Mot-clef : Wolfgang Amadeus Mozart

Mozart:Mahler.02

À Verbier, splendide Mozart, en attendant Mahler

On attendait Mahler. On a eu Mozart. On attendait Daniil Trifonov. On a eu Sergei Babayan. On attendait Gianandrea Noseda. On a eu Joshua Weilerstein et Daniel Harding. Deux pour le prix d’un ! Parce que le chef italien avait dû déclarer forfait et que le pianiste russe était retenu aux États-Unis, le Verbier Festival a fait appel à des remplaçants qui se sont révélés largement à la hauteur du ...
dg_herbert_von_karajan_choral

Coffret Herbert von Karajan religieux chez DG

En un luxueux coffret de 29 CDs, Deutsche Grammophon rassemble absolument toute la production chorale et sacrée accomplie par Herbert von Karajan pour la célèbre étiquette jaune entre octobre 1961 et juin 1986. Cette réalisation fera la joie des amateurs de ce genre de musique, qui ne désirent pas acquérir la totalité de l’immense legs du grand chef autrichien sous forme de quatre coffrets (1960s, 1970s, 1980s et The Opera Recordings), ...
Festival de Spolète, Don Giovanni

Don Giovanni, un banquet d’outre-tombe à Spolète

En ouverture du Festival de Spolète, Don Giovanni met un terme à un projet artistique sur trois ans autour de la trilogie Mozart / Da Ponte. Le Don Giovanni de cette soixantième édition du Festival de Spolète, réalisée en collaboration avec la Rai, le Teatro Coccia di Novara et le Festival di Cartagena, commence sous le signe de la philosophie de Kierkegaard, avec des citations de son texte sur Don Juan, ...
BadGala_2017_08

Baden-Baden : La Clemenza di Tito en concert mais pas sans théâtre

Toujours en version de concert et toujours avec un enregistrement discographique à suivre chez Deutsche Grammophon, le Festival d’été de Baden-Baden continue d’explorer les grands opéras de Mozart avec une Clémence de Titus d’un particulier dramatisme grâce à la direction acérée et pleine de vie de Yannick Nézet-Séguin et à l’intense Sesto de Joyce DiDonato. Commencée en 2012 avec Don Giovanni puis poursuivie par Cosi fan Tutte en 2013, L’Enlèvement ...
DON GIOVANNI (repetition)(Jean Francois SIVADIER) 2017

Le sex-appeal de Don Giovanni séduit de nouveau Aix

Après les élucubrations de Dmitri Therniakov, reprises avec plus de parcimonie en 2013, les festivaliers d’Aix-en-Provence retrouvent cette année une nouvelle production de Don Giovanni (la huitième du festival). Magnifiée par le regard juste de Jean-François Sivadier à la mise en scène, et grâce à la baguette du mozartien Jérémie Rhorer à la tête du Cercle de l’Harmonie, cette distribution vocale particulièrement jeune se révèle pleine de fougue et de talent, ...
167_K65A7848

Retour de l’Enlèvement à la Scala

Pour les vingt ans de la disparition de Giorgio Strehler, auteur de 30 mises en scène scaligères, le théâtre milanais ressort sa mise en scène légendaire de L'enlèvement au sérail. Présenté pour la première fois en 1965 au Festival de Salzbourg, le délicieux et pittoresque théâtre d’ombres fait son retour. Et tout comme en 1965, Zubin Metha est à la baguette. On le sait, le public milanais, fidèle à ses habitudes ...
FMT 2017 QUATUOR AROD

Intense musique de chambre au Festival de la Grange de Meslay

Jalousement gardée par l’ombre de Sviatoslav Richter, la Grange de Meslay, est un des hauts-lieux musicaux, demeuré toujours intime. Autour du piano-roi, d’autres instruments entrent royalement en jeu, pour une série de cérémonies solennelles et joyeuses que les petits oiseaux dans le ciel et une famille de canards dans la mare saluent de leurs chants, sous un soleil exceptionnellement ardent. Pour cette 53e édition du festival, le violoniste Sergei Krylov et ...
Kapell

En hommage à William Kapell

La grandeur pianistique de William Kapell, pianiste américain d’origine polono-russe, l’un des personnages les plus tragiques de l’histoire de la musique du XXe siècle, se voit pleinement confirmée dans ces enregistrements supérieurement remastérisés sous l’oreille attentive de Ward Marston. Préparé de longue date, cet album de trois disques est enfin sorti et, permettant d’entendre des gravures jusqu’alors inédites, il est un vrai régal pour les fans de l’artiste prématurément disparu. D’une ...
sokolov DG mozart rachamaninov

Enregistrements de concerts déjà anciens de Grigory Sokolov

Aujourd'hui Grigory Sokolov ne joue plus avec orchestre ; l'éditeur tente de profiter de l'actuelle popularité du maître russe pour ressortir deux concertos captés en concert il y a dix ans pour Mozart, vingt pour Rachmaninov. Que l'auditeur ne se laisse pas abuser, ces gravures déjà anciennes ne sont ni représentatives du style sophistiqué développé actuellement par le maestro, ni inoubliables en elles-même. A réserver aux stricts inconditionnels du pianiste ...
génisson_aparté

Deux Quintettes délicatement poétisés par Pierre Génisson et le Quatuor 212

Pierre Génisson et le Quatuor 212 consacrent un splendide album à deux des quintettes pour clarinette et cordes les plus célèbres du répertoire. Amoureux de la clarinette depuis toujours, Pierre Génisson fait montre d’une dextérité et d’une musicalité de premier plan dans l’interprétation du Quintette en la majeur K. 581 du Mozart de la grande maturité (1789). Mozart était d'ailleurs marié avec une cousine de Carl Maria von Weber, dont Génisson ...
Mozart compose à vue l'air de la Reine de la nuit

11e Tons Voisins : Mozart l’albigeois

Plus que jamais, la 11e édition du Festival Tons Voisins à Albi, totalement dédiée à Mozart, aura mérité son appellation de rencontres internationales de musique de chambre. Solistes prestigieux, concertistes confirmés, jeunes musiciens à la carrière déjà éloquente ou élèves en fin de conservatoire : pendant quatre jours, à un rythme soutenu, ils ont décliné l’art et le plaisir de faire de la musique ensemble. C’est la magie de cette ...
lille bianconi

Lille piano(s) Festival 2017, un grand cru

Comme chaque année depuis treize ans, Lille piano(s) Festival concentre en deux jours et demi une formidable variété de pianistes représentatifs de l'état de l'art actuel, avec parfois plusieurs concerts à la même heure en des lieux différents, ce qui contraint le critique à faire des choix cornéliens, quitte à prendre le risque de les regretter…. Pour cette édition, la programmation a fait la part belle à Prokofiev et Rachmaninov, ...
DonGiovanni.02

À Lausanne, Don Giovanni fait souffrir Mozart

L’Opéra de Lausanne clôt sa saison avec un Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart laissant un arrière goût de déception pour une représentation parfois inégale tant du point de vue musical que théâtral. Durant l’ouverture, le rideau se lève sur un univers scénique noir dans lequel trainent de sinistres brouillards. Des personnages encagoulés s’approchent et tombent dans une fosse. Sur le fond de scène, des projections vidéo impriment une série de ...
Kostas Smoriginas, credit Monika Penkutė

Shostakovich’s Symphony No. 13 at Prague Spring

The Prague Philharmonic and Kühn choirs just might have stolen the show with their power, clear diction, and their ability to conjure up countless shades of color. There are certainly many approaches to putting together a program of orchestral music. Are the works selected based on a common theme or source of inspiration? From a common historical era? Or do the works greatly contrast from each other, giving the audience the ...
_JM_1486

A 93 ans, le pouvoir de la force chez Menahem Pressler à la Seine Musicale

Sa frêle silhouette dépasse à peine un mètre quarante. Il ne peut plus marcher seul et a besoin de quelqu’un, en plus d’une canne, pour s'avancer jusqu’au piano. Il lui faudra plus d’une minute pour s’installer sur une chaise renforcée par trois coussins. Puis les doigts de Menahem Pressler touchent le piano, et malgré de nombreuses notes tapées à côté, la grâce et l’intelligence ressortent avec évidence de ce magnifique ...
DSC_1763

La Messe en ut de Mozart au Festival Classica de Saint-Lambert

Des coups de tonnerre ont résonné sous les voûtes de la Basilique Sainte-Anne de Varennes à la soirée inaugurale du Festival Classica, cuvée 2017. Un concert que nous qualifierons d’emblée de divin, avec au programme la Grande Messe en ut mineur de Wolfgang Amadeus Mozart. Précédant la pièce de résistance de la Messe, nous avons eu droit au fameux motet solo, Exultate, jubilate. Conçu d’un Allegro de fines broderies aériennes, d’un ...
mozart_equilbey_erato

Laurence Equilbey et Accentus offrent un Mozart incandescent

Souvent réunies au disque, ces deux œuvres vocales emblématiques de Mozart sonnent ici dans toute leur plénitude. Laurence Equilbey, en grande spécialiste du chant choral, offre aux mélomanes une relecture vivifiante et hautement inspirée de ces pages déjà très enregistrées. Dès les premières mesures de la Messe du Couronnement K 317, la souplesse du chœur nous touche. Laurence Equilbey propose une approche personnelle, dans la pure ligne du Stylo misto mettant ...
Cosi_fan_tutte.03

À Genève, Così fan tutte sans Mozart

Formidable metteur en scène, David Bösch offre un théâtre d’une grande vivacité dans ce Così fan tutte de Wolfgang Amadeus Mozart dont malheureusement le compositeur semble absent, vu la pâleur de la direction d’un Orchestre de la Suisse Romande d’une discrétion sonore déconcertante. En 1989, après Don Giovanni de Mozart mis en scène par Peter Sellars à la Maison de la Culture de Bobigny, Philippe Meyer, alors chroniqueur matinal à France ...
21_avril_PETROVA_GILLES_DUCROS_LA_MARCA_PERNOO©CLaude_Doaré4[1]

Somptueux programme russe au festival de Pâques de Deauville

Comme chaque année, le festival de Pâques de Deauville permet de retrouver jeunes talents et artistes confirmés communiant ensemble au service de la musique. Le week-end des 21 et 22 avril nous a offert un somptueux programme russe et un moins convaincant programme baroque autour de deux claviers. C'est le prix à payer pour une programmation toujours inventive et originale. Pour sa vingt-et-unième édition, le festival de Pâques de Deauville programmait, ...
seine musicale inauguration

La Seine Musicale, inauguration romantique

Inauguration réussie de la Seine Musicale avec un programme brillant et brillamment défendu. Tout n’est pas parfaitement fini, il faut pas mal de ténacité pour trouver l’entrée non indiquée de l’auditorium, mais la voilà : la Seine Musicale occupant une partie de l’ancien site Renault de l’Île Séguin à Billancourt, et avec elle une nouvelle salle de concert classique avec son nouvel auditorium. Après l’inauguration solennelle du samedi soir, le concert redonné le ...
Seong-Jin Cho, pianiste du monde flottant

Seong-Jin Cho, pianiste du monde flottant

Mozart, Debussy, Chopin… De passage au Teatro Morlacchi de Pérouse, Seong-Jin Cho poursuivait une tournée italienne printanière, qui l’a mené également à Macerata et Vérone. C’est avec la glaçante légèreté de la Sonate K 332 de Mozart, que Seong-Jin Cho ouvre ce concert, distanciation brillante à la main droite, sombre flux de la main gauche. Le détachement des ritournelles de l’Allegro, ponctué de silences que Cho étire à peine, confirme le ...
Livre

La flûte enchantée d’Eric Chaillier, lu et relu

En musicologie, avant de se lancer dans une énième publication consacrée au célèbre opéra de Mozart Die Zauberflöte, il faut vraiment bien anticiper sur ce que ce travail va apporter de novateur au regard des nombreuses études déjà existantes. Après la lecture de La flûte enchantée, opéra merveilleux et multiple, pas sûr qu’Éric Chaillier se soit réellement posé la question. Mais où est passé Mozart ? Ce n'est qu’à la 109e ...
mozart_poulenc_claves

Mozart et Poulenc réunis par des Sonates pour violon et piano

Francis Poulenc comptait Mozart parmi ses compositeurs préférés. Son unique Sonate pour violon et piano côtoie dans cet enregistrement trois sonates pour le même effectif du compositeur autrichien. La mort du poète espagnol Federico García Lorca, assassiné par les nationalistes en 1936, choqua Poulenc, car il lui vouait une grande admiration. Il lui dédia sa partition, dont la réalisation doit beaucoup à l’insistance de la célèbre violoniste Ginette Neveu : en ...
PHOTO CAROLINE DOUTRE

Le Festival de Pâques d’Aix en pleine effervescence

Pour sa 5e édition, le Festival de Pâques à Aix-en-Provence propose des affiches particulièrement séduisantes. Illustration par deux soirées fastes. Mozart, Beethoven, Schubert Une fois n’est pas coutume, Christoph Eschenbach était le pianiste de cette soirée, lui qui dirige la plus part du temps les plus grandes phalanges de la planète. C’est avec la célébrissime sonate « Le Printemps » de Beethoven que débute le programme. Tempo idéal, une alchimie organique s’instaure ...
anderszewki

Piotr Anderszewski discutable dans Mozart et Schumann

Piotr Anderszewski nous propose un programme unifiant Mozart et Schumann sous le vocable de la fantaisie : un disque solidement pensé, mais sans doute discutable dans la réalisation et les partis-pris de l’artiste. On pourra adorer ou détester, mais il sera difficile de rester indifférent. Le terme de fantaisie a de multiples sens en français, et une connotation souvent joyeuse. Les deux fantaisies pianistiques reprises sur ce disque relèvent pourtant de la réflexion et de la gravité. Musicalement, ...
opera de toulon Mars 2017

Mozart en super 8 à Toulon

Au terme d'un voyage qui l'aura vu faire escale à Fribourg, Lausanne, Tours et Toulouse, L'enlèvement au sérail pétillant et mélancolique imaginé par Tom Ryser aborde à Toulon au son d'une partie musicale une fois encore entièrement renouvelée. L'on avait beaucoup goûté la façon dont le metteur en scène suisse nous avait révélé l'improbable Jésus-Christ superstar la saison dernière à Bâle. En passant aux « choses sérieuses » (quoique) avec ce singspiel trop ...
BRSO Macelaru

Classicismes empesés pour la Radio Bavaroise

Cristian Măcelaru, remplaçant Mariss Jansons, ne parvient pas à faire vivre un programme pourtant passionnant. Cela faisait longtemps que les ennuis de santé épargnaient Mariss Jansons : hélas, voilà la trêve écornée, et c’est cette fois le jeune chef Cristian Măcelaru qui prend sa place dans la saison de l’Orchestre de la Radio Bavaroise, sans rien changer au programme prévu. Il est naturellement toujours particulièrement délicat de porter un jugement sur le ...
flute2

À Dijon, une Flûte enchantée post-apocalyptique

David Lescot est un metteur en scène inventif, et il l’a déjà prouvé à Dijon dans une délicieuse mise en scène de La Finta Giardiniera. Pour cette Flûte, il ajoute à la qualité de l’imagination l’audace de manier le paradoxe sans complexe. L’action est située dans un monde désolé, dévasté par une catastrophe écologique : une terre brûlée par le soleil ou par une explosion nucléaire, que David Lescot abandonne aux ...
joyce didonato

À Genève, Joyce DiDonato dans la joie du chant

En dépit d'un accompagnement orchestral laborieux, la mezzo-soprano américaine Joyce DiDonato, en grande professionnelle, s’impose dans un récital de très bonne tenue. Après les années de travail pour obtenir l'instrument avec lequel on arrive à tout raconter, à émouvoir un public, à s’émouvoir soi-même, comme ce doit être jouissif de pouvoir en profiter pleinement. C’est l’impression évidente que laisse la mezzo-soprano Joyce DiDonato dès qu'elle lance un saisissant Ai ceppi ed ...
unspecified

La face sombre des Noces de Figaro à Nantes

Après Don Giovanni la saison passée, Patrice Caurier et Moshe Leiser poursuivent leur exploration de la trilogie Mozart / da Ponte avec Les Noces de Figaro et affrontent un double défi : faire oublier la séduisante production signée ici-même en 2006 par Stephan Grögler, et tenter de renouveler l’imagerie d’un des piliers du répertoire lyrique les plus rétifs à la relecture. De fait, le point de vue adopté est des plus classiques, ...