Lieu : Lyon

jennifer-johnston

Le Requiem de Verdi à Lyon, des limbes au paradis

Quelques regrets, mais surtout de belles impressions, dans le Requiem de Verdi que dirige Leonard Slatkin. Des solistes d'envergure, des chœurs solides, un chef expérimenté, ont tous besoin d'échauffement. Qu'elles sont ...
r12008001-q85-8648ee

DFS, la dernière création mystique trash de Cecilia Bengolea et François Chaignaud

Quand les créateurs les plus détonants de la Biennale de la Danse de Lyon font se télescoper les polyphonies médiévales de Guillaume de Machaut et le dancehall jamaïcain, cela donne ...
Deux créations mondiales en ouverture de la Biennale de la Danse de Lyon

Deux créations mondiales en ouverture de la Biennale de la Danse de Lyon

La 17e Biennale de la danse de Lyon s’est ouvert à l’Opéra sur deux Premières mondiales pour le Ballet de l’Opéra de Lyon, féministes et hypnotiques. Dans un premier temps, la ...
Mouawad-couv

À Lyon, le sérail aseptisé de Wajdi Mouawad

À l'Opéra de Lyon, L'Enlèvement au Sérail, dans son nouvel écrin façon XXIe siècle, laisse de marbre. Faut-il avoir peur de L'Enlèvement au Sérail ? Oui, répond sans hésitation le metteur en ...
Peter Sellars exalte deux raretés, Iolanta et Perséphone

Peter Sellars exalte deux raretés, Iolanta et Perséphone

En associant Iolanta de Tchaïkovski et Perséphone de Stravinsky, cette production aixoise, reprise à Lyon, ose deux défis : apparier deux opéras en un acte, exercice toujours délicat ; et puiser des ...
A Lyon, sombre Merce Cunningham et lumineux Lucinda Childs

A Lyon, sombre Merce Cunningham et lumineux Lucinda Childs

« Made in America » célèbre l'entrée au répertoire du Ballet de l'Opéra de Lyon de deux pièces majeures de la danse contemporaine, minimalistes, avant-gardistes même pour le Winterbranch de ...
la-juive-web-8

La Juive d’Halévy, entre opéra et symptôme

Dans le cadre de son festival lyrique annuel, cette année intitulé “Pour l’Humanité” (et après Benjamin, dernière nuit de Michel Tabachnik), l’Opéra de Lyon présente La Juive d’Halévy et Scribe. ...
Benjamin dernière nuit de Michel Tabachnik à l’Opéra de Lyon

Benjamin dernière nuit de Michel Tabachnik à l’Opéra de Lyon

Pour l'humanité : c'est la thématique qu'affiche l'Opéra de Lyon pour son festival annuel de printemps. Benjamin dernière nuit, le premier opéra de Michel Tabachnik sur un livret de Régis ...
Michel van der Aa

Biennale Musiques en scène à Lyon : le divertissement en question

Qu'il soit envisagé dans le contexte de notre monde numérique ou dans des temps plus reculés, le divertissement, que Damien Pousset (directeur artistique de la manifestation) érige en thématique de ...
Tea Dub au Moi de la danse à Lyon

Tea Dub au Moi de la danse à Lyon

A Lyon, Le Moi de la danse, tout nouveau festival présenté par Les Subsistances (Laboratoire international de création artistique) s'est achevé sur un TEA-DUB, une fête de clôture, dans le ...
Bouleversante Lady Macbeth à l’Opéra de Lyon

Bouleversante Lady Macbeth à l’Opéra de Lyon

Reprenant l'essentiel de la mise en scène et des décors de la production de 2008   montée au Stadttheater de Duisburg de Lady Macbeth de Mzensk de Dimitri Chostakovitch,  le metteur en ...
ASA NISI MASA  (Jose Montalvo 2014)

Du rire et des bêtes par José Montalvo

Un conte chorégraphique au mystérieux titre Asa nisi masa à la Maison de la danse de Lyon. Un bestiaire classe et une enfance retrouvée à volonté chez José Montalvo. La formule ...
Philippe Herreweghe

Philippe Herreweghe, poète accompli des cantates de Bach

Quatre cantates de Bach pour le temps de Noël, autant d’atmosphères différentes. Et un interprète majeur, Philippe Herreweghe, en son jardin dans ce répertoire, pourtant dans le vaste espace qu’offre ...
Capture d’écran 2015-12-16 à 23.35.46

Si le Roi Carotte m’était conté… à l’Opéra de Lyon

Attention chef d'œuvre. Ce Roi Carotte d'Offenbach débarque pour la première fois depuis un siècle sur une scène lyrique. Au-delà de l'effet de curiosité, on découvre une oeuvre débordant d'imagination ...
carmencjaimeroquedelacruz0437_3

À l’Opéra de Lyon, de Carmen et l’Arlésienne

Carmen et L’Arlésienne par le Ballet de l'Opéra de Lyon. Roland Petit affirmait que la danse avait tout sanctifié sur son chemin, ce que donne à apercevoir à l’Opéra de Lyon, ...
pan pot petit travers

Pan-Pot ou modérément chantant

On danse en famille à la maison de la Danse de Lyon. Le collectif circassien Petit Travers met tous ses œufs dans le même piano pour le bonheur des plus ...
ono-800

De Brahms à Sibelius à l’Opéra de Lyon

Deux solistes très moyens et mal appariés ont déséquilibré le délicat double concerto de Brahms. En revanche Kazushi Ono  a donné une lecture de haut vol de la Symphonie n°2 ...
539w

Leonard Slatkin et Nicholas Angelich à l’Auditorium de Lyon

Sous la baguette de Leonard Slatkin, l’Orchestre National de Lyon était à l’affiche de l’Auditorium de Lyon avec le pianiste Nicholas Angelich remplaçant de Hélène Grimaud, souffrante, dans le répertoire ...
pelleas et melissande lyon

Pelléas et Mélisande, entre cruauté et désespoir : la bande à Golaud

Porté par sa pensée et par son exercice du cinéma, Christophe Honoré a écarté les oripeaux de l’étouffant drame symboliste et de ses frêles personnages. Lisant, enfin, le drame de ...
AAltinoglu

Altinoglu dirige l’ONL dans un programme ravélien

L'Orchestre national de Lyon donne un programme grand public, centré sur le Boléro de Ravel. Ravel est toujours le bienvenu dans la salle lyonnaise qui porte son nom. Lorsqu'il s'agit de ...
balletdrumminglive07_copyrightstofleth

Drumming live d’Anne Teresa De Keersmaeker : transe sublime

L’entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra de Lyon de l’étourdissant Drumming d’Anne Teresa de Keersmaeker, créé en 1998, sur la musique répétitive envoutante de Steve Reich est un nouveau ...
lyon gezeichneten 2015

Die Gezeichneten de Schreker, entre crudité sauvage et onirisme noir

Donné ici en sa première production française (97 ans après sa création à l’Opéra de Francfort), Les Stigmatisés est une révélation. Composé durant la Première guerre mondiale, cet ouvrage et ...
lionel-bringuier 2015

La Tonhalle de Zurich en tournée européenne

Grâce à l'orchestre de la Tonhalle de Zurich, emmené par la baguette de Lionel Bringuier, musique russe et musique française se conjuguent en une soirée fulgurante. C'est le rêve, à peine ...
Ebène

Le quatuor Ebène en mode prudent

En programmant le quatuor Ébène, la série des Grands Interprètes de l'Auditorium de Lyon propose à son public une incursion dans l'univers de la musique de chambre. Le quatuor Ébène n'est ...
Mozart, Idomeneo, photo 2, par Jean-Pierre Maurin

A Lyon un Idomeneo inconstant et irrésolu

Dans Idomeneo, Mozart rudoya l’opera seria avec flamboyance et n’aida pas ses futurs metteurs en scène. Tout comme Wagner dans Tannhäuser, il rassembla ses expériences multiformes et conçut des idées ...
Auditorium de Lyon Duchon Doris

Les 40 ans de l’Auditorium Maurice Ravel de Lyon

L’Auditorium Maurice Ravel de Lyon à 40 ans. Reconnue comme patrimoine du XXe siècle, cette salle en béton est la résidence de l’Orchestre national de Lyon.  Le 14 février 1975, Serge ...
vexed vista

Kalevi Aho aux Subsistances à Lyon : contredanses bien cadencées

Pour sa 4ème et stimulante édition, le festival « Aire de jeu » des Subsistances à Lyon, associe le compositeur finlandais, symphoniste émérite, Kalevi Aho aux chorégraphes Maud Le Pladec, ...
felicity_lott_800x450

Nouvel an pétillant à l’opéra de Lyon avec Felicity Lott

La tradition est désormais bien établie à l’opéra de Lyon de fêter le passage d’une année à l’autre avec un concert de musique sinon légère du moins pétillante et joyeuse, ...
rusalka lyon

Rusalka selon Stefan Herheim : fluctuat et mergitur

Dans ce « conte lyrique » qu’est Rusalka, Dvořák alterna formes fixes et fantaisie vagabonde. Par-dessus tout, il se laissa envahir par ce merveilleux à l’égard duquel le metteur-en-scène doit avoir la ...
2014 12 12 Rêveries vénitiennes - C

Le Concert Spirituel très inspiré par le doge Hervé Niquet

De la France vers Venise, surprise et beauté à Lyon avec Le Concert Spirituel. Pourquoi la messe Ad majorem Dei gloriam de Campra ouvre-t-elle ce concert vénitien ? Hervé Niquet imagine volontiers ...