme un dialogue avec la fondation LVMH qui s’interroge sur ce que c'est qu'être moderne en peinture, ce programme questionne la modernité en danse, depuis Balanchine jusqu’à la nouvelle création de Saburo Teshigawara, Grand Miroir, en passant par le chef-d’œuvre absolu qu’est Le Sacre du printemps de ...

Les Joyaux de Balanchine scintillent au Palais Garnier

Le triptyque Joyaux de George Balanchine revient dans la production signée Christian Lacroix, pour un feu d’artifice étincelant du Ballet de l’Opéra de Paris. Ce n’est qu’en 2000 que la trilogie des Joyaux de Balanchine a fait son entrée au grand complet au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. L’origine de ces pièces remonte pourtant à 1967, période à laquelle en se promenant devant les bijoutiers de la 5e avenue ...
Laëtitia Pujol tire sa révérence à l’Opéra de Paris

Laetitia Pujol tire sa révérence à l’Opéra de Paris

Pour ses adieux, Laetitia Pujol a concocté un programme qui lui ressemble, à la charge émotionnelle forte. En choisissant de danser Émeraudes, puis le pas de deux de Sylvia, elle a rendu hommage à ses partenaires privilégiés, Mathieu Ganio et Manuel Legris, ainsi qu'au chorégraphe qui aura marqué sa carrière, John Neumeier. Faire ses adieux à la scène de l'Opéra de Paris est un moment unique pour toute danseuse ou danseur ...

Le Ballet de l’Opéra de Rome fait revivre La Chauve-Souris

Dirigé depuis 2015 par la danseuse étoile de l’Opéra de Paris, Eleonora Abbagnato, le Ballet de l'Opéra de Rome se produit pour la première fois à Paris avec La Chauve-Souris, un divertissement de Roland Petit, sur les lieux mêmes de sa création, le Théâtre des Champs-Élysées. C’est une famille bourgeoise, le mari, la femme et leurs enfants, qui reçoivent un vieil ami à dîner ! Dans ce premier tableau très stylisé, Roland ...
William Forsythe : nouvelle pièce pour le Ballet de l’Opéra de Paris

William Forsythe : nouvelle pièce pour le Ballet de l’Opéra de Paris

William Forsythe donne deux nouvelles pièces au Ballet de l’Opéra de Paris, en complément d’Approximate Sonata. Ce programme est porté avec jubilation par une nouvelle génération de solistes. William Forsythe a créé le duo Of any if and en 1995 pour le Frankfurt Ballet, sur une musique de Thom Willems et avec des costumes de Stephen Galloway. Il transmet aujourd’hui cette pièce aux danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris, ...
du Jeudi 03 Décembre 2015 au Jeudi 31 Décembre 2015

L’hommage à Boulez du Ballet de l’Opéra de Paris

Ligeti, Boulez, Stravinsky, ou un trio de compositeurs iconoclastes du XXe siècle pour rendre hommage à un grand chef d’orchestre. Le Ballet de l’Opéra de Paris relève brillamment le gant pour les fêtes de fin d’année en se glissant dans ce triple programme éclectique. La soirée commence sagement par Polyphonia, une pièce de 2001 chorégraphiée par Christopher Wheeldon pour le New York City Ballet. Le titre interroge, car il n’y a ...
L'histoire de Manon (Saison 2014-2015)

Manon à l’Opéra Garnier : la tentatrice était trop belle

Théâtralité et romantisme exacerbés, deux atouts qui expliquent les raisons pour lesquelles Manon Lescaut, l’œuvre de l’Abbé Prévost, écrite en 1731, a inspiré nombre de chorégraphes et connu de nombreuses adaptations, que ce soit sous forme d’opéra ou de ballet. Reprise à Garnier de la production donnée en 2012. Mac Millan, avec sa grande expérience de narrateur chorégraphique, s’est emparé du mythe de la belle Manon et a créé un ballet ...
7077_LE-RICHE-Nicolas-BOLE02-049-copyright-Laurent-Philippe-ONP2008

Nicolas Le Riche : les adieux d’un saltimbanque

La soirée d’adieux exceptionnelle de Nicolas Le Riche à l'Opéra Garnier était placée sous le signe du compagnonnage et de la filiation. Nicolas Le Riche a quitté le 9 juillet le Ballet de l’Opéra de Paris, âge de la retraite oblige, pour vivre de nouvelles aventures chorégraphiques. Une salle fervente a acclamé le danseur, entouré de ses collègues et amis, au cours d’une soirée d’adieux exceptionnelle, placée sous le signe du ...
millepied balanchine

Balanchine Millepied à l’Opéra Bastille : un festival de couleurs

Festival de couleurs et musiques éblouissantes pour le double programme Balanchine – Millepied du Ballet de l’Opéra à l’Opéra Bastille. De nouveaux costumes étincelants signés Christian Lacroix pour la reprise du Palais de Cristal, créé par George Balanchine en 1947 pour la compagnie. Une création lumineuse et colorée sur la symphonie chorégraphie de Ravel, Daphnis et Chloé, par Benjamin Millepied avec des décors de Daniel Buren. Entre jeunes pousses et ...
belleauboisdormant_onp13

Paris : La Belle au Bois Dormant en grande forme

Pour Rudolph Noureev, La Belle au bois dormant constituait le « ballet des ballets ». Il en créa sa propre version en 1989 pour le ballet de l’Opéra de Paris : « Avec La Belle au bois dormant, j’ai fait un essai non dans la création mais dans la reconstitution chorégraphique. Car je suis resté fidèle au texte originel. Seulement, il m’a fallu l’adapter aux circonstances : nombre et virtuosité des interprètes à ma disposition. ...
Teshigawara-Brown-Kylian (Saison 2013-2014)

Trois contemporains dans l’espace de Garnier

Du grand art ! Pour dresser les purs sangs que sont Aurélie Dupont et Nicolas Le Riche, il fallait bien « Darkness is hiding black horses », spectacle total du chorégraphe japonais Saburo Teshigawara, qui signe aussi la lumière, la scénographie, les costumes et même la musique (des galops remixés new age) ! Des danseurs racés, profonds, investis à l’image de Nicolas Le Riche – exceptionnel dans son interprétation de cheval sauvage. Fougueux, ample, ...
dame aux camélias

La Dame aux Camélias, un peu routinière à Garnier

La saison du Ballet de l’Opéra National de Paris s’ouvre avec la désormais familière Dame aux Camélias de Neumeier. Certaines des Étoiles l’ayant dansé sont parties depuis les dernières reprises (comme Clairemarie Osta ou Delphine Moussin), et d’autres sont devenues Étoile entretemps ; tel est le cas de Mlle Abbagnato, qui avait par ailleurs eu l’occasion de danser le rôle de Marguerite Gautier en tant que Première Danseuse. Elle se révèle ...
Troisième symphonie Malher 2013 ONP

3e Symphonie de Mahler de Neumeier : un peu de métaphysique

Septième ballet de John Neumeier entré au répertoire du Ballet de l’Opéra, en 2009, la Troisième Symphonie de Gustav Mahler est une des rares pièces de danse qui ait été montée sur l’entièreté d’une œuvre orchestrale aussi magistrale. Gustav Mahler est le compositeur de prédilection du chorégraphe prolixe, de son propre aveu. Se rendre au cérémonial de cette reprise d’un moment un rien processionnaire, on est surpris de l’évolution de ...

Eleonora Abbagnato nommé danseuse étoile de l’Opéra de Paris

A l’issue de la représentation de Carmen dans laquelle elle interprétait le rôle-titre hier soir, Eleonora Abbagnato a été nommé étoile de l’Opéra de Paris. La danseuse de 35 ans, d’origine sicilienne, ans, a fait ses classes à l’Académie Princesse Grace de Monaco et à l’Ecole Supérieure de danse de Cannes Rosella Hightower, avant de rejoindre l’Ecole de danse de l’Opéra en 1992. Elle intègre ensuite le corps de ballet ...
Visuel 2 balanchine

Balanchine, le chorégraphe qui aimait les femmes

Pour débuter la saison, l’Opéra nous propose une soirée en forme de triptyque, placée sous les auspices de Balanchine. Sérénade, Agon et Le fils prodigue : trois œuvres très différentes à la personnalité bien distincte. Du bon et du moins bon tout au long de cette soirée : retour sur les moments forts de la représentation. Sérénade se veut porteuse d’une conception de la danse novatrice et dynamique. Or, si l’œuvre ...
Le sacre du Sacre

Balanchine/Brown/Bausch, le sacre du Sacre

Choc visuel et émotion esthétique pour la reprise du Sacre du printemps de Pina Bausch, dans une soirée consacrée à trois chorégraphes majeurs du XXe siècle. C’est par Le Sacre du printemps que l’on se doit de commencer cette chronique. Même si la couche de terre répandue sur le plateau sur laquelle danse les interprètes repousse nécessairement cette pièce en fin de soirée, marquant l’odorat, la vue et l’ouïe avec intensité. ...
Le Riche prodigieux dans Neumeier

Nicolas Le Riche prodigieux dans Neumeier

Troisième Symphonie de Gustav Mahler Pari gagné avec l’entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra National de Paris de l’une des premières chorégraphies de Neumeier sur la musique de Gustav Mahler. Nicolas Le Riche est prodigieux de présence dans ce ballet fleuve, emblématique des années 70. De prime abord, le pari n’était pas gagné ! Quelle mouche avait piqué Brigitte Lefèvre, directrice du Ballet de l’Opéra national de Paris, de faire entrer au ...
Une soirée exceptionnelle

Balanchine, Noureev, Forsythe : soirée exceptionnelle

Ce programme d’une exceptionnelle qualité permet de renouer avec l’ancienne tradition des soirées de ballet, autour de trois chorégraphes réunis par une même exigence du mouvement et de l’espace. Il offre aussi son lot de bonnes surprises et de révélations, comme l’incroyable aisance de Myriam Ould-Braham ou la fluidité d’Eleonora Abbagnato dans Artifact Suite. La soirée commence par Les Quatre Tempéraments de George Balanchine, un ballet entré au répertoire de la ...
proust_ou_les_intermittences_du_coeur

Proust ou les intermittences du cœur

En mars 2007 entrait au répertoire de l’Opéra de Paris Proust ou les intermittences du cœur de Roland Petit, d’après l’œuvre de Marcel Proust. Ballet créé en août 1974 à l’Opéra de Monte-Carlo, on ne sait exactement quel était l’impératif de faire entrer cette œuvre dans le répertoire de la compagnie nationale. (Très) librement inspiré d’un monument national, la difficulté de passer d’une œuvre écrite à une œuvre chorégraphique est ...
Ivan le Terrible

Ivan le Terrible de Grigorovitch à Paris, fresque majestueuse

Grande fresque historique composée de deux actes et divisée en dix-huit tableaux, ce ballet de Youri Grigorovitch a été remonté à l’Opéra National de Paris pour quatorze représentations en 2003. Il retrace la vie tumultueuse d’Ivan le Terrible, homme à la soif démesurée de victoires et à la mégalomanie croissante. De multiples facettes de ce personnage fascinant sont explorées ici ; on rentre successivement dans l’intimité psychique du personnage, dans la ...

Triple hommage à George Balanchine par le Ballet de l’Opéra de Paris

Paris. Opéra Garnier. 16.X.2003, 6.XII.2003 et 23.XII.2003. Spectacle de ballets George Balanchine : Symphonie en Ut, musique de Georges Bizet, Le Fils prodigue, musique de Serguei Prokofiev, Les Quatre tempéraments musique de Paul Hindemith, chorégraphies de George Balanchine. Spectacle de ballets Balanchine/Robbins : Concerto Barocco, musique de J.S Bach, Tchaïkovski – Pas de deux et Sérénade, musique de P.I Tchaïkovski, chorégraphies de George Balanchine ; Afternoon of a Faun, musique de Claude Debussy, chorégraphie ...
ivan_le_terrible

Nouvelle production d’Ivan le Terrible de Youri Grigorovitch

La nouvelle production d’ Ivan le Terrible de Youri Grigorovitch sur une musique de Sergueï Prokofiev du Ballet de l’Opéra de Paris aura eu le mérite de montrer aux nouvelles générations de spectateurs, sans trop de différence avec le modèle original, ce qu’était un ballet historique au Théâtre Bolchoï dans son époque soviétique. Créé en 1975 à Moscou, « Ivan le Terrible » est l’archétype du ballet historique officiel de l’ère Brejnev. ...