Mot-clef : Jean-Paul Scarpitta

Opéra national de Montpellier, les salariés déboutés en justice

Lundi 23 juin s'est tenu aux Prudhommes de Montpellier le procès (ajourné à trois reprises) des sept salariés de l'Opéra-Orchestre national de Montpellier contre Jean-Paul Scarpitta, ancien directeur général de l'institution et directeur artistique jusqu'au 31 juillet prochain. Le tribunal n'a pas retenu le chef d'accusation de harcèlement moral et que le comportement de Jean-Paul Scarpitta n'était pas fautif au regard du droit du travail. Les salariés déboutés, soutenus par l'immense majorité ...
cosi1_mtp

Così mondain à Montpellier

Des jolies robes, des perruques, des minauderies... Selon Jean-Paul Scarpitta, l'esthétique XVIIIe siècle ressemble uniquement à du Watteau (enfin, ce qu'on veut bien y voir). Certes, nous sommes en période dite "galante", qui est aussi le Siècle des Lumières, de Voltaire, de Sade, de Choderlos de Laclos, de Marivaux, etc. Avec Così on est en plein empirisme / scepticisme prôné par les philosophes écossais des Lumières, David Hume le premier. ...

Laurent Spielmann se retire de la course à Montpellier

Laurent Spielmann, actuel directeur général de l'Opéra national de Lorraine, a retiré sa candidature à la succession de Jean-Paul Scarpitta à l'Opéra national de Montpellier. Vraisemblablement les difficultés actuelles de cette maison - qui ne sont un mystère pour personne - l'empêcheraient de mener à bien le projet artistique qu'il voulait y développer.

Changements à l’Opéra national de Montpellier

Suite au conseil d'administration du 29 mars au sein de l'Opéra-Orchestre national de Montpellier, la décision de mettre un terme au contrat du Directeur général Jean-Paul Scarpitta a été prise. Celui-ci restera à la tête de l'établissement jusqu'en août 2014. Jean-Jacques Groleau, directeur de l'administration artistique, ayant quitté l'établissement, il est remplacé par Virpa Kaarina Nurmi, ancien directrice de casting du Staatsoper de Vienne.
Schonebaum2

A Montpellier, l’hommage à Elliott Carter

Sans le savoir au moment de la programmation, Jean-Paul Scarpitta allait rendre le plus bel hommage à Elliott Carter, disparu le 5 novembre à presque 104 ans, en mettant à l'affiche du Corum de Montpellier What next?, le seul ouvrage scénique du compositeur américain, donné le week-end dernier en création française et pour deux représentations seulement. Le format très ramassé de cet opéra de chambre de 45 minutes appelait un complément ...

La situation se bloque à l’Opéra de Montpellier

La situation très tendue entre les salariés de l'Orchestre et Opéra national de Montpellier et leur Directeur général Jean-Paul Scarpitta n'est pas en passe de s'améliorer selon nos confrères de "Midi libre". Selon Jean-Paul Scarpitta "Il règne un malaise depuis très longtemps, bien avant [sa] prise de fonction", mettant ainsi directement en cause son prédécesseur René Koering [ndlr : ce même René Koering, après avoir choisi Scarpitta pour lui succéder, l'avait ...

Tensions à Montpellier

Les tensions continuent de s’accumuler à l’opéra de Montpellier. Le sujet de discorde est le concert du Nouvel an 2013. Dans un premier temps, le directeur Jean-Paul Scarpitta avait confié ce rendez-vous annuel à un orchestre invité. Les musiciens de l’orchestre local n’avaient pas apprécié de se faire déposséder d’une manifestation très suivie par le public. Cependant, dans le cadre d’un apaisement des tensions, déjà nombreuses entre la direction et ...
Figaro-3 ©Marc Ginot

Réouverture réussie de l’Opéra Comédie de Montpellier avec Les Noces de Figaro

C’est avec la Folle journée du duo Mozart-Da Ponte que l’opéra de Montpellier avait décidé de rouvrir l’Opéra Comédie après de longs mois de travaux consacrés à la rénovation de la fosse d’orchestre, de la scène, du foyer et, sans doute partie la plus visible pour les spectateurs, la reconstitution du rideau de scène en trompe l’œil du plus bel effet avec sa jolie patine. Cette phase de travaux terminée, ...

Grève à l’Opéra national de Montpellier

"Des problèmes à tous les niveaux", c'est ainsi que François-Charles Nouri, basse 1 du choeur de l'Opéra national de Montpellier et représentant des personnels de cette institution, résume la situation, selon nos confrères de TV Sud. Suite à la motion de défiance votée le 7 juin dernier les collectivités de tutelle (région, communauté de commune et mairie) ont, selon nos confrères de France 3 Languedoc-Roussillon, voté un budget exceptionnel pour résorber ...

Malaise à l’Opéra national de Montpellier

Selon une dépêche de l'AFP Jean-Paul Scarpitta, directeur de l'orchestre et de l'opéra national de Montpellier, ferait face à une motion de défiance de la part de son personnel. Réunis en assemblée générale extraordinaire jeudi 7 juin, 82,7% des employés auraient répondu "non" à la question : "êtes-vous d'accord avec la gouvernance du directeur général ?". Sont reprochés à Jean-Paul Scarpitta son management général, ses choix artistiques passés (le coût général ...
© Marc Ginot

Jean-Paul Scarpitta, directeur de l’Opéra national de Montpellier

ResMusica : Plasticien, metteur scène, vidéaste, … comment vous définissez-vous ? Jean-Paul Scarpitta : on va dire artiste, mais metteur en scène surtout. Ce qui me plait beaucoup dans le théâtre, depuis l’enfance, c’est le déguisement, le vrai, le faux, et de retrouver sous ces apparences les vérités profondes. RM : Alors pourquoi la mise en scène, et spécifiquement d’opéra ? JPS : Ce qui me plait surtout dans la mise en scène est notre rôle de transfigurer le ...
manonlescaut1_montpellier

Noir c’est noir, Manon sans espoir

L’Opéra de Montpellier a fait le choix de terminer sa saison avec le premier grand succès de Puccini. Cette Manon Lescaut aux sept librettistes, dont il ne reste de l’original de l’Abbé Prévost que les moments forts, était dans la lecture de Jean-Paul Scarpitta foncièrement noire et assez peu théâtrale. Si ce parti-pris habituel du nouveau directeur des lieux est efficace dans des œuvres proches de l’oratorio, tels Le Château ...
Une reine et ses musiciens

Une reine et ses musiciens

C’était Marie-Antoinette «La singularité de son destin, sa violence ont fait entrer Marie-Antoinette dans la légende dès qu’elle gravit les marches de l’échafaud.» C’est de ce mythe que part l’historienne Evelyne Lever, pour le livret du spectacle C’était Marie-Antoinette, présenté à l’Opéra Comédie de Montpellier dans le cadre du Festival de Radio France. L’ouverture la montre la nuit précédant sa mort : «Je vous dis adieu, vous qui portez maintenant ma légende. ...
Les ravages de la passion

Sancta Susanna & Le château de Barbe-Bleue : les ravages de la passion

Que mettre avant Le château de Barbe-Bleue de Béla Bartók, dont la durée (un peu moins d’une heure) nécessite un complément de programme ? L’œuvre est écrasante, aucune tentative n’a été jusqu’à présent satisfaisante. Le tout petit opéra (20 minutes à peine) de Paul Hindemith, Sancta Susanna, en a fait les frais. Cette pièce en elle-même peine à s’imposer. Le sujet, à l’époque sulfureux (la création est faite en 1922) d’une religieuse qui ...
Procès de Jeanne d’Arc, procès toujours bien actuel du fanatisme

Procès de Jeanne d’Arc, procès toujours bien actuel du fanatisme

Cela n’a pas dû être évident pour le talentueux réalisateur vidéo Don Kent de convertir en images, de manière optimale, ce sombre spectacle qui part de ténèbres profondes pour ne les quitter que rarement. Le DVD résultant nous offre ainsi idéalement la représentation du 13 juillet 2006 à l’Opéra Berlioz / le Corum de Montpellier, sous la direction inspirée d’Alain Altinoglu. En fait, il s’agit d’une reprise d’une superbe production ...
Une « Flûte » originale

Une « Flûte » originale

Opéra National de Montpellier Il fallait avant tout un spectacle grand public qui fonctionne. La production de la Flûte enchantée, donnée en ouverture de saison à Montpellier, a pour première qualité un travail esthétique toujours très soigné, léché même, pour l’homme de scène qu’est Jean-Paul Scarpitta. Il apprivoise habilement le grand espace scénique qu’offre le Corum. Ainsi l’on voit alterner de grands tableaux qui utilisent tout l’espace avec une scénographie sobre ...
N’est pas mozartien qui veut…

N’est pas mozartien qui veut…

Festival de Radio-France et Montpellier 2007 On connaissait Hervé Niquet chef d’ensemble baroque – lui qui avait présenté, en résidence à Montpellier, les tragédies lyriques Callirhoé de Destouches ou encore Sémélé de Marin Marais –, on découvre Hervé Niquet mozartien. En haut de l’affiche à Montpellier pour la direction musicale de cette production de Don Giovanni dans le cadre du festival de Radio-France 2007 (pour deux représentations à l’Opéra-Comédie), puis à ...
La Vérité de Jeanne vol II

La Vérité de Jeanne vol II

Festival de Radio France et Montpellier 2006 Excellente initiative de la part de René Kœring que de nous redonner à voir et à entendre Jeanne d’Arc au bûcher d’Arthur Honegger dans la très belle mise en scène de Jean-Paul Scarpitta, une production qui, lors du dernier Festival, avait fait l’objet de trois représentations sous la baguette d’Emmanuel Krivine (lire la chronique de Maxime Kapriélian). C’est Alain Altinoglu, cette année, qui était ...
Háry János de Zoltán Kodály

Háry János de Zoltán Kodály

Plus célèbre que véritablement connu, le « jeu de chansons » en un prologue, quatre aventures et un épilogue Háry János op. 15 de Zoltán Kodály est aussi rare au disque qu’à la scène. Seul en effet était jusqu’à présent plus ou moins accessible l’enregistrement réalisé à Budapest voilà des lustres sous la direction de János Ferencsik (2 CD Hungaroton), réalisé sans textes de liaison. Ainsi, Accord / Universal propose une première ...
De Profundis clamavi ad te

Jeanne d’Arc au Bûcher à Montpellier : De Profundis clamavi ad te

« Ténèbres, ténèbres, et la France était inane et vide… ». Jean-PaulScarpitta a pris au mot le début du texte de Claudel : le sombre, l’obscurité vont dominer la scène de bout en bout. Le noir est de mise, la seule note de couleur étant la robe rouge vif mise par Jeanne au moment de son embrasement. Le metteur en scène – qui a effectué plutôt une mise en espace - opte pour ...
Hary, un ami qui vous veut du bien

Hary, un ami qui vous veut du bien

Eloge d’un peuple rêvant de disposer de lui-même, la genèse d’Hary Janos de Zoltán Kodály commence dès 1900, la Hongrie n’étant alors qu’une composante de l’Empire Austro-Hongrois. Révoltés contre l’establishment germanophone de Budapest le compositeur et son comparse Béla Bartok ne cessèrent de chanter les louanges de leur folklore magyar tout au long de leurs vies, et ce longtemps après l’indépendance de leur nation (1918). Car Hary Janos est un ...

Mais qui a tué Hàry ?

Friedemann Layer Le Festival de Radio-France et de Montpellier s’est toujours enorgueilli de rejouer, en version scénique comme de concert, des pans entiers de répertoire « passé à la trappe ». C’est sa spécificité, l’une de ses raisons d’être, et non le moindre de ses mérites. Sans dérouler la litanie de ces succès, fidèlement publiés par la marque Actes Sud, on rappellera pro memoria de grands moments récents : Macbeth (Bloch), Cassandra ...

Fantaisie zoolo-chic privée de Saint-Saëns.

Festival de Radio-France et de Montpellier Languedoc-Roussillon Salle archi-comble au Corum ce 25 Juillet pour une production originale et à grand spectacle du Carnaval des Animaux, et l’un des concerts les plus courus du Festival. En ouverture, la musique originale de Ma mère l’Oye pour piano à quatre mains, confiée à Katia et Marielle Labèque, lesquelles prennent place sous des applaudissements nourris. Habitué sans doute au Ballet que Ravel en tira ...