Mot-clef : Yvonne Naef

falstaff.vicenza.02

À Vicence, Ambrogio Maestri poétise Falstaff

Dans le cadre unique et chargé d’histoire du Teatro Olimpico de Vicence, Iván Fischer, cumulant les fonctions de directeur artistique, de chef d’orchestre et de metteur en scène, inaugure un tout nouveau festival lyrique, en s’arrogeant les services d’une distribution de haut vol pour un Falstaff de Giuseppe Verdi ingénieux et superbement chanté. Il n'y a guère d’œuvres du répertoire lyrique qui peuvent se vanter, comme le Falstaff de Giuseppe Verdi, ...
À Verbier, l’immense Falstaff de Bryn Terfel

À Verbier, l’immense Falstaff de Bryn Terfel

Grâce à une splendide direction d’orchestre, des solistes concernés et une mise en espace intelligente, le Festival de Verbier signe avec ce Falstaff de Giuseppe Verdi, l’une des plus audacieuses et réussies productions d’opéra jamais montées sur leur scène. Quand on sait l’investissement artistique nécessaire à une production d’opéra, avec ses solistes, son orchestre, son chef d’orchestre, ses décors, ses costumes et sa mise en scène, on mesure combien il est ...
pelleas3

Tcherniakov psychanalyse son Pelléas à Zürich

D'emblée, on reconnaît les éléments qui signent la "patte Tcherniakov" : cette ambiance glacée aux couleurs vives et sofas au design étudié, avec une vaste baie vitrée donnant sur un jardin, une table longue, propice aux inévitables réunions de famille. Projetées sur un immense écran vidéo, les images de synthèse du jardin donnent à voir l'écoulement du temps comme élément du caractère inéluctable et mortifère de l'ennui bourgeois qui règne dans ...
Une Symphonie des Milles en demi-teintes

Une Symphonie des Milles en demi-teintes par David Zinman

Œuvre redoutable et à double tranchant que la Symphonie n°8 de Gustav Mahler, sous-titrée « Symphonie des milles » en raison du nombre impressionnant d’exécutants qu’elle requiert. Mahler la créa à Munich le 12 septembre 1910, à la tête de 1029 choristes, solistes et musiciens, donnant là son dernier concert européen auquel assistaient nombre de personnalités de l’époque. Un siècle plus tard, David Zinman poursuit son intégrale mahlérienne en enregistrant cette pièce ...
En fermant les yeux II

Tétralogie à Paris II : en fermant les yeux

Die Walküre Décidément les productions de l’Opéra de Paris nous invitent à fermer les yeux : partie musicale exceptionnelle, mais réalisation scénique indigente. Avec Rheingold, Günter Krämer signait une mise en scène peu inventive, qui empruntait beaucoup d’idées aux autres, le tout mené avec intelligence. L’action presque cinématographique du prologue lui convenait mieux que le plus conventionnel découpage en trois actes de cette Walkyrie. Encore un peu de Regietheater avec les compagnons de ...
Un Don Carlo en demi-teintes

Un Don Carlo en demi-teintes

Don Carlo Difficile de résumer la complexe intrigue de don Carlo… religion, consanguinité, trahison et pouvoir restant les grandes lignes directrices du drame. De son avatar français, destiné par Verdi à l’Opéra de Paris, l’acte de Fontainebleau a disparu, dans la présente production aux mérites pour le moins inégaux. Si la mise en scène de Graham Vick soignée, dépouillée, se signale surtout par son statisme, on ne pourra adresser le même ...
Des Gurrelieder héroïques

Des Gurrelieder héroïques

Le cycle des Gurrelieder est certainement l’œuvre la plus facile qui permet d’aborder le monde de Schönberg sereinement. On peut situer cette œuvre quelque part entre Richard Strauss et Gustav Mahler, avec des moments de grande intensité lyrique. Bien que composées à 10 ans de distance (entre 1901 et 1911) les diverses parties de cet opéra-oratorio bénéficient d’une orchestration complexe et rutilante. Des voix larges sont nécessaires pour s’intégrer à cette ...
La Ruhr fête les Bostoniens

La Ruhr fête les Bostoniens et Berlioz

Boston Symphonic Orchestra La saison 2007/2008 de la Philharmonie de Essen est placée sous le signe de la France. «Voilà la France !» est le titre d’une programmation spéciale qui présente à la fois des œuvres françaises et des interprètes venant de l’Hexagone. Pour l’ouverture, Hector Berlioz est à l’affiche avec sa Damnation de Faust. Cette fois pourtant, les interprètes ne sont pas français. En effet, le concert s’inscrit également dans un ...
Le Faust enchanté

Le Faust enchanté

Orchestre de Paris Enfin un oratorio de Schumann donné en concert dans cette année de cent-cinquantenaire. Et pas n’importe lequel : Scènes de Faust est l’œuvre la plus complexe et la plus longue de son auteur, à mi-chemin entre l’opéra et la cantate, dont la gestation s’étale sur près de dix ans. Composé à rebours, Scènes de Faust commence sur une tortueuse première partie dans laquelle est exclue le pacte de Faust ...
Un no man’s land pour Mozart

Un no man’s land pour Mozart

Così fan tutte L’Opéra de Zurich redonne sa production de Così fan tutte dirigée en son temps par Nikolaus Harnoncourt. Le jeune chef italien Robin Ticciati était au pupitre pour cette soirée du 28 janvier, alors que le programme imprimé de la saison annonçait le légendaire Harnoncourt. Dès lors très attendu, Robin Ticciati s’est révélé prodigieusement inspiré au pupitre de l’orchestre de l’Opernhaus. Maniant sa baguette avec souplesse et précision, il ...
L’épure viennoise

L’épure viennoise

Vienne Art nouveau Dans le cadre du cycle « Vienne, fin de siècle » à l’Auditorium du Musée d’Orsay, l’Ensemble Intercontemporain dirigé pour l’occasion par Ludovic Morlot – assistant depuis 2004 du Boston Symphony Orchestra et de James Levine – faisait revivre une des soirées viennoises de la société d’exécutions musicales privées fondée par Arnold Schoenberg en 1918 pour tenter de faire connaître un répertoire trop mal accueilli par le public autrichien dans ...