Mot-clef : Marianna Pizzolato

Pizzolato_02g

Une Italienne à Alger de haute volée au TCE avec Marianna Pizzolato

Le Teatro Communale di Bologna avait rassemblé ses forces musicales au grand complet avenue Montaigne, sous la direction de son directeur musical Michele Mariotti, pour cette Italienne à Alger. Donnée en version de concert, elle comble toutes les attentes des lyricomanes parisiens grâce à une distribution vocale irréprochable. Premier opéra-bouffe (dramma giocoso) de Rossini, L’Italienne à Alger, est une œuvre éruptive, savant mélange parodique d’opéra seria et d’esprit buffa, où la ...
Ensemble - @ Opéra Royal de Wallonie-Liège - copie

La Donna del Lago retrouve Michele Mariotti à Liège

Sixième des huit opéras de sa période napolitaine, La Donna Del Lago de Rossini réapparaît à nouveau sur les scènes du monde à la faveur du renouveau dont bénéficie son auteur depuis quelques décennies. L’Opéra de Liège rapporte en Wallonie la production de Damiano Michieletto et la direction exemplaire de Michele Mariotti, en plus de programmer une distribution de qualité portée par le Malcolm de Marianna Pizzolato. Après avoir disparu ...
0092

L’hommage de John Eliot Gardiner à Monteverdi se poursuit à Paris

Sir John Eliot Gardiner a choisi, pour fêter le 450e anniversaire de la disparition de Claudio Monteverdi, d'organiser une tournée mondiale des trois opéras dont les partitions sont arrivées quasi-complètes à notre époque : Orphée, Le Retour d'Ulysse dans sa patrie, Le Couronnement de Poppée. La tournée prenait fin lors de ce week-end Trilogie à la Philharmonie de Paris. Bien sûr, avec le temps, les passions et les révélations musicologiques se ...
italienne-a-alger-met

L’Italienne à Alger au Met dirigée par James Levine

L’Italienne à Alger classique mais convaincante de la production de Jean-Pierre Ponnelle a séduit le public new-yorkais du Met, qui a retrouvé à cette occasion « son » chef attitré, James Levine. Cet opéra-bouffe réunit tous les ingrédients du drame amoureux : jalousie, séduction, manipulation, sur fond de patriotisme italien. Une bonne dose d’humour donne à cette œuvre de jeunesse de Rossini un caractère de comédie légère qui fait rire de bon cœur. Ildar Abdrazakov ...
Délirante italienne de Laura Scozzi au Capitole de Toulouse

Délirante italienne de Laura Scozzi au Capitole de Toulouse

De son passé de chorégraphe, Laura Scozzi a gardé le désir de mettre en scène les corps, avec cette dose d'humour et d'énergie qui signe chacune de ses mises en scène. Sans doute trop provocante pour une partie du public favorable à une certaine "tradition", cette Italienne à Alger s'inscrit dans la droite ligne des Indes Galantes données dans ce même Théâtre du Capitole en 2012. En déplaçant l'intrigue dans un ...
Image 6

Le sacre de Joyce DiDonato au Gran Teatre del Liceu

Après un passage par Covent Garden, cette Maria Stuarda débarque à Barcelone au Gran Teatre del Liceu. Sans surprise, la mise en scène de Patrice Caurier et Moshe Leiser joue la carte de l'humour décalé mais semble gênée aux entournures par un sujet visiblement moins perméable à la trivialité. Le problème est moins le manque d'idées que l'épaisseur des cordes, à commencer par cette dispensable décapitation Grand-Guignol pendant l'ouverture ou le fait ...
5765_-DSC8843

La Cenerentola au Palais Garnier, plaisant sans plus

Nombre de nos collègues, la saison dernière, ont exprimé leur déception pour cette Cenerentola, qu’ils jugeaient dépassée. On retrouve pour notre part avec un grand plaisir cette mise en scène, qui malgré ses quarante ans et plus, reste toujours aussi fraîche, amusante, et poétique. Immortalisée par un DVD que tout bon lyricomane se doit de posséder, avec Frederica Von Stade et Francisco Araiza, on reviendra très peu sur l’élégant décor en ...
Anna Netrebko, des syllabes sans paroles

Anna Netrebko, des syllabes sans paroles

Le Stabat Mater, une lamentation de la Vierge, est traditionnellement chantée lors de la fête des Sept douleurs de Marie, à Naples. C’est à cette occasion que Giovanni Pergolesi écrit l’œuvre qui allait devenir sa plus célèbre composition. Aujourd’hui encore, sa seule annonce au disque, comme au concert, ameute le public. Dès lors, pourquoi ne pas profiter de programmer une star pour l’enregistrement de cette œuvre si populaire ? Le géant jaune du ...
L’esprit de Rossini présent pour une Italienne à Alger  victorieuse

L’esprit de Rossini présent pour une Italienne à Alger victorieuse

Le Festival de Pesaro présente régulièrement les enregistrements de ses productions. Nous voici en présence d’une Italienne à Alger de haut vol, donnée l’été dernier. Il s’agit d’une interprétation très réjouissante, bouillonnante de vie. Dans une mélodie inédite, l’adieu de Rossini, le vieux Maestro se moque de lui-même avec beaucoup d’humour et se décrit comme une brise agitant l’eau et dont l’effet sera toujours perceptible. Pas de doutes ici, ...
Acide sans extasy

Acide sans extasy

On était tout heureux de découvrir un nouvel opéra de Domenico Cimarosa, tant la musique du Napolitain pétille d’esprit, de joie, d’invention mélodique. Hélas ! hélas ! on déchante vite. Déjà, la technique défectueuse - son acide et sans grave, à peine stéréophonique, encombré de bruits de scène, avec des voix qui s’éloignent au gré des déplacements - réserve ce document aux seuls archivistes - on croirait presque entendre un pirate. L’orchestre, ...