Mot-clef : Michel Lambert

ballet royal de la nuit HM

Fabuleuse nuit blanche avec le Ballet Royal de la Nuit

Après avoir enchanté ses spectateurs à Caen, Dijon et Versailles, le Ballet Royal de la Nuit rêvé par Sébastien Daucé prolonge la veille dans un magnifique coffret. Ce soir on danse… On n’est pas couché…. Des intitulés très contemporains viennent à l’esprit à l’audition des trois CD puis à la vision du DVD témoins du travail de fourmi réalisé trois années durant par l’Ensemble Correspondances. Sébastien Daucé a reconstitué le ballet ...
Lambert Leçons

Lambert et son premier cycle de Leçons de Ténèbres révélé par Marc Mauillon

Éclectique et original dans ses choix musicaux à la scène et au disque, le baryton Marc Mauillon inaugure avec cette publication consacrée à Michel Lambert une collaboration avec le label Harmonia Mundi. Comme souvent en musique ancienne, le matériel musical est incomplet et les musicologues ou les artistes eux-mêmes complètent ou « restituent » l’œuvre selon des traités musicologiques de l’époque mais également une part d’intuition. C’est le cas ici avec ...
Avec Anne Sofie Von Otter, Barock isn’t Pop à Gaveau

Avec Anne Sofie Von Otter, Barock isn’t Pop à Gaveau

Le programme de ce récital d’Anne Sofie Von Otter, complété par quelques surprises annoncées sur scène, paraît bien imparfait pour atteindre l’objectif de la soirée : démontrer le lien entre baroque et musiques actuelles. Barock isn’t Pop ! Et alors ? Ce répertoire n’est-t-il pas désormais tout aussi parlant pour le public d’aujourd’hui, à l’image des deux autres jeunes protagonistes de la soirée, Thomas Dunford et Jean Rondeau ? L’idée aurait pu être amusante, ...
Ballet royal_2

Ballet royal de la nuit, or et magie à Dijon

Après les débuts de cette super production à Caen où l’ensemble Correspondances est en résidence, et quelques jours après les représentations à l’Opéra Royal de Versailles, c’est sur la vague du succès que Francesca Lattuada et Sébastien Daucé font une dernière escale à Dijon pour présenter leur Ballet Royal de la Nuit. Plus de 360 ans après les sept représentations qui en ont fait une œuvre des plus marquantes du règne ...
Marie-Claude Chappuis.01

Le bel amour de Marie-Claude Chappuis

Enfin ! Enfin son disque. Depuis de nombreuses années la mezzo-soprano suisse Marie-Claude Chappuis offre sa voix sur les plus grandes scènes européennes. Alors que ses succès sont célébrés, jamais jusqu’à ce jour, elle n’a pu enregistrer sa voix autrement qu’au milieu d’orchestres. Mystère des temps modernes ! Avec son penchant pour le chant baroque, Marie-Claude Chappuis fonde en 2001 un Festival du lied à Fribourg, sa ville natale. Aujourd’hui, elle ...
Petibon-Patricia-03

Patricia Petibon illumine l’Opéra royal de Versailles

En choisissant de composer cette soirée "Haendel à l'opéra" avec des extraits d'Alcina et Ariodante, Patricia Petibon se rappelle au bon souvenir d'une partie du public, présente à Aix lors des dernières éditions du festival. Difficile en effet d'oublier la performance de la soprano dans deux rôles emblématique du répertoire baroque. Les lamentations amoureuses qui composent ce programme tiennent moins à une sentimentalité éruptive qu'à un épanchement d'âme dont Haendel a ...
71+Uob5aNjL._SL1200_

Les Arts Florissants : transmission haut de gamme

Un disque de plus que cette parution des Arts Florissants et son accroche de crossover « Bien que l'amour... » ? Oui et non. Premier volet d'une nouvelle collection Harmonia Mundi, ce disque plein jusqu'à la lie est un enchantement sonore. Et même si l'on préférerait voir la distribution idéale réunie ici ressusciter un opéra dormant de Cavalli, au lieu de réinterpréter des pièces que le même éditeur avait pour partie à son catalogue ...
De la luminosité de Couperin par Olivier Vernet

De la luminosité de Couperin par Olivier Vernet

Pour son disque catalogue 2010, donc à petit prix, le label d’Eric Baratin, Ligia Digital, propose une réédition des Leçons de Ténèbres de François Couperin. On ne connaît de ce dernier que les trois Leçons pour le Mercredy Saint, publiées vers 1713 et destinées aux Dames religieuses de l’abbaye de Longchamp, aux environs de Paris. Chantées dans le cadre de l’office des ténèbres, elles étaient précédées de trois psaumes accompagnés ...
La pudeur de la Tragédie Lyrique

Anne Sofie von Otter, la pudeur de la Tragédie Lyrique

Ce magnifique CD, reflet d’une série de concerts à Edimbourg, Lucerne et Paris, est bâti, avec tout l’amour de l’artisan, autour de larges extraits de Médée de Marc-Antoine Charpentier et de Hippolyte et Aricie de Jean-Philippe Rameau, entrecoupés de chansons et d’airs de cour, dont certains de Michel Lambert, beau-père de Jean-Baptiste Lully, mais aussi de morceaux choisis des fêtes d’Hébé et de concerts à quatre parties de viole. C’est ...
Plus qu’une leçon, une expérience mystique

Plus qu’une leçon, une expérience mystique

Sous Louis XIV, pendant la Semaine Sainte, le tout Paris, privé d’opéra, se rassemblait à l’abbaye de Longchamp. En ce temps de Carême, à défaut de pouvoir aller au concert, il fallait assister à l’office dit «des ténèbres», l’un des moments majeurs de l’année liturgique. Recherchant l’esprit de ces chants sacrés, Emmanuel Mandrin et l’ensemble des Demoiselles de Saint Cyr présentent un programme bouleversant sur les Ténèbres de François Couperin. ...
Avec Christophe Rousset  c’est Versailles à Saint-Guilhem !

Avec Christophe Rousset c’est Versailles à Saint-Guilhem !

9èmes rencontres musicales de Saint-Guilhem-le-Désert Christophe Rousset possède une culture impressionnante, sa parfaite connaissance du style versaillais s’appuie sur une pratique régulière de ce répertoire avec Les Talens Lyriques ou seul au clavecin. La perfection de son jeu au clavecin ne fait mystère pour personne, que ce soit comme soliste ou en musique d’ensemble. Une nouvelle qualité semble apparaître c’est la modestie et la délicatesse d’un accompagnement d’une grande rigueur et ...
Les goûts réunis

Les goûts réunis

Un concert pour le Mercure Galant « Si j’étais plus heureux, je mourrais de plaisir », ce vers d’un air de cour de Michel Lambert pourrait servir d’exergue à cette soirée musicale « Baroque en Bourgogne ». Une rare complicité unit les sept artistes, qui ont tout à fait compris ce que doit être un concert au sens originel : une réunion d’amoureux fervents de la musique, qui par son truchement devisent ...