Archives de l’auteur : Pierre Breiner

avatar

À propos de Pierre Breiner

Journaliste à France3 Alsace spécialisation en informations bilingues et musicales, Responsable du site www.cyberclassique.com Auteur d’un D.E.A sur la vie musicale à Strasbourg de 1850 à 1930. Maîtrise d’histoire
Accéder à son site →
Un Ring dans l’esprit de la troupe

Un Ring dans l’esprit de la troupe

Der ring des Nibelungen On l’attendait avec impatience, et Valery Gergiev n’a jamais eu peur des défis ni des efforts de longue haleine. Son marathon de seize heures est mené tambour battant, son travail d’arrache-pied pour constituer un ensemble cohérent porte manifestement ses fruits. Gergiev chef wagnérien ? Sans aucun doute et de toute première force même, sensible à la mélodie comme au rythme, large dans ses tempis et précipité lorsque l’action l’exige. ...
Saint-Saëns - L’esprit de la musique de famille

Saint-Saëns – L’esprit de la musique de famille

Le mot allemand « Hausmusik » est sans doute plus adapté à l’esprit de ce disque (littéralement « musique à la maison », « domestique »…) que le qualificatif de « musique en famille » qui nous est pourtant plus familier. C’est que Saint-Saëns se réclame d’une tradition ancienne qui invitait les grands musiciens à se réunir en un lieu particulier pour se livrer régulièrement à d’intenses exhibitions privées où la qualité des intervenants portait la musique vers ...

La Passion liturgique

Karl Friedrich Beringer Une exécution de la grande passion de Bach reste en Allemagne avant tout un acte tant culturel que liturgique. La tradition veut que l’on y affronte les trois heures trente de cette musique méditative sans applaudissement ni pause... De quoi pénétrer l’essence même des choses et faire un véritable travail de reconstitution mentale... et désirer un idéal ! Solistes sortis du rang ou formés par l’ensemble, chœur masculin composé d’enfants ...

L’art et la (trop grande ?) manière.

Libor Pesek L’orchestre Philharmonique de Strasbourg se prépare à vivre sa prochaine saison sans directeur musical. Les chefs invités vont ainsi pouvoir se relayer, certains d’entre eux spéculeront peut-être sur la place à prendre... Ce n’était pas le cas de Libor Pešek, qui a trouvé son bonheur voilà longtemps sous d’autres cieux. Le chef tchèque est venu diriger à Strasbourg la musique de son environnement culturel d’origine et s’est imposé par ...

La leçon de Michael Gielen

Au Festspielhaus de Baden-Baden, les concerts réservent décidément bien des surprises. Mais en l’espèce, ceux qui connaissent bien le chef Michael Gielen ne seront pas étonnés de son extraordinaire maîtrise des partitions complexes de Bartok, Schönberg et Stravinsky. A la tête d’un orchestre de la radio de Baden et Fribourg, il a donné une leçon de professionnalisme. L’ensemble suscite une merveilleuse impression de finition et de vigilance aux moindres détails. Gielen ...

Christian Thielemann dirige le Philharmonia, graine de Karajan

Points d'orgue du printemps de Baden-Baden, les deux concerts du Philharmonia Orchestra de Londres ont mis en exergue l'énigmatique Christian Thielemann dont la personnalité plus ou moins contestée, surtout en France, fait l’admiration des Allemands depuis qu’il participe activement aux destinées artistiques du Festival de Bayreuth. Un mètre quatre vingt sept, une bonne centaine de kilos, un menton carré agrémentant un visage de poupon, toutes les caractéristiques du chef allemand en ...
Claudio Arrau ou les chemins de la passion

Claudio Arrau ou les chemins de la passion

La figure de Claudio Arrau domine la légende du piano au xxème siècle. Connu et respecté pour ses gravures réfléchies et soignées, le pianiste chilien reste peu connu et d’abord en raison de sa façon drastique de préserver sa vie privée. Un hommage poétique, lyrique et alimenté par une longue amitié vient de paraître. Un complément aux rééditions Cd en cours. André Tubeuf sait, comme personne sans doute, faire vivre les ...

Arabellissima !

Dietfried Bernet / Brigitte Fassbaender Mise en scène par Brigitte Fassbaender et fabuleusement dirigée par un spécialiste de la musique viennoise (Dietfried Bernet), la nouvelle production d’Arabella à l’Opéra du Rhin réunit tous les talents et restera dans les annales. Vienne est sur le déclin en 1860, bien que l’empereur n’en soit pas encore conscient. Ses défaites militaires passées et à venir marquent la fin de l’hégémonie autrichienne. C’est à cette période ...

Sa Staatskapelle de Berlin

Daniel Barenboïm Fortement impressionné et ému d’avoir reçu le prix de la tolérance le jour précédent, Daniel Barenboïm était manifestement en forme lors de son concert à Baden Baden. Conduisant la 4ème de Schumann et l’inusable 1ère de Brahms, il a donné au mot classique de vraies lettres de noblesse… L’attaque de la 4ème est franche, ample et situe d’emblée le Schumann de Barenboïm : sobre et chaleureux, romantique et construit. Sans rentrer ...

Juliane Banse / Ingeborg Danz / Christoph Prégardien / Olaf Bär, la bande des quatre (plus deux).

Affiche de prestige à l’opéra du Rhin de Strasbourg, quatre chanteurs de haut rang accompagnés par des maîtres du clavier parfois envahissants ont exploré avec délice les méandres de Brahms, Schubert et Schumann. Qu’il est loin le temps de Gérald Moore et de sa géniale retenue ! Lui, et ceux de son école, se rappelaient un principe essentiel du lied : c’est la voix qui joue le premier rôle, le piano pose l’ambiance, ...

Pauvre Clown ?

Festspielhaus de Baden Baden A la tête d’un Orchestre de la Radio de Stuttgart qui prend peut-être son mal en patience, Sir Roger Norrington a donné son concert de la Saint-Sylvestre à Baden Baden pour y exécuter Beethoven... pourtant entouré de l’affection des siens! Grimaces, gesticulations et positionnement hors normes étaient au programme de ce « couronnement de l’ego » « Cet homme est un âne » avait dit un musicien de Cleveland ...

Festival de pianistes accompagnés

Fedor Glushchenko / John Lill / Josep Colom Deux grandes pointures du clavier sont récemment venues se produire à Strasbourg. John Lill et Josep Colom se sont illustrés dans Grieg et Prokofiev sous la direction de chefs charismatiques. Leif Segerstam dirigeait John Lill dans son style aussi emphatique que sa personne. C’est que le bouillant chef du Nord semble sorti d’un Astérix et présente un physique de Viking touchant et imposant. Avant ...

Hoffmann à Hollywood

Jan Latham-Koenig / Adriano Sinivia Certains opéras se prêtent particulièrement bien à la transposition temporelle et supportent aisément d’être extraits de leur contexte historique. L’Opéra de Jacques Offenbach Les Contes d’Hoffmann est de ceux-là. La production de l’Opéra du Rhin intègre parfaitement cette donnée. Jean Pierre Furlan était doublé le soir de cette chronique, et son remplacement par un ténor italien qui lui prêta simplement la voix lui permit néanmoins de promener ...

Michael Tilson Thomas et la Symphonie n° 9 de Mahler

Michael Tilson Thomas et le London Symphony orchestra ont donné au Festspielhaus de Baden-Baden une Neuvième de Mahler proche de la perfection absolue sur le plan instrumental, à laquelle il ne manquait qu’un supplément d’âme pour entrer dans les annales. Soyons justes : dans le dernier mouvement, le chef américain atteignait au sublime, prenant la juste mesure d’une œuvre dont les prémonitions morbides sont bien connues du public et voulues par Mahler. ...

Mahler brille de mille feux.

Michael Gielen Pour fêter les cinquante ans du Land de Bade-Wurtemberg, les forces vives de ce land allemand se sont réunies pour donner une Symphonie des mille de Mahler qui fera date dans l’histoire de cette œuvre. Ils n’étaient pas mille, mais près de cinq cents, tant il est vrai que le chiffre colossal et symbolique n’est jamais atteint pour cette œuvre. Après avoir écrémé les meilleurs éléments orchestraux et vocaux de ...

Onéguine et les tourments de l’âme.

Dejan Savic / Marc Arturo Marelli Une nouvelle production d’Eugène Onéguine triomphe à Strasbourg, esthétique et fouillée, elle rend compte d’un grand sens de la nature des hommes et de leurs rendez-vous manqués. Admettons que l’intrigue resserrée autour de quelques personnages seulement soit de nature à permettre à un metteur en scène de trouver l’espace adéquat pour soigner les détails et de fouiller les recoins de l’âme. Admettons aussi que le livret ...

Felicity Lott & Ann Murray, sœurs sourires

Innovant, vestige d’un passé quasi victorien, beaux restes, le récital des deux cantatrices anglaises à Strasbourg est de ceux qui accrochent le public sans se préoccuper d’autres considérations. Dans un programme qui allait de Monteverdi à la comédie musicale, les deux chanteuses ont su manier toutes les ficelles de « l’entertainment » sans pousser très loin l’art sublime de l’autodérision. Les connaisseurs ont d’abord grincé des dents en entendant du Monteverdi d’un autre âge ! ...

La dernière ligne droite

Jan Latham-Koenig / Sophie Mautner Jan Latham-Koenig entame sa dernière saison à la tête de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg. En concert inaugural, il a proposé un programme classique bien en place et qui valorisait surtout la pianiste Sophie Mautner, merveille de souplesse et de musicalité. L’ouverture de La Consécration de la maison de Beethoven est toujours une bonne manière d’ouvrir un concert, tant son style est festif, puissant, valorisant pour l’orchestre et ...
Franckement bon

Franckement bon

Jan Latham-Koenig va quitter le Philharmonique de Strasbourg à la fin de la saison au terme d’une collaboration qui n’a pas atteint tous ses objectifs. Le projet initial prévoyait des enregistrements à flux constant : Un CD César Franck a enfin vu le jour. L’Orchestre de Strasbourg reprend ses enregistrements interrompus depuis quelques années, de par la volonté de ses directeurs musicaux et en raison d’un marché du disque morose. Voici quelques ...

Akhnaten : le « hanteur » de rêves

Festival Musica Dans le cadre du Festival Musica, l’opéra du Rhin propose l’opéra de Philip Glass Akhnaten (Akhenaton) dans une production héritée de Boston. La mise en scène évite l’écueil de la « leçon de psychanalyse » gratuite pour rendre au symbole sa dimension universelle. Chacun peut ainsi comprendre le spectacle à sa manière, ou tout simplement se laisser porter par son esthétique. Les données historiques sont minces : un pharaon atypique dont ...
Boulez prend le pli.

Boulez prend le pli

Il est assez rare qu’une œuvre de musique dite « contemporaine » soit enregistrée trois fois. Pierre Boulez persiste et signe une troisième version de ce qui reste une œuvre contrastée et parfois contestée comme l’œuvre tout entière de Boulez. Mais sur la forme, le chef compositeur n’a de leçon à recevoir de personne... C’est la troisième version du maître lui-même, après ses tentatives à la BBC (Sony) et déjà avec son ensemble ...
Mutter-Masur : Chambre séparée.

Mutter-Masur : Chambre séparée.

Plus de vingt ans après, Anne-Sophie Mutter revient au concerto de Beethoven qu’elle avait gravé avec Karajan. La tentative est prenante et la démarche de la violoniste aurait été portée au sublime si le chef avait partagé ses vues ! Elle n’avait pas vingt ans lorsque Karajan lui proposa le roi des concertos pour violon, mais sa carrière avait pris un élan si foudroyant et sa maturité était si grande que personne ...
Récital Wagner - Bryn Terfel face aux géants.

Récital Wagner – Bryn Terfel face aux géants

Depuis le récital de Dietrich Fischer-Dieskau avec Rafael Kubelik dans les années 60 chez EMI, aucun disque de même calibre ne s’était imposé de la sorte. Bryn Terfel intègre parfaitement la dimension réelle de ces œuvres. Comment résister à la tentation de commencer par la dernière plage du CD ? Les adieux de Wotan comptent parmi les plus grandes pages de toute la littérature lyrique. Bryn Terfel y affronte une discographie écrasante; de ...
John Barry - Echos pour l’éternité

John Barry – Echos pour l’éternité

Il est l’un des compositeurs de musique de films les plus célèbres, mais à l’instar des acteurs comiques qui cherchent parfois désespérément leur registre tragique, John Barry veut acquérir ses lettre de noblesse en s’imposant comme compositeur « classique ». Pari (presque) réussi pour qui aime ce registre. Danse avec les loups, 007, Out of Africa, Amicalement vôtre, John Barry est indissociable des grands thèmes musicaux du cinéma et ses partitions ...
Olivier Greif - Les traverses du temps.

Olivier Greif – Les traverses du temps

Salué par la critique et exemple assez rare de compositeur reconnu (presque) de son vivant, Olivier Greif fait l’objet d’une belle édition de son 4ème quatuor. Mort en 2000, Olivier Greif n’a pas encore la notoriété qu’il mérite et son œuvre n’est pas suffisamment jouée pour que nous puissions mener une réflexion approfondie sur son art et sa manière. Cet enregistrement enthousiasmant vient combler une première lacune, d’autant plus qu’il est ...

Olga, Jessye, Jimmy… et les autres.

Festspielhaus de Baden Baden James Levine a conduit deux concerts au Festspielhaus de Baden Baden. Olga Borodina et Jessye Norman étaient ses solistes de prestige pour une aventure musicale qui aura d’abord confirmé que le « Met » est devenu un des grands orchestres de notre temps. Jimmy Levine, pareil à lui même, a rallié les foules malgré quelques réserves de style. Le constat est désormais sans appel ; l’orchestre du Metropolitain ...