Mot-clef : Mathias Heymann

fancy_free_c_sebastien_mathe-OnP_b

Hommage à Jerome Robbins à l’Opéra de Paris

Une soirée de ballets comme on les aime à l’Opéra de Paris, avec cet Hommage à Jerome Robbins qui permet l’entrée au répertoire longtemps attendue de Fancy Free, son premier ballet, sur la musique de Leonard Bernstein. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Fancy Free, le premier ballet de Jerome Robbins, ne figurait pas encore au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris. Et pour cause, il fallait pour cela réunir ...

Un Boléro de souffrance pour Marie-Agnès Gillot

Quelques semaines avant ses adieux à la scène de l’Opéra de Paris, Marie-Agnès Gillot reprend le Boléro de Béjart qu’elle était allée apprendre à Lausanne en 2006. Dans ce programme Ravel qui joue le raffinement avec le Daphnis et Chloé de Benjamin Millepied, la supposée puissance de son Boléro ressemble davantage à un chemin de croix pour la danseuse étoile, qui sort épuisée de la performance. Dernière occasion de voir l'œuvre ...

Eugène Onéguine à l’Opéra de Paris, un rôle pour Mathieu Ganio

La reprise par l’Opéra de Paris du ballet Eugène Onéguine, chef-d’œuvre de John Cranko inspiré du roman en vers d’Alexandre Pouchkine, est une réussite. Cette distribution étoilée confie les rôles des protagonistes à des danseurs aguerris, qui ont mûri leur interprétation. Mathieu Ganio s’impose dans le rôle d’Onéguine et confirme son talent pour l’interprétation de ces personnages mélancoliques à forte intériorité. Créé en 1965, le ballet de John Cranko est entré ...
DQ Paris 2017

Don Quichotte à l’Opéra Bastille

Don Quichotte fait office pour les fêtes de fin d'année 2017 du ballet classique donné au public par le Ballet de l'Opéra. Le renouveau du bureau de la Direction de la danse devait amener un renouvellement des spectacles, mais c'est sur la tradition que s'appuie toujours la compagnie. C'est sans compter sur la véritable révélation qui préside à la première distribution. En effet, Mathias Heymann est, enfin, un danseur Etoile. Il ...
Sylphide ONP 2017

La Sylphide à l’Opéra de Paris : ainsi va la vie d’une troupe

La reprise du ballet romantique de Pierre Lacotte en cette fin de saison 2017 s'accompagne d'un certain nombre de prises de rôles pour les solistes ainsi que pour de nombreux danseurs du corps de ballet, alors que d'autres prendront leur retraite dans quelques semaines. Il aura fallu attendre longtemps pour que Myriam Ould-Braham puisse enfin graver dans les mémoires une prise de rôle dans laquelle on n’attendait qu'elle depuis des années. ...
En Sol

Balanchine/Robbins/Cherkaoui, Jalet : trio autour de Ravel

Dernier triptyque programmé par Benjamin Millepied, ce programme conçu comme un hommage à la musique de Ravel montre aussi l’évolution des styles, de George Balanchine à Cherkaoui en passant par Jérôme Robbins. Les trois pièces s’éclairent les unes les autres et assurent la réussite de ce programme, qui se termine avec le percutant Boléro de Cherkaoui. La Valse s'ouvre dans le plus pur style balanchinien. Divertissement mondain, beauté des costumes et élégance ...
la-lac

Le Lac des Cygnes à Bastille : Étoiles et Premiers Danseurs à l’honneur

Reprise du Lac des Cygnes avec en ouverture une prise de rôle très imposante et le souhait de la nouvelle direction de la danse de mettre les Etoiles et les Premiers Danseurs à l'honneur. Mais il ne faut pas oublier que le Lac des cygnes est surtout un ballet pour un corps de ballet impeccable…. Myriam Ould-Braham fait ses premiers pas dans le rôle d'Odette/Odile. C'est avec une certaine appréhension, bien ...
L’Opéra rend hommage à Violette Verdy avec une soirée toute balanchinienne

Hommage à Violette Verdy avec une soirée toute balanchinienne

En hommage à Violette Verdy, étoile du New York City Ballet où elle a dansé 18 ans auprès de Mr B., le programme de la soirée a été enrichi pour les cinq premières représentations de Sonatine, ballet chorégraphié par Balanchine pour Violette. Cette soirée Balanchine est placée sous le signe des hommages. Hommage à Violette Verdy, danseuse emblématique et première femme à avoir occupé le poste de directrice de la danse ...
Balanchine- Albisson_Bullion cFrancette Levieux

Nouvelle création enthousiasmante de Justin Peck

En parallèle des Etés de la danse au Châtelet, l’Opéra de Paris propose une soirée 100% américaine enthousiasmante où Justin Peck confirme sa place parmi les tous premiers chorégraphes du moment et se montre le digne successeur de George Balanchine. Cette première création pour l’Opéra de Paris du jeune prodige américain Justin Peck était un événement attendu. Le chorégraphe, qui a pu travailler avec les danseurs de l’Opéra lors de ...
pdjgcm27hmxrxutaatan

La Bayadère à l’Opéra de Paris : incomparable Dorothée Gilbert

On a beaucoup décrié le système Millepied avec la mise en avant de très jeunes éléments, mais cette première d'une série assez longue de la Bayadère reflète finalement, pour ce répertoire, une certaine continuité dans l'esprit de la direction précédente, mariant jeunes pousses et danseurs confirmés, tout du moins pour cette première distribution. Il y a tout d'abord une sorte d'évidence du couple à la technique parfaite formé par Dorothée Gilbert ...
L'anatomie de la sensationPour Francis Bacon Wayne Mcgregor

Reprise de l’Anatomie de la sensation à l’Opéra Bastille

C'est la dernière chance de voir danser Aurélie Dupont sur la scène de l'opéra Bastille. Son splendide duo avec Alexandre Gasse justifie à lui seul de découvrir ou de redécouvrir L’anatomie de la sensation de Wayne McGregor, créé pour le Ballet de l’Opéra de Paris en 2011. La reprise de ce spectacle offre en outre l’occasion d’y voir de magnifiques couples de partenaires, entre Aurélie Dupont, Alice Renavand, Dorothée Gilbert, Marie-Agnès ...
Onéguine (saison 2011-2012)

Eugène Onéguine à Paris, Pagliero enfin

On a fort tort de considérer que la danseuse Ludmila Pagliero, parce qu’elle est brune, danseuse d’allegro et d’origine argentine, serait la meilleure représentante de rôles de caractère comme Kitri par exemple; à l’aune des autres typologies de solistes de l’Opéra de Paris, c’est celle qui s’en rapproche certes le plus, mais il a fallu, à nos yeux, que la direction de la danse lui donne cette opportunité d’un personnage ...
belleauboisdormant_onp13

Paris : La Belle au Bois Dormant en grande forme

Pour Rudolph Noureev, La Belle au bois dormant constituait le « ballet des ballets ». Il en créa sa propre version en 1989 pour le ballet de l’Opéra de Paris : « Avec La Belle au bois dormant, j’ai fait un essai non dans la création mais dans la reconstitution chorégraphique. Car je suis resté fidèle au texte originel. Seulement, il m’a fallu l’adapter aux circonstances : nombre et virtuosité des interprètes à ma disposition. ...
Troisième symphonie Malher 2013 ONP

3e Symphonie de Mahler de Neumeier : un peu de métaphysique

Septième ballet de John Neumeier entré au répertoire du Ballet de l’Opéra, en 2009, la Troisième Symphonie de Gustav Mahler est une des rares pièces de danse qui ait été montée sur l’entièreté d’une œuvre orchestrale aussi magistrale. Gustav Mahler est le compositeur de prédilection du chorégraphe prolixe, de son propre aveu. Se rendre au cérémonial de cette reprise d’un moment un rien processionnaire, on est surpris de l’évolution de ...

Mathias Heymann lauréat du Prix Benois de la Danse 2012

Mathias Heymann, danseur étoile de l’Opéra de Paris, a reçu le Prix Benois de la Danse dans la catégorie « meilleur danseur » (ex aequo avec le danseur Carsten Jung du Ballet de Hambourg). L’artiste, âgé de 25 ans, a été distingué pour son interprétation de Zael dans le ballet La Source, création de Jean-Guillaume Bart. Le Prix Benois de la Danse, fondé en 1991 à Moscou par l’Union internationale des ...
Visuel Une-vie-de-ballets

Une Vie de ballets, vibrant hommage à Ghislaine Thesmar et Pierre Lacotte

Le nouveau long métrage de Marlène Ionesco se présente comme un hommage à l’un de nos plus talentueux chorégraphes, Pierre Lacotte, et à sa muse Ghislaine Thesmar, danseuse étoile de l’Opéra de Paris. La réalisatrice n’en est pas à son premier coup d’essai : Le Rêve d’Othello, Flight of Eagle Spirit, Regards sur une étoile et Comme un rêve témoignent de cet engagement au service de la danse. Avec Une ...
Lartillot2

Danseur de Christian Lartillot : authentique et intense

Christian Lartillot, dans son dernier ouvrage sobrement intitulé Danseur, nous propose une nouvelle manière d’envisager l’acte de danser. Cette recherche sur le mouvement avait déjà fait l’objet d’un premier opus avec une exposition présentée l’an passé à la Galerie Bensimon : Danseurs, portrait et mouvement. Le temps d’une séance, les étoiles et solistes de l’Opéra de Paris se sont prêtés au mode opératoire du photographe : « Je fixe un cadre ...
lasource_une1011

Le Ballet de l’Opéra fait rejaillir La Source

La Source a tout pour devenir un ballet mythique ! Des noms de personnages impossible à mémoriser, une intrigue mêlant orientalisme et mystérieux, des costumes splendides, un argument limpide, une scénographie claire et dégagée. Ajoutons enfin à cette liste d’ingrédients un zeste de danses de caractères, d’amours contrariées et une fin tragique… L’Orient, ses voiles et ses odalisques, a toujours fait à la fois rêver les artistes (Ingres, Delacroix…) et ...
La poupée qui fait non

Coppélia, la poupée qui fait non

Bilan mitigé pour cette première de Coppélia : si le ballet a bénéficié d’une interprétation pleine de brio, cette version de Patrice Bart ne nous a cependant pas totalement convaincus. Patrice Bart, Maître de ballet et chorégraphe, signe ici une reprise du ballet d’Arthur Saint-Léon. Coppélia est inspiré du conte de Hoffmann, L’Homme au sable, publié en 1816. Patrice Bart souhaitait que sa version se rapproche de l’univers sombre et fantastique de ...
L’insoutenable légèreté de l’être

Caligula par Nicolas Le Riche, l’insoutenable légèreté de l’être

La vie de Caligula rassemble tous les ingrédients du plus captivant des romans : de Suétone à Albert Camus, le mythe n’a jamais cessé d’inspirer écrivains et metteurs en scène. Le danseur étoile Nicolas Le Riche signe avec Caligula son premier grand ballet. Créée en 2005 et reprise pour la troisième fois sur la scène du Palais Garnier, l’œuvre est le fruit d’une collaboration avec le dramaturge Guillaume Gallienne. Nicolas Le Riche ...
Panorama des ballets classiques et néoclassiques

Panorama des ballets classiques et néoclassiques

Pour la première fois, un ouvrage permet de rentrer au cœur de l’imaginaire de cinquante ballets du répertoire classique et néoclassique. Un intelligent regard croisé signé Rosita Boisseau et René Sirvin. De A comme "Agon", l’un des musts de Balanchine à T comme "Troisième Symphonie" de Neumeier, ce Panorama des ballets classiques et néoclassiques propose un passionnant voyage à travers le répertoire chorégraphique mondial. La plupart de ces ballets appartiennent au ...
Conte japonais

Kaguyahime, conte japonais de Jiří Kylián

L’entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris de Kaguyahime, ballet chorégraphié par Jiří Kylián en 1988, est un événement tant chorégraphique que musical à ne pas manquer. La présence pour la première fois dans la fosse de l’Opéra Bastille de trois musiciens Gagaku, la musique de Cour japonaise, juchés sur une estrade de bois clair, mais aussi des tambours Kodô à double paroi, expression par excellence de la ...
Messieurs, mesdames, applaudissez !

Ballets Russes : Messieurs, mesdames, applaudissez !

Une salle cacochyme accueille sans chaleur cette remarquable soirée en hommage aux Ballets Russes, créés il y a cent ans par Serge de Diaghilev. Pour le centenaire des Ballets Russes, l’Opéra National de Paris se devait de nous concocter une soirée patrimoniale, mais vivante, dont il a le secret ! C’est donc à un beau programme de répertoire que les spectateurs cacochymes de l’Opéra Garnier ont eu le droit en ce froid ...
Lumineux

Joyaux au Ballet de Paris : Lumineux

En cette matinée de la reprise de Joyaux, le Corps de Ballet de l’Opéra National de Paris, bien rodé après une tournée à Montpellier et Grenoble, a été d’une qualité rare tant dans la recherche de la beauté purement esthétique que dans l’élaboration du style balanchinien. En ouverture, Émeraudes confirmait le lyrisme attachant de Mathieu Ganio, bien à l’aise dans un vocabulaire si français dans la chorégraphie, et Mlle Pujol, avec ...
Évidence et simplicité

La fille mal gardée : évidence et simplicité

La reprise de La fille mal gardée clôt, tout comme il y a deux ans, lors de son entrée au répertoire, la saison chorégraphique 2008-2009 du Ballet de l’Opéra National de Paris. Ce ballet, facile de compréhension, et attirant toutes les sympathies est absolument adorable quant à le revoir, et c’est un réel plaisir que de retrouver les solistes déjà si appréciés auparavant ; Mlle Ould-Braham, avec sa délicatesse coutumière a ...
Mathias Heymann

Mathias Heymann, danseur

ResMusica: Avoir été nommé étoile est-il synonyme d’une pression accrue ? Comment appréhendez-vous ce nouveau titre au quotidien ? Mathias Heymann: «Pression» n’est pas le terme approprié selon moi ; ce n’est pas ainsi que je ressens les choses. Cette nomination est la récompense d’une progression et du travail que j’ai pu fournir durant les cinq dernières années. La pression va bien sûr être présente, mais elle était déjà là lorsque j’étais Premier Danseur. Ma ...
Quand je n’ai plus d’honneur, l’honneur n’existe plus

Eugène Onéguine par John Cranko : Quand je n’ai plus d’honneur, l’honneur n’existe plus

L’Opéra National de Paris possède un nouveau ballet à son répertoire qui lui faisait jusque là cruellement défaut, Eugène Onéguine de Cranko, très présent sur les scènes européennes, qui a par ailleurs permis la consécration de deux Étoiles lors de la Première, Mathias Heymann et Isabelle Ciaravola. Le ballet est d’une construction très fouillée, et, habitué de voir Neumeier et Kylián, on en pouvait oublier leur maître à eux deux, qui ...