Flash info

Remous à la Scala de Milan

 

Devant la situation économique tendue de la péninsule, l’autorité municipale de Milan a demandé aux managers de la célèbre Scala de réduite de 10% leurs traitements. Stéphane Lissner, surintendant, et Daniel Baremboim, chef d’orchestre ont accepté ce geste de « solidarité ». Cependant, cette annonce a ouvert la boite de pandore des conditions du contrat de Lissner. Le quotidien La Repubblica n’y va pas de main morte et liste des avantages dont bénéficie l’ancien directeur du Châtelet.

Dans le même temps un audit réalisé par le cabinet McKinsey sur la situation de théâtre rend compte de coûts salariaux plus élevés que dans d’autres théâtres lyriques.

Les mois prochains risquent d’être très chaud, alors que s’amorce une  délicate saison « Wagner/Verdi »,  ambitieuse sur le papier mais qui risque de mettre en avant les terribles lacunes de la maison lombarde dans le répertoire italien, en déperdition depuis le départ de Riccardo Muti.

(Visited 38 times, 1 visits today)
 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.