Mot-clef : Josè Maria Lo Monaco

Norma (Patrizia Ciofi) -® Lorraine Wauters - Op+®ra Royal de Wallonie-2

Patrizia Ciofi et Gregory Kunde triomphent dans Norma à Liège

Mise en scène parfois contestable pour ses choix esthétiques, mais plateau de luxe pour une Norma furieusement belcantiste. Au côté du Pollione chevronné de Gregory Kunde, Patrizia Ciofi réussit son redoutable pari de s’affronter au rôle des rôles. La nouvelle mise en scène du chef-d’œuvre de Bellini, proposée par Davide Garattini Raimondi à l’Opéra Royal de Wallonie, est un succès mitigé. Si d’emblée l’on adhère au concept qui consiste à bien délimiter ...
orfeo-01

À Lausanne, Robert Carsen en poète d’Orfeo

Ouverture de saison colorée avec L'Orfeo de Claudio Monteverdi admirablement mis en scène par un Robert Carsen cultivant le beau, le rêve et l’humain. L’Orfeo de Claudio Monteverdi n’est certes pas l’opéra le plus populaire du répertoire. Bien sûr, le mythe d’Orphée, son amour pour Eurydice le poussant courageusement à affronter les enfers et enfreignant l’obéissance à Pluton pour finalement perdre son Eurydice, a été célébré sous toutes les formes d’art. ...
885499_1064788553548565_5118334709495734749_o

Une joyeuse Cenerentola à Rennes en mémoire de Jérôme Savary

Pour la quatrième édition d’Opéras sur écran(s), mêlant diffusion sur grands écrans dans treize communes bretonnes ainsi qu’à Jersey, diffusion en direct sur France Musique et sur les chaînes de télévision locales, et démonstration de nouvelles technologies, l’Opéra de Rennes a voulu rendre hommage à Jérôme Savary, qui nous a quittés en 2013. Après Mozart et Verdi, place à Rossini avec la reconstitution de la célèbre mise en scène de La ...
tancredi3

Cycle Rossini au Théâtre des Champs-Élysées : Tancredi

La transposition de l’action d’Otello à une époque contemporaine, le mois dernier, dans le même cycle Rossini du Théâtre des Champs-Élysées (lire notre chronique), avait au moins l'intérêt d'être un concept. Celle de Tancredi actuellement présentée n’a pas le moindre prétexte à opposer à sa vacuité. Que voyons-nous ? Des hommes en complet-vestons ou en uniformes noirs et peu seyants, des dames en talons aiguilles, des parois sombres, quelques meubles de ...
George Gagnidze (Rigoletto) © Patrice Berger / Artcomart

Rigoletto à Aix, beaucoup de cirque pour rien

Quel est le but du Festival d'Aix en programmant Rigoletto ? Fêter Verdi ? Nul besoin du festival pour ça. Se recentrer, selon les désirs du directeur général Bernard Foccroule, sur un répertoire plus "méditerranéen" ? Ce ne sont pas les opéras italiens qui manquent (et pour cause). Tailler des croupières à Orange en programmant le même répertoire ? Mauvaise idée. Etre une prolongation estivale de la saison de l'Opéra ...
Carmen.05w

A Lyon, Olivier Py rabaisse Carmen

Ça y est ! Nous y sommes ! Sur un plateau débarrassé de tous ses décors, une haute structure métallique tourne lentement offrant au spectateur un espace nu dans lequel Carmen tente d’échapper à Don José qui, fou de jalousie, bientôt plantera le couteau mortel dans le ventre de sa maîtresse. Olivier Py réussit là une scène où l’émotion de la musique sombre de Bizet se marie avec le théâtre, ...
misteria_paschalia

Misteria Paschalia de Cracovie 2012

Cracovie pendant la Semaine sainte, une ville de 700 000 habitants située dans le sud de la Pologne, est devenue la capitale mondiale de l’interprétation de la musique ancienne. Les concerts eurent lieu soit dans la Philharmonie Karol Szymanowski, soit dans l’église Sainte-Catherine, soit dans la mine de sel de Wieliczka. Le festival fut inauguré par une présentation de l’oratorio volgare intitulé « La fenice sul rogo, ovvero La morte di S. Giuseppe » (« Le ...
De l’énergie à revendre

Otello à Lyon, de l’énergie à revendre

C’est devenu le cadeau lyrique de l’automne ! En début de saison, l’Opéra de Lyon programme -en version de concert- un titre phare du Bel canto. Aux Somnanbula, Maria Stuarda, Anna Bolena et Roberto Devereux précédemment entendues succède cet Otello de Rossini qui a soulevé l’enthousiasme du public. Créé en 1816 au Teatro del Fondo à Naples, l’opéra a connu un succès presque immédiat, en partie grâce à Isabella Colbran, muse ...
Monteverdi par Claudio Cavina !

Monteverdi par Claudio Cavina !

Après d’importantes redécouvertes (Andromaque de Grétry, Proserpine de Lully) et un remarquable Orfeo de Monteverdi, l’éditeur Glossa connaît décidément la réussite sur le marché, bien sinistré, de l’enregistrement lyrique. L’intérêt principal de ce nouveau Couronnement ne réside pas dans ses aspects musicologiques, puisque le manuscrit de Naples a déjà été enregistré, même s’il est considéré comme plus éloigné de l’original que le manuscrit vénitien. Certaines séquences étaient absentes du disque ...
La première française de l’opéra napolitain

La première française de l’opéra napolitain Demofoonte

S’éloignant du répertoire classique, Riccardo Muti (le nouveau directeur artistique de l’Orchestre Symphonique de Chicago à partir de 2010) a proposé une pièce peu connue de l’école napolitaine, un opéra de XVIIIe représenté à Paris pour la toute première fois. Décor simple, beaux costumes, direction musicale élégante et une mise en scène sobre ont été les ingrédients de succès de ce drame en musique. A travers des multiples métaphores, les associations ...
Une Anna Bolena bienvenue

Une Anna Bolena bienvenue

Nous avons regretté que le label Dynamic immortalise une Lucia di Lammermoor seulement correcte, alors que tant d’autres œuvres du compositeur natif de Bergame n’ont pas eu droit aux honneurs du DVD. Le label italien se montre cette fois plus judicieux en proposant Anna Bolena. Cette œuvre n’encombre pas les DVDthèques et l’enregistrement VAI datant de 1984 avec Joan Sutherland et James Morris, bien qu’intéressant vocalement, souffrait de sérieux handicaps. C’était ...