Banniere-ClefsResmu-ok

Musique symphonique

dusapin_rophe_a_quia_aufgang_wenn_du_dem_wind_bis

Toutes les cordes par Dusapin et Rophé

Cordes vocales, cordes frottées, cordes frappées, l'album enregistré par Pascal Rophé en présence du compositeur offre un condensé de l'art de Pascal Dusapin pour ces cordes. L'occasion de proposer de nouvelles interprétations d’œuvres déjà enregistrées, avec trois musiciens de premier plan. "N'ayez pas peur de ma musique"! Tel est le premier message de Dusapin dans l'entretien que nous publiions en 2015. Le compositeur ajoutait que "le temps du radicalisme extrêmement dur et répulsif ...
Missa Solemnis au Bayerische Staatsoper par Kirill Petrenko

Missa Solemnis au Bayerische Staatsoper par Kirill Petrenko

Donnée en concert au Bayerische Staatsoper, la Missa Solemnis de Beethoven par Kirill Petrenko trouve des instants de grâce dans un traitement très différencié de chacune des parties, au risque de perdre l’arche globale. Kirill Petrenko est devenu directeur des Berliner Philharmoniker en ne les dirigeant que trois fois, avec un programme anglais, puis un second d’œuvres russes. Il lui faut alors maintenant travailler le répertoire principal de l’orchestre de Furtwängler ...
Un Requiem de Berlioz saisissant par Pablo Heras-Casado

Un Requiem de Berlioz saisissant par Pablo Heras-Casado

Grande veillée funèbre à la Philharmonie de Paris pour ce concert mettant en miroir deux œuvres aussi dissemblables que l’intimiste Musique funèbre de Witold Lutosławski et la Grande Messe des morts d’Hector Berlioz, sous la baguette de Pablo Heras-Casado à la tête des forces de l’Orchestre de Paris renforcées par l’Orfeón Donostiarra. Il y a assurément plusieurs chemins à la maison du Père, et autant de visions de l’Au-delà comme en témoignent ...
IMG_1913

Un féerique Casse-noisette par Gustavo Dudamel et le Los Angeles Philharmonic

Avec ce Casse-noisette, Gustavo Dudamel, à la tête de ses troupes de Los Angeles, signe une nouvelle interprétation de référence du célèbre ballet de Tchaïkovski. Enregistré live au Walt Disney Concert Hall en décembre 2013, ce nouveau Casse-noisette, dans la version intégrale du ballet, séduit tout à la fois par la justesse et l’élégance de la direction, par la splendeur de sa réalisation instrumentale, et par la qualité de la ...
Approfondissement de la 8e de Mahler par Valery Gergiev à Paris

Approfondissement de la 8e de Mahler par Valery Gergiev à Paris

Le 12 septembre 1910 à Munich, la création de la Symphonie n° 8, l’orchestre philharmonique et les chœurs étant placés sous la baguette du compositeur fut le plus grand succès de Gustav Mahler de son vivant. L’œuvre est donc liée à l’orchestre de façon consubstantielle. Un siècle après, Christian Thielemann la reprit, et son successeur Valery Gergiev l’a programmée en conclusion du week-end Mahler de la Philharmonie de Paris. Gergiev ne ...
Hahn-Hilary-Peter-Miller-O

Création à Présences de l’ultime opus de Rautavaara mais pas que…

C'est par la création mondiale du dernier opus d'Einojuhani Rautavaara que se concluait le festival de création musicale Présences 2019. Mais des deux derniers concerts du festival, ce n'est pas cette création-là qu'on retiendra comme la plus marquante.  Mikko Frank avait été à l'initiative des Deux Sérénades pour violon et orchestre, d'une durée de 10 minutes chacune, qui ont été composées dans les derniers mois de la vie d'Einojuhani Rautavaara (notre portrait). La première Sérénade ...
gergiev

À Paris, l’alpha et l’omega mahlériens par Gergiev et les Münchner Philharmoniker

Dans un surprenant et formidable raccourci du corpus symphonique mahlérien, Gergiev à la tête des Münchner Philharmoniker livre une interprétation exemplaire de la Symphonie n° 4 et du Chant de la Terre. Si le fougueux chef russe est un mahlérien reconnu de longue date, auteur d’une intégrale des symphonies avec le LSO, il faut également rappeler que les créations de la Symphonie n° 4 et du Chant de la Terre eurent ...
jaap-van-zweden- cc chris-lee

Renée Fleming et Jaap van Zweden passionnants avec l’Orchestre de Paris

Plus encore que la tenue du chant et l’incarnation du Knoxville de Barber par Renée Fleming, le programme de l’Orchestre de Paris dirigé par Jaap van Zweden met en avant la maîtrise d’orchestre passionnante du chef. Renée Fleming a fait ses adieux à l’opéra avec Der Rosenkavalier à Londres puis New-York en 2017, mais se permet encore d’apparaître en récital, comme à Bordeaux quelques jours plus tôt, ainsi que lors de ...
Deux créations mondiales d’Yves Chauris au festival Présences

Deux créations mondiales d’Yves Chauris au festival Présences

Deux créations et commandes de Radio France, à l'affiche du festival Présences lors de la même soirée, mettent à l'honneur, au côté de Wolfgang Rihm, le compositeur Yves Chauris. Au studio 104 tout d'abord, Circonstances de la nuit (Sonate n° 2) se dévoile sous les doigts experts du pianiste britannique Nicolas Hodges. Chauris emprunte son titre à l'un des vers de Pierre Reverdy : « Le geste à l'ombre d'une main ...
Harteros selection-2

A Luxembourg : pour Wagner et Anja Harteros

Programme postromantique franco-allemand savamment concocté pour servir à la fois la soliste et la phalange nationale : une nouvelle belle soirée à la Philharmonie du Luxembourg. La programmation des grands concerts symphoniques est souvent constituée d’un schéma aisément reconnaissable d’une soirée à l’autre : en guise de hors-d’œuvre un morceau peu connu dû à la plume d’un compositeur contemporain ou jugé en son temps avant-gardiste, destiné à élargir les horizons d’un ...
Jarvi

Järvi : première intégrale des symphonies de Sibelius avec orchestre français

Grâce à Paavo Järvi, l’Orchestre de Paris a enregistré en concert public l’intégrale symphonique de Jean Sibelius. Un coffret de trois CDs publié par RCA rend compte de cette collaboration inédite. Comment se positionne-t-elle face à la concurrence internationale ? Le chef estonien connaît intimement l’œuvre de Sibelius ; son pouvoir de persuasion et son enthousiasme ont eu raison des réticences françaises bien connues envers ce répertoire longtemps ignoré, voire dénigré. De ...
180073

Jakub Hrůša et les Bamberger Symphoniker décevants dans Mahler

Dans le cadre du week-end thématique consacré à Gustav Mahler par la Philharmonie de Paris, les Bamberger Symphoniker dirigés par leur nouveau directeur musical Jacub Hrůša peinent à convaincre dans une Symphonie n° 3 en pointillé. En dehors de leurs origines communes (l’orchestre fut constitué après la Seconde Guerre mondiale par des musiciens germanophones tchèques passés à l’Ouest), il faut rappeler les affinités tenues qui unissent le compositeur autrichien et la ...
norwegian_saxophone

Le saxophone norvégien dans un exercice de crossover heureux

La musique norvégienne contemporaine ne nous parvient qu’au compte-gouttes. Une occasion nous est offerte de faire connaissance avec trois compositeurs d’aujourd’hui dans leurs œuvres pour saxophone alto et orchestre. Le saxophoniste norvégien Ola Asdahl Rokkones (né en 1983) apparaît comme le maître d’œuvre de ces enregistrements parfaitement réussis sur le plan technique et passionnants à plus d’un titre en regard de l’esthétique. Actif à la fois dans le domaine classique et ...
3-Dernieres-symphonies

Le dernier Mozart par Mathieu Herzog et l’ensemble appassionato

Loin des querelles de clocher, ne prétendant appartenir à aucun courant esthétique, ne répondant ni aux préceptes baroqueux, ni à un quelconque classicisme archaïsant, ce Mozart de Mathieu Herzog et de l’ensemble appassionato séduit par la justesse synthétique et consensuelle de son inspiration et par la théâtralité de son interprétation. Ceux qui souhaitaient écouter Mozart dans le confort ronronnant d’un cantabile douillet en seront pour leurs frais ! Point de galanterie dans ...
Joe_Hisaishi_3D_cdherouville-(7)

Joe Hisaishi à la Philharmonie de Paris

Point fort du deuxième week-end Japon à la Philharmonie : la présence emblématique du compositeur et pianiste Joe Hisaishi, auteur de la plupart des musiques des films d'Hayao Miyazaki. 2018 marquait le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon, ainsi que le 150e de l’avènement de l’ère Meiji (symbole de l’ouverture du Japon à l’Occident). Qui de plus à même d’incarner musicalement l’image de cette ouverture que ...
Haitink et le COE sur d’inégalables sommets à Luxembourg

Haitink et le COE sur d’inégalables sommets à Luxembourg

Dans un programme romantique, l'entente exceptionnelle d'un chef et d'un orchestre bénéficient cette fois à Schumann et à Beethoven. Quelques semaines avant ses quatre-vingt-dix ans, Bernard Haitink offre à ses partenaires favoris du Chamber Orchestra of Europe une courte tournée commencée à Luxembourg et continuée à Cologne. Cette fois, plutôt que Bruckner ou Mahler, ce sont les premières générations du romantisme allemand qui sont au programme. L’Ouverture, scherzo et finale de ...
Schumann

Schumann par Gautier Capuçon, la vision sombre de Bernard Haitink

Pour célébrer Schumann, Gautier Capuçon a choisi de réunir des enregistrements de pièces pour violoncelle et piano captées de 2009 à 2012 à Lugano avec le concerto enregistré au Concertgebouw en 2015. Mais cette interprétation dirigée de façon très sombre par Bernard Haitink accentue l'aspect dépressif du compositeur. De ce disque au programme homogène entièrement consacré à Schumann, seul le concerto pour violoncelle et orchestre est une vraie nouveauté. En effet, ...
berloz_harold_roth_zimmermann

François-Xavier Roth, les Siècles et Berlioz, fascinant et irritant

François-Xavier Roth inaugure le cent-cinquantenaire Berlioz avec un album contrasté, en forme de manifeste, où le chef et son orchestre des Siècles cultivent un soin quasi-obsessionnel à mettre en valeur la sonorité fruitée des instruments d'époque rehaussée d'accentuations originales.  Le Harold donné à la Philharmonie par les mêmes interprètes quelques jours avant la sortie de l'album permet, logiquement, de retrouver la même conception, mais ici avec un soin renforcé au travail des ...
800px-Totentanz_Lübeck_1701

L’infernale Totentanz de Thomas Adès à la Philharmonie

Dans le catalogue de Thomas Adès, l'orchestre est un Roi au charisme à nul autre pareil. Force est de constater qu'avec son ébouriffante et tellurique Totentanz donnée par l'Orchestre de Paris, il franchit encore une étape, utilisant une écriture qui ne connaît désormais plus aucune limite. Créée en 2013 aux Proms de Londres dans un programme hommage à Witold Lutosławski, la Totentanz de Thomas Adès peut en réalité être considérée comme ...
Moser

Johannes Moser interprète les concertos de Lutosławski et Dutilleux

Johannes Moser propose un disque regroupant les concertos de Witold Lutosławski et Henri Dutilleux, composés respectivement en 1970 et 1969, et dédicacés à Mstislav Rostropovitch qui fut le premier à en avoir effectué un enregistrement (dans le même couplage) nous servant toujours de référence. Pour l'interprétation du Concerto de Lutosławski, nous avons affaire à une lecture relativement pudique, voire contrôlée et, par moments, statique, dans la mesure où les contrastes expressifs ...
paavo jarvi

Retour de Paavo Järvi devant l’Orchestre de Paris

De retour devant la formation dont il a été directeur musical de 2010 à 2016 et sous l’œil aguerri de son père présent dans la salle, Paavo Järvi retrouve chez Liszt et Beethoven le geste net qu’on lui connaissait à son arrivée à Paris, pour accompagner Nelson Goerner à la place de Radu Lupu dans le Concerto pour Piano n° 4 du maître de Bonn, avant de livrer une Symphonie ...
Le rêve hongrois de Barbara Hannigan avec le Philharmonique de Radio France

Le rêve hongrois de Barbara Hannigan avec le Philharmonique de Radio France

Barbara Hannigan dirige l'Orchestre Philharmonique de Radio France dans un programme hongrois et se transforme progressivement en musicienne "totale". C'est avec la Rhapsodie pour violon et orchestre n° 1 de Béla Bartók que s'ouvre cette riche soirée "Rêve de Hongrie". Composée il y a 90 ans exactement pour Joseph Szigeti, elle est empoignée aujourd'hui par Ji-Yoon Park (co-premier solo de l'orchestre avec Hélène Collerette), avec force vibrato et accents un brin ...
Riccardo-Chailly-©-Silvia-Lelli

Riccardo Chailly et Maxim Vengerov avec la Filarmonica della Scala à Paris

Pour ce concert unique à Paris, Riccardo Chailly, à la tête de la Filarmonica della Scala, et le violoniste Maxim Vengerov réalisent des interprétations remarquables du Concerto pour violon n° 1 de Chostakovitch et du Concerto pour orchestre de Béla Bartók. C’est dans la profondeur des cordes graves et du basson, dans une ambiance d’attente inquiète que débute le Nocturne du Concerto pour violon n° 1 de Dimitri Chostakovitch, tandis que ...
anaclase_nelsons-wiener

Mendelssohn et Schumann par Andris Nelsons à la Philharmonie de Paris

Pour ce deuxième concert à Paris dans le cadre de sa tournée européenne, le Gewandhausorchester Leipzig met en miroir la Symphonie n° 4 dite « Italienne » de Mendelssohn et la Symphonie n° 2 de Schumann. L’interprétation originale d’Andris Nelsons interroge et séduit, en clarifiant Schumann et en densifiant Mendelssohn. L’Ouverture de Ruy Blas de Mendelssohn donne le ton d’un concert qui retrouve, ce soir encore, une phalange saxonne de haute tenue, où ...
andris nelsons

Retour aux sources pour Andris Nelsons et le Gewandhausorchester Leipzig

Dans un programme d’une rare cohérence, conçu comme un retour aux sources leipzigoises, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, dirigé par son directeur musical Andris Nelsons et accompagné de la pianiste Hélène Grimaud en soliste, porte la musique de Mendelssohn et de Schumann.  En associant les deux compositeurs pour cette tournée européenne, le chef letton et la prestigieuse phalange allemande rendent un vibrant hommage à l’école de Leipzig, tenante de la grande ...
50000448_10156946507612232_1235499466417504256_n

Retrouvailles de Christoph von Dohnányi et de l’Orchestre de la Radio Bavaroise

Après avoir dû annuler la plupart des représentations d'Elektra à la Scala, Dohnanyi offre à Munich un programme inhabituel. Occasion rare : il aura fallu qu'il arrive à la veille de ses 90 ans pour que Christoph von Dohnányi vienne diriger l'Orchestre symphonique de la Radio Bavaroise pour la deuxième fois de sa carrière, plusieurs décennies après une première apparition. Il est fort heureux qu’il ait choisi d’inscrire à son programme ...
stenhammar_symph2_blomstedt

Le grand art de Blomstedt pour Wilhelm Stenhammar

Avec l'Orchestre Symphonique de Göteborg, Herbert Blomstedt bouleverse la discographie de la Symphonie n°2 de Wilhelm Stenhammar. Orchestrateur plutôt traditionnaliste, Wilhelm Stenhammar, une des plus intéressantes personnalités musicales de Suède, se positionne entre deux géants nordiques contemporains, qu’il admire et fréquente amicalement, Carl Nielsen au Danemark et Jean Sibelius en Finlande. Le premier vient de composer sa Symphonie n° 3 « Espansiva » et le second sa Symphonie n° 4 tandis que Stenhammar présente sa seconde ...
B Grosvenor (c) Patrick Allen Opera Omnia

L’Orchestre national de Lyon et Leonard Slatkin à Aix-en-Provence

Dans un programme franco-anglais, l’Orchestre national de Lyon, sous la baguette de Leonard Slatkin, a une nouvelle fois démontré l’étendue de ses qualités dans des registres variés. Ce concert fut l’occasion d’entendre le pianiste anglais Benjamin Grosvenor dans le Concerto n° 2 de Saint-Saëns. Darius Milhaud signe en 1919 une de ses œuvres majeures avec Le Bœuf sur le toit. À son retour d’un voyage au Brésil, il écrit d’abord un ...
Soirée russe à Lille avec Vadim Repin et Jean-Claude Casadesus

Soirée russe à Lille avec Vadim Repin et Jean-Claude Casadesus

Avant de laisser la main au directeur musical Alexandre Bloch pour une intégrale Mahler dont les cinq premières symphonies seront présentées cette saison, le chef tutélaire de l’Orchestre national de Lille ouvre l’année 2019 au Nouveau Siècle avec un invité de marque, Vadim Repin, dans le Concerto pour violon de Glazounov, suivi d’une Symphonie Pathétique à l’adagio introductif particulièrement intense. Lorsque Jean-Claude Casadesus récupère l’Orchestre National de Lille, l'ensemble retrouve son ...
BPhil_M_Jansons_170119_004

Mariss Jansons à son meilleur avec le Philharmonique de Berlin

Après un automne marqué par les annulations, Jansons retrouve la scène avec Strauss, Liszt et Wagner. Au centre du concert, la contribution lisztienne d’Evgeny Kissin avec le Concerto pour piano n° 1 est le moment le moins convaincant de la soirée : la technique n’est pas vraiment en cause, mais un tel manque de nuances et d’émotion déséquilibre le concerto quoi que puissent proposer Jansons et les solistes de l’orchestre. Le ...
 

Banniere-ClefsResmu-ok