Mot-clef : Wolfgang Amadeus Mozart

dg_orchestral_eugen_jochum

Eugen Jochum, grand chef d’orchestre bavarois

En 2012, EMI-Warner publiait en un coffret « Icon » de 20 CDs l’intégrale des ultimes gravures d’Eugen Jochum pour le label anglais, parmi lesquelles il remettait pour la dernière fois sur le métier les symphonies des illustres « Trois B » : Beethoven, Brahms, Bruckner. Dans le coffret Deutsche Grammophon sous rubrique, côtoyant d’autres trésors inestimables dont une admirable et intemporelle intégrale des Symphonies Londoniennes de Haydn, ce sont cette ...
chaplin

De Mozart à Reich par l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté

Il n'y a pas de musique sans temps et donc sans rythme. Ce soir au Théâtre de Besançon, le XVIIIe siècle rencontrait le XXe sur cette thématique dont l'évidence touche davantage les trois auteurs contemporains que le divin Mozart, dont la conception temporelle est surtout liée à l'interprétation qu'on fait de sa musique. Mais avouons-le tout de suite : nous ne sommes pas allés ce soir au concert pour écouter Mozart. Paradoxe ...
asmutter

L’émouvant hommage de Radio France à Kurt Masur

Pour rendre hommage à la haute figure de Kurt Masur, décédé en 2015, et qui avait porté l'Orchestre national de France à son sommet durant sa direction musicale (2002-2008), Radio France a invité son fils, chef d'orchestre encore effacé par rapport au souvenir du maestro, et la grande Anne-Sophie Mutter, dont l'évolution stylistique actuelle vers un jeu au romantisme exacerbé peut déconcerter. Un concert au programme curieux et hétérogène, au ...
Maria João Pires irrésistible dans Mozart

Maria João Pires irrésistible dans Mozart

Le Grand Théâtre de Provence fut à nouveau le lieu incontournable pour les mélomanes venus très nombreux jeudi dernier pour entendre Maria João Pires. Un concert à guichets fermés qui a permis de vérifier à quel point la pianiste portugaise nourrit une affinité profonde avec le Maître de Salzbourg. En première partie, le Scottish Chamber Orchestra, sous la direction de son chef principal, Robin Ticciati, a choisi une sélection des ...
Gerhaher-Huber-©ABasta-for-SonyClassical_4825

Gerhaher et les autres fêtent le lied à la Philharmonie

Dans les saisons répétitives des salles parisiennes, le lied est trop rare. Petite consolation et grands musiciens pour un week-end parisien. Londres a son Wigmore Hall, qui organise tout au long de l’année des récitals de Lieder par dizaines ; Paris a sa Biennale d’art vocal où, le temps d’un week-end, on peut enchaîner plusieurs récitals : c’est déjà bien, mais ce n’est naturellement pas assez, alors que le public est ...
denis pascal

Mozart et Schubert sous les doigts de Denis Pascal à Gaveau

Un public d'aficionados, et ils sont très nombreux, était venu applaudir Denis Pascal à la Salle Gaveau. Au programme cette année, de la musique viennoise avec Mozart et Schubert. Le pianiste avait choisi les dernières pièces du maître du Lied, celles où il ouvre sur des contrées encore inexplorées. La Sonate en ré majeur K.284 dite « Dürnitz », du nom d'un des riches mécènes qui soutenaient Mozart, débute, comme ses sœurs voisines, ...
gaspard-dehaene-fantaisies

La Fantaisie par Gaspard Dehaene

Pour sa première apparition solo au disque, le pianiste Gaspard Dehaene s'illustre dans un enregistrement qui s'articule autour de la Fantaisie. Inspirant largement les compositeurs, cette « forme libre » a traversé les siècles et leur a permis une grande liberté d'expression. Chaque morceau apparaît être comme un condensé du langage si caractéristique de chacun à travers un cadre moins formel. Le pianiste aborde les partitions avec une simplicité d'approche. ...
Musiciens

Così fan tutte à Garnier, entre redondances et ennui

Peu de chorégraphes ont véritablement réussi à convaincre lorsqu’ils se sont essayés à la mise en scène d’opéra. Le « laboratoire des amants » de la célèbre chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker ne fera pas exception à la règle pour cette nouvelle production de Cosí fan tutte présentée à l’Opéra Garnier. Même si la distribution vocale se révèle agréable et homogène et que le souffle de Philippe Jordan à la baguette ...
daniel_barenboim_foto_monika_rittershaus1-hf_

Daniel Barenboim embrase la Philharmonie avec Mozart et Bruckner

Depuis septembre 2016, Daniel Barenboim propose à la tête de la Staatskapelle Berlin, depuis le clavier, un cycle de neuf concerts regroupant les grands concertos pour piano de Mozart et l’intégrale des symphonies d’Anton Bruckner dont on le sait grand spécialiste depuis les années 1970. Ce concert a prouvé une nouvelle fois la suprématie de ce musicien face à ces répertoires d’exception. La grande salle de la Philharmonie de Paris est ...
Don Giovanni
von Wolfgang Amadeus Mozart
in italienischer Sprache mit deutschen Übertiteln
Wiederaufnahme
13. November 2016


Musikalische Leitung: Willem Wentzel
Regie: Andrea Moses
Bühne und Kostüme: Christian Wiehle
Choreografie: Jacqueline Davenport
Licht: Reinhard Traub
Chor: Christoph Heil
Dramaturgie: Hans-Georg Wegner, Moritz Lobeck

Auf dem Bild: Shigeo Ishino (Don Giovanni),  Bernarda Bobro (Donna Anna),  Michael Nagl (Masetto),  Sebastian Kohlhepp (Don Ottavio),  Adam Palka (Leporello)

Foto: Martin Sigmund

Don Giovanni, festival de la blague à Stuttgart

Andrea Moses noie Mozart sous l'humour facile : dommage pour la musique. Ottavio et Anna repoussent leur mariage d’un an ? Quelle rigolade ! Elvire se retire dans un couvent ? Trop drôle ! Quand vient le sextuor final de ce Don Giovanni, cela fait bien une demi-heure que la metteuse en scène a épuisé son répertoire de petites blagues, mais le public ne va pas s’arrêter en si bon chemin, et il était dit ...
crebassa

Oh, Boy ! Les affres de l’adolescence avec Marianne Crebassa

Qui ne connaît, est, ou a été, un adolescent ? Marianne Crebassa, avec une grande délicatesse et beaucoup de musicalité, nous fait entrer dans cet univers rempli d'angoisse et défi, de fragilité et d'hormones bouillonnantes, de doutes et de désirs. Voici un programme harmonieusement concocté, qui alterne Mozart et certains compositeurs français des XVIIIe et XIXe qui ont confié des rôles de jeunes garçons à une mezzo-soprano. Avec une grâce et ...

Espiègle balade Mozart par Philippe Bernold et Emmanuel Ceysson

Le flûtiste Philippe Bernold et le harpiste Emmanuel Cesson portent au plus haut deux concertos aimables et espiègles de Mozart. En avril 1787, alors que Mozart se trouve à Paris, le duc de Guines (1735-1806), diplomate et flûtiste, proche de Marie-Antoinette, lui commande un Concerto pour flûte et harpe en ut majeur. Le jeune créateur, amoureux d’Aloysia Weber, ne pense plus qu’à Mannheim où elle réside, lui vivant son séjour ...
mozart-fazil-say

Fazil Say ou l’éternel retour à Mozart

Fazil Say avait choisi  en 1997 trois sonates de Mozart  pour son premier disque publié chez Warner France, lequel avait alors divisé la critique. Voici deux ans il a remis l'ouvrage sur le métier pour graver en trois courtes sessions l’intégrale de dix-huit sonates de Wolfgang Amadeus pour un résultat surprenant, certes inégal, objet sans doute de controverses, mais souvent passionnant. De l’aveu même de l’artiste, dans son texte de présentation, il s’agit ...
mozart_musi_macon

Aspects de la musique de chambre maçonnique de Mozart

L’initiation maçonnique de Mozart se place au mois de décembre 1784 au sein d’une modeste loge viennoise et se poursuit dans l’une des plus réputées « A la vraie concorde ». Destinées prioritairement à ses frères, il composa de nombreuses partitions et dans le même temps réduisit sa production de musique religieuse. Les plus fameuses, la Musique funèbre maçonnique (1785) et l’Adagio et Fugue en ut mineur (1788) en appellent à l’orchestre mais ...
Les belles lignes de Jiří Kylián par le Ballet de l’Opéra de Paris

Les belles lignes de Jiří Kylián par le Ballet de l’Opéra de Paris

Avec Symphonie de Psaumes, Jiří Kylián confie l’une de ses pièces majeures au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris. Un chef d’œuvre à revoir dans une soirée entièrement consacrée au chorégraphe, complétée par Bella Figura et Tar and Feathers. Symphonie de Psaumes est une pièce cathédrale, à l’instar des autres chefs d’œuvre de Stravinsky qui ont inspiré les ballets les plus marquants du XXème siècle : Noces ou Le Sacre ...
rene_jacobs_photo_molinavisuals_12

René Jacobs dirige une nouvelle version du Requiem de Mozart

Pour leur concert à la Philharmonie, le Freiburger Barockorchester et le Rias Kammerchor dirigés par René Jacobs se sont attaqués aux dernières messes respectivement composées par deux géants : l'Harmoniemesse de Haydn et le mythique Requiem de Mozart. Avec une nouveauté pour ce dernier, puisque c'était l'occasion pour le jeune compositeur et musicologue Pierre-Henri Dutron de présenter sa propre complétion de l'œuvre inachevée la plus fascinante de l'histoire de la musique. Les musicologues ont beau s'accorder sur la ...
jurowski_vladimir_2013a_pc__roman_gontcharov_72

Vladimir Jurowski à la Cité de la Musique, classique et dynamique

Vladimir Jurowski dirige un beau programme classique culminant avec Schubert. Le public parisien a ses mystères. Pourquoi un tel concert, offrant un ensemble prestigieux, un chef de grand talent et pas si fréquent à Paris, avec un programme stimulant sans être déroutant, n'affiche-t-il pas complet ? La tarification n'atteint pourtant pas les sommets que le moindre orchestre invité justifie dans les autres salles parisiennes : ici comme souvent, ce sont en ...
Komische Oper Berlin "DIE ZAUBERFLOETE"

La Flûte très enchantée du Komische Oper

C'est une mise en scène qui a fait le tour du monde. Après son triomphe dans de nombreux pays, et en attendant Paris en novembre 2017, La Flûte enchantée de Barrie Kosky et Suzanne Andrade revient à sa première maison : le Komische Oper de Berlin. Dans cet éblouissant alliage de vidéos animées, où on voit littéralement des éléphants roses, on s'amuse, s'ébahit mais aussi et surtout, on y retrouve ...
beatricerana-123-by-marie-staggat

À la Baule, carte blanche au Quatuor Modigliani

Pour ces "Moments Musicaux", une carte blanche donnée pendant trois jours par René Martin au Quatuor Modigliani a permis de retrouver de jeunes musiciens français talentueux comme David Kadouch ou Adrien La Marca ainsi que d'entendre une interprétation inspirée des Variations Goldberg sous les doigts de Beatrice Rana. La carte blanche au Quatuor Modigliani était un exercice comme à l’accoutumée passionnant mais particulièrement périlleux cette fois car le quatuor français traverse ...
http-_com-ft-imagepublish-prod-us-s3-amazonaws-com_81c8a8a4-9c43-11e6-8324-be63473ce146

A la Scala, des Noces de Figaro très rock’n’roll

Quand Mozart est donné comme on aime l’entendre, cela provoque des émotions profondes, que peu d’autres compositeurs parviennent à nous faire percevoir de la même manière. C’est le cas dans la toute nouvelle production des Noces de Figaro du Teatro alla Scala, dirigée par un parfait Franz Welser-Möst. Tout le pouvoir évocateur de la musique du compositeur est là, dans une nouvelle mise en scène plaisante, interprétée par un plateau ...
temirkanov

Une fièvre finnoise et russe illumine novembre à l’Auditorium de Lyon

Pour l’Orchestre national de Lyon, l’Auditorium de Lyon nourrit un compagnonnage avec d’excellents chefs, tel Alain Altinoglu, également sollicité en qualité de chambriste. Et il convie de prestigieux orchestres et chefs étrangers : ce furent le Philharmonique de Saint-Petersbourg et son directeur musical, Iouri Temirkanov. Mullova et Altinoglu : Sibelius autrement Le lien que, depuis plusieurs années, l’Orchestre national de Lyon tisse avec Alain Altinoglu se densifie avec chaque nouvelle invitation. Témoin une Symphonie ...
foster

A Monaco, la Troisième Symphonie d’Enesco par Lawrence Foster

Pour fêter les 75 ans de Lawrence Foster, son chef titulaire de 1980 à 1990, l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo lui a donné carte blanche pour un concert le 21 octobre . Le chef américain d’origine roumaine a souhaité rendre hommage au pays de ses racines. D’abord en invitant le grand Radu Lupu pour le Concerto n° 23 de Mozart. Le maître roumain possède encore ce touché magique et ces phrasés raffinés ...
cave

Olivier Cavé et Rinaldo Alessandrini dans un Mozart joyeux et lumineux

Le pianiste Olivier Cavé s’associe au chef Rinaldo Alessandrini et l’ensemble Divertissement, créé pour l’occasion, dans une interprétation alerte et raffinée de trois concertos de Mozart. Ce disque permet d'entendre trois œuvres enlevées et jouissives : le Concerto n° 13, composé à Vienne en 1783 (période de composition intense de concertos), joyeux et martial, d’où surgit pourtant un passage mineur étonnant au troisième mouvement ; le Concerto n° 5, œuvre de ...
Modigliani Quartet (c) Jerome Bonnet

Le Quatuor Modigliani, Gérard Caussé et Edgar Moreau à Flagey

Tandis qu’au dehors, l’orage se déchaînait sur Bruxelles, il fallait trouver abri, ce samedi dans le cocon acoustique du studio 4 de Flagey. Le concert qui s’y tient ce soir 1er octobre a pour cadre le week-end thématique dédié par Flagey aux quatuors. Le Quatuor Modigliani s’apprête à y déployer, aux côtés de deux invités prestigieux, son jeu brillant, expressif et généreux. Le Quatuor Modigliani ouvre la soirée avec le Quartettsatz ...
shuichi-okada2

47e Session de l’Académie internationale de musique Maurice Ravel

L’Académie Maurice Ravel, fondée en 1967, a toujours attiré, sous l’égide de professeurs de renom, de jeunes interprètes qui déploient aujourd’hui leurs talents sur le plan international. À travers les master classes publiques, l’Académie perpétue la tradition de l’enseignement d’excellence afin de former des grands musiciens de demain. Cette année, 65 jeunes musiciens de 14 pays (Allemagne, Australie, Brésil, Chine, Colombie, Espagne, France, Japon, Lettonie, Lituanie, Pays-Bas, Pologne, Russie et Taïwan), en ...
daniel_barenboim_foto_monika_rittershaus1-hf_

A la Philharmonie, Barenboim meilleur chef que soliste

Pour le troisième concert de son cycle Mozart-Bruckner à la Philharmonie, Daniel Barenboim dirigeait l'Orchestre de la Staatskapelle de Berlin dans le Concerto pour piano n° 26 et la Symphonie n° 6. S'il a laissé une impression assez floue en tant que pianiste sur le premier, il a su démontrer qu'il était encore un très grand chef en insufflant une lecture de Bruckner pleine d'intensité maîtrisée.  Il est toujours impressionnant de voir Daniel Barenboim diriger un ...
Armstrong

Boris Berezovsky et Kit Armstrong au Festival de Musique de Menton

Le 67e Festival de Musique de Menton a accueilli du 30 juillet au 14 août nombre de pianistes de premier plan mais aussi de jeunes chambristes. L’occasion était belle de voir l’assurance d’une génération confirmée et l’émergence de ceux qui prendront le relève. À 21 h 30, le 9 août, le jour n’est pas encore tombé. Le parvis de la très belle Basilique Saint-Michel Archange s’éclaire peu à peu. Boris Berezovsky ...
Don Giovanni.01

Un Don Giovanni d’Académie à Verbier

Monter Don Giovanni de Mozart dans le confinement d’une petite église, avec un orchestre d’une douzaine de musiciens et des chanteurs, pour la plupart, encore bruts de décoffrage, est une entreprise périlleuse. C’est pourtant le défi qu’ont relevé les professeurs de l’Académie du Festival de Verbier. Opération pleinement réussie si on fait abstraction des moyens que leur opposent les grandes scènes institutionnelles. Côtoyer les chanteurs qui demain, peut-être, seront la relève ...
Sokolov_Christophe_Gremiot_28072016-1

Trois générations de pianistes à la Roque d’Anthéron

Référence incontournable en la matière, le Festival de la Roque d’Anthéron réunit depuis 36 ans tous les amoureux du piano. Retour sur trois concerts au plus haut niveau qui ont permis d’entendre trois générations de pianistes au talent rare. La foule des grands soirs se presse au Grand Théâtre de Provence pour le récital de Grigory Sokolov dans le cadre du Festival de la Roque d’Anthéron. Si de beaux moments ...
YAvdeeva(2)

Le piano enchanté de Yulianna Avdeeva

Chopin, Mozart, Liszt par Yulianna Avdeeva : un disque original et foisonnant. La pianiste Yulianna Avdeeva, depuis sa victoire au concours Chopin en 2010, poursuit une carrière aussi discrète que passionnante (lire notre entretien). Après un premier disque consacré à Schubert, Prokofiev et Chopin, elle livre un second enregistrement, pensé non pas comme un hommage au piano – l'expression serait bien pompeuse –, mais comme une invitation à l'émerveillement devant l'instrument-roi et ...