Mot-clef : Jaroslav Kvapil

Guergana_Damianova___OnP-Rusalka-18.19--c--Guergana-Damianova-18.19---OnP--5--800px

À Bastille, intelligence et esthétisme de Rusalka par Robert Carsen

L’Opéra de Paris est bien inspiré de donner à voir une troisième fois cette extraordinaire Rusalka, une des productions les plus mémorables du metteur en scène. Et quelle distribution : Vogt, Nylund, Mattila... Rusalka, hormis sa célèbre Invocation à la Lune, est un opéra presque difficile. Unique titre de gloire lyrique de Dvořák, créée en 1901, Rusalka se caractérise par une ampleur, une opulence orchestrale qui n’est pas sans annoncer, au-delà de ...
Rusalka Wieler ROH_0312_une3

Rusalka à Londres, une nymphe pour aujourd’hui

Plus d’un siècle après sa création, il était temps que Rusalka entre enfin au répertoire du Royal Opera, d’autant plus que cela fait maintenant une quinzaine d’années que ce chef-d’œuvre longtemps ignoré en Europe occidentale conquiert les unes après les autres toutes les grandes scènes du continent. Pour cette création, le nouveau responsable de la programmation lyrique Kasper Holten n’a pas choisi de créer une nouvelle production, mais d’acheter celle ...
rusalka2_montreal11 (2)

Envoûtante Rusalka à Montréal

L’Opéra de Montréal sort une fois de plus des sentiers battus avec Rusalka, le chef-d’œuvre opératique d’Antonín Dvořák. On se souviendra qu’à la saison 2009-2010, Cendrillon de Massenet, cet autre conte de fées, avait charmé le public montréalais. Mais ici, pas de transposition malencontreuse d’époque terre-à-terre, de détournement d’identité usurpée avec relecture au second degré, qui auraient pu détruire la magie du conte originel. La mise en scène d’Eric Simonson, ...
L’Ondine prisonnière de l’aquarium

Rusalka à Munich : l’Ondine prisonnière de l’aquarium

Ni cet excès d’honneur, ni cette indignité : comme on pouvait s’y attendre, l’équipe de mise en scène a reçu des huées assez violentes ; comme on pouvait s’y attendre, les chanteurs de cette nouvelle production de Rusalka d'Antonín Dvořák ont été ovationnés. De ces deux réactions, aucune ne paraît justifiée par le niveau de cette première. Il est toujours gratifiant pour un chanteur d’être à l’affiche d’un opéra rare, surtout quand il ...
L’Ondine du Muséum

Rusalka, l’Ondine du Muséum

Avant-dernier de la série des dix opéras composés par Antonín Dvořák, avec des fortunes diverses, Rusalka en est certainement le chef d’œuvre et le plus retentissant succès. Inspirée au librettiste Jaroslav Kvapil par des sources aussi diverses que Undine de La Motte Fouqué, La Petite Sirène d’Andersen et La Cloche engloutie de Hauptmann, l’histoire tragique de cette ondine qui troque sa voix pour acquérir des jambes et accéder ainsi à ...
Le rêve d’une sirène de la rue

Le rêve d’une sirène de la rue

Rusalka Ce vendredi 5 décembre 2008, la Monnaie donnait en première représentation Rusalka (1900), dixième des onze opéras de Dvorák. L’histoire d’une ondine, slave, une petite sirène, plus démoniaque que le personnage d’Andersen. Un «conte lyrique», merveilleux, qui révèle un rôle-titre audacieusement muet au cœur du récit. Un conte métamorphosé par les visions complices de Stefan Herheim et Heike Scheele. Plongés dans une scénographie somptueuse, les nymphes deviennent prostituées, le prince ...
Triomphe de la poésie

Triomphe de la poésie pour Rusalka

Après le formidable Sémélé que le metteur Robert Carsen reprenait du Festival d’Aix-en-Provence pour le remonter à l’Opéra de Zurich, c’est la Rusalka de l’Opéra Bastille qu’il monte au Regio de Turin. Si la découverte de cette musique est un enchantement, celle du spectacle l’est plus encore. Le rideau est à peine ouvert que le metteur en scène canadien nous transporte dans le rêve le plus absolu. Le triomphe de ...

Une nymphe à la Bastille

Avec dix ouvrages lyriques à son catalogue, Antonín Dvořák compte parmi les compositeurs les plus prolifiques de l’histoire de l’opéra. Cette part de sa création reste pourtant à découvrir en Europe occidentale. En tout cas aucune de ses partitions lyriques n’avait été jouée à Paris jusqu’au 19 juin dernier. C’est avec Rusalka, la plus fameuse de ses pièces du genre, que Dvorak a enfin fait son entrée au répertoire de ...