Archives de l’auteur : Michel Tibbaut

avatar

À propos de Michel Tibbaut

Ingénieur civil en électroacoustique sorti de l’Université de Liège, travaillant à la Radio-Télévision belge de la Communauté française. Diplômé du Conservatoire royal de Musique de Liège : Premiers Prix en solfège supérieur, harmonie, analyse musicale et histoire de la musique.
ica_elgar_dream_of_gerontius_boult

Adrian Boult en vidéo sacrée pour Edward Elgar

La parution en DVD de l’oratorio The Dream of Gerontius (Le Songe de Gerontius) op. 38 d’Edward Elgar par l’un de ses plus grands interprètes, Sir Adrian Boult (1889-1983), est historiquement inestimable et une véritable aubaine, non seulement pour tout amateur de grandes fresques religieuses, mais pour les mélomanes un tant soit peu prospecteurs. En effet si l’œuvre est plutôt populaire en Angleterre, elle est loin de l’être tout autant sur ...
supraphon_josef_vlach

Josef Vlach, héritier chambriste de Václav Talich

Dans sa belle série « Archiv », Supraphon réédite en CD une part des enregistrements des deux ensembles de chambre dirigés par le violoniste tchèque Josef Vlach (1923-1988), gravures historiques considérées universellement comme parmi les joyaux les plus précieux des archives du célèbre label tchèque. Le violoncelliste français Pierre Fournier qualifia l'Orchestre de Chambre Tchèque de « meilleure formation de chambre qu’il ait entendue, la meilleure qui existe », et Herbert von Karajan ne dissimulait ...
profil_dinu_lipatti

Dinu Lipatti, l’ange du piano

Le 2 décembre 1950, le pianiste et compositeur Dinu Lipatti, né à Bucarest le 19 mars 1917, meurt à Genève à 33 ans de la pénible maladie de Hodgkin. Pour le 100e anniversaire du pianiste roumain, Warner Classics, détenteur des gravures studio EMI d’origine, ne lui consacre toutefois qu’un modeste hommage « Immortal Dinu Lipatti » en 3 CDs (9029586789) supplanté par cette belle édition de 12 CDs Profil évidemment nettement plus ...

Décès du chef d’orchestre Louis Frémaux

Il fut un grand défenseur de la musique française, notamment à la tête de l'Orchestre National de l'Opéra de Monte-Carlo (devenu depuis Philharmonique) qu'il amena à un niveau international : le chef d'orchestre français Louis Frémaux vient de disparaître lundi 20 mars à l'âge de 95 ans. C'est toutefois en succédant à l'excellent Hugo Rignold en 1969 à la direction du City of Birmingham Symphony Orchestra que sa carrière trouva son ...
dg_pierre_fournier_edition

Pierre Fournier, respect absolu de l’esprit et du style

Deutsche Grammophon, Decca et Philips font à Pierre Fournier l’honneur d’une belle intégrale qui complète celle plus modeste sans doute (7 CDs) mais d’égale valeur de Warner Classics rassemblant sous la série « Icon » l’ensemble des gravures EMI plus anciennes du grand violoncelliste français, dans lesquelles se trouvent déjà les premières moutures de certaines de ses œuvres de prédilection. Les œuvres concertantes communes aux deux albums doivent être citées, car elles constituent ...
chandos_eugen_suchon_neeme_jarvi

Eugen Suchoň, remarquable compositeur slovaque

L’infatigable et boulimique chef d’orchestre estonien Neeme Järvi nous livre d’exceptionnelles interprétations d’œuvres orchestrales du compositeur slovaque Eugen Suchoň, qui mérite vraiment d’être mieux représenté dans les salles de concert de nos contrées. Le label anglais Chandos fut l’un des premiers éditeurs non tchèques à nous proposer des œuvres de Josef Suk (1874-1935), Vítězslav Novák (1870-1949) ou Bohuslav Martinů (1890-1959). Le voici qui nous dévoile les splendeurs d’œuvres orchestrales d’un compositeur ...
dg_orchestral_eugen_jochum

Eugen Jochum, grand chef d’orchestre bavarois

En 2012, EMI-Warner publiait en un coffret « Icon » de 20 CDs l’intégrale des ultimes gravures d’Eugen Jochum pour le label anglais, parmi lesquelles il remettait pour la dernière fois sur le métier les symphonies des illustres « Trois B » : Beethoven, Brahms, Bruckner. Dans le coffret Deutsche Grammophon sous rubrique, côtoyant d’autres trésors inestimables dont une admirable et intemporelle intégrale des Symphonies Londoniennes de Haydn, ce sont cette ...
profil_cherubini_requiem_giulini

Le Requiem de Cherubini, ou les débuts en studio de Carlo Maria Giulini

Dans une superbe anthologie, Riccardo Muti démontrait brillamment que c’est peut-être dans la musique religieuse, plus que dans les opéras, que se trouve l’essence même de l'art de Luigi Cherubini, ce compositeur si souvent et injustement relégué au rang d’auteur d’une musique inoffensivement académique. La réédition de cet enregistrement historique du Requiem en ut mineur, que dirigeait son regretté compatriote Carlo Maria Giulini (1914-2005), confirme les affinités de Cherubini pour ...
decca_antonin_dvorak_istvan_kertesz

Le Dvořák généreux de Kertész

Tout comme il l’avait déjà fait pour les symphonies de Sibelius par Lorin Maazel (4788541), Decca réédite en un coffret de CDs et Blu-ray audio l’ensemble des fabuleuses gravures consacrées à Antonín Dvořák (1841-1904) par le regretté István Kertész (1929-1973) à la tête du London Symphony Orchestra, édition pouvant être qualifiée de - presque ! - définitive. « Presque », en effet : dès 1991, Decca avait publié un coffret (4300462) rassemblant l’intégrale ...
oehms_bruckner_symphonies_young

Simone Young illumine Bruckner

Il semble bien que Oehms Classics soit particulièrement friand des symphonies de Bruckner, puisque avant l’intégrale actuelle de Simone Young publiée par BMG au Japon, il avait déjà à son catalogue celle de Stanisław Skrowaczewski parue précédemment chez Arte Nova, alors que celle de Ivor Bolton est supposée en cours d’achèvement (manquent à ce jour les Symphonies n° 00 en fa mineur et n° 0 en ré mineur). Et apparemment ces ...
somm_elgar_remastered

Gravures d’Elgar miraculeusement remasterisées en stéréo

À partir de diverses prises simultanées sur 78 tours d’Elgar lui-même, le remarquable musicien - ingénieur du son Lani Spahr a réussi ce tour de force miraculeux de nous présenter certaines gravures des années 20-30 du compositeur anglais en vraie stéréophonie. Ce qui est communément appelé « stéréo accidentelle » est plutôt une coïncidence technique dont les ingénieurs de l’époque n’avaient évidemment pas la moindre idée. Aux balbutiements de l’enregistrement électrique, à partir de ...
hyperion_elgar_martyn_brabbins

Edward Elgar et la Première Guerre mondiale

Martyn Brabbins et le BBC Scottish Symphony Orchestra signent une version de référence des Variations Enigma et proposent la première discographique de la rare trilogie de guerre Carillon / Une voix dans le désert / Le drapeau belge avec récitant en français et où la soprano Kate Royal se distingue avec ferveur et dignité. La relation de l’excellent chef d’orchestre britannique Martyn Brabbins avec la Belgique n’est pas fortuite par rapport au programme de ...
nca_debussy_ravel_walter_gieseking

Gieseking et ses merveilleux Debussy et Ravel

Le label New Classical Adventure (NCA) édite en un beau petit coffret ce que Warner Classics tarde à nous restituer en un seul album : les intégrales Debussy et Ravel pour piano solo gravées dans les années 50 pour la Columbia anglaise par le pianiste et compositeur franco-allemand Walter Gieseking. Il est édifiant que ce soit trois pianistes de culture germanique qui nous aient livré les premières intégrales de plus haut niveau ...
pristine_lucien_cailliet

Lucien Cailliet, transcripteur, arrangeur et compositeur

Le clarinettiste franco-américain Lucien Cailliet (1891-1985) eut un rôle essentiel dans les carrières de Leopold Stokowski et Eugene Ormandy, car il fut non seulement instrumentiste dans l’Orchestre de Philadelphie, mais également arrangeur-orchestrateur pour ces deux chefs, au point de se demander à qui attribuer la paternité de certaines transcriptions dont Stokowski était très friand et qui firent en grande partie sa célébrité : si le nom de Cailliet apparaissait systématiquement sur ...
decca_brahms_lso_pierre_monteux

Les deux cultures et l’été indien de Pierre Monteux

L’Orchestre Symphonique de Londres fut le témoin privilégié d’un été indien, celui de Pierre Monteux (1875-1964) qui le dirigea comme chef principal à vie de 1961 à 1964, année de sa mort. Avec ces deux CDs Decca « Eloquence Australie », nous avons l’exemple type de cette dualité culturelle franco-germanique qui caractérisait le grand chef français : Ravel dont il créa Daphnis et Chloé, et Brahms avec qui il était en véritable communion ...
rca_emil_guilels_complete

Emil Guilels en Amérique

Pour honorer le centenaire du grand artiste, Sony-RCA réédite les enregistrements ici présents, contemporains des tournées américaines du pianiste Emil Guilels (1916-1985) qui fut parmi les tout premiers musiciens soviétiques à se rendre à l’Ouest après la Seconde Guerre Mondiale mais en pleine guerre froide, instrumentalisé par la propagande du régime officiel suite à son Premier Prix au Concours Eugène Ysaÿe à Bruxelles (1938), et à son Prix Staline (1946). ...
erato_french_symphonic_armin_jordan

Merveilleux Armin Jordan, hélas dans une édition peu soignée

La disparition prématurée d’Armin Jordan le 20 septembre 2006 a bouleversé non seulement tous les mélomanes auxquels il a révélé des œuvres et des interprétations rares, mais également tous les musiciens qui ont eu l’honneur de collaborer avec lui, et qui, sans exception, l’adoraient. Avec un soin hélas fort variable, Warner Classics, sous étiquette légendaire Erato et dans la belle série « Icon », rassemble en un petit coffret de 13 CDs ...
claves_brahms_sextuors_sinenomine

Brahms, ses premiers chefs-d’œuvre pour cordes seules

Le Quatuor Sine Nomine, auquel sont associés Nicolas Pache et François Guye, nous offre une magnifique interprétation des deux Sextuors à cordes op. 36 et op. 18, dans cet ordre. Il fut un temps où l’œuvre symphonique de Johannes Brahms n’était guère appréciée en France, sous prétexte que sa musique de chambre était nettement supérieure, notamment à ses symphonies supposées « massives et ennuyeuses ». Peu à peu, cette erreur d’appréciation se corrigea, ...
swr_fritz_wunderlich

Wunderlich ist Wunderbar

Pour le cinquantenaire de sa disparition, le ténor lyrique allemand Fritz Wunderlich (1930-1966) méritait bien divers hommages des firmes discographiques, et en complément du coffret Deutsche Grammophon rassemblant l’intégralité de ses gravures studio légendaires en 32 CDs (4796438), SWR Music publie un CD d’enregistrements radio idéalement complémentaire, documentant les tout débuts de ce chanteur d’exception. Les mélomanes ayant connu le foisonnement discographique des années 60 se souviennent encore du choc ressenti ...
decca_eloquence_beethoven_monteux

Pierre Monteux, ce n’est pas que la musique française

Enfin Decca « Eloquence Australie » a rassemblé en un beau petit coffret de 6 CDs l’intégralité des gravures beethoveniennes de Pierre Monteux, initialement réparties en microsillons sur les labels RCA-Victor, Decca, Philips et Westminster. Il est vraiment consternant et décevant qu’aucun label n’ait eu la démarche évidente de confier à cet immense chef d’orchestre l’homogénéité d’une intégrale des symphonies du maître de Bonn avec un unique orchestre qui aurait été celui ...
garnier_pathemarconi_rigaud

Pathé-Marconi à Chatou, une usine partie en fumée

Plusieurs ouvrages ont déjà été consacrés aux frères Charles et Émile Pathé, mais celui sous rubrique se concentre surtout sur l’usine Pathé-Marconi à Chatou, et se démarque par une remarquable précision dans l’évocation de cette épopée du disque français. C’est à Émile Pathé (1860-1937) que furent attribuées les destinées du disque, tandis que Charles Pathé (1863-1957) s’occupa du cinématographe. Sans remonter aux 78 tours français La Voix de son Maître, Columbia ...
sony_malcolm_arnold_complete_conifer

Sir Malcolm Arnold, au cœur de son œuvre

À l’occasion du 85e anniversaire du compositeur anglais Sir Malcolm Arnold (né le 21 octobre 1921), Decca publia en 2006 une vaste anthologie de ses œuvres en édition limitée de 13 CDs, « The Malcolm Arnold Edition », essentiellement basée sur les merveilleux enregistrements du label anglais Conifer Classics hélas disparu dans les années 90. Comme Conifer Classics fut acquis par BMG, il était à espérer que ces mêmes enregistrements réapparaissent finalement ...
rca_yehudi_menuhin_american_victor

Yehudi Menuhin en Amérique

Dans le cadre du centenaire de Yehudi Menuhin (1916-1999), et avec ses 6 CDs, ce petit coffret Sony-RCA consacré à l’un des plus purs musiciens du XXe siècle, n’a certainement pas l’envergure des 80 CDs et 11 DVDs de l’édition exhaustive Warner Classics « The Menuhin Century », mais il la complémente à merveille, en des transferts impeccables, avec notamment les toutes premières et miraculeuses gravures du maître, accomplies en mars-avril 1928, ...
mew_eugene_ysaye_jeanjacques_kantorow

Eugène Ysaÿe réévalué comme compositeur

Un premier CD Musique en Wallonie (MEW1472) consacré à des compositions d’Eugène Ysaÿe ayant été très favorablement accueilli par la presse internationale, le sympathique label belge continue sur sa lancée en nous en proposant un second tout aussi enthousiasmant qui réjouira à coup sûr non seulement les admirateurs de la musique du tournant du XIXe-XXe siècle, mais également les mélomanes friands de musique exprimant avec sincérité une réelle sensibilité, et ...
marston_gounod_faust_emmy_destinn

Emmy Destinn, une gloire du chant passé

Faust de Gounod fut créé le 19 mars 1859 au Théâtre-Lyrique de Paris. Sous cette appellation, l’œuvre reçoit sa première représentation en allemand à Darmstadt le 15 février 1861, mais pour les représentations ultérieures dans les pays de langue allemande, le titre est changé en Margarete ou Margarethe, pour distinguer l’opéra du chef-d’œuvre vénéré de Goethe, mettant l’accent sur la soprano héroïne plutôt que sur le ténor. Voici donc un Faust ...
decca_maurice_gendron

Maurice Gendron, l’autre aristocrate des violoncellistes

Si parmi les violoncellistes français, les belles figures musicales de Pierre Fournier (1906-1986) et Paul Tortelier (1914-1990) sont toujours bien présentes en nos mémoires et au disque, ce n’est sans doute pas tout à fait le cas d’André Navarra (1911-1988), et encore moins de Maurice Gendron (1920-1990), dont le centenaire de la naissance de Yehudi Menuhin nous rappellera, par l’intermédiaire du fameux trio que sa sœur Hephzibah avait initié, quel ...
dg_mono_era

La jeunesse dorée de Deutsche Grammophon

Le point commun des deux coffrets de cette rubrique est qu’ils représentent la quintessence même de l’excellence du célèbre label jaune aux tout débuts du microsillon vinyle en passe de détrôner le 78 tours. Le premier est consacré à l’un des chefs les plus importants du XXe siècle, Ferenc Fricsay ; le second est un vaste échantillonnage très représentatif des microsillons monophoniques produits entre 1948 et 1957. Pour le centenaire de Ferenc ...
pristine_beethoven_centennial_1

Commémoration audio du centenaire de la mort de Beethoven

Après avoir transféré chez Naxos le fabuleux cycle Beethoven des années 30 réalisé pour la Columbia anglaise par Felix Weingartner, Mark Obert-Thorn nous offre chez Pristine Audio, dans des conditions techniques exceptionnelles, ce que l’on peut considérer comme le tout premier cycle des symphonies beethoveniennes accompli en 1926-1927 en gravure électrique par le même label britannique, à l’occasion du centenaire de la disparition de l’illustre compositeur. Le centième anniversaire de la ...
rca_tchaikovski_eugene_ormandy

Eugene Ormandy et Morton Gould piliers de la RCA

Deux publications RCA font honneur à deux grands musiciens un temps piliers du célèbre label américain : Eugene Ormandy (1899-1985) et Morton Gould (1913-1996). Tous deux furent d’ailleurs également artistes CBS, et leur appartenance à l’une ou l’autre étiquette à divers moments de leur carrière prouve à suffisance leur notoriété, internationale pour Eugene Ormandy, plus cantonnée - à tort ! - aux États-Unis en ce qui concerne Morton Gould. Aux côtés ...
cpo_chaplin_modern_times_brock

Charlie Chaplin, novateur tant au son qu’à l’image

Qui ne se souvient de cette musique cliquetante accompagnant les inoubliables scènes où Charlot est confronté à un travail à la chaîne aussi inquiétant que burlesque et hilarant ? Voici des Temps Modernes une superbe version respectueuse et intégrale de la musique en un son stéréophonique impeccable et bien actuel qui n’a évidemment plus rien à voir avec celui de l’original de 1935-36. Charlie Chaplin (1889-1977), qui jouait du violon en ...