Archives de l’auteur : Michel Tibbaut

avatar

À propos de Michel Tibbaut

Ingénieur civil en électroacoustique sorti de l’Université de Liège, travaillant à la Radio-Télévision belge de la Communauté française. Diplômé du Conservatoire royal de Musique de Liège : Premiers Prix en solfège supérieur, harmonie, analyse musicale et histoire de la musique.
dg_the_originals_3D

Coffret d’enregistrements légendaires Deutsche Grammophon

Cette belle publication du label Deutsche Grammophon sera très certainement de nature à satisfaire non seulement le discophile débutant, mais comblera également le mélomane d’un certain âge quelque peu nostalgique. En effet, parmi les quelques 250 CDs de la série « The Originals » de la Deutsche Grammophon, en voici dans ce coffret 50 choisis par la firme allemande, qui constituent en soi une discothèque de base de très haute qualité, ...
Pierre-Monteux 2014

Pierre Monteux, chef d’orchestre

Lors de ses adieux à l’Orchestre Symphonique de San Francisco en 1952, Pierre Monteux déclara avec le plus grand sérieux toutefois non dénué d’humour : « Messieurs, je vais vous faire une importante et solennelle communication : je ne me teins pas les cheveux ! » Âgé à ce moment de 77 ans, le grand chef d’orchestre français, fait plutôt rare, exhibait une chevelure noire de jais malgré sa blanche moustache, et l’aspect d’éternelle jeunesse ...
dutton_clemens_krauss

Krauss et Beecham, deux chefs légendaires

Le label britannique Dutton nous restitue avec bonheur d’anciennes gravures importantes de deux chefs légendaires : Clemens Krauss et Sir Thomas Beecham. Lors d’une précédente chronique, nous avons exprimé toute notre admiration envers les interprétations de Clemens Krauss (1893-1954) présentes dans le superbe coffret Decca consacré à Richard Strauss. Or voici que le label britannique Dutton nous restitue des gravures straussiennes antérieures à celles de l’album Decca, également dues à Clemens Krauss. ...
chandos-halvorsen

Excellente anthologie Halvorsen

L'essentiel de l’œuvre orchestrale de Johan Halvorsen (1864-1935) sous la direction du  toujours boulimique Neeme Järvi. Ce beau petit coffret rassemble quatre CDs parus précédemment séparément entre 2010 et 2012, et regroupant ce qui semble être l’essentiel de l’œuvre orchestral de Johan Halvorsen (1864-1935). C’est le toujours boulimique Neeme Järvi, à qui nous devons tant de découvertes, qui dirige l’ensemble de main de maître. Que connaissons-nous donc du Norvégien Johan Halvorsen, hormis ...
hotjazz_svatopluk_havelka

Svatopluk Havelka, compositeur tchèque

Une redécouverte majeure du patrimoine tchèque. Cet album de deux disques répare une injustice en rééditant enfin en CD des gravures antérieures parues uniquement en microsillons Supraphon, d’un compositeur tchèque parmi les plus attachants de la seconde moitié du XXe siècle : Svatopluk Havelka (1925-2009). C’est d’ailleurs grâce à son fils, Ondřej Havelka, acteur, directeur et chanteur swing de jazz associé aux Melody Makers tchèques, et au producteur Lukáš Herink, que nous ...
warner_karajan_berlin_choral

Karajan et la musique chorale

Ce beau coffret de l’Édition Karajan officielle remasterisée par Warner Classics rassemble trois chefs-d’œuvre des périodes classique et romantique, dans la vision d’un Herbert von Karajan de la pleine maturité des années 70 : l’oratorio Les Saisons Hob.XXI.3 de Joseph Haydn, la Missa Solemnis en ré majeur op. 123 de Ludwig van Beethoven, et le Requiem Allemand op. 45 de Johannes Brahms. Pour EMI, l’illustre maestro autrichien a peu enregistré Haydn : Les ...
forgottenrecords_franz_andre

Franz André et la musique belge

Cette parution consacrée au chef belge Franz André est encore une perle du magnifique label français Forgotten Records, et par la même occasion, la réparation d’une injustice. S’il existe un label qui rechigne à restaurer ses gravures en CD, c’est bien Telefunken (ou Teldec, actuellement sous Warner Classics), hormis évidemment les enregistrements à la mode de baroqueux bien connus qui l’ont rendu célèbre par la fameuse série « Das Alte Werk »… Certains « majors » ...
dg_westminster_legacy_collector

Westminster, retour d’un label légendaire

Sous étiquette Deutsche Grammophon, Universal publie un beau coffret de 40 CDs restaurant une sélection d’enregistrements choisis dans le catalogue américain légendaire Westminster. Précisons à ce propos que l’Occident fait, une fois de plus, office de parent pauvre, puisque cette sélection est en fait un échantillonnage de coffrets Universal coréens de 2012 nettement plus exhaustifs : l’un de 59 CDs consacré à la musique de chambre, et l’autre de 65 CDs ...
warner_karajan_vienne

Warner s’approprie officiellement Karajan

L’Édition Karajan officielle remasterisée comprend 13 coffrets contenant les transferts officiels des plus beaux enregistrements (selon Warner Classics) du chef d’orchestre autrichien réalisés pour EMI entre 1946 et 1984 ; il ne s’agit donc pas d’une intégrale comme l’avait déjà publiée EMI en 2008 sous forme de deux amples coffrets (88 CDs 5120382 et 71 CDs 5119732). Voici donc deux de ces albums Warner Classics, et tous sans exception mentionnent en ...
apr_arthur_de_greef

Arthur de Greef, ami de Grieg

Nous avons souligné précédemment l’excellence des réalisations APR (Appian Publications & Recordings) lors de la parution du bel album consacré à la pianiste britannique Harriet Cohen. Or voici que ce même label nous offre en 4 CDs une anthologie exhaustive des gravures du pianiste et compositeur belge Arthur de Greef, et ici encore, l’ingénieur du son Mark Obert-Thorn responsable des transferts accomplit ces prodiges dont il est coutumier… Il était nécessaire ...
heritage_checkmate_arthur_bliss

Sir Arthur Bliss, Master of the Queen’s Music

Sous une sobre présentation, ces deux CD-R font partie de l’intéressante série de transferts réalisés par le petit label britannique indépendant Heritage Records, d’œuvres anglaises dirigées par leurs compositeurs respectifs. Et ces disques consacrés à Sir Arthur Bliss sont particulièrement bienvenus, car ils nous offrent une vision globale d’un musicien très attachant mais trop peu connu sur le continent, comparé à des personnalités telles que Britten, Delius, Elgar, Holst, Vaughan ...
hanssler_leopold_stokowski

Leopold Stokowski en Allemagne

De la carrière de Leopold Stokowski, on connaît surtout la période américaine documentée à profusion par les innombrables 78 tours et microsillons qu’il a gravés avec divers orchestres : Philadelphia Orchestra en tout premier lieu, All American Youth Orchestra, Leopold Stokowski Symphony Orchestra, Hollywood Bowl Symphony Orchestra, Houston Symphony Orchestra, NBC Symphony Orchestra, New York Philharmonic Orchestra, American Symphony Orchestra… Au crépuscule de sa vie, il vécut en Angleterre où il ...
decca_richard_strauss_clemens_krauss

Extraordinaire Clemens Krauss à Vienne

Il est universellement admis que l’anthologie la plus complète et la plus satisfaisante des œuvres orchestrales de Richard Strauss est celle de la Staatskapelle de Dresde dirigée par Rudolf Kempe (rééditée chez Warner Classics 5099943178025), ce qui bien évidemment ne renie en rien celles, moins exhaustives mais pratiquement aussi somptueuses de Karl Böhm ou Herbert von Karajan : les trois grands chefs ayant été proches du compositeur, cela peut paraître logique ...
warner_annie_fischer

Annie Fischer grande dame du piano

Ah !… Que n’a-t-elle donc enregistré l’intégralité des Concertos pour piano de Mozart ! Mais la rareté des sublimes gravures mozartiennes de cette merveilleuse pianiste ne les rend que plus précieuses. Née le 5 juillet 1914 à Budapest, l’enfant prodige Annie Fischer y fit ses débuts à l’âge de 8 ans avec le Concerto pour piano n°1 en ut majeur op. 15 de Beethoven. À 12 ans, elle met à son programme ...
opuskura_tchaikovski_sleeping_dorati

Antal Doráti maître du ballet

Opus Kura semble avoir un faible pour les gravures historiques des ballets de Tchaïkovski : après les belles versions pionnières européennes des trois ballets par Anatole Fistoulari, voici celles, plus complètes, de l’Orchestre Symphonique de Minneapolis (actuellement le Minnesota Orchestra) sous la baguette talentueuse du grand chef hongrois Antal Doráti, alors à peine engagé par Mercury Records. Ces deux chefs avaient effectivement en commun une affinité prononcée pour la musique de ...