Lieu : Théâtre des Bouffes du Nord

Il sait tout faire ce jeune homme !

Jean-Frédéric Neuburger, il sait tout faire ce jeune homme !

Pour son récital au Théâtre des Bouffes du Nord, Jean-Frédéric Neuburger a choisi des œuvres de style et d’époque très différents, et quelque peu hors des sentiers battus, car même si on y a entendu Bach, Fauré et Prokofiev, ce n’était pas leurs pièces les plus célèbres ni les plus souvent jouées. C’était même pour nous la découverte du Caprice sur le départ de son frère bien-aimé de Bach et ...
christophe_desjardins

Christophe Desjardins, toutes les facettes de la vie d’altiste

Le second concert des «Paris de la Musique» se donnait ce lundi 10 novembre dans le décor naturel du théâtre des Bouffes du Nord, un lieu empreint d’une certaine magie dont allaient jouer les deux «acteurs» principaux de cette soirée. Aux côtés de Teodoro Anzellotti, chantre de «l’accordéon contemporain» – il est, entre autres, le dédicataire de la Sequenza de Bério – on retrouvait la personnalité rayonnante de l’altiste Christophe Desjardins ...
Hurel dirige Hurel et Grisey

Hurel dirige Hurel et Grisey

Ensemble Court-circuit Si l’Ensemble Court-Circuit, ce lundi 20 octobre aux Bouffes-du-Nord, rendait un double hommage à Olivier Messiaen (né en 1908) et Gérard Grisey (décédé en 1998), il mettait aussi à l’honneur son directeur artistique Philippe Hurel, au pupitre ce soir pour assurer la création française de sa propre partition Step qui débutait le concert. Dans cette œuvre écrite en 2006 pour le New music ensemble de New York où elle ...
Winston Choi l’Enchanteur

Winston Choi l’Enchanteur

D’origine chinoise, le jeune pianiste canadien Winston Choi – à peine trente et un ans – a étudié aux Etats-Unis auprès des plus grands comme Menahem Pressler, Léon Fleisher et Ursula Oppens. Il se fait connaître en France en 2002 lors du Concours international d’Orléans où il remporte le prix Blanche Selva. Son interprétation de la musique de Carter – dont il enregistre l’intégrale de l’œuvre pour piano en 2003 ...
Il n’y a pas que Kodaly qui m’aille !

Sonia Wieder-Atherton & Jan Talich : il n’y a pas que Kodaly qui m’aille !

Théâtre comble aux Bouffes du Nord pour entendre Sonia Wieder-Atherton et Jan Talich dans un répertoire rare mêlant l’intensité du violoncelle et la voix brillante du violon. Le programme était d’ailleurs à ce point original que le public dérouté applaudit chaque mouvement des deux Duos de Zoltán Kodály et de Bohuslav Martinů comme autant d’œuvres distinctes, et sembla en déduire que la Suite italienne de Stravinsky, donnée en seconde partie, ...
Souci de démarrage

Messiaen 2008, souci de démarrage

La conférence de presse (forcément privée) de l’évènement Messiaen 2008 a été courue par tout le gratin culturel parisien. Le premier concert « officiel » (forcément public) de l’année Messiaen a commencé dans une salle peu remplie et un peu plus vidée à l’entracte… allez comprendre ! Il est vrai que ce qui ne devait être que réjouissances (le centenaire du plus grand compositeur français du XXe siècle tout de même) a ...
Un chant du cygne des plus dignes

Un chant du cygne des plus dignes

Quatuor Vermeer Avec une discographie dense et illustre, ayant acquis une très bonne réputation internationale, le Quatuor Vermeer s’arrête. Le concert au Théâtre des Bouffes du Nord était l’antépénultième d’une carrière de trente sept ans. Si bien que l’auditoire semblait avoir du mal à ne pas écouter les œuvres de Mozart, Janáček et Beethoven, sans y chercher un pincement mélancolique. Le concert a commencé par le Quatuor en si bémol majeur, l’un ...
Bagatelles oui, mais grand piano !

Alain Planès : Bagatelles oui, mais grand piano !

Petit théâtre par la taille, petites pièces par leur dimension, mais grand piano par l’interprétation d’Alain Planès. Ce concert était en effet consacré à des Bagatelles de Beethoven et Bartòk, complétées par la transcription de la Suite de danses Sz. 77. En tout, trente trois pièces pour piano. Couplage néanmoins remarquablement pertinent car les points communs entre ces différents cycles, malgré une distance temporelle de près d’un siècle, sont nombreux. ...
Théâtre du son aux Bouffes du Nord

Théâtre du son aux Bouffes du Nord

La poursuite II Eclipses « La poursuite » est un nouveau cycle musical de l’Ircam - en coréalisation avec Instants Pluriel - initié en novembre 2006 au Théâtre des Bouffes du Nord et qui entend bousculer le rituel traditionnel du concert en le transformant en un scénario sans interruption, intégrant au spectacle sonore le jeu des lumières et la mise en scène du théâtre. Y sont donc programmées des œuvres qui proposent des ...
Une schubertiade pour Schœnberg

Thomas Larcher au piano, une schubertiade pour Schœnberg

Cela pourrait passer pour une formule « deux en un ». Ce premier concert du cycle « la poursuite » pouvait effectivement donner l’impression de ne pas être un seul concert, mais au moins deux. Au cœur du programme, un large extrait du CD enregistré en 2001 par Thomas Larcher qui, très fidèle à l’esprit des productions d’ECM, alternait des pièces pour piano d'Arnold Schoenberg et Schubert. Aussi, comme en périphérie d’un plat de ...
Ce qu’a vu le vent d’est

Zad Moultaka aux Bouffes du Nord : Ce qu’a vu le vent d’est

Festival d’Ile-de-France Avec une thématique autour de l’Orient qui nous a emmenée dans une vision romantique (ratée) des bords de la Méditerranée (la Belle Maguelone) et en Thaïlande (Rama), le Festival d’Ile-de-France propose parmi ses concerts de musique contemporaine un portrait du compositeur franco-libanais Zad Moultaka. Découvert par un premier CD Zàrani où figure déjà Fadia Tomb el-Hage, Zad Moultaka bénéficie depuis deux ans d’une fructueuse collaboration avec l’ensemble Ars Nova ...
Les Espaces Intérieurs

Ensemble Court-Circuit, Hommage à Gérard Grisey

Poursuivant la série des concerts monographiques inaugurée en ce début de saison 2003 par le portrait Matalon à l’IRCAM, le 23 Septembre, l’ensemble Court-circuit, accueilli dans le somptueux décor rouge pompéien du Théâtre des Bouffes du Nord ce lundi 6 octobre, rendait un hommage très émouvant à Gérard Grisey, — le précurseur de ce que l’on nomme la musique spectrale — décédé brutalement le 11 novembre 1998 à l’âge de cinquante deux ...