Mot-clef : Liang Li

34A6269

Luxembourg : David Hermann met en scène Simon Boccanegra

Beau plateau, orchestre suprême et mise en scène discutable. Au Grand Théâtre de Luxembourg la nouvelle production d’un opéra de Verdi trop peu joué n’aura laissé personne indifférent. David Hermann, on le sait, est un jeune metteur en scène qui ne manque pas d’idées ; les productions chroniquées sur notre site (L’Italienne à Alger, Armide, Iolanthe, Mort à Venise, L’Or du Rhin…) l’attestent indubitablement. Pour sa mise en scène de Simon ...
14615637441_fd84206e2a_z

Le Vaisseau fantôme débarque en Normandie

Un Vaisseau fantôme au Théâtre de Caen ? Voilà une aventure inédite et passionnante. Le retour de cette production sur la scène normande confirme la qualité d'un spectacle qui donne un coup de neuf au premier "grand" opéra de Wagner. Le projet a vu le jour en collaboration avec le festival Wagner organisé à Genève en 2013 (cf. notre article). Patrick Foll avait déplacé toute l'équipe technique pour qu'elle se plie ...
don giovanni onp

Le Don Giovanni de Haneke : entre chien et loup

On saura gré à Stéphane Lissner d'avoir pris la parole au lever de rideau pour commenter la saturation de violence que nous vivons tous depuis les attentats des 7 et 8 janvier dernier. À l'issue d'un discours sobre et touchant, le chœur entonne un Va pensiero tétanisé par l'émotion, que la salle applaudit debout. Quand la barbarie du réel rejoint la fiction… Pour sa troisième reprise, le Don Giovanni dans la ...

Stuttgart donne à voir Tristan et Isolde

Wagner à Stuttgart, la tradition est ancienne : on a beaucoup discuté du Ring composite, vite promu au rang d'apothéose du Regietheater par ses détracteurs mais passionnant au moins par moments. Plus récemment, c'est Calixto Bieito qui a pu présenter sa vision de Parsifal, une production apparemment très riche que nous n'avons encore pu voir. Cette nouvelle production de Tristan par l'intendant de la maison, qui avait déjà signé le merveilleux ...
Manon_Lescaut_10_c_Jochen_Klenk (bis)

A glossy Manon Lescaut in Baden-Baden

The Berlin Philharmonic Orchestra and its conductor Simon Rattle chose Puccini's Manon Lescaut to represent the lyrical side of their second passage in Baden-Baden's Easter Festival. Compared to last year's opening with the Enchanted Flute, it was a huge stylistic deviation, especially since it was the first time Rattle conducted an opera by the Italian composer. There can be no doubt about it any longer: the true stars of the show ...
Manon_Lescaut_10_c_Jochen_Klenk (bis)

Manon Lescaut sur papier glacé à Baden-Baden

Pour le versant lyrique de sa seconde venue au Festival de Pâques de Baden-Baden, l’Orchestre philharmonique de Berlin et son chef Simon Rattle ont choisi de présenter Manon Lescaut de Puccini. Un grand écart stylistique avec La Flûte enchantée de Mozart qui ouvrait les festivités l’an dernier, d’autant que Simon Rattle dirigeait ainsi son premier opéra du compositeur italien. Et cette fois, nul doute n’est plus permis ; c’est bien l’orchestre et ...
Die ZauberflöteVon Wolfgang Amadeus Mozart13. März 2004Musikalische Leitung: Uwe SandnerRegie: Peter KonwitschnyBühne und Kostüme: Bert NeumannLicht: Lothar BaumgarteVideo: Philip BußmannChor: Christoph HeilDramaturgie: Juliane  VottelerAuf dem Bild: Gergely Németi (Tamino),  Mitglieder des Staatsopernchors StuttgartFoto: A.T. Schaefer

Konwitschny et la Flûte enchantée à Stuttgart

En ce jour de Noël nous avons pu entendre des diffractions de la Flûte enchantée dans l'un des bastions de la mise en scène lyrique d'aujourd'hui. Peter Konwitschny, metteur en scène méconnu et souvent mal perçu en France, est l’une des figures artistiques les plus marquantes de l’histoire récentes de l’histoire récente de l’Opéra de Stuttgart, qui contrairement aux errances récentes de l’Opéra de Paris a su garder le cap ...
Une Juive mémorable

Une Juive mémorable à Stuttgart

La Juive Nous en rêvions depuis longtemps, plus exactement depuis que l'œuvre est réapparue timidement sur les scènes ces dernières années. Malheureusement La Juive que nous avons eu l'occasion de voir à Vienne, Venise et Paris était coupée. Ces productions nous avaient mis l'eau à la bouche avec le désir d'en entendre plus. De même que Bilbao a osé il y a dix ans des Huguenots scéniques presque dans leur intégralité, ...
Richard Wagner, le grand retour

Richard Wagner, le grand retour

Tristan und Isolde Depuis le Parsifal programmé à l’époque d’Henri Maïer, aucune œuvre de Richard Wagner n’avait occupé l’affiche à Montpellier. La production tonique de Tristan und Isolde signée Georges Lavaudant avec Friedmann Layer au pupitre de l’Orchestre national de Montpellier récompense une pause jugée un peu longue par le public. Si l’on attend les chanteurs au pied de la scène, dans les rôles écrasant des deux protagonistes, voire celui de Brangäne ...