Archives de l’auteur : Michel Tibbaut

avatar

À propos de Michel Tibbaut

Ingénieur civil en électroacoustique sorti de l’Université de Liège, travaillant à la Radio-Télévision belge de la Communauté française. Diplômé du Conservatoire royal de Musique de Liège : Premiers Prix en solfège supérieur, harmonie, analyse musicale et histoire de la musique.
apr_arthur_de_greef

Arthur de Greef, ami de Grieg

Nous avons souligné précédemment l’excellence des réalisations APR (Appian Publications & Recordings) lors de la parution du bel album consacré à la pianiste britannique Harriet Cohen. Or voici que ce même label nous offre en 4 CDs une anthologie exhaustive des gravures du pianiste et compositeur belge Arthur de Greef, et ici encore, l’ingénieur du son Mark Obert-Thorn responsable des transferts accomplit ces prodiges dont il est coutumier… Il était nécessaire ...
heritage_checkmate_arthur_bliss

Sir Arthur Bliss, Master of the Queen’s Music

Sous une sobre présentation, ces deux CD-R font partie de l’intéressante série de transferts réalisés par le petit label britannique indépendant Heritage Records, d’œuvres anglaises dirigées par leurs compositeurs respectifs. Et ces disques consacrés à Sir Arthur Bliss sont particulièrement bienvenus, car ils nous offrent une vision globale d’un musicien très attachant mais trop peu connu sur le continent, comparé à des personnalités telles que Britten, Delius, Elgar, Holst, Vaughan ...
hanssler_leopold_stokowski

Leopold Stokowski en Allemagne

De la carrière de Leopold Stokowski, on connaît surtout la période américaine documentée à profusion par les innombrables 78 tours et microsillons qu’il a gravés avec divers orchestres : Philadelphia Orchestra en tout premier lieu, All American Youth Orchestra, Leopold Stokowski Symphony Orchestra, Hollywood Bowl Symphony Orchestra, Houston Symphony Orchestra, NBC Symphony Orchestra, New York Philharmonic Orchestra, American Symphony Orchestra… Au crépuscule de sa vie, il vécut en Angleterre où il ...
decca_richard_strauss_clemens_krauss

Extraordinaire Clemens Krauss à Vienne

Il est universellement admis que l’anthologie la plus complète et la plus satisfaisante des œuvres orchestrales de Richard Strauss est celle de la Staatskapelle de Dresde dirigée par Rudolf Kempe (rééditée chez Warner Classics 5099943178025), ce qui bien évidemment ne renie en rien celles, moins exhaustives mais pratiquement aussi somptueuses de Karl Böhm ou Herbert von Karajan : les trois grands chefs ayant été proches du compositeur, cela peut paraître logique ...
warner_annie_fischer

Annie Fischer grande dame du piano

Ah !… Que n’a-t-elle donc enregistré l’intégralité des Concertos pour piano de Mozart ! Mais la rareté des sublimes gravures mozartiennes de cette merveilleuse pianiste ne les rend que plus précieuses. Née le 5 juillet 1914 à Budapest, l’enfant prodige Annie Fischer y fit ses débuts à l’âge de 8 ans avec le Concerto pour piano n°1 en ut majeur op. 15 de Beethoven. À 12 ans, elle met à son programme ...
opuskura_tchaikovski_sleeping_dorati

Antal Doráti maître du ballet

Opus Kura semble avoir un faible pour les gravures historiques des ballets de Tchaïkovski : après les belles versions pionnières européennes des trois ballets par Anatole Fistoulari, voici celles, plus complètes, de l’Orchestre Symphonique de Minneapolis (actuellement le Minnesota Orchestra) sous la baguette talentueuse du grand chef hongrois Antal Doráti, alors à peine engagé par Mercury Records. Ces deux chefs avaient effectivement en commun une affinité prononcée pour la musique de ...
apr_harriet_cohen

Harriet Cohen, pianiste de tempérament

L’Angleterre a connu un remarquable pédagogue du piano, Tobias Matthay (1858-1945) qui enseigna d’abord à la Royal Academy of Music de Londres, puis conjointement dans sa propre école, la Tobias Matthay Pianoforte School. Il forma l’élite du piano britannique moderne de la première moitié du XXe siècle, dont une grande partie féminine : Myra Hess, Eileen Joyce, Moura Lympany, Lilias Mackinnon, Nina Milkina, Eunice Norton, Irene Scharrer, et bien sûr Harriet ...
alto_gliere_farberman_skripka

Harold Farberman, chef pionnier

La récente parution Naxos élogieusement chroniquée de la Symphonie n°3 « Ilya Mouromets » op. 42 (1911) de Reinhold Glière (1875-1956) nous offre l’opportunité d’évoquer une version pionnière à plusieurs égards de cette partition monumentale, parue en sa dernière incarnation chez le label « super-budget » Alto, après avoir d’ailleurs été disponible chez Unicorn, puis chez Regis. En pionnier, comme souvent, Leopold Stokowski nous révéla l’œuvre au disque par deux fois (RCA-Victor et Capitol), malheureusement ...
alto_holst_bostock

Douglas Bostock, un chef prospecteur

Musical Concepts est le nom de cette étiquette américaine à laquelle nous devons notamment une admirable intégrale des symphonies de Beethoven dirigée par Wyn Morris. Son label super-budget, Alto, reprend des enregistrements indisponibles depuis un certain temps, en raison de la disparition des éditeurs originaux, comme Unicorn ou ClassicO. Le défunt label danois ClassicO avait comme particularité de s’aventurer exclusivement en territoires peu ou pas explorés, cela avec la complicité ...
warner_jean_sibelius_john_barbirolli

Sibelius poétique par Barbirolli

Voici l’un des premiers albums d’enregistrements EMI que nous recevons sous label Warner Classics : la présentation extérieure est identique à celle de l’original EMI Classics, la plaquette intérieure l’est également, et même les CDs estampillés sous étiquette Warner semblent avoir été pressés par la même firme à partir des mêmes matrices (« takt.eu » d’origine polonaise). Donc rien ne semble changé au niveau qualitatif pour le mélomane, et en définitive, c’est ce ...
decca_schubert_andras_schiff

Quasi-intégrale des sonates pour piano de Schubert par András Schiff

Il n’est pas aisé de s’y retrouver dans les Sonates pour piano de Franz Schubert : suivant les interprètes, les « intégrales » varient entre 11 et 23 sonates, suivant que l’on tient compte ou non de mouvements isolés, inachevés, ou de fragments. Et les diverses numérotations n’arrangent guère les choses, amenant de la confusion quant à leur identification : un catalogue thématique par opus publié par Anton Diabelli en ...
nimbus_coates_conducts_coates

Eric Coates, tous ses enregistrements commerciaux

En ce début d’année, l’heure est à la détente auditive et spirituelle, tout comme le propose la tradition du Concert du Nouvel An de l’Orchestre Philharmonique de Vienne, et en ces circonstances, nous accueillons très volontiers cette réalisation incomparable – et inespérée ! – du label anglais Nimbus consacrée à l’entièreté des gravures du compositeur de musique dite « légère » Eric Coates (1886-1957) qui, incidemment, n’a aucun lien de ...
opuskura_tchaikovski_lalo_huberman

Huberman et Dobrowen : deux grands musiciens historiques

Cela fait un moment que le label japonais Opus Kura ne nous avait fait part de ses nouveautés, aussi c’est avec grand plaisir que nous accueillons ces deux productions historiques sous rubrique. L’une d’entre elles, consacrée au légendaire violoniste polonais Bronisław Huberman (1882-1947) est en fait une réédition améliorée en 2012 d’un transfert déjà remarquable, publié en 2001 (OPK2007), et le résultat, nettement supérieur à l’original, méritait vraiment d’être signalé ...
sony_mozart_bruno_walter

Walter et Reiner, deux chefs légendaires à leur affaire

Dans sa belle série « Masters », Sony Classical fait voisiner deux chefs d’orchestre qui, à première vue, ont peu de chose en commun : Bruno Walter (1876-1962) dont les interprétations sont constamment illuminées d’une profonde humanité, et l’irascible Fritz Reiner (1888-1963) qui régna en maître absolu et intransigeant sur son Orchestre Symphonique de Chicago dont il fit l’une des meilleures phalanges mondiales. Et pourtant, comme beaucoup de musiciens ayant vécu au tournant des ...
decca_mozart_quatuors_quartetto_italiano

Intégrale historique des quatuors à cordes de Mozart par les Italiano

Les vingt-trois quatuors à cordes de Mozart constituent l’un des apports inestimables à la littérature de la musique de chambre, avec ceux de Haydn et de Beethoven. Ils ont occupé vingt années de la vie du musicien salzbourgeois, avec de longues périodes de silence, puis de fulgurants élans créateurs, depuis le Quatuor n°1 en sol majeur K. 80 commencé en mars 1770 à l’âge de 14 ans, jusqu’au sublime Quatuor ...