Archives de l’auteur : Dominique Adrian

Martin Helmchenfoto: Marco Borggreve

Les variations romantiques de Martin Helmchen

Le jeune pianiste allemand suscite l'intérêt plus que l'enthousiasme. La salle est clairsemée pour ce concert du dimanche matin, et pourtant le programme du jour a tout ce qu'il faut pour séduire le public de la vénérable série parisienne : les quinze courtes Variations sérieuses de Mendelssohn montrent combien le précédent beethovénien des Variations Diabelli, en ravivant le modèle des Variations Goldberg, avait consacré le genre de la variation comme apogée ...
EIC 18.3.2017

L’Ensemble Intercontemporain fête son fondateur

Un beau programme très boulézien pour un concert sans âme. Il y a déjà la salle : on sait ce que la construction de la Philharmonie doit à l'apostolat musical de Pierre Boulez, mais aurait-il apprécié cette acoustique froide qui dément cruellement la promesse de proximité entre public et musicien ? On ne peut que se réjouir de voir 2 400 personnes assister à ce concert, mais on se prend à ...
FOXIE_Vincent Le Texier (Harašta ), Lenneke Ruiten (Bystrouška_Foxie) @B. Uhlig _ De Munt La Monnaie

La Renarde de Janáček à Bruxelles, une jeunesse mature

Juvénile mais pas infantile : les forces vives de la Monnaie proposent une version stimulante à défaut d'être parfaite du chef-d’œuvre de Janáček. Foxie! C'est sous ce nom que la Monnaie présente sa nouvelle production de l'antépénultième opéra de Janáček - les titres donnés dans les différentes langues d'Europe de l'Ouest ne rendent pas plus justice à celui donné par Janáček, Les aventures de la renarde Fine-Oreille. L'anglais, qui sait, est ...
Une Lulu d’exception à Hambourg

Une Lulu d’exception à Hambourg

Le public fait un triomphe à un spectacle complexe et passionnant. C'est un spectacle hors normes que propose pour cette Lulu l'Opéra de Hambourg, un spectacle profondément marqué par la puissance d'une collaboration étroite entre trois artistes d'exception, Kent Nagano, Barbara Hannigan et surtout Christoph Marthaler, créateur discret et entêté qui emmène le théâtre d'opéra sur des pistes toujours nouvelles. Dans cette Lulu, Marthaler creuse des sillons déjà entamés dans d'autres spectacles ...
Nagano, un brucknérien d’élite à l’Elbphilharmonie de Hambourg

Nagano, un brucknérien d’élite à l’Elbphilharmonie de Hambourg

Mieux vaut oublier l'orgue en première partie : dans la nouvelle Elbphilharmonie, le Bruckner très personnel de Kent Nagano fait merveille. Pour les abonnés de l'Orchestre de l'opéra de Hambourg, ce sixième concert de la saison était un événement : pour la première fois, ils pénétraient dans la toute nouvelle Philharmonie sur l'Elbe, inaugurée en janvier après un chantier épique et ruineux. Le programme de ce premier concert avait un double ...
Alessandra Ferri, la Duse de John Neumeier

Alessandra Ferri, la Duse de John Neumeier

John Neumeier crée pour Alessandra Ferri une pièce émouvante, à défaut de convaincre entièrement. Au début du XXe siècle, l'actrice Eleonora Duse a fasciné les publics du monde entier par l'intériorité de son jeu, qui rompait avec les conventions du grand geste théâtral de son temps. C'est cette figure que John Neumeier a choisi pour inviter à Hambourg Alessandra Ferri, revenue à la scène en 2013 après quelques années de retraite. ...
András Schiff, un poète du piano à Berlin

András Schiff, un poète du piano à Berlin

Deux cents ans de musique pour piano réunis en un récital prodigieux d'intelligence et de poésie sonore. Trop rare en France, András Schiff livre avec ce long et ambitieux programme une démonstration d'intelligence qui tient sous le charme, deux heures et demie durant, un public berlinois venu en nombre. La première partie alterne les Inventions à trois voix de Bach avec des pièces de Bartók : dans sa longue introduction parlée, ...
Le Grand Macabre à Berlin : Ligeti, un génie célébré par Rattle

Le Grand Macabre à Berlin : Ligeti, un génie célébré par Rattle

Une belle distribution, un orchestre inspiré, et un chef-d’œuvre toujours plus indispensable : seule la version scénique de Peter Sellars est ici oubliable. Poursuivant leur série de spectacles semi-scéniques embrassant tout l'espace de la Philharmonie de Berlin, Simon Rattle et Peter Sellars ont choisi cette année d'y faire résonner l'unique opéra de György Ligeti, unique à bien des titres. Peter Sellars connaissait déjà bien l’œuvre pour avoir mis en scène la ...
02FLIGHT_Stefan-Sbonnik_-Jan-Wouters_-Julia-Moorman

Flight de Jonathan Dove à Munich

Une œuvre inepte et une mise en scène plate échouent à mettre en valeur les jeunes chanteurs munichois. À Munich, le cursus des jeunes apprentis chanteurs, acteurs et metteurs en scène est couronné par l'Académie de Théâtre August Everding, structure de professionnalisation qui ne se substitue pas aux universités artistiques existantes, mais donne aux jeunes artistes les moyens de se produire sur scène, notamment, chaque année, dans une production d'opéra. L'Académie ...
Gergiev Trifonov

Gergiev à Munich, trop poli pour Mahler

Le bouillonnant Gergiev se serait-il trop assagi ? L'arrivée de Valery Gergiev comme directeur musical de l'Orchestre philharmonique de Munich en 2015 avait suscité des oppositions on ne peut plus compréhensibles ; au-delà de la politique, cependant, où en est ce début de mandat après un an et demi de travail en commun ? Pour qui s'attendrait à retrouver la spontanéité éruptive, pas toujours rigoureuse mais constamment énergique qui a fait ...
Semiramide Alex_Esposito_Daniela_Barcellona

Semiramide à Munich, musique sans théâtre

À défaut de théâtre, Munich offre au Rossini sérieux un orchestre somptueux et une distribution solide. Dans Semiramide, le personnage principal est au fond Azema, l'objet du désir des trois protagonistes masculins. Mais ni Rossini, ni son librettiste ne font d'elle autre chose que cela : un objet qui n'a guère le droit à la parole. David Alden a bien saisi ce paradoxe et l'illustre de façon frappante : on retrouve ...
11 - Copie

Jansons à Luxembourg, Mahler toujours

Quelques jours après Paris, mais dans un programme très différent, l’Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise poursuit sa tournée européenne avec une étape à Luxembourg. Les grandes symphonies de Mahler sont le menu quotidien de telles tournées, mais rares sont les orchestres et les chefs qui, dans ce répertoire, justifient des attentes aussi élevées que Jansons et la Radio Bavaroise. Si vénérables que soient les mérites de Mariss Jansons en matière ...
Gerhaher-Huber-©ABasta-for-SonyClassical_4825

Gerhaher et les autres fêtent le lied à la Philharmonie

Dans les saisons répétitives des salles parisiennes, le lied est trop rare. Petite consolation et grands musiciens pour un week-end parisien. Londres a son Wigmore Hall, qui organise tout au long de l’année des récitals de Lieder par dizaines ; Paris a sa Biennale d’art vocal où, le temps d’un week-end, on peut enchaîner plusieurs récitals : c’est déjà bien, mais ce n’est naturellement pas assez, alors que le public est ...
Georges Prêtre, chef séducteur

Georges Prêtre, chef séducteur

Né en 1924, Georges Prêtre s'est éteint le 4 janvier 2017. ResMusica lui rend hommage. Dans le monde médiatique d'aujourd'hui, le meilleur moyen de donner une résonance à une nécrologie est de lier le défunt à une personnalité encore plus connue que lui : le décès de Georges Prêtre est donc celui du "chef préféré de la Callas". Certainement, les quatre années de collaboration, les quatre dernières de la carrière réelle ...
Orpheus in der Unterwelt

Orphée aux enfers à Stuttgart, pas pour rire

Pas beaucoup plus d'esprit que de substance dans un Orphée aux Enfers peu festif. Même dans le temple du théâtre musical sérieux qu'est Stuttgart, il n'est pas interdit de se divertir pour les fêtes : cette année, c'est Offenbach qui est au programme, en allemand comme on le faisait à son époque. Le problème de ce spectacle commence là : la démarche n'est pas illégitime, même si elle oblige l'oreille des ...
Don Giovanni
von Wolfgang Amadeus Mozart
in italienischer Sprache mit deutschen Übertiteln
Wiederaufnahme
13. November 2016


Musikalische Leitung: Willem Wentzel
Regie: Andrea Moses
Bühne und Kostüme: Christian Wiehle
Choreografie: Jacqueline Davenport
Licht: Reinhard Traub
Chor: Christoph Heil
Dramaturgie: Hans-Georg Wegner, Moritz Lobeck

Auf dem Bild: Shigeo Ishino (Don Giovanni),  Bernarda Bobro (Donna Anna),  Michael Nagl (Masetto),  Sebastian Kohlhepp (Don Ottavio),  Adam Palka (Leporello)

Foto: Martin Sigmund

Don Giovanni, festival de la blague à Stuttgart

Andrea Moses noie Mozart sous l'humour facile : dommage pour la musique. Ottavio et Anna repoussent leur mariage d’un an ? Quelle rigolade ! Elvire se retire dans un couvent ? Trop drôle ! Quand vient le sextuor final de ce Don Giovanni, cela fait bien une demi-heure que la metteuse en scène a épuisé son répertoire de petites blagues, mais le public ne va pas s’arrêter en si bon chemin, et il était dit ...
romeo_o_048

Zingarelli et les amants de Vérone à Schwetzingen

Une mise en scène un peu limitée pour Giulietta e Romeo, belle œuvre de Niccolò Antonio Zingarelli qui n'avait pas été représentée sur scène depuis les années 1830, servie par une distribution de premier plan. Allons bon. Comme si le rôle de méchant de l'histoire ne lui suffisait pas, voilà le cousin Tybalt devenu par la magie de l'opéra le fiancé de Juliette - heureusement, il respecte les règles de l'art ...
lady_macbeth_a-_kampe_misha_didyk_c_w-hoesl_

Lady Macbeth de Munich, opéra pour orchestre

Quand distribution et mise en scène déçoivent, il reste toujours Kirill Petrenko. On ne peut pas toujours proposer, dans les grandes maisons d'opéra, les mises en scène les plus avant-gardistes, mais Lady Macbeth de Mtsensk est de ces œuvres qui appellent l'audace. C'est pourtant à Harry Kupfer que l'Opéra de Bavière a fait cette fois appel, et le résultat est plus timoré encore qu'on aurait pu le craindre. Kupfer se repose ...
csm_fg_elisir_d_amore_2-_akt04_una_furtiva_lagrima_f50d1863e2

L’Elisir d’amore à Munich : Pretty Yende, David Bösch et la routine

La mise en scène de David Bösch garde quelques qualités dans une reprise plutôt routinière dont se détache Pretty Yende. En décembre 2009, le jeune metteur en scène David Bösch faisait ses débuts à l'Opéra de Bavière avec cette production de L'Elisir d'amore, et cette première réussite ouvrait la voie à quelques spectacles inoubliables, notamment un déchirant Orfeo de Monteverdi. Six ans et un jour après la première de L'Elisir, que ...
jurowski_vladimir_2013a_pc__roman_gontcharov_72

Vladimir Jurowski à la Cité de la Musique, classique et dynamique

Vladimir Jurowski dirige un beau programme classique culminant avec Schubert. Le public parisien a ses mystères. Pourquoi un tel concert, offrant un ensemble prestigieux, un chef de grand talent et pas si fréquent à Paris, avec un programme stimulant sans être déroutant, n'affiche-t-il pas complet ? La tarification n'atteint pourtant pas les sommets que le moindre orchestre invité justifie dans les autres salles parisiennes : ici comme souvent, ce sont en ...
01_bph_rattle_simon_haenel

Mahler trop lisse par Simon Rattle à Berlin

Est-ce l'ombre de Claudio Abbado ? Simon Rattle ne parvient pas à faire vivre la Septième symphonie de Mahler. Juste avant de partir en tournée américaine, l’Orchestre philharmonique de Berlin donne le second de ses programmes de tournée, qui comme le premier donné la veille ne comporte aucun soliste. Ce concert-ci, déjà donné par l’orchestre à Berlin et dans une tournée européenne à la fin de l’été, attire comme la veille ...
02_berliner-philharmoniker_c_bph-stefan-hoderath_quer

Musiques viennoises version Rattle à Berlin

Une soirée viennoise pleine de contrastes pas toujours convaincants à la Philharmonie de Berlin. La Onzième symphonie de Mahler, vraiment ? C'est ainsi que Simon Rattle, au début du concert, a présenté la série de pièces pour orchestre de Schoenberg, Webern et Berg qui constituait la première partie de son programme, donné à Berlin une seule soirée avant de partir en tournée en Amérique du Nord pour une quinzaine de jours. ...
elektra_050

Berlin : Elektra, Herlitzius, Chéreau

Historique, toujours historique : musicalement et scéniquement, Elektra vue par Chéreau est un triomphe à Berlin comme ailleurs. Il y a trois ans que cette ultime production de Patrice Chéreau bouleverse le monde lyrique, à Aix d'abord, en DVD peu après, récemment au Met et à Helsinki. Avant-dernier des coproducteurs initiaux à accueillir la production, la Staatsoper de Berlin en affiche seulement cinq représentations cet automne, avec une distribution très proche ...
julian-pregardien-2

Julian Prégardien, trop sage héros haendelien

Julian Prégardien défend le Haendel anglais dans un récital un peu fade. À force d'évoquer la Philharmonie, on finit par oublier que Berlin possède avec le Konzerthaus une autre salle de concert d'importance, certes moins grande et moins prestigieuse par son architecture (le bâtiment précédent ayant été largement détruit en 1944, la RDA finissante a attendu 1984 pour le reconstruire, avec un goût certain pour le trompe-l’œil historiciste), mais qui offre ...
La Favorite à Munich, une rareté magnifiée par Elīna Garanča

La Favorite à Munich, une rareté magnifiée par Elīna Garanča

Une œuvre théâtralement impossible, bien servie par quelques chanteurs d'exception. Depuis que Nikolaus Bachler en a pris la tête, l’Opéra de Bavière a suivi avec constance la piste de l’opéra français et surtout italien de la première moitié du XIXe siècle qui n’était guère sa spécialité : certes, Edita Gruberova avait détenu pendant de longues années une sorte d’exclusivité sur quelques titres de bel canto, mais c’était bien tout. Quelques mois à ...
_mg_7196

À Munich, Afkham et Lupu serviteurs de la musique

David Afkham est un jeune maestro, mais un vrai maître, qui préfère la musique aux grands effets. Lorsqu’en 2010 David Afkham gagna le tout nouveau concours de jeunes chefs d’orchestre du Festival de Salzbourg, une mémorable Dixième Symphonie de Chostakovitch avait clairement fait voir au public que ce premier lauréat allait faire parler de lui pour longtemps. Six ans plus tard, l’œuvre figure à nouveau au programme de son concert à ...
hannigan-gp

Barbara Hannigan, soprano pas encore chef

Barbara Hannigan ne convainc que vocalement pour un concert symphonique à l'Opéra de Munich. Depuis quelques années, la soprano Barbara Hannigan s’essaie à la direction d’orchestre : sa réputation méritée d’intrépide exploratrice du répertoire moderne et le fait qu’elle offre son talent de chanteuse en même temps que ses compétences de chef l’ont conduite à la tête de nombreux orchestres dans le monde entier. Pour ce concert symphonique à l’Opéra de Munich, ...
brso-sk-padmore

Baroque et Britten, Mark Padmore à la Radio Bavaroise

D'un répertoire à l'autre, Padmore est un maître du mot chanté. Mark Padmore est aujourd'hui, avec Ian Bostridge, le plus brillant représentant de la riche tradition britannique de ténors dont Peter Pears est en quelque sorte la figure tutélaire : des musiciens intelligents, dont la carrière passe au moins autant par le concert que par la scène, et qui savent accorder au texte une place fondamentale. Dans le cadre d'une résidence ...
Il barbiere di Siviglia

Bob Dylan chante Rossini à Berlin

Moderne ? Non, clinquant. Le Barbier de Séville version boulevard hype à Berlin. Ceux qui étaient jeunes il y a cinquante ans l’auront reconnu à la première seconde : c’est le jeune Bob Dylan lui-même (Tansel Akzeybek) qui, accompagné à la guitare électrique, susurre avec tous les maniérismes du temps (le sien, pas le nôtre, ni celui de Rossini) la sérénade du comte Almaviva (et la vidéo ira bien sûr ensuite sur Youtube). ...
bphil_haitink_081016_003

Bernard Haitink, un souverain à Berlin

Dans un programme idéal, Haitink parvient aux plus hautes sphères de l'exigence musicale. Il y a des orchestres qui connaissent trop leur valeur pour se laisser aller aux caprices des chefs de passage. Et il y a des chefs qui n'ont besoin que de paraître pour mettre ces mêmes orchestres à leurs pieds. Bernard Haitink est de ceux-là, mais, avec son indémodable élégance, il sait en plus laisser aux musiciens la ...