Mot-clef : Avi Klemberg

carmélites saint-etienne2

De puissants Dialogues des Carmélites à Saint-Étienne

On avait gardé un excellent souvenir de ces Dialogues des Carmélites donnés en 2005 à l'Opéra de Saint-Étienne qui ont obtenu par la suite le grand prix de la critique pour le meilleur spectacle de l'année au Chili. On retrouve avec bonheur la mise en scène puissante de Jean-Louis Pichon, sa sobriété et sa grande humanité. Légèrement retouchées pour tirer parti de technologies plus moderne, les projections vidéos montrent en fond ...
IMG_6601 Médée © Gilles Abegg_Opéra de Dijon

Médée ou la folle par amour

En adaptant l’histoire sanglante de Médée, le metteur en scène Jean-Yves Ruf et le dramaturge Stephen Sazio actualisent le mythe en mettant en relief les désordres occasionnés par la passion amoureuse d’une femme extrême dans ses débordements. La version musicale qu’offre Luigi Cherubini de l’histoire de Médée est, à bien des égards, complexe. À la diversité des styles qu’elle aborde se rajoute la présence inhabituelle du langage parlé, qui présente des ...
brabant_4

Geneviève de Brabant d’Offenbach à Montpellier

On avoue notre grande perplexité au sortir du Corum de Montpellier. Venu pour assister à la résurrection d'une œuvre rare d'Offenbach, Geneviève de Brabant, on ne peut pas dire qu'on a assisté à un mauvais spectacle, mais à quel spectacle justement ? Opéra, comédie musicale, théâtre de boulevard ? Le choix de la version, tout d'abord. Geneviève de Brabant fut d'abord un opéra-bouffe, créé en 1859. Objet d'une nouvelle version en 1867, il ...
offenbach-nancy

Grâce à Offenbach, le sinistre Barbe-Bleue fait rire Nancy

C’est un joli cadeau que l’Opéra national de Lorraine fait à ses spectateurs en coproduisant avec Maastricht, Angers-Nantes Opéra et Rennes le rare Barbe-Bleue de Jacques Offenbach. L’œuvre le mérite pourtant, qui date de la pleine maturité du compositeur, entre La Belle Hélène et La Vie parisienne, et offre toutes les composantes qui ont fait le succès du «Petit Mozart des Champs-Elysées», texte des attitrés Meilhac et Halévy inclus. Bien évidemment, ...
Turandot3©opera-national-lorraine (13)

Une Turandot de grand format à Nancy

C’est avec la fable de Turandot, dernier ouvrage de Giacomo Puccini, que l’Opéra national de Lorraine inaugure sa saison 2013-2014. Laissée inachevée par la mort du compositeur, l’oeuvre est ici classiquement complétée par le final composé par Franco Alfano à la demande de Toscanini et de l’éditeur Ricordi. L’histoire cruelle de cette princesse chinoise, qui se refuse aux hommes et fait décapiter ses prétendants après les avoir soumis à l’épreuve de ...
Evgeny Liberman (Ibn-Akia), Gelena Gaskarova (Iolanta), Georgy Vasiliev (Vaudémont), Mischa Schelomianski (René)

Nancy : Iolanta revient à ses origines lorraines

On l’ignore le plus souvent mais l’héroïne éponyme du dernier opéra de Tchaïkovski est née et morte à Nancy. En effet, c’est bien cette Yolande d’Anjou, fille de René Ier, duc d’Anjou, de Bar et de Lorraine, roi de Provence et de Naples, et de son épouse Isabelle, duchesse de Lorraine, qui inspira au poète danois Henrik Hertz sa pièce La Fille du Roi René, dont est tiré le livret ...
La rondine, Opera National de Lorraine

La Rondine à Nancy, toute en délicatesse

Mis à part Le Villi et Edgar, ouvrages de jeunesse, La Rondine demeure le moins célèbre et le moins joué des opéras de la pleine maturité de Giacomo Puccini. C’est pourtant cette œuvre qu’a choisie le célèbre ténor José Cura pour y diriger scéniquement et musicalement une troupe de jeunes artistes qu’il a eu l’occasion de faire travailler dans les master classes qu’il donne chaque année en Lorraine à l’invitation ...
LES HUGUENOTS

Bruxelles, le grand retour des Huguenots

La fin de saison du Théâtre de La Monnaie de Bruxelles permettait donc aux légendaires Huguenots de faire leur retour sur une scène majeure de l’espace francophone. Le théâtre belge avait mis les petits plats dans les grands pour offrir le spectacle le plus abouti que l’on pouvait espérer ! Œuvre phare d’une certaine époque et d’une certaine conception de l’opéra, ces Huguenots ont souvent été musicalement charcutés et massacrés (on pense ...
Une véritable découverte

Le Portrait de Weinberg, une véritable découverte

Donnée en création française et en coproduction avec Opera North de Leeds, c’est une rareté absolue que propose l’Opéra national de Lorraine avec Le Portrait, opéra quasiment inconnu – il n’en existe à notre connaissance aucun enregistrement – d’un compositeur encore largement ignoré, le russe d’origine polonaise Mieczsylaw Weinberg. Né à Varsovie en 1919 dans une famille juive, Mieczyslaw Weinberg échappe à l’holocauste qui emportera la majorité de sa famille en ...
Les aléas de la météo

Les aléas de la météo pour Otello à Nancy

Non, vraiment, le métier de directeur d’opéra n’est pas de tout repos. Il faut savoir composer avec les conflits d’ego, les problèmes techniques, les caprices des stars du chant ou de la baguette… et les problèmes de santé. En raison du climat détestable de ce printemps finissant, l’Opéra national de Lorraine vient d’en faire les frais avec l’angine qui a terrassé, le matin même de la première, le ténor Philip ...
Mozart pour finir l’année

Mozart pour finir l’année

Cosí fan tutte Cosí fan tutte, si célèbre et si souvent joué, n’en reste pas moins une œuvre aussi complexe que le thème qu’elle traite. Contradictions, suggestions quasi subliminales, il y a peut-être quelque chose de féminin dans la composition même de l’œuvre. Raconter une histoire en espérant que le public en comprenne une autre. Dire une chose avec des mots et suggérer l’inverse par la musique. Affirmer par le jeu ...
Laurent Petitgirard transporte Berlioz…

Laurent Petitgirard transporte Berlioz…

L’enfance du Christ S’il est une œuvre insolite, presque incongrue dans l’œuvre de Berlioz c’est bien L’Enfance du Christ. Le sujet est déjà surprenant pour cet athée revendiqué et affirmé. Du reste il semble comme s’excuser de le traiter, en masquant sa paternité derrière un prétendu manuscrit du XVIIe siècle retrouvé, mais aussi en le présentant comme une belle histoire pour ses nièces. De fait même extrait du contexte berliozien, cette ...
Bénédicte Tauran, Mozart avec bonheur !

Bénédicte Tauran, Mozart avec bonheur !

La Finta Giardiniera A lui seul, le nom de Mozart attire le public. C’est grâce à sa réputation universelle et non avec la notoriété de La Finta Giardiniera, opéra rarement joué, qu’il remplit les gradins de l’Opéra de Fribourg. Pourtant, cette œuvre est loin de bénéficier d’une inspiration géniale. La pauvreté de l’intrigue s’accorde avec une musique souvent ennuyeuse. Est-il indispensable de s’étendre pendant plus de trois heures d’horloge pour une ...
Ils n’ont pas fini de nous étonner !

Révélations Classiques 2008 de l’Adami : ils n’ont pas fini de nous étonner !

Festival Pablo Casals 2008 Pour la sixième année consécutive, le Festival Pablo Casals accueillait le premier concert de l’année des Révélations Classiques 2008 de l’Adami. Cette société de gestion collective des droits des artistes mène en parallèle et depuis douze ans maintenant, une action en vue de promouvoir de jeunes talents auprès des professionnels. Chaque année, quatre instrumentistes et quatre chanteurs choisis par un comité de sélection – Sonia Nigoghossian et ...
Calme plat sur la Mer Egée

Iphigénie en Aulide à l’Opéra National du Rhin, calme plat sur la Mer Egée

Créée en 1774, Iphigénie en Aulide est le premier opéra français que Christoph Willibald Gluck composa pour Paris. Alors âgé de cinquante-neuf ans, il était au faîte d’une renommée gagnée en Italie et à Vienne. Cette rencontre avec la tragédie classique française – le livret, adapté par Le Blanc du Roullet, est tiré de l’Iphigénie de Racine – lui donna l’occasion de mettre pleinement en action les principes de sa ...
Stravinsky d’hier à aujourd’hui

Hunt, Noces, Mariage : Stravinsky d’hier à aujourd’hui

Reprise partielle d’un spectacle déjà présenté cette saison à Nancy, cet « Hommage à Igor Stravinsky » encadrait la version « historique » de Noces pas deux lectures plus actuelles de ces mêmes Noces et du Sacre du printemps. HUNT, solo de plus d’une demi-heure, dansé par Tero Saarinen lui-même, ne garde de l’idée de base du Sacre du printemps que celle du rapt. Le chorégraphe figura la première partie du ...
L’empire du son de Bruno Mantovani

L’autre coté, l’empire du son de Bruno Mantovani

Donner un opéra en version de concert est toujours une option risquée, inconcevable pour certains qui n’envisagent le genre qu’à travers sa mise en scène – c’est d’ailleurs leur seul critère de jugement semble-t-il comme le prouvent les derniers remous à Bastille - passionnante pour d’autres (même si le spectacle n’y est pas total) qui tendent une oreille plus attentive encore à la musique et à son propre pouvoir de ...
Trois visages de la modernité

Noces de Stravinsky à l’Opéra de Lorraine, trois visages de la modernité

Soirée originale et passionnante à l’Opéra de Nancy, qui présentait en un même spectacle trois versions des Noces de Igor Stravinsky, forme de cantate pour quatre voix et chœur, servant de support à un ballet. L’œuvre est le fruit d’une longue gestation et de plusieurs versions successives, s’étalant de 1914 à 1923, année de sa création au Théâtre de la Gaîté Lyrique à Paris par les Ballets Russes de Diaghilev. La ...
Un couple parfait

Karen Vourc’h et Avi Klemberg, couple parfait dans La Traviata

À ne rien vouloir montrer, on voit tout. En concevant une Traviata ascétique, Didier Brunel s’engage dans une voie de mise en scène très étroite. Un grand rideau de drap noir devant lequel un plancher meublé d’un large canapé de cuir noir, c’est le décor unique de tout l’opéra. Un décor minimaliste parfois rehaussé d’heureux éclairages. Si les hommes sont en habit de ville et les femmes en robes noires, ...
Le charme du théâtre de boulevard

Le charme du théâtre de boulevard

Le Nozze di Figaro L’année Mozart jetant ses derniers feux, l’Opéra National de Lorraine, après une Zauberflöte qui fit l’ouverture de la saison 2005-2006, programme la quintessence mozartienne du théâtre mis en musique : Les Noces de Figaro. Et c’est un homme de théâtre, le comédien et metteur en scène suisse Jean Liermier qui nous en propose sa vision, sur une dramaturgie de son compatriote Jean Faravel. En référence explicite à La ...