Mot-clef : Furio Zanasi

Jordi Savall règne toujours sur Monteverdi

Dans un répertoire bien connu par le disque mais toujours trop rare au programme des salles de concerts, Savall montre sa profonde comparaison des Madrigaux Guerriers et Amoureux. Jordi Savall a depuis longtemps prouvé combien il comprend tous les paramètres de la musique de Monteverdi, et il est heureux que, au milieu de ses projets personnels autour des civilisations proches et lointaines, il prenne le temps d’y revenir régulièrement. Le concert ...
0092

L’hommage de John Eliot Gardiner à Monteverdi se poursuit à Paris

Sir John Eliot Gardiner a choisi, pour fêter le 450e anniversaire de la disparition de Claudio Monteverdi, d'organiser une tournée mondiale des trois opéras dont les partitions sont arrivées quasi-complètes à notre époque : Orphée, Le Retour d'Ulysse dans sa patrie, Le Couronnement de Poppée. La tournée prenait fin lors de ce week-end Trilogie à la Philharmonie de Paris. Bien sûr, avec le temps, les passions et les révélations musicologiques se ...
Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi à Salzbourg, Savall au sommet

Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi à Salzbourg, Savall au sommet

Un musicien d'élite dans un répertoire essentiel : Jordi Savall est justement fêté à Salzbourg. Depuis 2012, le Festival de Salzbourg dure un peu plus longtemps : Alexander Pereira avait introduit une sorte d'avant-propos au festival proprement dit, sous le titre Ouverture Spirituelle, et le nouveau directeur du festival, Markus Hinterhäuser, a choisi de conserver cette nouveauté. On peut être sensible à l'aspect religieux, très autrichien, de ces journées initiales, on ...
Mare Nostrum 1

Les violes de gambe de Mare Nostrum chantent à la gloire de Rome

Pour un week-end, Radio France a rendu honneur aux cordes frottées avec son festival À vos archets. Étonnamment, l’ensemble Mare Nostrum et son directeur artistique, Andrea de Carlo, nous proposent un voyage à Rome tourné vers le lien entre la parole et la musique. Hors sujet ? La viole de gambe était considérée comme l’instrument idéal pour imiter la voix humaine. La relation est donc toute trouvée ! Et est même démontrée lorsque le baryton ...
js

Jordi Savall fait rayonner Venise à la Philharmonie de Paris

En 2016, Jordi Savall avait investi, avec un Hespèrion XXI élargi, la Salle des concerts de la Cité de la Musique pour un diptyque consacré au voyage d'Ibn Battuta (lire notre compte-rendu de la première partie). Cette fois-ci, c'est la grande salle qui l'accueille, pour un concert en plus grand effectif autour de la Cité des Doges. Le programme, conçu de manière chronologique, propose de faire vivre en musique les étapes ...
jordi savall

La Resurrezione des utopies par Jordi Savall

La région Bourgogne-Franche-Comté accueille Jordi savall à Arc-et-Senans, commune de la Saline royale. La Resurrezione de Haendel ouvre en majesté une résidence prévue pour trois années. Puissante idée que celle de faire coïncider les utopies fortes de Claude-Nicolas Ledoux, dont la cité visionnaire fut la première réalisation illustrant l'idéal de progrès du siècle des Lumières, et celles de Jordi Savall dont l'orchestre, le Concert des Nations, évoque une œuvre de Couperin ...
zamponi ulisse

Découverte de Zamponi grâce à Leonardo García Alarcón

Nouvelle exhumation d’un compositeur baroque italien à mettre au crédit du bouillonnant Leonardo García Alarcón, après notamment les trouvailles réussies que constituent Michelangelo Falvetti (XVIIe siècle) et Giovanni Giorgi (XVIIIe siècle). Gioseffo Zamponi à présent, précisément son opéra Ulisse all’isola di Circe, d’après l’Odyssée d’Homère et une belle histoire de redécouverte comme l’aime le milieu de la musique ancienne. Premier opéra créé à Bruxelles le 24 février 1650 à l’occasion du ...
misteria_paschalia

Misteria Paschalia de Cracovie 2012

Cracovie pendant la Semaine sainte, une ville de 700 000 habitants située dans le sud de la Pologne, est devenue la capitale mondiale de l’interprétation de la musique ancienne. Les concerts eurent lieu soit dans la Philharmonie Karol Szymanowski, soit dans l’église Sainte-Catherine, soit dans la mine de sel de Wieliczka. Le festival fut inauguré par une présentation de l’oratorio volgare intitulé « La fenice sul rogo, ovvero La morte di S. Giuseppe » (« Le ...
monteverdi_milan3

Milan, Monteverdi, Wilson : l’ennui porté au rang d’art

La Scala de Milan a décidé de confier un cycle Monteverdi à Robert Wilson ! Venant après un Orfeo (2009), ce Retour d’Ulysse dans sa patrie, coproduit avec l’Opéra de Paris, est un échec   ! On connaît le langage scénique de l’Américain avec ses personnages figés dans un hiératisme total que baignent des lumières bleues travaillées au millimètre près ! Certes, les tics de Wilson peuvent tantôt fasciner, tantôt agacer, mais parfois ...
raffaella_milanesi

Venise et Vivaldi s’invitent à Versailles

C’est avec faste qu’a débuté le Festival Venise Vivaldi Versailles en proposant la (re)découverte d’une œuvre rarissime : Teuzzone. En effet, et contrairement à la très ennuyeuse et musicalement décevante Armida de Pleyel la saison passée, Teuzzone relève de la meilleure plume du Prete Rosso, inventif, bigarré et rehaussé d’airs de toute beauté ; inspiré certainement par la cohérence et le sujet politico-amoureux du livret et par le caractère exotique qui plaisait ...
Musique et histoire(s) Ombres et Lumières

Musique et histoire(s) Ombres et Lumières par Montserrat Figueras et Jordi Savall

Quatre siècles de la dynastie Borgia permettent à Jordi Savall et à ses complices de nous offrir un cocktail culturel du type «absolute». Musiques bien sûr, mais au gré de l’Histoire et des histoires, de l’art et des artistes, qu’ils soient peintres, sculpteurs ou compositeurs. Près de quatre heures de musiques suivent cette dynastie qui s’est illustrée de bien des façons, du pouvoir séculier au pouvoir spirituel. Les Borgia étaient ...
Aux portes du paradis

Aux portes du paradis

Les Sacqueboutiers de Toulouse Quel manque de clairvoyance a pu avoir le pape Paul V en ce jour de mars 1610, lorsqu’il refusa cet office de vêpres, qui lui était pourtant dédié, ainsi qu’une place et une bourse ecclésiastique pour le fils du compositeur, lequel n’obtint pas le poste escompté à Rome ! Non seulement la postérité n’a pas retenu le nom de Paul V, mais le chef d’œuvre des «Vêpres de ...
L’Orfeo au plus près des sources

Rinaldo Alessandrini pour un Orfeo au plus près des sources

Cet Orfeo voulu par Rinaldo Alessandrini, le plus musicologiquement correct, diffère-t-il beaucoup des autres versions récentes (Garrido, Jacobs, Malgoire, Savall, …) ? Rien ne semble inédit dans cette version, mais la partition est en elle-même protéiforme, laissant à chacun le loisir de l’instrumentation, de l’ornementation et surtout de la reconstitution. Rinaldo Alessandrini, dont le nom est apparu il y a une quinzaine d’années avec une version décapante du Second Livre des Madrigaux de ...
L’Orfeo, version Jordi Savall

L’Orfeo, version Jordi Savall

Comment ne pas succomber à chaque nouvelle production de cet opéra mythique ? 2007 est un rendez-vous à ne pas manquer pour célébrer les 400 ans de la naissance de ce chef d’œuvre enregistré en 2002 et proposé à nouveau pour cet anniversaire. Après avoir eu le bonheur de pouvoir enfin revoir la version des années 80 de Nikolaus Harnoncourt, nous ne pouvons que saluer cette production en DVD de la ...
dg_orfeo_2007-300x4211

L’Orfeo a 400 ans, et la légende Harnoncourt/Ponnelle/Halmen 30…

Enfin, enfin ! Nous attendions depuis si longtemps cette parution en DVD de l’intégrale Monteverdi par le trio Harnoncourt/Ponnelle/Halmen ! Coup de poing dans l’estomac à l’Opéra de Zürich en 1975, quasi-début de la révolution baroqueuse, nouvel événement lors de sa sortie en vidéo en toute fin des années 80, nous désespérions de pouvoir un jour remplacer nos vieilles bandes usées jusqu’à la corde par de trop nombreux visionnages, par un support ...
L’harmonie des nations

L’harmonie des nations à la Folle Journée de Nantes

La Folle Journée du 25 au 29 janvier 2006 Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, chaque année, fin janvier, dés 9 heures, une foule compacte se presse aux portes du Palais des congrès de Nantes. Toutes ses salles transformées en auditoriums sont prises d’assaut. Pendant cinq jours, les concerts d’une durée maximale d’une heure se succèdent tout au long de la journée dans une même générosité. Le hall bourdonne de ...
Les Vêpres de la Vierge ... un cadeau de Noël tout trouvé ?

Les Vêpres de la Vierge … un cadeau de Noël tout trouvé ?

En ce mois de novembre, vous commenciez à vous inquiéter de trouver un cadeau de Noël pour votre oncle Jules, amateur de livres d’art, votre tante Germaine, grenouille de bénitier, votre cousin Alphonse, baroqueux invétéré, et votre grande sœur, amoureuse de belle musique. Ne cherchez plus, car le nouveau coffret des Vêpres de la Vierge édité par Naïve les contentera tous ! Tout d’abord l’objet est beau, magnifique même, luxueux, du format ...
Ensemble 415 - Une nymphe conquise

Ensemble 415 – Une nymphe conquise

Musicien de la cour de Léopold Ier puis de Joseph Ier à Vienne durant près de quinze ans, Giovanni Bononcini est surtout connu pour avoir été un instant le rival de Haendel à Londres, ville qu’il a dû quitter pour une sombre histoire de plagiat. Après avoir été l’un des musiciens les plus fêtés d’Europe, il est mort dans la misère à Vienne. Reconnu comme l’un des meilleurs compositeurs d’opéras ...

La libération de Francesca Caccini de l’Oubli

La liberazione di Ruggiero dall’isola d’Alcina Coïncidence ? Une grosse semaine après la Journée Internationale des Femmes, voilà que Gabriel Garrido vient apporter un point d’orgue à ce décidément remarquable cycle « Figures de l’Antique » de Radio-France ; en créant salle Olivier Messiaen ce qui semble être le premier opéra de l’histoire, écrit d’une féminine main. Dans ce domaine comme en tant d’autres, on en conclura donc que le beau sexe ne s’est ...

Les Andes Galantes de Gabriel Garrido

XXIV° Festival d’Art Sacré De la nouveauté avant toute chose… A défaut de création mondiale, on aura eu la joie d’assister à la création européenne de trois bijoux de la musique sud-américaine baroque, redécouverts vers 1970 ; et ravivés par Garrido à l’occasion du Festival d’Art Sacré de Paris, dont il assurait l’ouverture. Concert d’autant mieux venu, que dans la France entière se déroule concomitamment le Mois National du Baroque Latino-Américain (se ...