Mot-clef : Delphine Haidan

david_reiland_cop_frack-3255109

David Reiland offre le Requiem de Mozart au public lorrain

Les débuts du nouveau directeur musical messin sont prometteurs, mais le concert présente un grave défaut. La saison dernière s'était achevée avec les adieux de l'Orchestre national de Lorraine à son directeur musical Jacques Mercier ; cette saison s'est ouverte par les débuts de David Reiland comme directeur musical de l'Orchestre national de Metz. L'orchestre est le même, le changement de nom traduisant simplement le souhait de mieux ancrer l'orchestre dans ...
Britten 2

À Tours, un songe musical des beaux jours pour Britten

Cette nouvelle production de l’opéra de Britten, Le Songe d’une nuit d’été, retranscrit pleinement la démarche d’ouverture du directeur artistique Benjamin Pionnier, en associant aux réalisations artistiques de l’institution, les autres acteurs culturels locaux. La Maîtrise du Conservatoire Francis Poulenc est donc partie prenante du projet, accompagnée par un sublime Puck, une distribution riche de nombreuses qualités, mais surtout d’une lecture idéalement fluide du chef. Avec la mise en musique du ...
Ben Glassberg (c) Petit_1 (2) ter

Le Festival de Besançon a 70 ans

Le deuxième plus ancien festival français (1948, un an après Aix) fait preuve d’une belle vitalité en agrémentant ses fondamentaux (la musique symphonique, symbolisée par la haute tension de son Concours international de jeunes chefs d’Orchestre) d’une quantité de manifestations populaires qui lui permettent de s’affranchir de tout élitisme. Coup de projecteur sur sept instants choisis. Solidement campé sur le trésor de sa mémoire – le rédacteur de ces lignes en ...
Madame Butterfly Opéra de Tours - octobre 2015 @ Fr Berthon  8935

Début du jubilé de Jean-Yves Ossonce à Tours

Dix jours après l’annonce surprise de la démission de Jean-Yves Ossonce, directeur de l’opéra et de l’orchestre pour la fin de la saison 2015-2016, la musique reprend ses droits avec une reprise réussie de Madama Butterly. Au delà des qualités de sa présentation, pourquoi reprendre cette production datant de 2001 et déjà rejouée in loco en 2006 ? La présence d’Anne Sophie Duprels, cantatrice dont la carrière s’est essentiellement construite à l’étranger ...
+3la-vie-parisienne_onr_photo-akaiser_45331418502222

La Vie parisienne entraîne Strasbourg dans son tourbillon

L’Opéra national du Rhin sacrifie à la tradition des fêtes de fin d’année avec une nouvelle production de La Vie parisienne de l’inusable Offenbach. Et toujours fidèle aux jeunes talents qu’il a contribués à découvrir, Marc Clémeur en confie la réalisation scénique à son compatriote Waut Koeken, déjà en charge in loco de Aladin et la lampe magique, L’Enlèvement au sérail ou, pour rester dans l’univers de l’opérette, La Chauve-souris. Le ...
FALSTAFF Opéra de Tours - mai 2014 © François Berthon

Lionel Lhote, Pancione de grande classe à Tours

A la grandeur tragique de Bérénice succède la fantaisie douce-amère de Falstaff, point final d’une saison d’opéra tourangelle particulièrement éclectique. La production, signée par l’inévitable Gilles Bouillon, a été créée en mars 2007. Avouons-le, le metteur en scène nous a offert des partitions plus abouties ; ici, il se contente d’illustrer l’ouvrage, dans un cadre épuré, en ne reculant pas devant certains effets faciles. Il en résulte toutefois un spectacle ...
Ariane & Barbe-Bleue©Gilles Abegg -Opéra de Dijon06

Ariane et Barbe-Bleue de Paul Dukas à Dijon

Ariane et Barbe-Bleue reste une rareté. Cet unique opéra de Paul Dukas révèle pourtant des trésors : un orchestre rutilant, un traitement de la voix assez personnel, un scénario original, tout cela magnifié en l’occurrence par une mise en scène intelligente. Ariane arrive au château de Barbe-Bleue, toute auréolée du désir que le seigneur du lieu éprouve pour elle. Mais elle dévoile d’emblée sa personnalité : les ordres non justifiés d’un ...
timpani_aucassinetnicolette

Aucassin et Nicolette de Paul Le Flem

Paul le Flem a traversé le XXe siècle et ses courants musicaux, de l'enseignement de la Schola Cantorum jusqu'à l'atonalité,  avant de nous quitter à l'âge respectable de 103 ans. En 1909, c'est pour le théâtre d'ombres chinoises qu'il acheva son premier ouvrage lyrique, Aucassin et Nicolette, inspiré d'une légende médiévale et composé pour un orchestre de chambre réunissant cordes, harpe, piano et orgue. Malgré son apparente simplicité, la partition ...
metz_franceszcadarimini

Metz : Françoise de Rimini, dernier opéra d’Ambroise Thomas

La troisième biennale consacrée à Ambroise Thomas aura donné au public messin l’occasion de découvrir Françoise de Rimini, ouvrage qui était resté absent des scènes lyriques depuis sa création malheureuse à l’Opéra de Paris en avril 1882. Personne ne tentera sans doute de soutenir que cet ouvrage est un chef d’œuvre injustement tombé dans l’oubli, même si la partition ne manque pas de nombreuses pages d’une indéniable beauté. Comme de ...
brahms_dijon0611_vign

Brahms à la tzigane

Les rapports étroits que Brahms a entretenus avec la musique populaire apparaissent clairement dans les œuvres de musique de chambre interprétées dans ce concert de 20 heures, et préparent donc astucieusement la plongée dans « la nuit tzigane » qui s’enchaine avec celui-ci. Les deux lieder du compositeur allemand, présentés en début de spectacle, sont comme une sorte de mise en bouche qui donne le goût romantique de la suite ...
Les cinq filles d’Orlamonde ont trouvé les portes

Ariane et Barbe-Bleue de Dukas, les cinq filles d’Orlamonde ont trouvé les portes

Olivier Messiaen parlait, à propos de l’unique opéra de son maître, de «chef d’œuvre incompris». Force est de constater que l’ouvrage demeure une rareté, malgré une production à l’Opéra en 2007 et deux enregistrements récents (dirigés par Bertrand de Billy et par Leon Botstein). On salue donc la programmation de l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, qui avait déjà assuré le premier enregistrement de l’œuvre avec Armin Jordan. C’est au tour du ...
Bonne chanson et beaux tangos

Bonne chanson et beaux tangos

Festival « Voix du Printemps » Le vaste réfectoire qui subsiste de l’ancien couvent des Cordeliers accueille Johan Farjot, directeur du Festival»Voix du Printemps» de la Sorbonne, et pianiste de l’ensemble Contraste. On regrette un peu qu’il n’ait pas coopté un second violoniste et un contrebassiste pour jouer La bonne chanson dans la belle adaptation de Fauré pour quintette et piano. Néanmoins, son accompagnement au piano, lapidaire et fluide, est d’une ...
Un Barbiere di qualità

Un Barbiere di qualità

Le Barbier de Séville Le Barbier est à Rossini ce que La Flûte est à Mozart : sa pièce la plus populaire, la plus souvent représentée aussi ; et cela non sans raisons. L’énergie, la verve qui l’animent, la bonne humeur régnante, la somme des morceaux de bravoure : Arie, cavatines, duetti, ensembles et chœurs, tous ces éléments conjugués concourent à perpétuer le succès jamais démenti (en France) depuis la première représentation parisienne de ...
Il pleure dans les cœurs comme il neige sur la ville…

Il pleure dans les cœurs comme il neige sur la ville…

Werther Robert Cantarella, le metteur en scène, homme de théâtre avant tout (c’est là sa première mise en scène d’opéra), résume ainsi l’histoire : « Werther voit Charlotte. Il tombe en amour et en meurt. » Selon lui, le chant distille ici « un acide inquiétant qui dissout les espoirs d’une autre vie, d’un amour fou. » Si bien que , dit-il encore, cet opéra « verse dans la catégorie des œuvres entêtantes et fondamentales en décrivant ...

La Scuola di Don Alfonso

Cosi fan tutte Alors même que le Grand Théâtre de Bordeaux est un somptueux écrin pour la création de Mozart, rarement Cosi fan tutte aura sonné aussi sèchement, aussi compact, aussi peu nuancé. Chef symphonique inspiré, Yutaka Sado ne maîtrise pas l’espace propre au théâtre lyrique, sa course frénétique suscitant même de sérieux décalages. Côté orchestre, les vents, particulièrement les cuivres, sont trop proéminents et la registration du clavecin étrangement indigente. ...