tous les dossiers(1)

Danse

FLA.CO.MEN_JEREZ_ 1-®HugoGumiel

Israel Galván et son flamenco décalé dans FLA.CO.MEN

Humour, joie et talent sont au rendez-vous dans le détonnant FLA.CO.MEN, où Israel Galván réinvente le flamenco à travers une grammaire gestuelle empreinte de dérision. La musique conduite par deux chanteurs et quatre musiciens espiègles s’affranchit elle aussi des canons du flamenco traditionnel. Les maîtres-mots semblent être avant tout liberté, partage et amusement. Israel Galván, né en 1973 à Séville de parents danseurs, évolue dans le milieu du flamenco dès ...
Olivia Grandville met en scène un tableau de Brueghel l’Ancien

Olivia Grandville met en scène un tableau de Brueghel l’Ancien

Comme Gaëlle Bourges l’a fait avec A mon seul désir, Olivia Grandville part de la description d’un tableau de Pieter Brueghel l’Ancien, Combat de Carnaval et Carême, comme prétexte à une frise conceptuelle et dansée. En voix off, Olivia Grandville lit sa description du tableau de Pieter Brueghel l’Ancien, peint en 1559 et conservé au Kunsthistorisches Museum à Vienne. Ce tableau présente la lutte de deux chars et deux personnages incarnant ...
Une voix dans la nuit Letestu

Avec Ombre et Lumière, Bruno Bouché fait ses adieux à sa compagnie

C’est sur la Grande scène du Chesnay que Bruno Bouché quitte avec émotion la direction artistique d’Incidence chorégraphique pour prendre celle du Ballet de l’Opéra national du Rhin à partir de septembre. La relève est assurée puisque Jennifer Visocchi et Yvon Demol assureront sa succession à la tête de la compagnie. Fondée presqu'incidemment il y a 15 ans par Bruno Bouché, sujet à l’Opéra de Paris, Incidence chorégraphique a vocation à ...
1

Léonore Baulac et Germain Louvet répètent La Sylphide sous l’œil de Pierre Lacotte

Comme une mise en bouche avant les représentations de La Sylphide qui commenceront le 1er juillet à l’Opéra national de Paris, une répétition publique du célèbre ballet, interprété par Germain Louvet et Léonore Baulac, avec la présence exceptionnelle de Pierre Lacotte, était proposée à l'Amphithéâtre Bastille. Commençons par un peu d’histoire. La Sylphide, ballet romantique par excellence, a été créé en 1832 à l’Opéra de Paris par Philippe Taglioni, sur une musique ...
LA PROCESSION, Direction artistique Nacera Belaza, Interpretation Nacera Belaza et Dalila Belaza, accompagnees d’un groupe d’amateurs, dans le cadre de June Events 2017 au Pantheon le 12 juin 2017.
Avec : Nacera Belaza
(photo by Patrick Berger)

La Procession/Solo(s) de Nacera Belaza, le temps s’est étiré au Panthéon

Dans le cadre de la 3e saison de « Monuments en mouvement », une procession d’amateurs et deux soli de Dalila  et Nacera Belaza investissent le Panthéon pour une expérience de la lenteur et des limites du mouvement. Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres, Nacera Belaza est une chorégraphe d’origine algérienne qui a créé sa propre compagnie en 1989, après s’être initiée à la danse en autodidacte. Les lourdes portes du ...
Soirée Bertaud/Valastro/Bouché/Paul à Garnier

Soirée Bertaud/Valastro/Bouché/Paul à Garnier

Programmée par Benjamin Millepied dans le cadre de l’Académie chorégraphique, la soirée Bertaud/Valastro/Bouché/Paul présente les créations de ces quatre danseurs chorégraphes. Leurs propositions nous emmènent dans des univers très différents, dont on retiendra plus particulièrement le brillant Renaissance de Sébastien Bertaud. Quand l’Opéra fait naître des talents de chorégraphes... En 2015, Benjamin Millepied inaugure son Académie chorégraphique, placée sous le patronage de William Forsythe. Quatre danseurs de l’Opéra, Sébastien Bertaud, Simon ...
HOFESH SHECHTER "Grand Finale"

Hofesh Shechter frappe fort dans Grand Finale à La Villette

Première mondiale de Grand Finale, un spectacle assourdissant d’Hofesh Shechter à La Grande Halle de La Villette, dans le cadre de la programmation du Théâtre de la Ville. La musique envahit l’espace surchauffé et assombri de la Grande Halle de La Villette. C’est fort, trop fort, quand le violoncelle sonorisé sature les basses ou que les percussions s’en mêlent. La catastrophe gronde et les danseurs s’emballent, dans une danse organique et ...
Last Work d’Ohad Naharin, un appel à la liberté d’expression

Last Work d’Ohad Naharin, un appel à la liberté d’expression

Pièce engagée, sombre, Last Work, dernière née du chorégraphe israélien, exprime avec toute la richesse du langage inventé par Ohad Naharin la détresse d’un art menacé. Ohad Naharin a inventé beaucoup plus qu’un style de danse. Un nouveau langage corporel, avec des lignes uniques, des mouvements que seule la technique gaga mise au point par le chorégraphe israélien permet à un corps humain normalement constitué d’effectuer. Cette technique, les danseurs de ...

Les petites formes de Yoann Bourgeois

Yoann Bourgeois, circassien désormais installé au Centre chorégraphique national de Grenoble, investit les espaces de l’Espace Cardin avec Minuit et demi, trois petites formes en équilibre précaire. Quelle belle idée d’explorer ainsi l’Espace Cardin, niché entre l’Ambassade des États-Unis et les Champs-Élysées ! Le parcours de Minuit et demi commence à 20h30 dans le ravissant jardin avec une double performance qui mêle immersion et apesanteur. Pour Noustube-Autoportrait, Yoann Bourgeois plonge dans ...
Sidi Larbi Cherkaoui modèle la terre dans Icon

Sidi Larbi Cherkaoui modèle la terre dans Icon

Dans une scénographie de glaise signée du sculpteur Anthony Gormley, Sidi Larbi Cherkaoui propose Icon, une nouvelle création panthéiste pour les danseurs de l’Operans Danskompani de Göteborg et sa propre compagnie. Au commencement était la terre. L’impressionnante scénographie proposée par Anthony Gormley est composée de 3,5 tonnes d’argile sur laquelle évoluent les danseurs de l’Opéra de Göteborg et les interprètes d’Eastman, la compagnie de Sidi Larbi Cherkaoui. Après Noetic en 2014, ...

Betroffenheit : la danse-théâtre de Crystal Pite

Retour inattendu de la chorégraphe Crystal Pite à Paris avec Betroffenheit, une pièce de danse-théâtre conçue en collaboration avec Jonathan Young pour Kidd Pivot et l’Electric Company Theatre, deux compagnies majeures du Canada. Attention, forte puissance émotionnelle ! Nous avions laissé Crystal Pite à l’Opéra Garnier en septembre 2016 avec un extraordinaire The Season’s Canon, qui avait dynamité la rentrée du Ballet de l’Opéra de Paris. C’est au Théâtre de la Colline ...
En Sol

Balanchine/Robbins/Cherkaoui, Jalet : trio autour de Ravel

Dernier triptyque programmé par Benjamin Millepied, ce programme conçu comme un hommage à la musique de Ravel montre aussi l’évolution des styles, de George Balanchine à Cherkaoui en passant par Jérôme Robbins. Les trois pièces s’éclairent les unes les autres et assurent la réussite de ce programme, qui se termine avec le percutant Boléro de Cherkaoui. La Valse s'ouvre dans le plus pur style balanchinien. Divertissement mondain, beauté des costumes et élégance ...
Le Boxe Boxe poétique de Mourad Merzouki

Le Boxe Boxe poétique de Mourad Merzouki

Un spectacle de danse sur la boxe ? Personne n’avait osé depuis Régine Chopinot. Dans Boxe Boxe, Mourad Merzouki, directeur du Centre chorégraphique de Créteil, va encore plus loin en s’associant avec le Quatuor Debussy pour un spectacle poétique et drôle. Tout y est : les gants rouges qui surgissent d’un ring miniature, monté comme un théâtre de marionnettes, les cordes, le sac de frappe, les punching balls montés sur ressorts et les ...
Alain Platel fait la réouverture de la MC93

Alain Platel fait la réouverture de la MC93

Après trois ans de travaux de désamiantage et de mise aux normes, la MC93 de Bobigny rouvre ses portes avec Nicht Schlafen, un nouveau spectacle d’Alain Platel pour les Ballets C de la B. Entre primitivité et sophistication, une apocalypse joyeuse portée par des danseurs exceptionnels. Au milieu de la scène s’empilent trois cadavres de chevaux. Le décor est signé Berlinde De Bruyckere, compatriote avec laquelle Alain Platel partage le goût ...

Notre Chœur, faire corps à chœur au Théâtre de la Bastille

Parler, chanter, danser en chœur, est-ce agir en citoyen ? Le Théâtre de la Bastille a posé la question à six équipes artistiques françaises et internationales, dans Notre Choeur, une programmation signée de la directrice adjointe du théâtre, Géraldine Chaillou. Seize comédiens amateurs ont travaillé avec la metteuse en scène Nathalie Béasse pour mettre en corps un spectacle basé sur des improvisations théâtrales et chorégraphiques dans La Meute. En proposant à ces comédiens-danseurs de ...
VERAMANTERO_OS SERRENHOS DO CALDEIR+ÉO_Humberto Ara+›jo-WEB-horizontal

Deux solos au CND pour les Rencontres de Seine-Saint-Denis

Au Centre National de la Danse, le solo Tremor and more de Herman Diephuis s’aventure aux confins du mouvement dans une chorégraphie du tremblement. Les Serrenhos du Caldeirão, exercices en anthropologie fictionnelle de Vera Mantero nous emmènent aux confins du Portugal dans une visite pleine d’humour et de poésie. Tremor and more de Herman Diephuis, un solo qui secoue Le projet part de la rencontre entre le chorégraphe hollandais Herman Diephuis formé à ...
Jessica and me ph CLAUDIA KEMPF ok

Cristiana Morganti raconte 20 ans avec Pina Bausch

C’est un savoureux parcours d’interprète que retrace Cristiana Morganti, danseuse italienne qui a passé 20 ans dans la compagnie de Pina Bausch. Entre anecdotes et auto-dérision, Jessica and me fait aussi revivre les grandes heures du Tanztheater de Wuppertal. Pas facile tous les jours d’être une interprète de Pina Bausch ! Il faut apprendre à fumer élégamment, savoir marcher sur des talons aiguilles ou pouvoir sourire de l’intérieur. C’est ce parcours semé ...

Découvertes chorégraphiques en Seine-Saint-Denis

La Seine-Saint-Denis accueille une nouvelle édition de ses Rencontres chorégraphiques internationales, dirigées par Anita Mathieu. Des découvertes venues du monde entier qui se dégustent avec curiosité, à commencer par le remuant Boom Bodies de l’autrichienne Doris Uhlich. Le DJ est devenu l’ingrédient magique d’un spectacle de danse contemporaine, pour une réécriture des danses de club, transformées en matériau chorégraphique inédit. La chorégraphe autrichienne Doris Uhlich a ici confié à Boris Kopeinig ...
RepetFiguredubaiserRichardCamplan2

Invitation aux rencontres dans La Figure du baiser de Nathalie Pernette

Dans le cadre de la 3e édition de « Monuments en mouvement », Nathalie Pernette, chorégraphe de formation classique associée depuis le lancement du programme, présente la performance La Figure du baiser qui propose une nouvelle relation à l’espace et invite le public à des rencontres éphémères dans la cour d’honneur du Palais Royal. La liberté de mouvement et le jeu nouveau entre artistes et public s’inscrivent parfaitement dans la lignée de ...
cendrillon

A Versailles, un Cendrillon de toute beauté par les Ballets de Monte-Carlo

Repris dans l'écrin doré de l'Opéra royal de Versailles, Cendrillon de Jean-Christophe Maillot brille de mille feux. Dans un équilibre subtil, le chorégraphe parvient à préserver l'esprit du conte tout en en modernisant l’esthétique. Il lui confère une profondeur supplémentaire en approfondissant le thème de la perte de la mère. Jean-Christophe Maillot n'a pas son pareil pour mettre en valeur les jambes des femmes... et leurs pieds. Fétichiste des pieds, Jean-Christophe ...
noe3-olivierhoueix

Noé de Malandain, un rendez-vous manqué

En dépit et peut-être en raison d’une trop grande ambition, Noé, la nouvelle création de Thierry Malandain est décevante. Le manque d'intensité dramatique et émotionnelle laisse extérieur à cette œuvre, à laquelle manque la profondeur souhaitée par Malandain. Dernier né du chorégraphe et directeur du Centre chorégraphique national de Biarritz, Noé, fruit d’une coproduction avec le Théâtre national de Chaillot, a été créé en janvier 2017 au théâtre de San Sebastián. Le ...

Kaori Ito dialogue avec son père à l’Espace Cardin

Dans Je danse parce que je me méfie des mots, la danseuse et chorégraphe japonaise Kaori Ito tisse le lien intime qui lie une fille et son père dans un duo émouvant et sensible. La danseuse et chorégraphe Kaori Ito se glisse dans la peau de la petite fille qu’elle était en listant la longue litanie des "Pourquoi ?" à travers laquelle elle met à nu ses peurs et ses angoisses les ...
Everyness ∏ Denis KoonÇ Kuhnert 10

Attraction et apesanteur dans Everyness de Wang Ramirez

Le duo Wang Ramirez au style innovant à la croisée du hip hop et de la danse contemporaine présente pour le Théâtre de la Ville-La Villette Everyness, une création pour cinq danseurs évoluant autour d’une sphère gonflable. A travers ce quintet qui défie les lois de l’attraction et de l’apesanteur, la pièce interroge les origines, les identités et les relations entre les individus et les peuples sous le signe ...

L’Espagne romantique de Kader Belarbi dans Don Quichotte

Pour cette nouvelle production au Théâtre du Capitole, Kader Belarbi plonge les personnages de Don Quichotte dans une Espagne fantasmée par le XIXe siècle, fidèle à la tradition instaurée par Marius Petipa, librettiste et chorégraphe originel du ballet de Ludwig Minkus. Le Ballet et l’Orchestre du Capitole semblent à leur aise dans ce répertoire, entre espagnolades et morceaux de bravoure. Pile dans l'esprit romantique qui irrigue le spectacle, le prologue nous ...
1450281168_Capture-d-écran-2015-12-16-16_42_36

L’élection de François Mitterrand en 1981, c’est aussi…

... L'essor des Centres chorégraphiques nationaux C’est sous le premier septennat de François Mitterrand, élu en mai 1981, que le  sémillant Jack Lang est nommé ministre de la culture. Sensibilisé à la danse contemporaine par son expérience de direction du Festival de théâtre universitaire de Nancy, il attendra pourtant 1984 pour prendre « dix mesures nouvelles pour la danse » parmi lesquelles figure la création de onze Centres chorégraphiques nationaux. Durant ses deux mandats ...
Postmodernité de Cunningham et Forsythe à Garnier

Postmodernité de Cunningham et Forsythe à Garnier

Le Ballet de l’Opéra de Paris inscrit à son répertoire trois pièces très différentes de Merce Cunningham et William Forsythe. De Walkaround Time, hommage déstructuré à Marcel Duchamp à Herman Schmerman, jubilatoire déconstruction de la danse classique, un regard étonnant sur deux grandes figures de la danse américaine du XXe siècle. Merce Cunningham n’en était pas à son premier coup d’éclat quand il chorégraphia en 1968 à Buffalo le ballet Walkaround ...
Martin_Schläpfer_7_GertWeigelt

Un Schläpfer sombrement lumineux à Berlin

L’an dernier, le Staatsballett de Berlin avait invité le Ballet National de Norvège et la pièce Ghosts de la jeune chorégraphe Cina Espejord, rappelant la noirceur de certaines chorégraphies de Nacho Duato. En invitant cette année le Ballett am Rhein et la pièce 7 (créée en octobre 2013) de Martin Schläpfer, le Staatsballett joue une carte toute aussi noire mais prouve aussi à certains (qui veulent encore bien l’entendre…) que ...
Lettere amorose, 1999-2017 ©Luca Giacomo Sculte(1)

Lettere amorose, 1999-2017 de Raimund Hoghe, un rituel émouvant et intimiste

Dans le cadre de la 20e édition du festival transdisciplinaire Étrange Cargo à la Ménagerie de verre, le scénographe et chorégraphe allemand Raimund Hoghe, ancien dramaturge de Pina Bausch, présente sa création Lettere amorose, 1999-2017. En partant de la pièce Lettere amorose créée en 1999 autour de la lettre de deux jeunes Africains retrouvés morts sur un avion à destination de l’Europe, Raimund Hoghe souhaite montrer l’actualité de ces mots en ...
PB_001_Spartacus_J.Cook_c__W.Hoesl_LM0A0931

Spartacus à Munich, les Soviets côté muscles

Entre pesanteur idéologique et virtuosité vaine, Spartacus inaugure le mandat du nouveau directeur du Ballet de Bavière. Indéboulonnable figure de proue du ballet soviétique de l'ère Brejnev, Yuri Grigorovitch en a livré la quintessence idéologiquement pure avec son Spartacus, créé en 1968 au Bolchoï et toujours au répertoire de cette compagnie qui, on s'en souvient, l'a encore présenté au public parisien en 2008, avec Carlos Acosta en invité vedette. Près de ...
Gala des Ecoles 1

Gala des Écoles du XXIe siècle à l’Opéra de Paris : un panorama

L'École de danse de l'Opéra de Paris invite pour la deuxième fois, après une première édition en 2013, différentes écoles à se produire sur la scène du Palais Garnier afin d'offrir une sorte de panorama de ce qui se fait sous d'autres latitudes. Force est de constater que les caractéristiques de chacune de ces écoles ressortent avec une très grande finesse, entre le choix de la pièce présentée, l'essence même de ...