Archives de l’auteur : Dominique Adrian

Reigen

Reigen de Boesmans à Stuttgart, images plates pour musique forte

Un des chefs-d’œuvre de Philippe Boesmans trouve à Stuttgart une réalisation scénique banale. Dans la longue série des opéras du dernier demi-siècle qui, contrairement à un stéréotype très répandu, n’ont pas disparu du répertoire après leur création, les opéras de Philippe Boesmans occupent une place de choix. Pas plus de six œuvres en trente ans ont largement suffi à en faire l’un des plus dignes successeurs de Britten ou de Henze, ...
Blomstedt BRSO 2016

Lidholm éclairé par Wagner et Beethoven, version Blomstedt

Herbert Blomstedt met Ingvar Lidholm à l'honneur dans un programme pas si romantique. Deux grands classiques du répertoire symphonique autour d’une œuvre contemporaine, dans un programme pensé et choisi par le chef même, qui, cinquante ans plus tôt – en 1964 –, en avait assuré la création : on pourrait penser, dans cette structure du concert donné avec l’Orchestre de la Radio Bavaroise dirigé par Herbert Blomstedt, à une manière fort commune ...
Marthaler et Cambreling unis pour de sombres Contes d’Hoffmann

Marthaler et Cambreling unis pour de sombres Contes d’Hoffmann

Les Contes d'Hoffmann sont une affaire sérieuse : belle démonstration à Stuttgart, avec une distribution largement dominée par Eric Cutler. Après sa création à Madrid, le dernier spectacle voulu et pensé par Gerard Mortier parvient à Stuttgart, qui l’avait coproduit, avec une distribution largement renouvelée, mais avec les mêmes maîtres d’œuvre, le metteur en scène Christoph Marthaler et le chef Sylvain Cambreling, directeur musical de la maison et grand spécialiste des ...
BRSO Jansons

Mariss Jansons emmène son chœur à l’opéra

Anniversaire opératique pour un des meilleurs chœurs du monde, celui de la Radio Bavaroise. 1946 : dans la capitale bavaroise encore marquée par les terribles bombardements subis les années précédentes, la radio nationale de l’État libre de Bavière crée un chœur, avant même de se doter d’un orchestre trois ans plus tard. Comme partout en Allemagne, il s’agit de donner une assise culturelle d’avenir pour construire sur les ruines laissées par douze ...
Albert_Herring_Marzo_Carpenter_Nekoranec_c__W.Hoesl__9C2A0760

Albert Herring à Munich, comédie amère

Britten côté comédie pour les jeunes chanteurs du studio de l'Opéra de Munich. On n'a pas fini d'explorer encore et encore les infinies richesses du répertoire lyrique du XXe siècle, mais il faut bien reconnaître que ce n'est pas la comédie qui y tient le rôle principal. Dans l’œuvre de Britten même, ce sont les destins tourmentés des marins Budd et Grimes ou les maléfices du Tour d'écrou qui sont le ...
À Munich, Piotr Beczała est le roi du Bal masqué

À Munich, Piotr Beczała est le roi du Bal masqué

Anja Harteros vous manque, ce Bal masqué n'est pas tout à fait dépeuplé : dans une mise en scène trop sage, Piotr Beczała triomphe. On accuse volontiers les metteurs en scène de tous les maux, mais il faut bien dire que les librettistes du XIXe siècle ne leur rendent pas toujours la tâche facile : Olivier Py s'était admirablement tiré de l'impossible Trouvère (avec Jonas Kaufmann, en 2013) en en faisant un ...
Butterfly Fenice (photo Michele Crosera)

Reprise d’une élégante Butterfly à la Fenice

Plus que pour la musique, c'est par le théâtre que cette Butterfly vénitienne convainc. Cela fait bien longtemps que l'Italie ne fait plus l'événement en matière lyrique - les déboires de Riccardo Muti à Rome, comme le mandat en demi-teinte de Stéphane Lissner à Milan, en sont un exemple parmi d'autres, les questions budgétaires étant les plus irrémédiables. Depuis sa reconstruction après incendie - qui n'a pas résolu la médiocre visibilité ...
kurtag

Anniversaire de György Kurtág : Lontano, calmo, appena sentito (2)

Le 19 février dernier, le compositeur hongrois György Kurtág a célébré ses 90 ans. ResMusica lui rend hommage à travers un portrait en deux parties. Après une présentation biographique, parcours en sept fragments d’une œuvre forte, cohérente autant que multiple. Intimité Si Kurtág a composé tant de musique de chambre, ce n’est pas seulement parce qu’il en avait la vocation. Honorablement connu plus que fêté dans la Hongrie communiste, il pouvait bien ...
Anniversaire de György Kurtág : Lontano, calmo, appena sentito

Anniversaire de György Kurtág : Lontano, calmo, appena sentito (1)

Le 19 février dernier, le compositeur hongrois György Kurtág a célébré ses 90 ans. ResMusica lui rend hommage à travers un portrait en deux parties. Aujourd'hui, parcours biographique dans les méandres historiques de l'Europe centrale. Budapest, Conservatoire Franz-Liszt, 1945 : une génération d’étudiants attend le retour du prophète exilé. Il ne reviendra jamais : Béla Bartók meurt à New York le 26 septembre. Parmi eux, un étudiant timide vient comme Bartók ...
Gurre-Lieder répétition

À l’Opéra de Munich, Zubin Mehta endort les Gurre-Lieder

Une direction trop placide, un chœur placé trop loin, des solistes inégaux, cette soirée consacrée au Gurre-Lieder de Schoenberg ne restera pas dans les mémoires. Même si l’œuvre n'est plus si rare au concert, les Gurre-Lieder de Schoenberg suscitent toujours de grandes attentes, et le public a désormais compris à quelle fête on le conviait en programmant cette œuvre : il ne reste donc plus une seule place pour les trois ...
mariss jansons DR

Munich célèbre Chostakovitch par Jansons

On sait que Mariss Jansons, avec ses orchestres successifs, a enregistré l’une des principales intégrales des symphonies de Chostakovitch (chez EMI). Depuis la fin de cette grande entreprise, il n’est pas pour autant passé à autre chose et continue activement à parcourir ce répertoire. Le public de Munich connaît l’importance de cette relation au long cours et a rempli, pour deux concerts successifs, les quelque 2400 places de la Philharmonie ...
Photo Wilfried Hösl

South Pole de Srnka à Munich, une création très froide

Il fallait bien que cela arrivât : en 1911 et 1912, deux expéditions successives, celle du Norvégien Amundsen puis celle de l'Anglais Robert Scott, atteignirent le pôle Sud. Le premier en revint avec ses hommes, le second mourut avec les siens sur le trajet du retour. C'est ce que raconte South Pole, créé pour l'Opéra de Bavière par le jeune compositeur tchèque Miroslav Srnka. A vrai dire on ne comprend pas ...

Opéra de Paris, l’élitisme des places vides

On peut, bien sûr, considérer que le prix des places à l’Opéra de Paris est trop élevé dans l’absolu, et la comparaison avec les salles concurrentes des grandes capitales ne contredit pas cette vision générale, notamment dans les catégories intermédiaires. On peut aussi s'effrayer de l'augmentation massive de cette tarification : à l'automne 1994, il fallait environ huit heures et demie de travail au SMIC pour voir Madama Butterfly depuis ...
Abécédaire Tristan : N comme le Nationaltheater

Abécédaire Tristan : N comme le Nationaltheater

Le 10 juin 1865 au Nationaltheater de Munich : Tristan et Isolde de Richard Wagner, l’une des œuvres les plus importantes de l’histoire de la musique, est jouée pour la première fois. Un événement que Resmusica a choisi de commémorer sous la forme d’un Abécédaire Tristan. Aujourd’hui, Tristan et… le Nationaltheater. Le bâtiment actuel du Nationaltheater, siège de l’Opéra national de Bavière, n’a plus aucune pierre en commun avec le théâtre où Wagner a ...
Photo Felix Broede

Romantisme très tempéré pour Hamelin et Janowski à Berlin

C’est un peu difficile à comprendre : il y a quelques semaines, l’orchestre symphonique de la Radio de Berlin a nommé son futur directeur musical, Vladimir Jurowski, qui prendra son poste en 2017, et qui constitue un excellent choix ; cette nomination a entraîné la démission du directeur actuel, Marek Janowski, après 13 ans de direction. Officiellement, c’est pour faciliter la transition entre les deux chefs que cette démission a eu ...
© Bernd Uhlig

À Berlin, une Traviata sans entracte et sans entrain

Beaucoup de grandes maisons préfèrent jouer les grands classiques indéfiniment dans des productions peu stimulantes mais amorties, pour concentrer leurs efforts sur des projets plus originaux qui font parler d'elles. La Staatsoper Berlin, toujours dans son domicile provisoire au Schiller-Theater (jusqu'en octobre 2017 au moins), avait à son répertoire une production très correcte de 2003, celle créée à Aix par Peter Mussbach (1 DVD Bel Air) ; elle ose pourtant une ...
Feurige Engel drama2014005

L’Ange de Feu, Prokofiev ardent à Berlin

L'Ange de feu au Komische Oper de Berlin : une reprise, certes, mais ambitieuse et de qualité. Il fut un temps où les politiciens berlinois pouvaient envisager sans trop de scrupules la suppression du moins bien doté et moins fréquenté des trois opéras berlinois. Depuis, les choses ont bien changé : la maison continue à avoir la plus faible subvention (30 millions d’euros sur une subvention globale des opéras berlinois proche de ...
BPhil_perf_pelleas_1215_4

Pelléas à Berlin, pour Peter Sellars

Depuis quelques années, l’Orchestre Philharmonique de Berlin travaille en collaboration avec le metteur en scène Peter Sellars pour des spectacles qui ne sont certes pas pleinement scéniques, mais tirent tout le parti scénique possible des vastes espaces de la Philharmonie. Les deux passions de Bach ainsi "ritualisées" sont disponibles depuis quelques années en DVD (Clef d'Or 2012 pour la Saint-Mathieu), et Pelléas et Mélisande filmé en cette fin d’année 2015 ...
28.11.2015 SWR Sinfonieorchester_Rophé_Hodges - photo Sébastien Grébille

À Luxembourg, Rainy Days très contemporains

Lachenmann en vedette et Enno Poppe en dessert pour un week-end contemporain à Luxembourg à l'occasion du festival Rainy Days. Proposer une immersion dans la musique de notre temps à un moment de l’année où la météo encourage à rester sagement à l’intérieur : tel est l’idée centrale du festival Rainy Days, proposé depuis 2005. Pour ce qui est de la météo, le programme est tenu ; pour ce qui est de la ...
hector-berlioz

Faust ou la damnation de Berlioz

L’histoire de Faust est une très vieille histoire : le personnage historique de ce nom a vécu au début du XVIe siècle, comme d’assez nombreuses sources l’attestent ; sa légende trouve une première forme écrite sous la forme d’un livret de colportage imprimé en 1587 et largement diffusé dans les décennies qui suivent. Il faudra encore un bon moment avant que ce sujet scabreux (alchimie !) et fort peu conforme au ...
Paul Daniel répétition BRSO novembre 2015

Avec la Radio Bavaroise, Salonen compositeur mais pas chef

A Munich, un programme original qui, sans la baguette d'Esa Pekka Salonen, perd un peu de sa saveur. Comme beaucoup de grands chefs d’orchestre, Esa-Pekka Salonen a la passion de la composition. Dans certains cas, l’œuvre personnelle s’est imposée partout – Gustav Mahler ; dans d’autres cas, le chef reste inoublié, le compositeur beaucoup moins – Wilhelm Furtwängler. Pour ce programme, le chef avait choisi de mettre une œuvre pour grand orchestre ...
Jurowski Staatsorchester

Munich : Vladimir Jurowski est d’humeur diabolique

Encore aujourd’hui, la programmation d’un concert symphonique est souvent un jeu de hasard : tirez d’abord une ouverture, puis un concerto, enfin une symphonie, et vous avez un programme pas pire qu’un autre. Pour ses débuts à l’Opéra de Munich, Vladimir Jurowski a l’intelligence de faire exactement l’inverse : trois œuvres intimement liées entre elles et avec la saison en cours de la maison. Jurowski ne vient pas à Munich en coup de ...
Mefisto

Tristes enfers, Mefistofele à Munich

A l’Opéra de Munich, un spectacle à la hauteur de l’œuvre interprétée - hélas ! Tous les compositeurs du dimanche n’ont pas autant de chances qu’Arrigo Boito : c’est grâce à ses multiples liens au monde du théâtre que l’écrivain qu’il est avant tout voit son premier opéra, Mefistofele, créé en 1868 à la Scala. Depuis une trentaine d’années, la présence intermittente de l’œuvre au programme des opéras du monde s’est encore ...
Maxim Vengerov

Le Philharmonique de Munich en version slave

Avec le Philharmonique de Munich, Maxim Vengerov et Manfred Honeck proposent un concert où la délicatesse n'est pas toujours au rendez-vous. En ce premier trimestre de l'"ère Gergiev" à l'Orchestre Philharmonique de Munich, le controversé nouveau directeur musical est très présent à Munich ; en ce dimanche matin pourtant, c'est Manfred Honeck qui prend sa place pour un concert au programme très sage. Les créatures de Prométhée, malgré l'enregistrement idéal de Nikolaus ...
Ariane à Naxos, Bayerische Staatsoper, 2015

Ariane en scène avec Kirill Petrenko

A Munich avec Kirill Petrenko, dans cette Ariane à Naxos, toute la troupe est tenue par le flux orchestral. Les vieux Munichois s'en lamentent, en rappelant que ce n'est pas la première fois, tout de même, que l'Opéra de Bavière a un grand chef pour directeur musical - c'est surtout Wolfgang Sawallisch qui est ici visé -, mais rien n'y fait : qu'il s'agisse d'une nouvelle production ou, comme ici, de ...
Jansons et les percussionnistes d'Amériques

Mariss Jansons, des Amériques en Bavière

Amériques ! Le titre du premier chef-d’œuvre d'Edgard Varèse sonne comme une promesse, d'autant plus que le coût considérable que son exécution occasionne fait de chaque concert une expérience à ne pas manquer. Mariss Jansons, à qui on a pu parfois reprocher un répertoire particulièrement restreint, a placé la pièce à la fin d'un concert très original, autour de patries réelles et imaginaires - la Russie que Balakirev, dédicataire et inspirateur ...
hires-Salzburg_contemporary_Boulez_Ensemble_Intercontemporain_Pintscher_Nagano_Vichard_Cambreling_Gaggero_Favre_Durot_c_SF_Marco_Borelli_01

Retour à Salzbourg pour Répons de Boulez

Les musiciens de l'Ensemble Intercontemporain brillent à Salzbourg dans un vivant hommage à Boulez. Fallait-il vraiment envoyer les spectateurs du Festival de Salzbourg dans la banlieue de la ville, dans une sorte de lycée professionnel des métiers du bâtiment, pour seulement trois quarts d’heure de musique ? Eh bien oui, trois fois oui : d’abord parce que l’œuvre jouée est Répons, l’une des plus fortes œuvres pour orchestre de la fin du XXe siècle ...
boulez-icma

À Salzbourg, la généalogie boulézienne par Daniel Barenboim

Dans son parcours consacré à Pierre Boulez pour ses 90 ans, le Festival de Salzbourg n’aura pas toujours eu la main heureuse, à cause d’interprètes mal assurés ou d’acoustiques déficientes ; la pleine réussite du concert du West-Eastern Divan Orchestra en petite formation dans la belle salle Jugendstil du Mozarteum suffit à faire oublier une bonne partie de ces frustrations. La désignation officielle du concert est à vrai dire un peu trompeuse : ...
hires-Salzburg_Contemporary_Boulez_Fischer_Furrer_Cambreling_Frey_Klangforum_Wien_c_Marco_Borrelli

À Salzbourg, Cambreling au service de Boulez

Sylvain Cambreling et le Klangforum Wien rendent hommage à Pierre Boulez à Salzbourg En 1992, Gerard Mortier avait mis à l'honneur la musique et la personne de Pierre Boulez pour son premier festival de Salzbourg, et les réactions du public avaient bien prouvé que c'était un acte de courage ; en 2015, le même hommage apparaît comme la manière la plus simple, sans grand risque, de remplir la case "musique contemporaine" ...
Liederabend_2015_Gerold_Huber_Christian_Gerhaher_c_Marco_Borelli

Christian Gerhaher à Salzbourg, Mahler toujours

Avec Christian Gerhaher et Gerold Huber, les Lieder de Mahler trouvent leurs interprètes idéaux. Il n’y a pas beaucoup de surprises à attendre d’un concert Mahler par Christian Gerhaher : le chanteur a tellement souvent interprété ces œuvres, y compris à Salzbourg ; il en a fait plusieurs enregistrements, avec ou sans orchestre ; et puis, il souligne lui-même que, dans une œuvre aussi difficile techniquement que les Chants d’un compagnon errant, la marge ...