Mot-clef : Elodie Méchain

Guergana_Damianova___OnP-Rusalka-18.19--c--Guergana-Damianova-18.19---OnP--5--800px

À Bastille, intelligence et esthétisme de Rusalka par Robert Carsen

L’Opéra de Paris est bien inspiré de donner à voir une troisième fois cette extraordinaire Rusalka, une des productions les plus mémorables du metteur en scène. Et quelle distribution : Vogt, Nylund, Mattila... Rusalka, hormis sa célèbre Invocation à la Lune, est un opéra presque difficile. Unique titre de gloire lyrique de Dvořák, créée en 1901, Rusalka se caractérise par une ampleur, une opulence orchestrale qui n’est pas sans annoncer, au-delà de ...
hirondelle2 2015

L’Hirondelle inattendue et L’Enfant et les sortilèges à Montpellier

Coup double et belle découverte à l’Opéra de Montpellier. Une inattendue (et inentendue car il s'agissait de sa création scénique) Hirondelle signée Simon Laks accompagne un Enfant et les Sortilèges, habilement mis en scène par Sandra Pocceschi. Cette "Hirondelle inattendue" annoncerait-elle le printemps de l’Opéra national de Montpellier ? Elle a au moins le mérite de s'écarter des sentiers battus, fidèle au cap fixé en début de saison par la directrice ...
Pénélope (Strasbourg15)_8HD

Anna Caterina Antonacci est Pénélope à Strasbourg

Comme chaque année depuis qu’il a pris les rênes de l’Opéra national du Rhin, Marc Clémeur invite le public à redécouvrir une rareté du répertoire lyrique français, en l’occurence Pénélope, l’unique opéra de Gabriel Fauré. Après leur éblouissante réussite avec Ariane et Barbe-Bleue de Dukas la saison dernière, Olivier Py et Pierre-André Weitz sont de nouveau à la manœuvre. Comme à son habitude, Pierre-André Weitz a conçu une architecture complexe et ...
L_dc87d83744

Lausanne : faut-il sauver le soldat Lakmé ?

C’est la question que l’on se pose avec appréhension lorsqu’on  se rend à l’Opéra de Lausanne qui ouvre sa saison 2013-2014 avec une nouvelle production de cette œuvre qui, entre le triomphe de sa première en 1883 et sa 1500ème représentation en 1960 à l’Opéra Comique, est le plus souvent cantonnée aux matinées digestives des opéras de province. Emblématique d’une époque qui  se pâmait en voyageant à moindre frais au moyen ...
Splendide Rusalka

Splendide Rusalka à Glyndebourne

Depuis quelques années, le festival de Glyndebourne succombe à la mode des «produits dérivés». Pour le plus grand bonheur des collectionneurs et amateurs d’enregistrements historiques. En effet, le prestigieux festival, réhabilité depuis 1934 par le chef allemand Fritz Busch, a marqué le monde de l’art lyrique de productions prestigieuses que le disque restituait d’abord sous le manteau et plus officiellement depuis quelques années. Des documents uniques dont nos lignes ont ...
Pour rendre à Shakespeare ce qui est à Shakespeare

Béatrice et Bénédict, pour rendre à Shakespeare ce qui est à Shakespeare

Le Grand-Théâtre de Luxembourg a eu la bonne idée de reprogrammer la merveilleuse production de Béatrice et Bénédict déjà vue à l’Opéra-Comique il y a deux ans, donnant ainsi l’occasion de redécouvrir l’ingénieux spectacle alors conçu par Dan Jemmett et Bob Goody. Si l’excellente réécriture du livret – fort médiocre – autrefois conçu par Berlioz assure désormais à l’œuvre la cohérence qui lui a tant manqué tout au long de ...
Berlioz le shakespearien

Béatrice et Bénédict shakespearien à l’Opéra-Comique

Il fallait tout l’art de Dan Jemmett pour parvenir à monter un spectacle cohérent à partir d’une œuvre aussi bancale que Béatrice et Bénédict. L’ouvrage n’est pas la simple transposition lyrique de Beaucoup de bruit pour rien mais une pochade développée à partir de l’intrigue secondaire de cette comédie, qui voit deux farouches opposants au mariage, Béatrice et Bénédict, tomber amoureux et décider de s’unir et l’exploitation de ce fil ...
Théâtre d’ombres

Pelléas et Mélisande, théâtre d’ombres

Sur un fond de ciel gris traversé de nuages, des silhouettes hiératiques déplacent dans la pénombre, en contre-jour, d’énigmatiques parallélépipèdes et se reflètent sur le glacis du sol. Tel est le royaume d’Allemonde qu’ont imaginé Alain Garichot et son décorateur Denis Fruchaud. Un univers clos, refermé sur lui-même, sombre surtout, qui n’entrevoit l’extérieur que par de modestes trouées dans ses hautes parois. Un monde symbolique aussi, où un cube ouvert ...
Du champagne sans les bulles

La Vie parisienne à Nancy, du champagne sans les bulles

Programmer un opéra-bouffe de Jacques Offenbach pour les fêtes de fin d’année, c’est presque une évidence, la promesse d’une atmosphère joyeuse et débridée. Et quelle œuvre du compositeur allemand pourrait être mieux adaptée à la trêve des confiseurs que cette Vie parisienne, qui présente les festivités élégantes, un peu superficielles et abondamment arrosées de champagne du Paris haussmannien ? On y attendait beaucoup de la mise en scène de Carlos Wagner et ...
Démenti berliozien

Béatrice et Bénédict, démenti berliozien

De la musique de grosse cavalerie… ah, le beau préjugé que voila sur Hector Berlioz. On a beau chercher dans Béatrice et Bénédict où se trouve la cavalerie, rien à faire. Nous sommes en présence d’une œuvre curieuse, aux alliages instrumentaux surprenants, emplie de grâce et de légèreté. En 1860 Wagner s’impose, Verdi est déjà un grand nom, Faust de Gounod vient d’être créé. Béatrice et Bénédict, dernière œuvre importante ...
Féerie nocturne

Féerie nocturne

Le Songe d’une nuit d’été Après l’Opéra National de Lorraine, le Théâtre de Caen, coproducteur du spectacle, accueille cette jubilatoire vision du Songe d’une nuit d’été. Le faible temps alloué aux maîtres d’œuvre de ce spectacle, après le forfait tardif d’Omar Porras, augmente d’autant leurs mérites. Il n’y a en effet pas le moindre temps mort dans ce travail qui assure une grande lisibilité à l’intrigue, tout en introduisant une grande ...
Fin de saison féerique

Fin de saison féerique à Nancy avec le songe d’une nuit d’été

Quelle œuvre extraordinaire et atypique que ce Songe d’une Nuit d’Eté de Benjamin Britten ! Un univers onirique, où fées, nobles athéniens et manants se côtoient, une intrigue foisonnante, où l’on se perd avec délices (et pourtant notablement réduite par rapport à la pièce de Shakespeare) avec notamment la représentation pirandellienne au 3ème acte d’une pochade comique sur l’histoire de Pyrame et Thisbé, une partition d’une rare complexité et néanmoins immédiatement ...
Robert Carsen, poésie en vert et bleu

Robert Carsen, poésie en vert et bleu pour Le Songe d’une Nuit d’Eté

Occupant l’entier de la scène un lit aux draps verts avec deux immenses oreillers blancs sur un fond de nuit bleue troué d’un quartier de lune, voilà l’univers imposé par Robert Carsen dans cette production poétique du Songe d’une nuit d’été de Benjamin Britten, reprise à l’Opéra de Lyon quatorze ans après sa création sur cette même scène. Le livret shakespearien revu par Benjamin Britten et Peter Pears offre un ...
Une Flûte désenchantée

Une Flûte désenchantée

Die Zauberflöte Rompant avec le secret toujours bien gardé des nouvelles productions lyriques, une dizaine de jours avant la première, les journaux locaux s’épanchaient sur ce spectacle à venir à grands renforts de détails sur le travail des costumes, des masques, du décor, de la mise en scène, de tout ce qui ferait de cette nouvelle production de Die Zauberflöte l’événement lyrique de cette saison. C’est que le Grand Théâtre de ...
Thaïs mis en espace

Thaïs mis en espace par Pier Luigi Pizzi

L’œuvre de Jules Massenet est trop connue pour que nous en rappelions ici l’argument. En revanche, on ne saurait assez souligner l’originalité d’une production qui sous la direction de Pier Luigi Pizzi, chef flamboyant et précis, a choisi d’éviter les coûteux (et parfois inutiles) effets de la mise en scène rétro pour se contenter d’une « mise en espace » d’un goût et d’une sobriété qui forcent l’admiration. Impeccablement encadrés et accompagnés, ...
A bout de souffre

A bout de souffre

Carmen Pour clore sa saison, l’Opéra de Lausanne met à son affiche l’opéra qui est vraisemblablement le plus connu de l’histoire de l’art lyrique : Carmen. Le chef-d’œuvre de Bizet est présenté dans une production du Welsh National Opera qu’ont monté Patrice Caurier et Moshe Leiser. Un tandem qui a permis à nombre d’ouvrages d’être présentés dans les murs du Théâtre municipal de la capitale vaudoise sous les meilleurs auspices scéniques qui ...
Die Zauberflöte

Die Zauberflöte par Stéphane Braunschweig

Pour l’ouverture de la saison 2004/2005 de l’Opéra de Lyon, Serge Dorny nous propose une reprise de Die Zauberflöte dans la production de l’Académie Européenne de Musique d’Aix en Provence, créée en 1999 au théâtre du Grand St Jean d’après un « work-shop » de jeunes artistes lyriques en formation. Depuis 5 ans ce spectacle a fait le tour de l’Europe et certains des artistes engagés dans l’aventure ont commencé de belles ...
Les enfers de la vacuité

Les enfers de la vacuité

« Orphée et Eurydice » de Gluck à l’Opéra de Lausanne L’Opéra de Lausanne propose Orphée et Eurydice de Gluck, dans la version Berlioz. Un ouvrage connu qui explore le mythe d’Orphée au travers d’une musique qui annonce à bien des égards l’ère des grands romantiques allemands. Gluck se distancie dans son écriture des airs de bravoure baroques et délie la musique pour que cette dernière se calque sur le drame, ...