Archives de l’auteur : Félix Matus-Echaiz

Dieux et divas de l’Opéra

Dieux et divas de l’Opéra

Éditions Fayard Comment définir l’ouvrage de Roger Blanchard et Roland de Candé ? Un livre pour connaisseurs ou un livre de divulgation ? Au risque de paraître contradictoire, il s’adresse aux deux types de lecteurs car la manière intelligente dont les auteurs ont conçu leur ouvrage (plus de 800 pages !) nous permet une double lecture : soit en continu, tel «un roman» de l’opéra dont les personnages seraient les chanteurs et les compositeurs, ou bien en ...
Portrait du compositeur

Portrait du compositeur Wilhelm Furtwängler

En menant à son apogée la tradition d’interprétation et de direction d’orchestre initiée par Richard Wagner et poursuivie par Arthur Nikisch, Wilhelm Furtwängler est devenu le chef légendaire et insurpassé que nous connaissons. Cependant, l’éclat avec lequel brille le meneur d’orchestre a relégué dans l’ombre le compositeur. Pourtant, la connaissance de sa musique et de ses conceptions de la création sont essentielles pour qui veut connaître et saisir en profondeur ...
seasons_jacobs

Les Saisons de Haydn par René Jacobs

C’est avec un pur chef d’œuvre que Joseph Haydn (1732-1809) fera son entrée dans le XIXe siècle : Les Saisons, oratorio créé en 1801. Ce siècle verra les dernières œuvres de ce grand génie et, à sa fin, les premières d’Arnold Schönberg. Schönberg fera à son tour basculer la musique dans le XXème siècle avec une autre grande oeuvre vocale : les « GurreLieder », qu’il acheva en 1901. Dans les cinq dernières années que ...
La Musique ... Langage universel

La Musique… langage universel

I : Wilhelm Furtwängler ; Haydn : Symphonie N°88. Schumann : Symphonie N°4. Orchestre Philharmonique de Berlin. II : Eugen Jochum ; Mozart : Symhonies N°33, N°36, N°39. Bruckner : Symphonie N°9. Orchestre de la Radio Bavaroise. III : Karl Böhm ; Beethoven : Symphonies N°4 et N°5. Brahms : Symphonie N°2. Reger : Variations sur un thème de Mozart. Orchestre Philharmonique de Berlin. IV : Igor Markevitch ; Schubert. Symphonies N°3, N°4. Berlioz. Symphonie Fantastique. Orchestre Philharmonique de Berlin. Bizet. Jeux d’enfants. Orchestre des Concerts Lamoureux. V : Ferenc ...
Clementi ou le Fantasque en Musique

Clementi ou le Fantasque en Musique

Le moins que l'on puisse dire est que l'oeuvre de Muzio Clementi (1752-1832) ne figure pas souvent dans les récitals et le répertoire des pianistes. La connaissance que les élèves pianistes ont de ce compositeur se réduit souvent à quelques sonatines faciles. Muzio Clementi, né avant Mozart et mort après Beethoven, laissa un catalogue riche de cent treize oeuvres. La plupart sont consacrées au clavier dont Gradus ad Parnassus qui ...
Bruckner, La Troisième Symphonie ou l’éternel débat

Bruckner, la Troisième Symphonie ou l’éternel débat

Dès qu’il est question des symphonies de Bruckner, un bref historique sur les éditions s’impose. C’est un fait connu que plusieurs de ses symphonies ont subi toutes sortes de révisions donnant lieu, par là-même, à plusieurs versions pour la même œuvre. Nous pouvons en isoler trois cas. En premier lieu, les révisions faites à l’initiative du compositeur lui-même, comme par exemple pour la Huitième Symphonie. En étant dans ce cas précis, ...
C P E BACH. Oeuvre pour Clavier (Vol XI)

C P E BACH. Oeuvre pour Clavier (Vol XI) par Miklós Spányi

Etre compositeurs comme leur père et réussir à s’y faire un «prénom» a dû être pour les fils de Bach une tâche bien difficile. Quelle voie suivre ? Celle du modèle ou essayer de chercher la leur ? Il est possible qu’ils se soient posés ces questions. De nos jours, nous pouvons le constater, parler de Carl Philipp Emanuel ou de Johann Christian nous fait de prime abord penser au fait qu’ils sont les ...
Haydn-Scherchen, une rencontre nécessaire

Haydn-Scherchen, une rencontre nécessaire

N’ayons pas peur des mots. La parution en CD de 19 symphonies de Joseph Haydn, enregistrées par Hermann Scherchen dans les années 50 pour le label Westminster, est un véritable événement discographique et musical. Hermann Scherchen (1891-1966), qui fut aussi pédagogue et compositeur, est sans conteste un des plus grands chefs d’orchestre de tous les temps. L’étendue de son répertoire, qui ne peut que laisser admiratif, va de Geminiani et Vivaldi ...
Rimsky-Korsakov, un aristophane moderne

Rimsky-Korsakov, un aristophane moderne

Le Coq d’Or, quinzième et dernier opéra de Nikolaï Rimski-Korsakov, fut composé entre octobre 1906 et août 1907. La Russie commençait lentement à se remettre de deux événements tragiques : la répression sanglante de 1905 et l’humiliante défaite militaire face au Japon en 1906. La création de l’œuvre, comportant de nombreuses coupures exigées par la censure auxquelles Rimski-Korsakov s’était opposé avec force, eut lieu en 1909, soit après la mort du ...
Charlotte DEFARGES

Ludmila Berlinskaïa, rencontre pianistique

ResMusica : Pouvez-vous, brièvement, nous présenter votre parcours ? Ludmila Berlinskaïa : J’habite en France depuis 15 ans environ. Jusque là toute ma vie s’est passée à Moscou, où je suis née et où j’ai fait mes études. D’ailleurs je n’ai pas complètement quitté cette ville. RM : Votre père, qui est violoncelliste et un des fondateurs du Quatuor Borodine, vous a-t-il influencé pour l’étude du piano ? LB : Oui, bien sûr, mais l’entourage familial aussi. ...
Trio de chambre

Trio de chambre

Beethoven / Tchaïkovski Avec ses trois dernières sonates, Beethoven mènera ce genre à des limites insoupçonnées jusqu’alors. Dans son livre de souvenirs, le grand Pablo Casals déclara : « Le Beethoven des dernières années ne déploie les ailes que pour aller vers les sommets les plus élevés ». Pensée tellement juste qu’il n’est pas possible d’écouter une oeuvre du Beethoven de cette période sans se demander si l’interprète parviendra à ces « sommets élévés ». Le bref ...
Dana Ciocarlie

Dana Ciocarlie à Gaveau : clair obscur

Dans le cadre du «  Mécénat Musical de la Société Générale  », la salle Gaveau accueillait en récital Dana Ciocarlie, pianiste roumaine installée en France qui proposait un programme original allant du romantisme à nos jours. Le titre de chacune des œuvres de Clara Wieck-Schumann et Robert Schumann nous laisse supposer qu’il s’agit d’un cadeau entre époux, exemple unique à notre connaissance dans l’histoire de la musique. Le fait que ces œuvres aient ...
Mendelssohn par le Quatuor Psophos

Mendelssohn par le Quatuor Psophos

Felix Mendelssohn-Bartholdy présente bien des points communs avec Mozart. Musicien précoce, le jeune homme né en 1809 eut une vie brève (il ne vécut que 38 ans). Sa création, qui va de la sonate à l’oratorio, est d’un rare raffinement. Sa musique de chambre en est un bel exemple. Même si cette dernière n’a pas acquis la célébrité de son Concerto pour violon en mi mineur ou du Songe d’une ...
Lulu de Berg

Lulu de Berg exemplaire à Zurich

La mort prématurée d’Alban Berg en 1935, laissa Lulu, second opéra du compositeur Autrichien, inachevé. Dès lors, une multitude de controverses apparurent pour savoir si l’on pouvait et devait réaliser la fin de l’opéra en se basant sur les esquisses laissées par Berg pour le troisième acte. Une réponse fut donnée en 1978 par Friedrich Cerha qui réalisa ce dernier. La version — avec troisième acte — est créée par ...
Une journée avec Felicity Lott

Une journée avec Felicity Lott

Pour ses débuts, la Collection « Voices of our Time », éditée par TDK, constituée de récitals enregistrés au Théâtre du Châtelet, nous offre un récital de Felicity Lott accompagnée par le pianiste Graham Johnson. Ce choix est tout à fait judicieux et logique tant le public parisien, et celui du Châtelet en particulier, a adopté cette cantatrice. Qui n’a pas été captivé par son interprétation du rôle titre de la Belle ...
Trois interprètes et une Ouverture

Trois interprètes et une Ouverture

Beethoven-Chostakovitch-Zemlinsky Dans un programme qui justifiait par lui-même le déplacement le théâtre Mogador donnait, le 12 février dernier, un concert aux allures inégales mais dont la qualité allait toutefois croître tout au long de la soirée. Donnée en préambule, l’ouverture d’Egmont de Beethoven nous laissait en effet sur notre faim et l’on ne pouvait que constater — encore une fois ! — combien il est difficile d’entendre — de nos jours — une ...