Lieu : Lyon

Almeida, Ippolito, photo 1, par Bertrand Pichène - CCR Ambronay

L’Ippolito d’Almeida au Festival d’Ambronay

Lorsque, la plume révoltée, Voltaire lança combien terrifiants étaient les effets du séisme qui ravagea Lisbonne en 1755, il ne se payait pas de mots. (Peut-être l’art de vivre dans l’aristocratie portugaise au milieu du XVIIIe siècle n’a-t-il pas trouvé plus fidèle reconstitution que dans le film Los misterios de Lisboã de Raul Ruiz.) Au milieu de tant de destructions humaines et matérielles, quelques partitions survécurent par miracle, dont la ...
_DSC7409 La Cambiale ABE AMBRONAY 07 07 2012 c Bertrand PICHENE_CCR AMBRONAY

A Lyon, un jeune Rossini par de jeunes chanteurs pleins de verve

La Cambiale di matrimonio (Le mariage par lettre de change), composé en 1810, est le premier opéra qu’un jeune Rossini d’à peine 18 ans composa pour le Teatro San Moisé de Venise. Malgré son jeune âge, l’œuvre comporte toutes les caractéristiques des grands succès du musicien et montre une extraordinaire maîtrise des matières musicales, héritées de l’opéra baroque et classique. Marquée particulièrement par Mozart – outre le thème de mariage ...
Carmen.05w

A Lyon, Olivier Py rabaisse Carmen

Ça y est ! Nous y sommes ! Sur un plateau débarrassé de tous ses décors, une haute structure métallique tourne lentement offrant au spectateur un espace nu dans lequel Carmen tente d’échapper à Don José qui, fou de jalousie, bientôt plantera le couteau mortel dans le ventre de sa maîtresse. Olivier Py réussit là une scène où l’émotion de la musique sombre de Bizet se marie avec le théâtre, ...
Christoph_Pregardien12_vign

Une Passion passionnante à Lyon avec Eric Stoklossa

29ème Festival de Musique Baroque de Lyon. Le concert était complet depuis longtemps… Le public lyonnais ne s’était pas trompé ! Christoph Pregardien et ses troupes lui ont offert une superbe interprétation de cette célébrissime Passion selon Saint Jean. Dès le « Herr, unser Herrscher… » et les premières notes instrumentales, le tempo est donné : allant mais sans excès. Le son est beau, l’ensemble est précis. De bon augure ...
Opéra de Lyon "Terre et Cendres" Atiq Rahimi & Jérôme Combier

Deux nouveaux opéras de Philippe Hurel et Jérôme Combier

À Lyon, absence de biens ne nuit pas !  La capitale des Gaules a offert, à cinq jours d'écarts, deux créations lyriques, successivement de Jérôme Combier (Terre et cendres, le 9 mars, au Théâtre de la Croix-Rousse) puis de Philippe Hurel (Espèces d'espaces, le 14 mars, au Théâtre de la Renaissance, à Oullins). Dans le premier cas, une commande de l'Opéra de Lyon, épaulé par le GRAME – centre national ...
michael_jarrell0312_vign

Fanny Ardant incarne la Cassandre de Michael Jarrell

On se souvient de la création de Cassandre de Michael Jarrell en 1994 au Théâtre du Châtelet avec, au côté de l'Ensemble Intercontemporain, la récitante/comédienne Marthe Keller sous la direction de David Robertson ; puis la version scénique et gravée en 2009 d'Astrid Bas dirigée par Susanna Mälkki alors que le monodrame connait plusieurs adaptations, allemande, anglaise, finlandaise...En octobre 2011, l'Ensemble Intercontemporain invite Fanny Ardant à la Cité de la ...
DR

Endless eleven de Bertrand Dubedout en création mondiale à la Biennale Musiques en Scène

On connaissait l'intégrité et l'engagement de Bertrand Dubedout pour mener à terme un projet compositionnel, qu'il s'agisse de l'imposant cycle Fractions du silence porté par la poésie d'André du Bouchet ou l'étonnante fresque acousmatique Nara célébrant les mystères du temple Todai-ji. Tout aussi pensé – durant plusieurs années - et magistralement accompli, le projet d'Endless Eleven (Onze à l'infini) est un spectacle multimédia éblouissant mettant à l'œuvre les développements technologiques ...
Jean-Guihen Queyras © DR

Coup d’envoi de la Biennale Musiques en scène

Liberté, curiosité, modernité: le slogan imprimé en lettres d'or sur le catalogue de la Biennale Musiques en Scène 2012 – qui fête cette années ses 20 ans - ne saurait mieux résumer l'esprit que son nouveau délégué artistique Damien Pousset veut insuffler à cette manifestation dédiée à la musique d'aujourd'hui et à la création. Rappelons que Musiques en scène s'élabore au sein de Grame, un centre national de création et ...
ton_koopman_lyon_vign

Noël avec Ton Koopman

Tout bien pensé, il est rare que l'on ait envie de parler de l'atmosphère d'un concert. On peut trouver les interprétations plus ou moins réussies, les artistes plus ou moins sympathiques, tantôt froidement professionnels, tantôt gentiment émus. Mais d'ordinaire, le spectateur sur son siège, qui vient savourer quelques instants musicaux, reste retranché dans sa tour d'observation ; quand le concert est réussi, il recueille quelques émotions, dont il jouit personnellement, et ...
LeNez(Lyon).01

Lyon, l’art du Nez

Après le Metropolitan Opera de New-York et le Festival d’Aix-en-Provence, Le Nez, premier opéra de Dimitri Chostakovitch, fait halte à l’Opéra de Lyon. Plus qu’une halte, c’est un véritable triomphe qui a couronné la représentation lyonnaise. Déjà ovationnée à Aix-en-Provence, la reprise lyonnaise confirme l’intéressante approche de William Kentridge sur cet opéra de l’absurdité. En effet, quoi de plus absurde que de perdre son nez, de le chercher dans les ...
Jorge Luis Prats_lyon1011_vign

Lyon, Jorge Luis Prats libéré

Le temps est venu de redécouvrir le flamboyant Jorge Luis Prats, le virtuose cubain au destin contrarié par le régime politique de son pays, qui l’a longtemps privé de la grande carrière internationale que son prix Long-Thibaud (1977) lui promettait. Désormais rendu à la reconnaissance du public, il se produit sur tous les continents et inaugure à Lyon la cinquantième édition des Grands Interprètes. La quatrième Bachianas Brasileiras de Villa-Lobos fournit ...
Antoine-GUERBER-4-362x362_vign

Lyon, Diablement médiéval

Depuis quelques années, le Festival d’Ambronay vient proposer un ou plusieurs concerts à Lyon. La basilique d’Ainay (XIIème siècle) était le cadre idéal pour accueillir l’ensemble de musique médiévale Diabolus in Musica. « Un requiem pour la voix d’or de Jean de Ockeghem », tel était le thème du concert composé d’oeuvres que quelques-uns de ses pairs lui ont dédiées. Antoine Guerber introduit, en vieux « françois », le concert qui débute avec le motet « plorer, ...
tristan_grand2

Tristan et Isolde, Wagner Majuscule

Grosse sensation à l'Opéra de Lyon avec ce Tristan et Isolde revenu de loin -défection du duo Wieler-Morabito et du ténor Gary Lehman, le Parsifal de la récente version Gergiev- et in fine épatant ; le plus beau Wagner de l'ère Dorny pour l'instant. Les pinaillages lus et entendus ça et là, auxquels pour les uns on souscrira, ne changent pas la donne : il nous été donné d'assister à un ...
Ermonela Jaho, bouleversante tragédienne

Ermonela Jaho, bouleversante tragédienne dans Luisa Miller

Dans son introduction à Luisa Miller, l’Opéra de Lyon annonçait que David Alden, un metteur en scène politiquement incorrect, allait nous rappeler que l’oppression des humbles par les puissants n’avait pas d’âge. Si l’opéra de Verdi, trop souvent oublié de nos scènes, raconte cela, la scène lyonnaise ne donne que rarement cette impression. Au lieu de s’attacher à montrer cet asservissement, David Alden ne réussit qu’à déranger le spectateur avec ...
Passion selon Saint-Matthieu (JS Bach).

Françoise Lasserre s’essaie à la Passion selon Saint-Matthieu

XXVIIIe Festival de Musique Baroque de Lyon Créée en 1729 mais plusieurs fois remaniée jusqu’aux alentours de 1740, la Passion selon Saint-Matthieu fait partie des grands monuments de la musique sacrée, voire de la musique tout court. Elle est chantée pratiquement de bout en bout et ses 2800 mesures permettent aux huit solistes et aux deux chœurs, accompagnés par un double orchestre, d’offrir leurs talents au public, toujours nombreux pour écouter ...
Ilan Volkov

L’effet Volkov continue !

Voilà un concert plein de belles surprises et généreux en satisfactions musicales. En premier lieu, la création de Pierre d’éclair d’Edith Canat de Chizy asseoit la singularité de la compositrice, définitivement en dehors des modes. «Le titre est de René Char : toute la mystique du poète est concentrée dans ces deux mots dont le rapport est à la fois antinomique et fusionnel. Antinomie de l’immobile et de la fulgurance, de la ...
Un grand Moment musical

Arcadi Volodos, un grand Moment musical

À Lyon, Arcadi Volodos a tenu hautement son rang de «grand interprète», du nom de la série de concerts proposée par l’Auditorium Maurice Ravel. Le triomphe réservé par le public de cette (gigantesque) salle récompense à la fois une virtuosité infaillible et une profonde sensibilité. Pourtant, les dons exceptionnels du pianiste russe ne sont pas démontrés d’emblée. Dans la partie Schubert, Volodos cède à un certain maniérisme et multiplie les intentions. ...
Mais, où est donc… Werther ?

Première mise en scène de Rolando Villazón, mais où est donc… Werther ?

Première mise en scène de Rolando Villazón ! Depuis son absence forcée (et espérons temporaire) de la scène lyrique, le ténor, interprète de maintes productions triomphales, s’essaye à la mise en scène d’opéra. Largement médiatisée, l’attente était grande en ce soir de première. Un drapé de toile légère en guise de rideau explose brusquement dès les premiers accords tragiques de l’ouverture découvrant un univers d’une blancheur immaculée. Tout est blanc. La table, ...
Le Berlioz intérieur de Serge Baudo

Le Berlioz intérieur de Serge Baudo

Si L’Enfance du Christ est objectivement l’une des œuvres les moins populaires de Berlioz, les amusantes conditions de sa composition sont bien connues : ce cher Hector, qui s’ennuyait dans une soirée carte répondit à un défi de l’architecte Joseph Duc en créant une musique pour son album. Il choisit volontairement une tonalité naïve et douce pour écrire le chœur des bergers adressant ses adieux à l’enfant Jésus, puis se joua ...
Une autre vision des Vêpres

Une autre vision des Vêpres avec Michel Corboz

Festival de Musique Baroque de Lyon Depuis quatre siècles, les Vêpres de la Vierge de Claudio Monteverdi sont au firmament de la musique sacrée. Michel Corboz les a inscrites à son répertoire dès le début de l’Ensemble Vocal de Lausanne, il y a cinquante ans. Elles ont fait l’objet de leur 3e disque (vinyle, à l’époque !) paru en 1967 chez Erato. Au fil des ans, l’interprétation de la musique sacrée par les ...
Plus sympathique que surréaliste

Les Mamelles de Tirésias à Lyon, plus sympathique que surréaliste

Après les superbes Dialogues des carmélites à Nice, ce sont les plus rares Mamelles de Tirésias qui occupent le haut de l’affiche à l’Opéra national de Lyon. Comme l’œuvre est brève, on lui a adjoint en guise de prologue un Foxtrot de Chostakovitch et le célèbre Bœuf sur le toit de Darius Milhaud. Musicalement l’enchainement fonctionne sans heurt et scéniquement, Macha Makeïeff à son meilleur d’inspiration, rivalise de trouvailles visuelles. ...
Voyage à Istanbul

Voyage à Istanbul avec Jordi Savall

Festival de Musique baroque de Lyon Un concert à l’envers ! C’est la première parole entendue avant la première note. Et pour cause, la scène est déplacée devant le grand portail de la Chapelle, le public tournant le dos au chœur. Passé l’effet de surprise, cette réorganisation du lieu s’avère judicieuse : adaptée à la musique traditionnelle du programme, elle se dispense des ors pour un décor sobre de bois clair. Jordi Savall ...
Impériale Elisabeth Leonskaya

Impériale Elisabeth Leonskaja

Pour conclure un cycle russe lyonnais, l’Orchestre National de Lyon avait invité le chef Vladimir Fedoseiev et surtout la très grande Elisabeth Leonskaja, qui se produisait pour la première fois à l’Auditorium Maurice Ravel. Le concert débutait par une rareté de Chausson, Viviane. Ce court poème symphonique, première véritable composition orchestrale de l’auteur de la Symphonie en si bémol majeur, témoigne de sa fascination pour les légendes arthuriennes. Tout ...
De l’énergie à revendre

Otello à Lyon, de l’énergie à revendre

C’est devenu le cadeau lyrique de l’automne ! En début de saison, l’Opéra de Lyon programme -en version de concert- un titre phare du Bel canto. Aux Somnanbula, Maria Stuarda, Anna Bolena et Roberto Devereux précédemment entendues succède cet Otello de Rossini qui a soulevé l’enthousiasme du public. Créé en 1816 au Teatro del Fondo à Naples, l’opéra a connu un succès presque immédiat, en partie grâce à Isabella Colbran, muse ...
musica_nova_royaumont09

Musica Nova, quand riment beauté et complexité

L’ensemble lyonnais de musique ancienne Musica Nova a proposé un grand écart musical à un (petit) public lyonnais. Plus de 5 siècles séparent, en effet, les deux compositeurs au programme. L’adage se confirme une fois encore : les absents ont eu tort ! La Missa prolationum est un superbe labyrinthe où notes et harmonies se perdent et se retrouvent au gré d’Ockeghem. Le jeu, toujours musical, est presque mathématique. L’œuvre tire son nom ...
Herbert Blomstedt dirige Bruckner

Herbert Blomstedt dirige Bruckner

Après le Wiener Philarmoniker et le Budapest Festival Orchestra, c’était au tour d’une autre formation européenne prestigieuse, le Gewandhaus de Leipzig, de se produire à l’Auditorium Maurice Ravel dans le cadre de la courageuse série des orchestres invités. Une fois de plus, on déplorera que le public n’ait pas entièrement rempli l’immense vaisseau lyonnais pour fêter ce concert qui s’annonçait comme le plus stimulant du début de saison. Le concert ...
Sacrée sorcière

Hänsel und Gretel à Lyon, sacrée sorcière

Que serait une saison lyonnaise -opéra et théâtre confondus- sans Laurent Pelly ? Acclamé sur les scènes du monde entier, le fringant directeur du Théâtre National de Toulouse doit à la capitale des Gaules quelques notoires réussites (Le roi malgré lui, Orphée aux enfers, La voix humaine) mais aussi de bien laides Boréades en 2004 et une Vie parisienne hystérique et vulgaire. Sans être des « Pellyphiles» acharnés, nous attendions avec impatience cette reprise ...
Jun Märkl à la conquête de l’Est

En terre d’élection?

Avec toutes les tensions qui agitent l’ONL depuis le début de saison, on se rendait à ce concert avec un peu d’appréhension... Bien mal nous en aura pris de douter tant une nouvelle fois l’orchestre aura donné le meilleur, prouvant son incroyable motivation et sa capacité à répondre présent aux grands rendez-vous. Après un concerto pour piano de Schumann transcendé par Nelson Freire, il incombait au deuxième concerto de Brahms, chef-d’œuvre ...
Peter Stein joue les mêmes cartes

Dame de Pique : Peter Stein joue les mêmes cartes

Dernier spectacle lyonnais de cette trilogie de Tchaïkovski consacrée au théâtre de Pouchkine, cette Dame de Pique est la reprise de la production de janvier 2008. Malgré une critique déjà sévère, comme pour les précédents spectacles, Peter Stein joue les mêmes cartes. Il se contente d’un copier-coller de sa mise en scène antérieure sans y apporter d’autre amélioration que de supprimer quelques-unes des scènes qui avaient alors suscité quelques remous ...
On prend les mêmes et on recommence

Eugène Onéguine à Lyon, on prend les mêmes et on recommence

On prend les mêmes et on recommence. Pour cette production, comme pour les deux autres qui sont parties de ce Festival Pouchkine, l’Opéra de Lyon reprend les productions pratiquement à l’identique de celles que Peter Stein avait montées pour ce même théâtre voici quelques années. Etrangement, malgré les incongruités scéniques relevées lors de la création de janvier 2007, le metteur en scène allemand n’a pas jugé nécessaire de revoir sa ...