Banniere-ClefsResmu-ok

Musique symphonique

Première en France du Gewandhausorchester avec Andris Nelsons son directeur musical

Première en France du Gewandhausorchester avec Andris Nelsons son directeur musical

Déjà apparu en début de saison à la Philharmonie de Paris, le Gewandhausorchester revient avec son nouveau directeur musical, Andris Nelsons. Après une courte œuvre de Thomas Larcher créée en mars à Leipzig, l’ensemble livre une Symphonie n°40 de Mozart dans laquelle la tradition germanique audible chez chaque instrumentiste est agitée par le geste plus neuf du chef, beaucoup plus enthousiasmant dans une Pathétique de Tchaïkovski d’une incroyable beauté orchestrale après ...
prokofiev romantic

Stéphane Denève et le Brussels Philharmonic dans Prokofiev : plus Cendrillon que Roméo

Sans même ouvrir le livret de ce disque plus avant, le découpage des plages nous avertit du projet éditorial : établir un résumé musical et un raccourci dramaturgique des deux plus célèbres ballets de Sergueï Prokofiev, par la réorganisation d’extraits des suites d’orchestre laissées par le compositeur, selon le strict fil chronologique de chaque argument. Stéphane Denève, à la tête d’un Brussels philharmonic courageux mais parfois dépassé, relève ainsi un périlleux ...
EmmanuelKrivineCreditPhilippe-HurlinVALIDEE_0

Emmanuel Krivine et le National irréprochables dans Saint-Saëns

Dans un programme éclectique lui associant l’inaltérable Concerto pour violon de Tchaïkovski et le confidentiel Choral n° 1 pour orgue de César Franck, la Symphonie n° 3 de Saint-Saëns constitue le moment fort de ce concert d'Emmanuel Krivine avec l'Orchestre national de France. À défaut d’originalité, Maxim Vengerov ouvre cette soirée avec une interprétation de belle facture du Concerto pour violon et orchestre de Tchaïkovski, où le jeu, au fil des ...
Requiem Berlioz Mikko Franck RF

Mikko Franck exalte le Requiem de Berlioz à la Philharmonie

Quatre années après Gustavo Dudamel à Notre-Dame-de-Paris, l’Orchestre et le Chœur de Radio France reprennent le Requiem de Berlioz, cette fois à la Philharmonie. Assisté des membres du WDR Rundfunkchor, le chœur superbement préparé par Nicolas Fink exalte toutes ses parties, accompagné par un Philharmonique des grands soirs emporté par la direction ample de Mikko Franck. Dans une Philharmonie de Paris remplie dont l’acoustique est aujourd’hui rodée pour recevoir les ...
31393916_10156308321247232_814088009522581283_n

Mariss Jansons et la Radio Bavaroise en hérauts de la liberté

De Guillaume Tell vers l'Eroica : le premier concerto de Prokofiev est au cœur d'un beau programme grâce à Frank Peter Zimmermann. Ouverture, concerto, symphonie : la sainte trilogie du concert symphonique est ce soir strictement respectée, mais le concert a malgré tout une grande cohérence, car les trois œuvres au programme ont toutes trois à voir avec le thème de la liberté et de la révolution. L'ouverture de Guillaume Tell commence ...
hemsing_bis

L’envoûtant violon d’Eldbjørg Hemsing au service de Borgström et Chostakovitch

Trois décennies séparent les concertos pour violon et orchestre de Borgström et de Chostakovitch, représentants de deux mondes inconciliables, sinon antinomiques, admirablement défendus sous étiquette BIS. La violoniste norvégienne Eldbjørg Hemsing (née en 1990), exceptionnelle artiste au timbre chaleureux, au jeu précis et millimétré, affiche une très honorable carrière. Sa compréhension subtile des musiques abordées est régulièrement soulignée. Cet enregistrement, si besoin était, nous en fournit une preuve nouvelle. Le Concerto pour ...
james conlon

James Conlon à Paris : éternel amoureux de Zemlinsky

Au pupitre devant l’Orchestre de Paris, James Conlon s’attache toujours avec passion à la défense de l’œuvre de Zemlinsky. Il lie une courte pièce du compositeur à la Nuit Transfigurée de Schoenberg, inspirée par le même poète, et montre ce qu’au début du siècle l’élève doit encore au maître. En seconde partie, la Lyrische Symphonie est défendue avec splendeur par la soprano Aga Mikolaj et le baryton Christopher Maltman. Retrouvé à ...
5019226-origpic-16afee

Christian Lindberg dans les Symphonies 5 et 7 d’Allan Pettersson

A l'instar des autres interprétations de cette série, Christian Lindberg fait ressortir chaque détail et chaque couleur de la Symphonie n° 7 d'Allan Pettersson tout en conservant un contrôle total sur la structure globale de l'œuvre. Christian Lindberg et l'Orchestre symphonique de Norrköping (SON) approchent de la ligne d'arrivée de ce qu'on l'on peut présenter (pardonnez notre opinion subjective) comme l'un des plus importants projets d'enregistrement de la fin du XXe ...
600x337_yannick

Nézet-Séguin et Yuja Wang exaltés avec Rotterdam au TCE

Pour son dernier passage à Paris en tant que directeur musical de l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, Yannick Nézet-Séguin, avec la pianiste Yuja Wang, signe au Théâtre des Champs-Élysées une interprétation exaltée du Concerto pour piano n° 4 de Sergueï Rachmaninov qui restera le moment fort d’un concert convoquant également un Haydn subtil et un Tchaïkovski théâtral qui appelle plus de réserves. La superbe affiche réunissant le fougueux chef québécois et l’exubérante ...
susanna_mälkki_by_simon_fowler

Intensité claire de Mälkki dans la n° 9 de Mahler à Helsinki

A Helsinki, la vision de Susanna Mälkki sur le dernier chef-d’œuvre qu'a pu achever Gustav Mahler se concentre sur un contrôle serré associé à une intensité claire et non sentimentale. A l'approche de la fin de sa deuxième saison en tant que directrice musicale de l'Orchestre philharmonique d'Helsinki, Susanna Mälkki a exploré un large éventail de répertoires, allant des chevaux de bataille à un programme plus aventureux d’œuvres contemporaines. La Symphonie ...
img_03

Compositeurs inspirés avec Gianandrea Noseda à Washington

Pour sa première saison à la tête du National Symphony Orchestra, Gianandrea Noseda propose au public du Kennedy Center des programmes savamment travaillés. Illustration avec ce concert où Mozart et Stravinsky rendent hommage à Bach et Debussy. Pour un compositeur, se référer explicitement à l'un de ses prédécesseurs n'est pas forcément un simple hommage à la personne. Il peut également signifier par là ce que sa musique avait alors, selon lui, ...
panclassics_huppertz_metropolis_strobel

Metropolis de Gottfried Huppertz dans toute sa gloire musicale

Assisté du label d’origine suisse Pan Classics, le chef d’orchestre munichois Frank Strobel, spécialisé avec un réel bonheur dans la restauration, l’édition et la direction de musiques originales de films muets, nous comble enfin avec cette édition musicale complète du Metropolis de Gottfried Huppertz (1887-1937). Lors d’une précédente chronique consacrée à la musique du film de Fritz Lang Die Nibelungen (1924), nous regrettions que celle de Metropolis (1927) publié par Capriccio ne soit pas intégrale. Ce regret n’a plus lieu d’être aujourd’hui, ...
Jansons Mahler 7

Mahler 7 par Jansons et la Radio Bavaroise

Mariss Jansons offre une lecture un peu sage qui met en valeur les qualités de l'orchestre mais reste à la surface de la partition. En ce printemps, le public munichois ne peut échapper à la Symphonie n° 7 de Mahler : c'est le produit classique de l'absence de coordination entre institutions, mais c'est aussi, après tout, une belle occasion de comparer deux des plus grands chefs d'aujourd'hui. C'est donc l'Orchestre de ...
andrea Sanguineti

À Rouen, Andrea Sanguineti mène Mozart et Schubert d’une baguette flamboyante

Une soirée en « do majeur » enlevée, aussi tonique que tenue avec rigueur et enthousiasme par Andrea Sanguineti et les musiciens de l’orchestre de l’Opéra de Rouen, pour une Chapelle Corneille comblée, malgré quelques déceptions à la flûte. À la première impulsion, il n’y a pas de doute, Andrea Sanguineti mène le concert à la baguette. Avec sobriété, conviction, rigueur et précision, le maestro joue les musiciens comme l’organiste son orgue, sans ...
Esa-Pekka Salonen

Au TCE, Salonen et le Philharmonia chaotiques dans Mahler

A défaut d’originalité dans son programme, associant la Symphonie n° 2 de Beethoven et la Symphonie n° 1 de Mahler, ce concert du Philharmonia Orchestra, dirigé par son directeur musical, Esa-Pekka Salonen, surprend par l’intensité de son interprétation, à la fois fougueuse, sèche, et quelque peu iconoclaste. La Symphonie n° 2 de Beethoven marque indiscutablement un tournant dans le corpus symphonique du compositeur viennois, dernier regard vers Haydn et Mozart avant ...
constantin trinks

Berezovsky diabolise Franz Liszt, Trinks massifie Hans Rott

Après l’avoir dirigée et enregistrée au Mozarteum de Salzbourg, Constantin Trinks revient à la Symphonie de Hans Rott à Paris en imposant une pâte trop appuyée au Philharmonique de Radio France, au risque de le retrancher dans des sonorités ingrates plutôt que de se servir de sa souplesse. Auparavant, Boris Berezovsky expose son jeu diabolique dans le Concerto n° 1 pour piano puis la Totentanz de Liszt. Assistant de Thielemann en ...
Disque

Triple concerto et trio de Beethoven passionnants autour d’Anne Gastinel

Les artistes de ces enregistrements réalisés en Allemagne nous offrent deux lectures du Beethoven trentenaire où se côtoient, avec élégance et détermination, la frénésie et la mélancolie dont était si friand le Maître de Bonn. Beethoven travailla sur le Triple Concerto pour piano, violon, violoncelle et orchestre pendant les années 1803-1804, alors que la création publique, à Vienne, attendit 1808. Le compositeur concrétisa là son souhait de façonner un nouveau cadre ...
Dohnányi à Paris dans une 7e de Beethoven d’une formidable énergie

Dohnányi à Paris dans une 7e de Beethoven d’une formidable énergie

Malgré de multiples annulations ces dernières années, Christoph von Dohnányi est bien présent ce mois d'avril pour diriger à la Philharmonie deux concerts avec l’Orchestre de Paris, formation dont il a été conseiller musical de 1998 à 2000. Atmosphères de Ligeti, enchaîné directement avec le Prélude de l’acte I de Lohengrin, souffre des toux d’un public heureusement plus concentré pendant le Concerto pour violoncelle de Schumann, avant une Septième Symphonie ...
julien masmondet

Musique et sport avec l’ONDIF dirigé par Julien Masmondet

Avec cinq œuvres des XXe et XXIe siècles, l’Orchestre National d’Ile-de-France dirigé par Julien Masmondet donne à la Philharmonie de Paris un programme musical centré sur le sport. D’une création du jeune Tetsuya Yamamoto inspirée par les JO de Nagano, le concert évolue vers Debussy et Honneger avant de rebondir vers Xenakis, pour s’achever par un concerto pour ping-pong accueilli triomphalement. Présenté quatre jours plus tôt au POC d’Alfortville, le concert ...
c4e1bebf

Joies et déceptions à l’écoute de Yefim Bronfman et des Wiener Philharmoniker

Yefim Bronfman, figure incontournable du piano et grande star aux États-Unis, poursuit sa tournée européenne avec les Wiener Philharmoniker, avec une étape au Théâtre des Champs-Élysées. Beaucoup d'attentes pour ce concert, tantôt comblées, tantôt déçues. Le programme, alléchant, proposait des œuvres aussi séduisantes pour l'auditeur que difficiles techniquement : le Concerto n° 3 de Beethoven, le Concerto n° 2 de Bartók, et la musique du ballet Petrouchka de Stravinsky. Ces deux ...
FESTIVAL DE PAQUES 2018. 08/04/2018. PHOTO CAROLINE DOUTRE

À Aix, le Festival de Pâques trouve son rythme de croisière

Pour sa 6e édition, le Festival de Pâques d'Aix-en-Provence a su attirer un public très nombreux, impatient de retrouver des affiches inédites et une programmation tout aussi intelligente qu'originale. Notre première soirée débute sous le signe de l'émotion avec l'Adagio de Barber. Épidermique, mais pas seulement, le thème célèbre figure parmi les morceaux préférés du 7e Art. Rabâché pour certains, il n'en demeure pas moins d'une beauté saisissante : sa mélancolie ...
ICMA_CONCERT_60_preview

Remise des prix et concert de gala des ICMA en Pologne

Le 8e gala des International Classical Music Awards (ICMA) s’est tenu vendredi dernier à Katowice en Pologne, avec l’Orchestre symphonique national de la radio polonaise comme hôte de la cérémonie. Le concert est précédé de la remise des prix (voir la liste des lauréats 2018), pour laquelle les gagnants ou leurs représentants se sont fait remettre, dans la salle de musique de chambre, les trophées ICMA par les membres du jury. ...
francesco Piemontesi.

Emmanuel Krivine et le National dans les brumes debussystes

En cette année 2018 qui célèbre le centenaire de la mort de Claude Debussy, Emmanuel Krivine poursuit à la tête de l'Orchestre national de France, sur scène comme au disque (label Erato), son exploration de l’œuvre du compositeur français. Un orchestre français, conduit par un chef français, tous deux reconnus pour leur excellence dans ce répertoire, autorisaient tous les espoirs… Espoirs, hélas, cruellement déçus par une interprétation lourde et opaque ...
0885470010021_600

Hommage de Ragna Schirmer à Clara Schumann

Une passion de longue date pour Clara Wieck Schumann anime la pianiste Ragna Schirmer. Son dernier enregistrement aux côtés de la Staatskapelle Halle nous la présente à la fois comme compositrice et interprète. Après avoir enregistré les Variations sur un thème de Robert Schumann (Liebe in Variationen, Berlin Classics), la pianiste a choisi pour ce disque le Concerto en la mineur d'une toute jeune Clara Wieck. Il est associé au Concerto ...
Avec Vladimir Jurowski, le GMJO enchante Luxembourg

Avec Vladimir Jurowski, le GMJO enchante Luxembourg

Voir le Gustav Mahler Jugendorchester (Orchestre des Jeunes Gustav Mahler), fondé il y a trente ans par Claudio Abbado, est un enchantement toujours renouvelé. Comme tout orchestre, tous ses concerts ne sont certes pas toujours au même niveau, mais l'admiration et l'optimisme que suscite l'enthousiasme des jeunes musiciens, promotion après promotion, est une nourriture précieuse pour le mélomane sans cesse agressé par les sombres prévisions des déclinologues. Et cet orchestre d'élite attire ...
David Grimal /Disconnances mars 2010 © Jean-Louis Atlan

Les Dissonances se la jouent romantique à Dijon

Les Dissonances, orchestre sans chef animé par le très charismatique David Grimal, est toujours très apprécié par le public dijonnais, à cause de sa jeunesse et des élans qui rendent ses interprétations très visuelles et en chassent tout ennui. Le programme de ce soir, savamment dosé, encadre une œuvre difficile par deux autres qui sont plus séduisantes : ainsi l'audition du Concerto de Berg est en quelque sorte adoucie par Strauss ...
OPMC-2016-Kazuki-YAMADA-@-JC-Vinaj-OPMC-1-694x405

Le Printemps des Arts de Monte-Carlo met Ives et Mozart à l’honneur

Pour le deuxième week-end du Printemps des Arts de Monte-Carlo, le programme mettait l’accent sur Ives et Mozart, les deux compositeurs à l’honneur de cette édition d'un festival qui garde toujours un regard tourné vers la création contemporaine. Le jeudi 22 mars, Liana Gourdjia ouvre le concert avec la Sonate pour violon et piano n° 2 de Charles Ives, dans laquelle le goût du musicien américain pour les mélodies d’inspiration populaire ...
audite91441

Wilhelm Furtwängler au Festival de Lucerne

Découvrir encore à ce jour des enregistrements, inconnus ou presque, des concerts dirigés par Wilhelm Futwängler peut tenir du miracle. Et pourtant, de vieilles bandes radiophoniques sommeillaient encore et ne demandaient qu'à être publiées. Ce concert de 1953 à Lucerne offre l'aperçu d'un maestro rayonnant, arrivé au sommet de son art. Pendant plus de trente années, Wilhelm Furtwängler n'a cessé d'enregistrer pour le studio et encore plus au concert. Ces derniers ...
ozawa-argerich

Ozawa et Argerich, affiche prestigieuse au service d’un Beethoven traditionnel

L'image de couverture illustre bien le retour de deux légendes de la musique, au service d'un répertoire on ne peut plus balisé. Reflet de deux concerts donnés au Japon en 2017, le programme est interprété de façon irréprochable, mais sans surprise ni véritable originalité. Mito est une ville située au centre du Japon, à une centaine de kilomètres au nord de Tokyo. En 1990, pour célébrer l’inauguration du complexe culturel de ...
Claves

Premier disque avec orchestre pour Astrig Siranossian

Astrig Siranossian, dont le début chez Claves n’est pas passé inaperçu sur notre site, nous offre pour son deuxième disque des enregistrements où elle apparaît en tant que soliste dans les interprétations de la musique concertante de Khatchatourian et Penderecki sous la baguette d’Adam Klocek. Un répertoire intéressant, et toujours (trop) rarement joué. Le choix des œuvres présentées a sans doute été dicté par des considérations personnelles car, premièrement, la jeune ...