Archives de l’auteur : Dominique Adrian

Damrau 07.17

À Munich, Diana Damrau repasse l’épreuve du Lied

Si occupée soit-elle à l'opéra, Diana Damrau n'a pas tout à fait oublié les exigences particulières de la mélodie. Diana Damrau est Kammersängerin en sa Bavière natale : ce titre honorifique ne veut pas dire grand-chose, mais il montre la longue durée de ses relations avec la maison. Après avoir chanté la Reine de la Nuit ou Zerbinetta, elle s'est aventurée ces dernières années dans un répertoire plus lourd, tentant par exemple ...
Medea

À Berlin, triomphe retentissant pour la Médée de Reimann

Interprètes habités pour œuvre choc : le public berlinois fait une ovation mémorable à Aribert Reimann, compositeur majeur de notre temps. La Komische Oper aime aussi l'opérette, mais l'atmosphère n'est pas ce soir à la gaieté : créée en 2010 à Vienne, la Medea d'Aribert Reimann est une œuvre noire, qui donne au mythe grec toute sa force tragique. Point d'enchantements comme chez Marc-Antoine Charpentier, point d'élégie amoureuse comme chez Luigi ...
maria-husmann-photo_Chrisoph_Hein

Kurtág et la voix au Festival Infektion!

En une soirée, la Staatsoper réunit un court spectacle de jeunes artistes et un passionnant panorama de la musique vocale de György Kurtág. Dans un festival, la confrontation peut avoir du charme. Le spectacle de fin d'année des participants adolescents (et, très majoritairement, adolescentes) des programmes pédagogiques de la Staatsoper, puis un concert intime d’œuvres de l'un des plus grands compositeurs d'aujourd'hui : pourquoi pas, après tout. Le projet artistique du spectacle ...
Zoroastre

Zoroastre de Rameau à Berlin ou la fête des voisins

Le Komische Oper de Berlin propose avec Zoroastre de Rameau un réjouissant divertissement théâtral qui ne tient pas vraiment ses promesses musicales. L’opéra baroque français est un morceau de bravoure. Il faut du style, beaucoup de style, de l’élégance, de la délicatesse. Mais surtout pas de froideur : sans les passions, sans l’expressivité, sans une éloquence habitée, rien ne tient. Le Komische Oper à Berlin, désormais délivré du poids des traductions allemandes ...
Lenz Berlin_08

Jakob Lenz au Festival Infektion! Rihm écoute la folie

L'intimité malade et le vaste monde : Wolfgang Rihm et Andrea Breth explorent l'intimité d'un poète torturé. Depuis plusieurs années, la Staatsoper de Berlin clôt sa saison sur le mini-festival Infektion!, dédié au théâtre musical sous toutes ses formes. Avant de rejoindre sa maison natale Unter den Linden, la Staatsoper clôt sa présence dans le beau Schillertheater par l'opéra de Rihm Jakob Lenz, succès retentissant de l'opéra contemporain avec plusieurs centaines ...
Schreker LM0A1286

Les Stigmatisés de Schreker à Munich : Warlikowski n’y peut rien

Œuvre hors normes éminemment problématique, Les Stigmatisés peuvent-ils être sauvés par la scène ? Près de trois heures de musique, une petite trentaine de solistes, chœur et orchestre pléthoriques : Les Stigmatisés de Schreker ne font pas dans la demi-mesure – et ce qui est vrai pour la musique l’est d’autant plus pour le livret, écrit par le compositeur sans souci de concision, ni même d’intelligibilité. Créé en 1918 mais à bien ...
Der Tod in Venedig

À Stuttgart, une Mort à Venise sans trouble

Dans une mise en scène un peu monotone, la danse et le chant se mêlent sur la scène de l'Opéra de Stuttgart. Mort à Venise, le dernier opéra de Britten, n'est pas le plus populaire, et il n'est pas sûr que ce soit une injustice majeure : l'Opéra de Stuttgart, peut-être pour tenter d'en éclairer les doubles fonds, a choisi de le confier à Demis Volpi, chorégraphe en résidence au Ballet ...

Mécénat culturel, la grande illusion

Financé par une niche fiscale, le mécénat aggrave les déséquilibres inhérents de notre monde culturel. Qu'est-ce que le mécénat culturel ? Disons-le sans ménagement : c'est, avant tout, une niche fiscale, puisque les mécènes peuvent déduire une bonne partie du don de leur impôts (60 % pour les entreprises, 66 % pour les particuliers). Elle est plus sympathique que d'autres, sans doute, mais ce mécanisme fiscal fait peser cette libéralité affichée ...
A Munich, Kirill Petrenko et le drame mahlérien

A Munich, Kirill Petrenko et le drame mahlérien

En concert comme dans la fosse, la routine n'existe pas avec Petrenko, ni avec son exceptionnel soliste, Igor Levit. Kirill Petrenko n’aime pas se disperser : il est donc presque surprenant qu’il ait accepté de programmer un concert symphonique entre deux représentations de Tannhäuser, mais c’est une aubaine pour les spectateurs qui l’avaient applaudi la veille chez Wagner. Depuis qu’il en est le directeur musical, les concerts de l’abonnement symphonique de l’Opéra ...
simplicius_presse (2)

Simplicius Simplicissimus, chef-d’œuvre méconnu à Augsbourg

L'opéra de Hartmann reçoit une mise en scène surchargée, amplement rachetée par une interprète d'exception. La mondialisation a parfois des ratés : Simplicius Simplicissimus est donnée deux ou trois fois par décennie en Allemagne, parfois sur des grandes scènes, mais il en sort rarement, même si Londres en a accueilli récemment quelques représentations, et son auteur lui-même reste largement ignoré hors d'Allemagne. Quel dommage ! Hartmann, il est vrai, a fait ...
Tannhäuser à Munich : Wagner par Petrenko, Dieu par Castellucci

Tannhäuser à Munich : Wagner par Petrenko, Dieu par Castellucci

Noblesse oblige, pour Tannhäuser l'Opéra de Munich combine une mise en scène complexe et passionnante de Romeo Castellucci avec une réalisation musicale de très haut vol par Kirill Petrenko. Il y a bien des formes de modernité théâtrale, et la scène lyrique d'aujourd'hui sait accueillir les esthétiques les plus diverses. En invitant pour la première fois Romeo Castellucci, l'Opéra de Munich place sa nouvelle production de Tannhäuser dans une perspective moins ...
5M1A9510

À Munich, Guillaume Tell, ce tyran

Drôle de soirée à Munich pour ce Guillaume Tell partagé entre mise en scène peu convaincante et distribution de qualité, avec un point noir. Ce n'est pas forcément fait exprès, mais programmer le jour du second tour de l'élection présidentielle française un opéra aussi éminemment politique que Guillaume Tell montre de la part de l'Opéra de Bavière un sens de l'à-propos très enviable. Il serait cependant très mal venu d'appliquer au ...
Haitink BRSO 2017

Haitink, Radio bavaroise, Bruckner : retrouvailles au sommet

Un Paul Lewis trop falot pour Beethoven, mais l'étape annuelle de Bernard Haitink à Munich avec l' Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise porte ses fruits chez Bruckner. La première partie ne suscite pourtant qu'un enthousiasme limité. Malgré sa longue fréquentation de Ludwig van Beethoven, Paul Lewis en reste à une lecture scolaire du Concerto n° 2 : là où on aurait aimé entendre un peu plus d'esprit ludique, chaque note est ...
seine musicale inauguration

La Seine Musicale, inauguration romantique

Inauguration réussie de la Seine Musicale avec un programme brillant et brillamment défendu. Tout n’est pas parfaitement fini, il faut pas mal de ténacité pour trouver l’entrée non indiquée de l’auditorium, mais la voilà : la Seine Musicale occupant une partie de l’ancien site Renault de l’Île Séguin à Billancourt, et avec elle une nouvelle salle de concert classique avec son nouvel auditorium. Après l’inauguration solennelle du samedi soir, le concert redonné le ...
Salome

Salomé à Stuttgart ou l’Orient compliqué de Kirill Serebrennikov

Du monde contemporain, le metteur en scène russe ne retient que les images les plus racoleuses sans se préoccuper ni de cohérence, ni de l’œuvre. Idéologie de la (vidéo)surveillance, Daech, crise des réfugiés, usage de la torture dans les geôles américaines, tyrannie des médias : ce ne sont que quelques-uns des grands thèmes contemporains que Kirill Serebrennikov met en scène dans sa Salomé, où il n’oublie pas non plus toutes les perversions ...
Ariodante ou le charme haendelien à l’Opéra de Stuttgart

Ariodante ou le charme haendelien à l’Opéra de Stuttgart

Jossi Wieler et Sergio Morabito jouent avec un réel succès la carte de la légèreté. Ariodante n'est pas le plus réussi des opéras de Haendel du point de vue dramatique, et de loin ; ses qualités musicales en font cependant l'un des plus représentés, et cela ne va pas sans mal pour les metteurs en scène. Jossi Wieler et Sergio Morabito ont choisi d'ouvrir à cette complexe histoire à quiproquos multiples ...
PB_001_Spartacus_J.Cook_c__W.Hoesl_LM0A0931

Spartacus à Munich, les Soviets côté muscles

Entre pesanteur idéologique et virtuosité vaine, Spartacus inaugure le mandat du nouveau directeur du Ballet de Bavière. Indéboulonnable figure de proue du ballet soviétique de l'ère Brejnev, Yuri Grigorovitch en a livré la quintessence idéologiquement pure avec son Spartacus, créé en 1968 au Bolchoï et toujours au répertoire de cette compagnie qui, on s'en souvient, l'a encore présenté au public parisien en 2008, avec Carlos Acosta en invité vedette. Près de ...
19_Mayerling_06.04.17_K._Shevtcova_S._Polunin_c__W._Hoesl_LM0A7819

Mayerling par le Ballet du Théâtre Stanislavsky à Munich

Le ballet de MacMillan est un peu daté, mais le Ballet du Stanislasky y est à son avantage. Le Ballet de Bavière vit depuis le début de cette saison à l'ère russe par la grâce de son nouveau directeur, Igor Zelensky. Pour sa première édition du festival annuel de danse organisé au printemps à Munich, Zelensky a notamment choisi de faire venir le ballet du Théâtre Stanislavsky et Nemirovitch de Moscou, ...
BRSO Macelaru

Classicismes empesés pour la Radio Bavaroise

Cristian Măcelaru, remplaçant Mariss Jansons, ne parvient pas à faire vivre un programme pourtant passionnant. Cela faisait longtemps que les ennuis de santé épargnaient Mariss Jansons : hélas, voilà la trêve écornée, et c’est cette fois le jeune chef Cristian Măcelaru qui prend sa place dans la saison de l’Orchestre de la Radio Bavaroise, sans rien changer au programme prévu. Il est naturellement toujours particulièrement délicat de porter un jugement sur le ...
Gustav Mahler Jugendorchester, Christian Gerhaher, Daniel Harding

Harding et le GMJO, le mystère Bruckner

Avec un jeune orchestre d'élite, Daniel Harding fait des merveilles, avec l'aide de Christian Gerhaher. Le Gustav Mahler Jugendorchester (GMJO), fondé il y a trente ans par Claudio Abbado, a beau n’être, par nature, qu’une formation provisoire dont les membres changent au fil des sessions, il est l’un des orchestres les plus stimulants qui soient. Constitué de jeunes musiciens de tous les pays d’Europe, il est réuni en cette session de ...
Martin Helmchenfoto: Marco Borggreve

Les variations romantiques de Martin Helmchen

Le jeune pianiste allemand suscite l'intérêt plus que l'enthousiasme. La salle est clairsemée pour ce concert du dimanche matin, et pourtant le programme du jour a tout ce qu'il faut pour séduire le public de la vénérable série parisienne : les quinze courtes Variations sérieuses de Mendelssohn montrent combien le précédent beethovénien des Variations Diabelli, en ravivant le modèle des Variations Goldberg, avait consacré le genre de la variation comme apogée ...
EIC 18.3.2017

L’Ensemble Intercontemporain fête son fondateur

Un beau programme très boulézien pour un concert sans âme. Il y a déjà la salle : on sait ce que la construction de la Philharmonie doit à l'apostolat musical de Pierre Boulez, mais aurait-il apprécié cette acoustique froide qui dément cruellement la promesse de proximité entre public et musicien ? On ne peut que se réjouir de voir 2 400 personnes assister à ce concert, mais on se prend à ...
FOXIE_Vincent Le Texier (Harašta ), Lenneke Ruiten (Bystrouška_Foxie) @B. Uhlig _ De Munt La Monnaie

La Renarde de Janáček à Bruxelles, une jeunesse mature

Juvénile mais pas infantile : les forces vives de la Monnaie proposent une version stimulante à défaut d'être parfaite du chef-d’œuvre de Janáček. Foxie! C'est sous ce nom que la Monnaie présente sa nouvelle production de l'antépénultième opéra de Janáček - les titres donnés dans les différentes langues d'Europe de l'Ouest ne rendent pas plus justice à celui donné par Janáček, Les aventures de la renarde Fine-Oreille. L'anglais, qui sait, est ...
Une Lulu d’exception à Hambourg

Une Lulu d’exception à Hambourg

Le public fait un triomphe à un spectacle complexe et passionnant. C'est un spectacle hors normes que propose pour cette Lulu l'Opéra de Hambourg, un spectacle profondément marqué par la puissance d'une collaboration étroite entre trois artistes d'exception, Kent Nagano, Barbara Hannigan et surtout Christoph Marthaler, créateur discret et entêté qui emmène le théâtre d'opéra sur des pistes toujours nouvelles. Dans cette Lulu, Marthaler creuse des sillons déjà entamés dans d'autres spectacles ...
Nagano, un brucknérien d’élite à l’Elbphilharmonie de Hambourg

Nagano, un brucknérien d’élite à l’Elbphilharmonie de Hambourg

Mieux vaut oublier l'orgue en première partie : dans la nouvelle Elbphilharmonie, le Bruckner très personnel de Kent Nagano fait merveille. Pour les abonnés de l'Orchestre de l'opéra de Hambourg, ce sixième concert de la saison était un événement : pour la première fois, ils pénétraient dans la toute nouvelle Philharmonie sur l'Elbe, inaugurée en janvier après un chantier épique et ruineux. Le programme de ce premier concert avait un double ...
Alessandra Ferri, la Duse de John Neumeier

Alessandra Ferri, la Duse de John Neumeier

John Neumeier crée pour Alessandra Ferri une pièce émouvante, à défaut de convaincre entièrement. Au début du XXe siècle, l'actrice Eleonora Duse a fasciné les publics du monde entier par l'intériorité de son jeu, qui rompait avec les conventions du grand geste théâtral de son temps. C'est cette figure que John Neumeier a choisi pour inviter à Hambourg Alessandra Ferri, revenue à la scène en 2013 après quelques années de retraite. ...
András Schiff, un poète du piano à Berlin

András Schiff, un poète du piano à Berlin

Deux cents ans de musique pour piano réunis en un récital prodigieux d'intelligence et de poésie sonore. Trop rare en France, András Schiff livre avec ce long et ambitieux programme une démonstration d'intelligence qui tient sous le charme, deux heures et demie durant, un public berlinois venu en nombre. La première partie alterne les Inventions à trois voix de Bach avec des pièces de Bartók : dans sa longue introduction parlée, ...
Le Grand Macabre à Berlin : Ligeti, un génie célébré par Rattle

Le Grand Macabre à Berlin : Ligeti, un génie célébré par Rattle

Une belle distribution, un orchestre inspiré, et un chef-d’œuvre toujours plus indispensable : seule la version scénique de Peter Sellars est ici oubliable. Poursuivant leur série de spectacles semi-scéniques embrassant tout l'espace de la Philharmonie de Berlin, Simon Rattle et Peter Sellars ont choisi cette année d'y faire résonner l'unique opéra de György Ligeti, unique à bien des titres. Peter Sellars connaissait déjà bien l’œuvre pour avoir mis en scène la ...
02FLIGHT_Stefan-Sbonnik_-Jan-Wouters_-Julia-Moorman

Flight de Jonathan Dove à Munich

Une œuvre inepte et une mise en scène plate échouent à mettre en valeur les jeunes chanteurs munichois. À Munich, le cursus des jeunes apprentis chanteurs, acteurs et metteurs en scène est couronné par l'Académie de Théâtre August Everding, structure de professionnalisation qui ne se substitue pas aux universités artistiques existantes, mais donne aux jeunes artistes les moyens de se produire sur scène, notamment, chaque année, dans une production d'opéra. L'Académie ...
Gergiev Trifonov

Gergiev à Munich, trop poli pour Mahler

Le bouillonnant Gergiev se serait-il trop assagi ? L'arrivée de Valery Gergiev comme directeur musical de l'Orchestre philharmonique de Munich en 2015 avait suscité des oppositions on ne peut plus compréhensibles ; au-delà de la politique, cependant, où en est ce début de mandat après un an et demi de travail en commun ? Pour qui s'attendrait à retrouver la spontanéité éruptive, pas toujours rigoureuse mais constamment énergique qui a fait ...