Mot-clef : John Relyea

thomas_ades_2018

Thomas Adès dirige l’Orchestre de Paris à la Philharmonie

Ce n'est pas tous les jours que le très doué (et très occupé) Thomas Adès vient diriger sa propre musique en France. C'est même la première fois qu'il le fait à la tête de l'Orchestre de Paris, avec lequel il vient donner un généreux programme comprenant l'Ouverture des Francs-Juges de Berlioz, son propre Polaris, et enfin le très attendu A Child Of Our Time, vaste oratorio de Michael Tippett. Dès les ...
2-mefistofelecjeanlouisfernandez012

Le Mefistofele gore d’Àlex Ollé à l’Opéra de Lyon

Comme les Chorégies il y a quelques mois, l’Opéra de Lyon choisit de défendre pour son début de saison lyrique la version révisée de 1874 du Mefistofele d’Arrigo Boito avec son prologue, ses quatre actes et un épilogue. Le rapprochement s’arrête là tant les deux nouvelles productions s’opposent. Saison après saison, les évènements se succèdent à l’Opéra de Lyon. Mais à croire que la malchance est de mise tant l’institution doit ...
Opéra National de Paris 2015/16
             
LA VOIX HUMAINE
Direction musicale: Esa-Pekka Salonen
Mise en scène: Krzysztof Warlikowski
Décors/Costumes: Malgorzata Szczesniak
Lumières: Felice Ross
Vidéo: Denis Guéguin
Chorégraphie: Claude Bardouil

Elle: Barbara Hannigan

Le Château de Barbe-Bleue et La Voix Humaine réunis à Garnier

La collaboration est prometteuse, qui réunit sur la scène de l'Opéra Garnier le chef finlandais Esa-Pekka Salonen et le metteur en scène polonais Krzysztof Warlikowski, au sein d'une production couplant des oeuvres aux univers apparemment si éloignés tels que Le château de Barbe-Bleue de Béla Bartók et La Voix humaine de Francis Poulenc. Krzysztof Warlikowski conçoit une soirée d'un seul tenant où s'enchaînent avec une vraie fluidité le long monologue de ...
damnation faust (c)  Louise Leblanc

Québec: La Damnation de Faust, in an astonishing staging

The Québec Opera Festival has attained a new level of achievement, offering festival attendees a work reputed to be difficult, and which usually does not attract many people to the concert hall, even during a regular opera season. The premiere of Berlioz’s La Damnation de Faust took place before a sold-out house. And you can bet that subsequent performances will likewise enjoy full houses. Surely, this is the best production ...
damnation faust (c)  Louise Leblanc

Québec : La Damnation de Faust, une mise en images bouleversante

Le Festival d'opéra de Québec vient de franchir une nouvelle étape en proposant aux festivaliers une oeuvre pourtant réputée ardue, qui d'ordinaire, n'attire pas les foules même en saison régulière. C'est à guichet fermé qu'a eu lieu la première de la Damnation de Faust de Berlioz. Et il est à parier que les autres représentations se dérouleront dans des salles combles. C'est assurément, la meilleure production de l’Opéra de Québec ...
hoffmann2_munich_1111

A Munich, des Contes d’Hoffmann sans magie

Rolando Villazon aura chanté la totalité des représentations des Contes d’Hoffmann à l’Opéra de Bavière, sans réussir à les sortir de la médiocrité. La France est très loin de Munich : peut-être n’est-ce qu’une impression personnelle pour ce qui concerne la ville, mais c’est une évidence à l’Opéra de Bavière, malgré quelques efforts récents. Ces Contes d’Hoffmann, qui avaient suscité une grande attente, ne suffiront certainement pas à combler le fossé. Le ...
Faust, traditionnel mais envoûtant

Faust californien, traditionnel mais envoûtant

En deux mois de temps, l’Opéra de San Francisco boucle sa saison avec trois grandes productions : Puccini, Wagner et Gounod. Un rythme d’autant plus médusant que l’opulence des décors, costumes et des moyens en général ne semble pas en souffrir. Bien au contraire ! Pour une œuvre aussi ancrée dans son époque, le Faust de Gounod a toujours son mot à dire, surtout quand il est dirigé dans les règles de l’art ...
Pas très catholique, tout ça !

Le Requiem de Verdi… pas très catholique, tout ça !

Le Requiem de Verdi… Voilà un titre on ne peut plus antinomique ! De fait, chacun sait avant même d’écouter l’œuvre ce qu’il va y trouver : un chef d’œuvre, certes, mais davantage orienté vers la scène que vers l’autel. Que voulez-vous ? Quand on s’appelle Giuseppe Verdi, on ne se refait pas ! Aussi n’est-il pas surprenant de constater que le compositeur utilise les mêmes recettes, les mêmes fils que dans ses œuvres scéniques ...
Bouleversante Maria Gulegina

Bouleversante Lady Macbeth de Maria Gulegina

Peu présent il y a quelques mois encore sur le marché du DVD, le Metropolitan Opera de New York vient de publier toute une série de titres : Peter Grimes, Hansel and Gretel, The First Emperor, La Bohème, Manon Lescaut et ce présent Macbeth. Enregistrée en janvier 2008, cette représentation avait été retransmise dans des salles de cinémas partout aux Etats-Unis et aussi en Europe. Première saison d’un évènement ...
Un Benvenuto Cellini à la mitraille

Un Benvenuto Cellini à la mitraille

Dans une caricature fameuse de « L’illustration » de 1846, Berlioz dans une attitude impériale et flegmatique dirige un orchestre de cuivres - par douzaines - et de canons encore fumants. On peut y lire ce sous-titre vengeur : « Un concert à la mitraille ». Trente-cinq ans après avoir ressuscité Benvenuto Cellini, Sir Colin Davis repart à l’assaut de ce chef-d’œuvre et le fait avec une nouvelle dimension : il ...
Nouvelle production de Lucia au Met

Nouvelle production de Lucia au Met

Metropolitan Opera La dernière fois que nous avions rendu compte d’une représentation de Lucia di Lammermoor, il s’agissait de la vieille production du Staatsoper de Vienne que nous avions qualifiée de «rouillée». Nous avions alors déploré les décors vieillots, la partition mutilée, le degré zéro de la mise en scène. Quel plaisir, par contrecoup, de découvrir cette nouvelle production ! L’action n’est plus située au XVIe siècle mais à l’époque victorienne de ...
Mahler, selon Rattle : le coffret

Mahler selon Rattle : le coffret

Alors qu’un nouvel enregistrement de la Symphonie n°9 est annoncé pour le printemps prochain avec l’Orchestre philharmonique de Berlin, EMI réédite en un coffret hyper économique (à peine le prix de 2 disques tarif plein), l’intégralité ou presque des témoignages de son chef fétiche dans l’un des Everest de la littérature symphonique (les collectionneurs constateront l’absence du premier disque mahlérien du chef : la Symphonie n°10 à la tête du Bournemouth ...
Pour le théâtre... et pour les voix !

Le Nozze di Figaro, pour le théâtre… et pour les voix !

Ce qui frappe à rebours, en fin de parcours, au terme de cette folle (et bien agréable) journée de liesses pseudo-galantes, c’est d’abord, disons-le tout net, cet énorme travail d’équipe mis en situation par tous ces personnages violemment impliqués, solidaires et complices, qui jouent la comédie à ravir, comme s’ils découvraient avec nous, public, bienveillant, bon enfant (nous nous laissons aller à jouer le jeu), une intrigue. Nouvelle, lentement déroulée, ...