Mot-clef : Michaël Levinas

passion selon st marc levinas bel air

Un oratorio de Michaël Levinas à la mémoire des victimes de l’abomination de l’Autre

Le cadre : un temple protestant de Lausanne ; l’occasion : les 500 ans de la Réforme ; le contexte : une Passion écrite par un compositeur juif ; le résultat : un concert très poignant donné en création mondiale et filmé par la Radio Télévision suisse. À son projet d’une terrible complexité tant musicale que philosophique, puisque ce travail de commande touche à son histoire personnelle, Michaël Levinas offre une bonne clé de lecture en le résumant ...
600x337_levinas-michael

La Scala Paris invite Michaël Levinas à souffler sur ses 70 bougies

Ce concert à l'occasion de l'anniversaire de Michaël Levinas est à la fois geste de vie (tout un symbole au moment même où Notre-Dame de Paris est la proie des flammes), réunion amicale (ce à quoi concourt la petitesse de la salle) et célébration d’un créateur apprécié et présent. Et chacun peut se réjouir de participer à une vraie rencontre placée sous le signe de la simplicité  - les mots d’accueil de ...

L’installation de Régis Campo à l’Académie des Beaux-arts

Élu le 17 avril 2017 au fauteuil du défunt Charles Chaynes, Régis Campo a été officiellement installé à l'Académie des Beaux-arts en tant que membre de la section musicale le 3 avril 2019. C'est le compositeur Michaël Levinas qui a accueilli son collègue sous la coupole. Selon l'usage de la Compagnie, Régis Campo a ensuite rendu hommage à son prédécesseur avant de recevoir son épée, une petite merveille, « connectée » qui ...
La Conférence des oiseaux de Michaël Levinas par Lilo Baur

La Conférence des oiseaux de Michaël Levinas par Lilo Baur

La Conférence des oiseaux est le premier ouvrage lyrique de Michaël Levinas, créé en 1985 et enregistré dans la foulée (disque Accord). Il est donné en avant première au Centre culturel Olivier Messiaen de Champigny-sur-Marne, dans une nouvelle production signée Lilo Baur. Plus de trente ans après sa création, l'ouvrage n'a pas pris une ride, rejoignant, par sa conception visionnaire de l'espace et du temps, la quête mystique dont il ...
Biennale Musiques en scènes 2018 - Crazy Week-end

Week-end so crazy à la Biennale Musiques en scène de Lyon

La Biennale Musiques en scène de Lyon en lien avec le Grame (Centre national de création musicale) décline le phénomène sonore sous toutes ses formes et « en état(s) limite(s) » (c'est le thème de l'édition 2018), au croisement des autres expressions artistiques et dans l'avancée des nouvelles technologiques : concerts, installations, spectacles multimédia quadrillent ce premier week-end de la dixième Biennale où le public lyonnais est venu en famille écouter, voir ...
Le compositeur Philippe Fénelon dépose ses archives à la BnF

Le compositeur Philippe Fénelon donne ses archives à la BnF

À tout juste 65 ans, le compositeur français Philippe Fénelon vient de déposer ses archives à la Bibliothèque nationale de France : partitions, enregistrements, écrits, correspondances, films... Un legs qui le rassure, dit-il, tandis qu'il poursuit son travail d'écriture à Barcelone où il réside depuis de nombreuses années. Si son catalogue compte aujourd'hui plus d'une centaine d'opus, son imaginaire le porte vers d'autres expressions artistiques. Il réalise aujourd'hui des ...
La Princesse légère de Violeta Cruz donnée à Lille en création mondiale

La Princesse légère de Violeta Cruz donnée à Lille en création mondiale

La création de La Princesse légère de la compositrice colombienne Violeta Cruz était attendue en mars dernier pour la réouverture de l'Opéra Comique qui en est le commanditaire. Le retard des travaux a repoussé en mars 2018 sa programmation. C'est donc l'Opéra de Lille, coproducteur, qui en assure la première mondiale. La dernière représentation, ce samedi à 18 heures, accueille le public « en famille », avec une introduction à l’œuvre et ...
Les Passions de Musica à Strasbourg

Les Passions de Musica à Strasbourg

La passion est à l'affiche de l'édition 2017 de Musica, à travers quatre œuvres aussi fortes que singulières, qui jalonnent la programmation du festival. En ouverture, c'est La Passion selon Marc, une passion après Auschwitz qui crée l'événement. L'œuvre donnée en création française est une commande passée à Michaël Levinas pour commémorer les 500 ans de la Réforme de Luther. Le surlendemain, La Passion selon Sade de Sylvano Bussotti investit ...
Kateřina Knĕžiková & Václav Luks

Le Festival de La Chaise-Dieu reprend son cours normal

De Marie-Madeleine à Sainte Cécile, d’Allegri à Duruflé, de La Chaise-Dieu à Brioude, ce sont trente concerts qui ont été proposés aux nombreux spectateurs de la 51e édition du Festival de La Chaise-Dieu. Diversité et qualité sont, comme toujours, les bases de sa programmation. Il est loin, le temps où le piano était la seule vedette du Festival de La Chaise-Dieu. Et pourtant, il est toujours là, au fil des concerts : ...
20150716_21h_-13

Festival Messiaen : une 18e édition à haute tension

Ce 19 juillet, Gaëtan Puaud et toute l'équipe du festival ont bouclé une 18e édition à haute tension, qui, sans les aléas climatiques, aurait pu culminer à 2 400 mètres d'altitude ! La montée sportive du col du Galibier, passage obligé cette année pour accéder par le nord au village de La Grave, en raison de la fermeture du tunnel de Chambon, n'avait en rien découragé les aficionados du Festival Messiaen ...
klarthe_jeanne_darc_jean_zay

Devoir de mémoire envers Jeanne d’Arc et Jean Zay

Sous la baguette fervente de Philippe Ferro, et soutenu par divers solistes vocaux, l’Orchestre d’harmonie de la région Centre rend un vibrant hommage musical à deux légendes qui ont marqué la ville d'Orléans : Jeanne d’Arc et Jean Zay. La belle figure de Jeanne d’Arc (1412-1431) a constamment fasciné les compositeurs, depuis Jean de Virey (1548-1623), dont la musique pour sa tragédie Jeanne d’Arques (1600) ne nous est malheureusement pas parvenue, jusqu’à ...
petit prince

Le Petit Prince sublimé par Michaël Levinas

C'est la première fois, du moins en langue française, que Le Petit Prince fait l'objet d'une adaptation pour l'opéra. Michaël Levinas en rédige lui-même le livret et s'empare de l'outil électronique pour servir le langage du merveilleux. « J'ai voulu un Petit Prince qui ne soit pas un moraliste mais plutôt un guide qui nous emmènerait en voyage à la quête du sens de l'existence » précise le compositeur, qui reste très fidèle ...
©Colin Samuels

Festival Messiaen, les Maîtres de la Grave

Si Olivier Messiaen, lorsqu'il venait à La Grave, descendait à l'hôtel du Castillan pour y jouir d'un des plus beaux panoramas alpins, son vœux le plus cher était d'entendre s'éployer sa musique dans la nature et plus précisément au pied du glacier de la Meije, à 2000 mètres d'altitude: « Là, par les jeux du soleil sur la blancheur de la glace, j'obtiendrais visuellement le deuxième symbole qui circule dans ma ...
levinas-michael1

Clairvaux subjugué par Beethoven et Levinas

Un récital Beethoven par un de ses plus ardents défenseurs, forcément, on en attendait beaucoup. Avec la célébrissime sonate opus 27 n°2 dite « Clair de Lune » (1801), Michaël Levinas a remporté un pari risqué. Dans un tempo délibérément lent, le premier mouvement émerge des brumes et se déploie avec une infinie variation de couleurs, la nuance globalement pianissimo n'engendrant aucune lassitude tant la richesse harmonique se veut perceptible. La ligne ...
pascal_rophe2

Des espaces futuristes à la Cité de la Musique (II)

Pour l'exécution de Terretêktorh (« un accélérateur de particules sonores ») en 1966, Xenakis suggérait l'espace d'une salle de bal de 45 mètres de diamètre, « car ni les amphithéâtres ni les salles de concert ne conviennent! » ajoutait-il. C'était ne pas compter avec les ressorts de la salle modulable de la Cité de la Musique dont l'espace, ce soir, tentait de se conformer aux indications que, pour la première fois ...
Varduhy Yeristian et ©Colin Samuels

Un Festival Messiaen résolument contemporain

Toute aussi riche et aventurière, cette quinzième édition du Festival Messiaen au Pays de la Meije célébrant cette année les vingt ans de la disparition du Maître, était résolument tournée vers la musique d'aujourd'hui – de Boulez à Benjamin - puisque Gaetan Puaud avait donné carte blanche aux élèves d'Olivier Messiaen, deux générations de compositeurs ayant bénéficié de l'enseignement de cet « extraordinaire éveilleur de talents » durant les 37 ...
Levinas, poète de Schumann

Michaël Levinas, poète de Schumann

Dans son dernier disque, Michaël Levinas renoue avec le compositeur de ses débuts discographiques, nous entraînant dans l’imaginaire fantasque du jeune Robert Schumann, un monde bercé par le chant de la nature et peuplé de figures allégoriques. Son Carnaval ne manque pas de piquant. Tour à tour espiègle ou grave, il déroule pour nous un drame romantique au sens shakespearien ou hugolien du terme, dans la mesure où les pantomimes d’un ...
Michaël Levinas signe son quatrième opéra

La Métamorphose, quatrième opéra de Michaël Levinas

Avec La Métamorphose donnée en création mondiale à l’Opéra de Lille, Michaël Levinas signe là son quatrième ouvrage lyrique dont il co-écrit le livret comme il l’avait fait pour Les Nègres. Comme chez Jean Genet, il n’y a pas, dans la nouvelle de Kafka, d’action à proprement parler mais une lente agonie, ce calvaire vécu par Gregor métamorphosé en l’espace d’une nuit en cancrelat et qui, du jour au lendemain, ...
gerard_poulet1

Les Stars de l’Académie européenne de Prades

Festival Pablo Casals 2009 En vestes blanches ou bras de chemise, c'est selon, les Maîtres de l'Académie européenne de Prades (du 1er au 14 août) se retrouvent désormais chaque soir, après leur cours, dans l'Abbaye Saint-Michel de Cuxa, pour des concerts prestigieux en formation de chambre : piano et cordes uniquement pour le concert du jeudi 6 Août où l'on avait l'avantage de découvrir une grande partie des personnalités enseignantes de l'Académie. En ...
Le cœur mis à nu

François Le Roux & Michaël Levinas, le cœur mis à nu

C’est le privilège des grands artistes parvenus à maturité d’imprimer leur marque sur une œuvre et d’en révéler ainsi des aspects inconnus. François Le Roux et Michaël Lévinas donnaient de leur programme une lecture extrêmement personnelle : on pouvait en discuter les orientations, mais ni la profondeur, ni la cohérence, ni la sincérité, tous deux terminant le concert visiblement émus. Fruit d’une longue carrière lyrique, en rien limitée à Pelléas et ...
Présent sur tous les fronts

Présences 2009 présent sur tous les fronts

Après Dijon, après Metz, retour à Paris du festival Présences qui a débuté en ces mêmes lieux (Radio-France) en octobre dernier pour la saison 2008/09. Ce quatrième de cinq week-ends consacrés à la musique de nos jours a eu son lot de surprises, plutôt bonnes cette fois. Premier acte le 6 mars. Michaël Lévinas confirme ses talents de pianiste virtuose avec deux Etudes pour piano de Ligeti, entrées d’un concert qui ...
Plein-jeux sur la création

Plein-jeux sur la création

Paris de la musique Biennal, le festival Paris de la Musique, organisé par Musique Nouvelle en Liberté, ne vient peut-être pas au moment opportun : Présences se termine à peine, le Festival d’Automne bat son plein… Un évènement donc qui s’est retrouvé un peu effacé, malgré la qualité de ses interprètes. Après le récital de Christophe Desjardins, place à la musique symphonique. Premier concert à la Maison de la Radio, avec l’Orchestre National ...
A voix nue

A voix nue

Abbaye de Royaumont Les rendez-vous d’automne de la Fondation Royaumont sont toujours des instants privilégiés à la faveur de ce lieu unique dont on aime retrouver la patine des vieilles pierres et l’atmosphère singulière qui les pénètre. Durand trois semaines d’un travail intense autant que fécond, de jeunes compositeurs venus du monde entier viennent recevoir les conseils de leurs aînés – Bryan Ferneyhough, Xavier Dayer et Jérôme Combier cette année - ...
Un printemps pour Beethoven

Jean-Marc Phillips-Varjabédian & Michaël Levinas, un printemps pour Beethoven

Beethoven à Paris Le printemps 2008 sera beethovénien ou ne sera pas…tel semble être le nouveau slogan de Radio France qui propose en six week-ends « portes ouvertes » au Musée d’Orsay, l’intégrale des Quatuors à cordes - celle des « Ysaÿe » -, des Symphonies transcrites pour le piano et des Sonates pour piano et violon du Maître viennois, sachant que le Théâtre des Champs Elysées programme, du 26 Juin ...
Une voix sur la pointe des pieds

Magali Léger, une voix sur la pointe des pieds

D’emblée, ce nouveau CD des mélodies de Fauré ne bousculera pas la donne discographique. Sans la moindre nostalgie du passé, nous resterons fidèles à Charles Panzéra, Camille Maurane et Gérard Souzay, ou du côté féminin, à Claire Croiza, Elly Ameling voire plus près de nous, Felicity Lott – ou encore la discutable Bonne Chanson, drapée d’un quintette à cordes et piano interprétée par Anne Sofie Von Otter – voire d’une ...
Michaël Lévinas et Jean Genet : tragicomédie en noir et blanc

Michaël Levinas et Jean Genet : tragicomédie en noir et blanc

Voilà un album qui aurait mérité une « clef » ResMusica à plus d’un titre. Tout d’abord il est courageux dans le contexte actuel de sortir une intégrale d’opéra, de surcroît contemporain. Ensuite l’œuvre elle-même a un urgent besoin d’être remontée, après sa création à Lyon et la reprise (objet de cet enregistrement) à Genève, en 2004. Mais… on peut retourner la notice du CD dans tous les sens, le ...
Une messe noire pour nègres blancs

Les Nègres de Michaël Levinas, messe noire pour nègres blancs

Si l’on pense aux créations d’opéras nouveaux de ces quinze dernières années, on ne peut qu’être frappé du nombre croissant d’arguments — voire de livrets — issus tout droit de la littérature, du théâtre ou même de la poésie, avec la création de Matthias Pintscher à la Bastille en Février dernier… fondant et confondant pour longtemps sans doute les frontières entre action et réaction, scénographie et mise en scène. Comme ...

Concert « Figures Légères » (2)

Ensemble Sorties d’Artistes Second concert gratuit du week-end Radio France consacré aux «Figures Légères» de la musique. Deux parties à l’atmosphère diamétralement opposée mais avec en point commun le goût du pastiche. Première partie intime avec Michaël Levinas seul au piano pour la suite-hommage des «A la manière de ….» de Casella et de Ravel. Deuxième partie délirante avec une imitation très drôle et fine due à Georges Van Parys des ...