Mot-clef : Richard Croft

IDOMENEO_056

Idomeneo de tragédie à Vienne avec un Oscar pour Marlis Petersen

C’est une nouvelle production de l'Idomeneo de Mozart signée pour la mise en scène par Damiano Micheletto et pour la direction musicale par René Jacobs que le très historique Theater an der Wien ajoutait à son répertoire en ce mois de novembre 2013. La promesse d’une vision scéniquement et musicalement renouvelée alliée à un alléchant casting ne pouvait qu’attirer les amoureux de l’opéra de Mozart généralement considéré comme son premier ...
glyndbourne_theodora

Theodora à Glyndebourne, superlatif

Theodora faisait partie des nombreux martyrs qui se sont sacrifiés en 304 après Jésus-Christ à Antioche pendant le règne de l’empereur Dioclésien. Un drame qui a inspiré à Georg Friedrich Haendel un oratorio parmi les plus beaux de toute son œuvre religieuse. Pour qui en douterait, cette interprétation superlative est là pour en attester. En 1996, le Festival de Glyndebourne faisait appel au sulfureux metteur en scène Peter Sellars pour la ...
Orphée et Eurydice dans la version de 1774

Orphée et Eurydice dans la version de 1774 avec Juan Diego Flórez

Effectué sur le vif au printemps 2008, cet enregistrement d’Orphée et Eurydice est un nouveau reflet de la version parisienne de 1774, celle remaniée par Gluck à l’intention du haute-contre Joseph Legros, créateur également des rôles d’Achille dans Iphigénie en Aulide, de Renaud dans Armide ainsi que d’Admète dans la version révisée d’Alceste. En raison de la tessiture extrêmement tendue du rôle-titre, phénomène encore accentué par la montée progressive, depuis ...
Idomeneo revisité

Idomeneo revisité par René Jacobs

Mozart considérait Idomeneo comme son meilleur opéra. René Jacobs est du même avis et cet enregistrement est là pour prouver ce que le chef d’orchestre avance. Jacobs «raconte» le drame d’Idoménée comme jamais personne ne l’a fait jusqu’ici. Très inspiré, il mène son orchestre avec un allant extraordinaire. Soignant les timbres de ses pupitres à l’extrême, on assiste à une suite d’orages et d’éclaircies superbes. Adaptant ses tempos plutôt aux ...
Bartoli est Sémélé

Cecilia Bartoli est Sémélé

Encensée par la critique (dont notre confrère Jacques Schmitt), fêtée par le public, la prise de rôle de Cecilia Bartoli en Sémélé à l’Opéra de Zurich en janvier 2007 a fait figure d’événement. Decca nous offre de revivre ces représentations initiales, reprises en janvier dernier avec un même enthousiasme. Pour servir d’écrin à la cantatrice romaine, l’Opéra de Zurich a fait venir l’inusable et bien connue production de Robert Carsen, créée ...
Invitation décevante à la danse

Invitation décevante à la danse

Orphée et Eurydice C’est par un bien curieux Orphée et Eurydice que l’Opéra de Saint-Etienne a inauguré sa nouvelle saison. En optant pour la version française adaptée par Paul Vidal pour l’Opéra-Comique en 1921, les maîtres d’œuvre du spectacle ont choisi de distribuer le rôle d’Orphée à un ténor, à l’instar de Marc Minkowski dans son enregistrement de l’œuvre, où Richard Croft donnait la réplique à l’Eurydice de Mireille Delunsch. A ...
Orphée et Eurydice

Orphée et Eurydice par Marc Minkowski : un must !

La discographie d’Orphée et Eurydice déborde de toutes parts. La version ceci, la version cela, en français ou en italien, révisée par Berlioz, avec une mezzo-soprano ou un ténor en Orphée, le chaland ne sait plus à quel sein d’Eurydice se vouer pour faire son choix. A la confusion des sens, ajoutons l’enregistrement que Les Musiciens du Louvre viennent de graver sous la direction de leur chef Marc Minkowski. Fort ...
L’Amour blessé  de Jupiter...

L’Amour blessé de Jupiter…

Semele de Haendel Après un Sirœ assez décevant en version de concert dans ce même théâtre, on pouvait être en droit d’attendre de ce Semele un plaisir équivalent à celui que nous avait procuré le superbe Serse, mais hélas, le miracle n’allait pas se reproduire. Pourtant, Semele, qui occupe une place à part dans l’œuvre du caro Sassone est loin d’être un ouvrage mineur. Lors de sa création en oratorio à ...

La révolution Gluckiste met les ténors à rude épreuve …

Orphée et Eurydice par Marc Minkowski Rarement une œuvre lyrique aura subi autant de remaniements que cet opéra dont l’originalité et l’expressivité firent grand bruit et qui servit en quelque sorte d’emblème à la grande réforme de l’opéra entreprise par Gluck. En fait, il en existe trois versions « légitimes » : celle de Vienne, créée en 1762 avec le castrat Gaetano Guadagni dans le rôle titre sur le livret en italien de Raniero de ...