Archives de l’auteur : Jean-Luc Clairet

Philip-Glass1

Philip Glass à la recherche du temps perdu en France

En ouverture de THE NEW YORK MOMENT, passionnante semaine que la ville de Saint-Etienne consacre, du 17 au 25 janvier 2014, à Philip Glass et, au-delà, à la musique américaine, le compositeur, qui a déjà beaucoup parlé au fil de ses 40 ans de carrière, accorde, juste avant d’entrer en scène, un entretien exclusif à ResMusica. "Le problème est que je n’aurai jamais assez de temps pour écrire toute la musique ...
siegfried geneve2014

Crescendo esthétique du Ring de Genève

En novembre dernier, une très belle Walkyrie imaginée par Dieter Dorn, pour le Grand Théâtre de Genève, impeccable dans sa narration de la légende, très fouillée dans sa direction d’acteur, à l’esthétisme parfois gêné aux entournures dans sa volonté brechtienne de montrer les coutures, avait captivé de bout en bout et fait légitimement naître une impatience. Impatience comblée tout au long du superbe Siegfried conté par le metteur en scène ...
La belle et la Bete - Charly Jurine

Le sublime Cocteaupera de Philip Glass

Glass à Saint-Etienne. Acte II L’événement de la semaine « The New York Moment » du 4ème Festival Saint-Etienne Nouveau Siècle (hormis la reprise du ballet In the upper room dans la chorégraphie légendaire de Twyla Tharp par le Ballet de Lorraine et le récital du pianiste David Greilsammer qui concocte un intrigant programme où l’ inusable Metamorphosis two montera à l’assaut des Barricades mystérieuses) est la présentation, en fin d’après-midi ...
forty year retrospective2 - charly Jurine

Philip Glass fait des rencontres à Saint-Etienne

Philip Glass a toujours aimé les rencontres. On ne présente plus celle devenue mythique avec Robert Wilson dont l’ovni Einstein on the beach, quarante ans plus tard, continue d’éblouir les spectateurs de tous âges et surtout de toutes chapelles. Dans les livrets de Philip Glass, on croise Cocteau, Doris Lessing, Poe, Ginsberg, Kafka, Handke… Shankar, Bowie, Eno, le griot Foday Musa Suso, le groupe brésilien Uakti, Robert Moran ont inervé ...
0$GZIRElTY_2013104NEKCQE43FO

Parsifal par Castellucci, une nouvelle porte à la mise en scène

Nous n’y étions pas. Nous n’étions pas à la Monnaie en janvier 2011, lorsque Romeo Castellucci présenta, à 51 ans, sa première mise en scène d’opéra. Devant l’emballement critique, l’envie était forte de rattraper ce spectacle en espérant un DVD à la hauteur. Après que l’on nous eut un temps annoncé qu’il n’y en aurait pas, la Monnaie décide de mettre sur le marché une trace qui n’était destinée au ...
glass_sixth_sun

Philip Glass pour Happy Few

Philip Glass a toujours pratiqué le transgenre musical. Il faut remonter à l’orée des années 60 pour confondre les deux coupables, les deux responsables d’une attitude qui n’a rien à voir avec de l’opportunisme mais bien plutôt avec un sincère désir d’écoute des autres, et rappeler qu’au sortir de la Juilliard School, diplôme en main, le jeune Philip Glass a vécu deux rencontres majeures qui l’ont aiguillé sur d’autres voies ...
21495

Visitors : la symphonie cinématographique de Philip Glass

« Pas sûr que la musique puisse s’écouter indépendamment des images… » pouvait-on entendre en 1983, à la sortie de  Koyaanisqatsi , film-choc où les notes remplaçaient les paroles, entreprise totalement originale, en fait premier film de l’histoire du cinéma où l’on pouvait  véritablement « entendre les images et voir la musique.» Le réalisateur Godfrey Reggio, alors parfait inconnu, avait mis 7 ans à concevoir cet ovni filmique à 4 mains, pour lequel il avait travaillé ...
walkyrie grand theatre geneve

Le nouveau Ring de Genève : le suspense reste entier

Mars 2013 : Le Grand Théâtre de Genève initie une nouvelle production de la Tétralogie de Wagner confiée à l’Allemand Dieter Dorn. Jacques Schmitt a déjà loué dans nos pages un Prologue passionnant mais inégal. Mais combien d’Or du Rhin prometteurs ont été suivis de Walkyries effondrées ! Automne  2013 : Première journée décisive de la Tétralogie. Un sentiment équivalent à celui de notre confrère nous habite à l’issue d’une Walküre d’assez haut vol, ...
vaisseau_ Ingela Brimberg_Alfred Walker_wagner geneva festival

Un puissant Vaisseau fantôme au Wagner Geneva Festival

Virage à 180° le soir du même jour ! Grand écart avec Der Fliegende Holländer, donné dans l’idéal « vaisseau » du Bâtiment des Forces Motrices posé sur le Rhône, et qui propose une manière de condensé de tout ce que 150 ans de mise en scène ont fort heureusement apporté à la cosmogonie wagnérienne. Formidable décor en entonnoir ultra-signifiant, costumes d’un noir expressionnisme pour tous hormis la robe orangée de l’héroïne, vidéo chargée du ...
GdeGalWagnerMaitres2

Wagner authentiquement reconstitué ou évoqué au Wagner Geneva Festival

Dense, érudit, passionné, évident, populaire…C’est avec une pluie d’adjectifs que l’on quitte à regrets le Wagner Geneva Festival, somptueux cadeau d’anniversaire offert au grand Richard à l’occasion du Bicentenaire de sa naissance, à l’initiative du Cercle Romand Richard Wagner et avec l’appui décisif de la fondation Wilsdorf. Rappelons que le grand compositeur allemand a vécu en Suisse seize années au total, à Zurich d’abord, de 1849 à 1858, en tant qu’exilé ...
nabucco ambronay

Nabucco: la sublime world-baroque-music de Leonardo García Alarcón

A l’automne 2011, Il diluvio universale de Michelangelo Falvetti, compositeur italien né en 1642 à Melliculla et mort à Messine en 1692, paraissait en CD et sidérait les mélomanes les plus blasés. Parution majeure, cet oratorio, génial de bout en bout, devait sa résurrection à la passion et au raffinement d’un certain Leonardo Garcia Alarcon, fils stylistique d’un Gabriel Garrido et d’une Christina Pluhar. Au cours d’une escale de la logique et ...
L_dc87d83744

Lausanne : faut-il sauver le soldat Lakmé ?

C’est la question que l’on se pose avec appréhension lorsqu’on  se rend à l’Opéra de Lausanne qui ouvre sa saison 2013-2014 avec une nouvelle production de cette œuvre qui, entre le triomphe de sa première en 1883 et sa 1500ème représentation en 1960 à l’Opéra Comique, est le plus souvent cantonnée aux matinées digestives des opéras de province. Emblématique d’une époque qui  se pâmait en voyageant à moindre frais au moyen ...
rossini franche comté

Rossini prend l’air en Franche-Comté

Dirigé par Charlotte Nessi, l’Ensemble Justiniana,  « Compagnie nationale de théâtre lyrique et musical » est animé dès le départ par un sincère désir d’emmener l’Opéra là où il n’a pas l’habitude d’aller. Cet été 2013, c’est Rossini qui est aux fourneaux avec sa célèbre Petite Messe solennelle.  Faisant précéder cette œuvre de quelques « péchés de vieillesse » et autres recettes culinaires, Charlotte Nessi propose à cinq  villages de Franche-Comté un spectacle intitulé  ...