Mot-clef : Orchestre symphonique de La Monnaie

Mandarin 2 © S. Van Rompay

Le Mandarin merveilleux de Bartók dans une ambiance de luxure bigarrée

Pour terminer en force sa saison, la Monnaie de Bruxelles met en regard, telle une médaille et son revers, deux des trois œuvres scéniques de Béla Bartók : son unique opéra Le Château de Barbe-Bleue et la pantomime du Mandarin merveilleux. La mise en scène signée par le plasticien et designer et désormais homme d'opéra Christophe Coppens, habitué de la maison, frise presque le contresens dans le ballet par la débauche ...
Le jury de finale CMIREB 2018

Concours Reine Élisabeth Voix 2018 : compte-rendu

L’édition 2018 du Concours Musical International Reine Elisabeth (CMIREB) vient de s'achever (voir le palmarès complet). Fondé à l’initiative du violoniste et compositeur Belge Eugène Ysaÿe, avec le soutien de la Reine mélomane Élisabeth, le CMIREB fait alterner les compétitions dans un cycle de quatre ans : le violon, le piano, le violoncelle (c’est une nouveauté) et enfin, la voix. Le calendrier, qui s’étale sur un mois pour les sessions instrumentales, ...
FOXIE_Vincent Le Texier (Harašta ), Lenneke Ruiten (Bystrouška_Foxie) @B. Uhlig _ De Munt La Monnaie

La Renarde de Janáček à Bruxelles, une jeunesse mature

Juvénile mais pas infantile : les forces vives de la Monnaie proposent une version stimulante à défaut d'être parfaite du chef-d’œuvre de Janáček. Foxie! C'est sous ce nom que la Monnaie présente sa nouvelle production de l'antépénultième opéra de Janáček - les titres donnés dans les différentes langues d'Europe de l'Ouest ne rendent pas plus justice à celui donné par Janáček, Les aventures de la renarde Fine-Oreille. L'anglais, qui sait, est ...
troika rachmaninov

Les trois opéras de Rachmaninov sublimés par Mikhail Tatarnikov

En DVD, Aleko, Le Chevalier avare et Francesca da Rimini, réunis en une soirée à La Monnaie en juin 2015, dirigés par Mikhail Tatarnikov et mis en scène par Kirsten Dehlholm. La célébrité de Sergueï Rachmaninov repose principalement sur ses quatre concertos néoromantiques pour piano, ses poèmes symphoniques inspirés (L’Île aux morts…), le souvenir d’un pianiste virtuose flamboyant, un destin troublé par les événements politiques qui bouleversèrent son existence. Ce serait lui rendre ...
penthesilea_dusapin 2015

Triomphale Penthesilea de Dusapin à La Monnaie

Pascal Dusapin aime l’opéra et l’opéra le lui rend bien. Penthesilea, son septième opus lyrique, créé à La Monnaie de Bruxelles, est une immense réussite musicale. Pascal Dusapin, a jeté, pour sa nouvelle oeuvre, son dévolu sur Penthesilea du dramaturge allemand Heinrich von Kleist, remix d’une folie romantique de la reine des Amazones qui tire vers la transe infernale et mortifère. Le compositeur retrouve également après Médée (Medeamaterial), créé sur cette même scène de ...
Sidi Larbi Cherkaoui Shell Shock

Shell Shock ou comment porter la guerre sur la scène

L’œuvre inclassable créée à la Monnaie tombe à pic le moment de la commémoration de la Première Guerre mondiale. À la fois un opéra, un oratorio, un art-vidéo et une œuvre chorégraphique, Shell Shock se déploie sur tous les registres. Le projet portait d’abord à une composition de cantos et de la musique. Il s’agit donc de cantos, et non de paroles, ce qui se rapproche d’une dimension religieuse, de quelque ...
Trovatore

L’assommant Trovatore de Tcherniakov

En DVD, Il Trovatore dans une mise en scène inopérante de Dmitri Tcherniakov  avec  Marc Minkowski à la baguette. Dommage pour la formidable Azucena de Sylvie Brunet-Grupposo Traumatisés par les événements vécus pendant leur jeunesse, Leonora, Manrico, le comte de Luna et Ferrando se retrouvent dans le bel appartement bourgeois d’Azucena, laquelle a convoqué ses comparses afin de faire le point sur le passé. Au cours d’une séance de jeux de rôle ...
Steven_Osborne_credit_Ben_Ealovega

Steven Osborne triomphe à Bruxelles

Dans le cadre de sa saison symphonique, l’Orchestre symphonique  de La Monnaie et son directeur musical Ludovic Morlot proposaient une soirée 100% française !  Pour le mélomane exigeant l’attrait de la soirée résidait dans la présence du pianiste écossais Steven Osborne. Auteur d’une discographie d’un niveau exceptionnel pour le label Hypérion, ce musicien est malheureusement trop rare de ce côté de la Manche alors qu’il compte parmi les plus grands pianistes de ...
lulu-hannigan

Lulu possède Barbara Hannigan

La barre était placée très haut pour Barbara Hannigan  et son metteur en scène Krzysztof Warlikowski pour leur Lulu à la Monnaie. Pour sa prise de rôle, la soprano réalise une prise de rôle époustouflante. Alban Berg a été gâté depuis une dizaine d'années avec une succession de productions incarnées avec maestria par Laura Aikin à Bastille dans une mise en scène de Willy Decker, Agneta Eichenholz à Covent Garden vue ...
cypres bruneau morlot

Le Requiem de Bruneau à La Monnaie de Bruxelles

Louis-Charles-Bonaventure dit Alfred Bruneau, violoncelliste et compositeur, après des études au Conservatoire de Paris et un second Prix de Rome dans la classe de Massenet, après des débuts mitigés, se rapprocha d’Emile Zola.  Son intérêt pour le théâtre peut se résumer dans cette profession de foi, imaginant « une pièce de construction logique, émouvante, humaine, où la poésie et le réalisme s’uniraient étroitement et dont les personnages appartenant à un temps ...
0$GZIRElTY_2013104NEKCQE43FO

Parsifal par Castellucci, une nouvelle porte à la mise en scène

Nous n’y étions pas. Nous n’étions pas à la Monnaie en janvier 2011, lorsque Romeo Castellucci présenta, à 51 ans, sa première mise en scène d’opéra. Devant l’emballement critique, l’envie était forte de rattraper ce spectacle en espérant un DVD à la hauteur. Après que l’on nous eut un temps annoncé qu’il n’y en aurait pas, la Monnaie décide de mettre sur le marché une trace qui n’était destinée au ...
Annette Dasch / Mozart

Rentrée beethovenienne pour La Monnaie de Bruxelles

Pour son premier concert d’abonnement au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l’Orchestre symphonique de La Monnaie proposait une belle soirée Beethoven sous la direction de Jérémie Rhorer, l’un des piliers des saisons du théâtre bruxellois. Le programme se permettait même, au milieu de tubes, d’offrir une rareté : l’intégrale de la musique de scène d’Egmont de Beethoven dont le sujet s’avérait éminemment  local avec l’histoire tragique du comte d’Egmont, personnage de l’Histoire ...
(c) Bernd Uhlig

Traviata hyperréaliste et violente à La Monnaie

Pour les fêtes de fin d’année, La Monnaie de Bruxelles propose une Traviata mise en scène par une icône du théâtre allemand radical et avant-gardiste : Andrea Breth. Dès lors, point d’évocations luxueuses du Paris du XIXe siècle, mais une approche hyperréaliste, violente et ultra-contemporaine. Transposée dans notre époque de crises et de scandales sexuels, cette Traviata, ne capitule forcément devant rien pour tenter de suggérer l’hypocrisie et la décadence des mœurs ...
don quichottedvd naive

Don Quichotte de Massenet: les adieux de José Van Dam

Ce Don Quichotte donné en mai 2010 à Bruxelles fêtait une série d'événements exceptionnels : les cinquante années de carrière de José Van Dam, son soixante-dixième anniversaire et ses adieux à la scène. On est alors d'autant plus heureux que ce spectacle ait pu être enregistré et conservé. Le théâtre de la Monnaie a mis pour l'occasion les petits plats dans les grands, en faisant appel, outre l'illustre baryton-basse, à ...
Michael Spyres (Masaniello) © Élisabeth Carecchio

La Muette donne de la voix à l’Opéra Comique

Pour le monde musical, La Muette de Portici se résume au titre d'un opéra qui, à l'été 1830, a stimulé une révolution à Bruxelles et aidé à la naissance de la Belgique. Rien d'étonnant à ce que la présente production provienne de la grande scène lyrique nationale belge, le Théâtre royal de la Monnaie. Outre-Quiévrin, cet ouvrage doit toutefois sentir encore le souffre : le récent acmé des querelles linguistico-politiques ...
salome2_bruxelles0212 (1)

Nicola Beller Carbone, superbe Salomé à Bruxelles

Après Elektra dont il signait également la mise en scène la saison dernière, Guy Joosten poursuit son étude des héroïnes straussiennes en s'attaquant à l'envoutante Salomé. Nouvelle collaboration entre la maison lyrique bruxelloise et le Liceu de Barcelone, cette production a su générer des opinions très divergentes dans l'esprit du public. Si elle ne choque pas au travers d'une esthétique trash, à l'image du travail proposé par Nicolas Brieger à ...
boesmans_cypres

Reigen de Philippe Boesmans

On se doute bien qu’en ces temps de mutations du marché du disque, la publication d’un opéra contemporain, créé en 1993, serait une aventure risquée pour un label. Mais, grâce au téléchargement, Cyprès, met à disposition des mélomanes l’un des piliers de la littérature lyrique des trente dernières années : Reigen de Philippe Boesmans. Edité à l’origine chez Ricercar, ce coffret avait rapidement disparu des étals des disquaires. Pourtant, en matière ...
Hartmut Haenchen

Szymanowski, le Roi Roger à Bruxelles

Si la construction européenne semble au point mort, elle se porte pourtant culturellement très bien à Bruxelles. Dans le cadre de leur présidence tournante de l’UE, certains pays se servent de ce vecteur pour s’affirmer et pour présenter leur excellence artistique. C’est le cas de la Pologne, qui de juillet à décembre, met les petits plats dans les grands avec des expositions et de très nombreux concerts. En ouverture de ...
LES HUGUENOTS

Bruxelles, le grand retour des Huguenots

La fin de saison du Théâtre de La Monnaie de Bruxelles permettait donc aux légendaires Huguenots de faire leur retour sur une scène majeure de l’espace francophone. Le théâtre belge avait mis les petits plats dans les grands pour offrir le spectacle le plus abouti que l’on pouvait espérer ! Œuvre phare d’une certaine époque et d’une certaine conception de l’opéra, ces Huguenots ont souvent été musicalement charcutés et massacrés (on pense ...
ica_mahler_haenchen_vign1

Le solide Mahler d’Hartmut Haenchen

Cette Symphonie n°6, qui marquait l’ouverture de l’intégrale des symphonies de Mahler confiée aux orchestres belges (la Symphonie n°8, apothéose de ce cycle s’est curieusement volatilisée !) au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, nous avait séduite en concert. On craignait un peu de la retrouver en DVD car l’épreuve de la captation fait très souvent apparaître des défauts et des carences pardonnables au concert, mais criantes au disque ou sur DVD. ...
Semi-Nabucco

Semi-Nabucco au Cirque royal de Bruxelles

Unique rescapé d’un dytique sur l’Intolérance Verdi/Nono, mis à mal par le décès prématuré du metteur en scène allemand Christoph Schlingensief en charge du projet Nono, ce Nabucco en version de concert, se retrouve seul, esseulé, dans le gigantesque Cirque royal de Bruxelles, aussi délicat par son acoustique, que surchauffé par les des températures déjà estivales ! Dans ce contexte, il faut saluer la prestation de l’orchestre dirigé avec une rare compétence ...
Placido Domingo l’insatiable

Fedora d’Umberto Giordano : Plácido Domingo l’insatiable

Opéra rarement donné sur scène et encore plus rarement enregistré, Fedora est un opéra injustement ignoré. Issu, comme Tosca, d’une pièce de Félicien Sardou écrite pour la grande Sarah Bernhardt, Fedora raconte l’impossible vengeance de l’héroïne face l’amour qu’elle découvre pour Loris, l’assassin de son fiancé. L’intrigue théâtralement simple favorise l’expressionnisme des deux principaux protagonistes. Ainsi, les interventions de Fedora comme celles de Loris sont habitées de sentiments exacerbés demandant à ...
Une création belge de Mahler

Une création belge de Mahler

Orchestre symphonique de La Monnaie Ambiance des grands soirs et foule compacte pour l’un des évènements de la saison de La Monnaie : une création belge d’une œuvre de Mahler ! En effet, la version originale du Klagende Lied n’avait jamais été donnée ! C’est désormais chose faîte sous la battue du grand chef d’orchestre Hartmut Haenchen et avec la complicité des forces de l’opéra fédéral belge, largement étoffée dans les rangs de l’orchestre ...
Bo-bo Bohème en forme de happening ?

Bo-bo Bohème en forme de happening à La Monnaie ?

Théâtre Royal de La Monnaie Pour les fêtes de fin d’année, La Monnaie de Bruxelles a abandonné les tragédies antiques et les drames shakespeariens, pour un tube du répertoire (mais un tube à la fin triste !) : La Bohème de Puccini ! Mais attention, pas une Bohème classique, mais une relecture par Andreas Homoki en provenance du Komisch Oper de Berlin ! Donc, adieux mansardes crasseuses et artistes maudits ! Le public découvre une clique ...
Andrea Breth décortique Janáček

Andrea Breth décortique Janáček

Kát’a Kabanová «L’impression que tout est dit, que la fin est le commencement et que le commencement était déjà la fin». Cette réflexion du chef d’orchestre anglais Leo Hussain résume efficacement l’esprit qui anime la nouvelle production du chef d’œuvre tardif de Leoš Janáček: Kát’a Kabanová. Le public bruxellois est déjà familier de cette œuvre composée une quinzaine d’année après Jenůfa, autre drame villageois et familial. Après les mises en scène ...
Bruckner par Gerd Albrecht en clôture de saison

Bruckner par Gerd Albrecht en clôture de saison

Une nouvelle fresque symphonique clôture la saison symphonique de La Monnaie : la Symphonie n°8 d'Anton Bruckner. Alors que la Symphonie n°6 de Mahler avait inauguré cette année de concerts, il revient au maître de Saint Florian de lui donner un terme. Outre, la durée exceptionnelle de ces deux pièces, un autre point est commun à ces deux exécutions : la présence au pupitre de l’orchestre de la Monnaie de deux chefs ...
Macbeth de Verdi selon Warlikowski

Macbeth de Verdi selon Warlikowski

Pour clôturer une saison placée sous le signe de la tragédie, La Monnaie de Bruxelles offrait Macbeth de Verdi réglée par le bouillant Krzysztof Warlikowski. Chef d’œuvre de jeunesse, Macbeth ouvre d’innombrables potentialités dramaturgiques et stimule les metteurs en scène. On attendait donc du scénographe polonais une lecture décapante et violente. Les spectateurs n’ont pas été déçus et ont copieusement hué le metteur en scène : comportement rarissime à La Monnaie où ...
Medea, la femme qui pleure

Medea de Pascal Dusapin, la femme qui pleure

Retour sur la scène de La Monnaie de Bruxelles de la Medea de Pascal Dusapin ! C’est en effet sur la scène belge que l’opéra du compositeur français avait été créé en 1992. Si La Monnaie est une maison qui a toujours offert au répertoire lyrique contemporain une place importante (et normale !), il est encore plus important de rejouer et d’inscrire au fil des saisons ces œuvres de notre temps afin ...
Idomeneo en direct sur CNN !

Idomeneo en direct sur CNN !

Avec cette production d’Idomeneo, l’homme de théâtre flamand Ivo van Hove effectue ses débuts attendus sur la scène de La Monnaie. Pour ceux qui suivent le travail du scénographe depuis de nombreuses années, il reste fidèle à une approche qui poursuit une réflexion intéressante sur la portée actuelle des œuvres du répertoire. Cette vision dérangeante et fascinante culminait dans un Ring présenté à l’opéra d’Anvers et Gand et des Tragédies ...
Mozart dans la convention

Sophie Karthaüser, Mozart dans la convention

La première impression est excellente. Sophie Karthäuser possède un instrument vocal magnifique. La clarté du timbre, de beaux aigus, un centre vocal bien conduit, des vocalises bien posées, de la simplicité. Tout ce qu’il faut pour bien chanter Mozart. Elle a tout. Sauf que passé le second air, on s’ennuie déjà. Sa Pamina, sa Zaïde, son Illia ou son Tamiri ont toutes la même couleur vocale, elles racontent toutes la ...