Mot-clef : Marie-Agnès Gillot

La-poesie-du-mouvement

La poésie du mouvement par Julien Benhamou

Julien Benhamou, l’un des photographes officiels de l’Opéra de Paris, a une façon bien à lui de photographier la danse : hors de son contexte de spectacle, et dans des positions bien peu chorégraphiques. Un parti pris qu’il développe dans son premier livre de photographies, intitulé La poésie du mouvement. Même s’il revendique une grande familiarité avec certains danseurs du Ballet de l’Opéra de Paris, comme François Alu, Léonore Baulac, Hugo Marchand, ...

Des photos de danse à Paris Photo 2018

Le stand de la galerie Suzanne Tarasieve Paris à la foire internationale Paris Photo 2018, qui se tient jusqu'au dimanche 11 novembre au Grand Palais, expose la série de photos de Rudolf Noureev prise entre 1971 et 1984 par Francette Levieux. La photographe des ballets à l'Opéra de Paris depuis 1969 invite à pénétrer dans l'univers sensuel, érotique et émotionnel du danseur et chorégraphe, dont les chaussons sont également exposés. Tout ...

Marie-Agnès Gillot devient comédienne

La danseuse étoile Marie-Agnès Gillot, "retraitée" du Ballet de l'Opéra de Paris depuis fin mars dernier, fera ses débuts au théâtre dans le rôle de la Reine du Royaume Rouge dans Peau d'Âne, la production musicale d'après le film de Jacques Demy qui sera proposée pour la réouverture du Theâtre Marigny, à Paris. Dans le film, ce rôle était tenu par Micheline Presle. Dès le 14 novembre et pour 100 ...

Soirée Thierrée/Shechter/Pérez/Pite à Garnier

Cette soirée présentant un panel de la création contemporaine marque aussi le retour attendu du chef-d’œuvre de Crystal Pite, The Seasons' Canon, sur la scène de Garnier. La première partie de la soirée a pu en revanche laisser dubitatif. Il aura fallu attendre le dernier volet de ce quatuor pour assister à la pièce maîtresse de la soirée, The Seasons' Canon de la chorégraphe canadienne de génie, Crystal Pite. Créée en 2016 ...
Les adieux à la scène de Marie-Agnès Gillot dans Orphée et Eurydice

Les adieux à la scène de Marie-Agnès Gillot dans Orphée et Eurydice

C'est une génération qui s'éteint avec le départ à la retraite de l'Opéra National de Paris de Marie-Agnès Gillot. Étoile emblématique de l'ère Lefèvre, elle aura été une des seules Étoiles incontestées et incontestables de ces deux dernières décennies sur la scène de la danse française. C'est tout naturellement que le choix de l’œuvre pour signifier la fin de sa carrière dans cette institution s'est porté sur l'Orphée et Eurydice de ...

Marie-Agnès Gillot fera ses adieux à la scène le 31 mars

La danseuse étoile Marie-Agnès Gillot fera ses adieux officiels à la scène de l’Opéra national de Paris le samedi 31 mars 2018 au Palais Garnier, dans Orphée et Eurydice de Pina Bausch, pièce dans laquelle elle interprètera le rôle d’Eurydice aux côtés de Stéphane Bullion. Engagée à 15 ans dans le corps de ballet en 1990, Marie-Agnès Gillot grimpe tous les échelons de la compagnie dans les années 90, jusqu'à ...

Un Boléro de souffrance pour Marie-Agnès Gillot

Quelques semaines avant ses adieux à la scène de l’Opéra de Paris, Marie-Agnès Gillot reprend le Boléro de Béjart qu’elle était allée apprendre à Lausanne en 2006. Dans ce programme Ravel qui joue le raffinement avec le Daphnis et Chloé de Benjamin Millepied, la supposée puissance de son Boléro ressemble davantage à un chemin de croix pour la danseuse étoile, qui sort épuisée de la performance. Dernière occasion de voir l'œuvre ...
Laëtitia Pujol tire sa révérence à l’Opéra de Paris

Laetitia Pujol tire sa révérence à l’Opéra de Paris

Pour ses adieux, Laetitia Pujol a concocté un programme qui lui ressemble, à la charge émotionnelle forte. En choisissant de danser Émeraudes, puis le pas de deux de Sylvia, elle a rendu hommage à ses partenaires privilégiés, Mathieu Ganio et Manuel Legris, ainsi qu'au chorégraphe qui aura marqué sa carrière, John Neumeier. Faire ses adieux à la scène de l'Opéra de Paris est un moment unique pour toute danseuse ou danseur ...
urn-newsml-dpa-com-20090101-170207-99-189076-large-4-3

Wayne McGregor bouleverse les codes à Garnier

Avec Tree of Codes, le répertoire de l'Opéra de Paris s'enrichit d'une pièce qui ne laisse pas indifférent. La vénérable institution est secouée, au rythme de la musique électro-pop de Jamie XX, par la chorégraphie à 100 à l'heure de McGregor et la mise en scène aux effets visuels déroutants d'Olafur Eliasson. Un condensé de dynamite, déniché par Benjamin Millepied ! Tree of codes réunit rien moins que trois pointures de ...
Les belles lignes de Jiří Kylián par le Ballet de l’Opéra de Paris

Les belles lignes de Jiří Kylián par le Ballet de l’Opéra de Paris

Avec Symphonie de Psaumes, Jiří Kylián confie l’une de ses pièces majeures au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris. Un chef d’œuvre à revoir dans une soirée entièrement consacrée au chorégraphe, complétée par Bella Figura et Tar and Feathers. Symphonie de Psaumes est une pièce cathédrale, à l’instar des autres chefs d’œuvre de Stravinsky qui ont inspiré les ballets les plus marquants du XXème siècle : Noces ou Le Sacre ...
Crystal Pite dynamite la rentrée du Ballet de l’Opéra de Paris

Crystal Pite dynamite la rentrée du Ballet de l’Opéra de Paris

Invitée pour la première fois à Garnier, la chorégraphe canadienne Crystal Pite fait sensation avec The Seasons' Canon, une création pour la rentrée du Ballet de l’Opéra de Paris. Époustouflante, la compagnie confirme l’adage de Benjamin Millepied en s’y révélant la meilleure compagnie de danse contemporaine du monde. Un ballet organique. C’est la vision tellurique et primitive d’une tribu d’hommes et de femmes que l’on retiendra de The Seasons' Canon, le ballet de ...
William Forsythe : nouvelle pièce pour le Ballet de l’Opéra de Paris

William Forsythe : nouvelle pièce pour le Ballet de l’Opéra de Paris

William Forsythe donne deux nouvelles pièces au Ballet de l’Opéra de Paris, en complément d’Approximate Sonata. Ce programme est porté avec jubilation par une nouvelle génération de solistes. William Forsythe a créé le duo Of any if and en 1995 pour le Frankfurt Ballet, sur une musique de Thom Willems et avec des costumes de Stephen Galloway. Il transmet aujourd’hui cette pièce aux danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris, ...
millepied balanchine

Balanchine Millepied à l’Opéra Bastille : un festival de couleurs

Festival de couleurs et musiques éblouissantes pour le double programme Balanchine – Millepied du Ballet de l’Opéra à l’Opéra Bastille. De nouveaux costumes étincelants signés Christian Lacroix pour la reprise du Palais de Cristal, créé par George Balanchine en 1947 pour la compagnie. Une création lumineuse et colorée sur la symphonie chorégraphie de Ravel, Daphnis et Chloé, par Benjamin Millepied avec des décors de Daniel Buren. Entre jeunes pousses et ...
Orphée et Eurydice (saison 2011-2012)

Orphée et Eurydice à l’Opéra de Paris : Œuvre d’art totale

Le mythe d’Orphée et Eurydice, utilisé par Pina Bausch dans une reprise de son ballet créé en 1975, est découpé sur l’opéra de Gluck en quatre tableaux, avec un réaménagement de l’œuvre musicale. Avec de grands thèmes tels que le deuil, la violence, la paix et la mort, Pina Bausch dépeint l’intemporalité de la mythologie avec un dialogue entre les deux protagonistes qui tranche avec l’ensemble du corps de ballet, ...
SIGNES 1 photo Agathe Poupeney  Opéra national de Paris

A l’Opéra Bastille, Signes : au commencement était le sourire

Créé à l’Opéra de Paris en 1997, Signes est devenu un must have du répertoire de la compagnie. Cette œuvre iconique du style Carlson n’a pas pris une ride. Le ballet est né de la collaboration entre la chorégraphe Carolyn Carlson, le peintre Olivier Debré et le compositeur René Aubry : « Habituellement, explique la chorégraphe, les décors sont conçus en fonction du ballet. Ici, ils ont précédé la danse. Et ...
6156_12-13-ois-061vign

Les héritiers des Ballets Russes réunis à Garnier

En hommage aux Ballets Russes, dont l’emblématique Sacre du Printemps fête ses cent ans cette année, Brigitte Lefèvre a articulé une soirée de ballets autour des héritiers de cette période féconde, tant sur le plan chorégraphique que musicale. Debussy, Ravel, Stravinsky, trois symboles de la modernité musicale au début du XXème ont laissé, chacun à leur manière, un terreau fertile sur lequel les chorégraphes d’aujourd’hui, comme Sidi Larbi Cherkaoui et ...
5772_--ADeniau2012-FB-3551

Le Ballet de l’Opéra de Paris éblouissant dans Forsythe

Une soirée éblouissante presque intégralement consacrée au chorégraphe William Forsythe offre aux spectateurs deux heures de danse pure pour les Fêtes. Pas moins de onze étoiles du Ballet de l’Opéra de Paris participent à ce programme, qui a remporté un grand succès le soir de la Première. William Forsythe est venu à l’Opéra transmettre ces pièces créées pour la compagnie dans les années 80 et 90 à une nouvelle génération de ...
sous apparence opd2

Un chef d’œuvre de Cunningham éclipse Gillot à Garnier

Etonnant ce que des garçons peuvent faire sur des pointes ! C’est la première réflexion qui vient à l’esprit au lever de rideau de la création de Marie-Agnès Gillot pour le Ballet de l’Opéra de Paris. Pour répondre à cette commande de Brigitte Lefèvre, directrice du Ballet, qui souhaitait compléter la soirée en hommage à Merce Cunningham d’une œuvre d’un jeune créateur, la danseuse étoile a fait le choix périlleux d’un ...
Clairemarie Osta et Jérémie Bélingard dans Appartement

Festival de solistes à l’Opéra Garnier

Comme In the night, dont il est le pendant diurne, Dances at a gathering de Jerome Robbins est une pièce légère et mélancolique. Son alchimie comportementaliste repose en grande partie sur l’interprétation des danseurs, dans un équilibre subtil entre individualisme et collectif. La distribution de solistes réunie le soir de la Première sur la scène de l’Opéra Garnier est parfaitement équilibrée. Elle réserve en effet son lot de virtuoses et ...
orphee2_0212_une

A l’Opéra de Paris, un Orphée et Eurydice éblouissant

Magnifique reprise de ce chef d’œuvre de Pina Bausch, entré en 2005 au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris pour les 30 ans de sa création. Créé en 1975 pour le Tanztheater de Wuppertal, cet opéra dansé date des premières années de sa prise de direction du ballet de Wuppertal, au cours desquelles elle signa plusieurs adaptations d'œuvres lyriques. Epousant au plus près la musique, réduisant les solistes aux ...
Lartillot2

Danseur de Christian Lartillot : authentique et intense

Christian Lartillot, dans son dernier ouvrage sobrement intitulé Danseur, nous propose une nouvelle manière d’envisager l’acte de danser. Cette recherche sur le mouvement avait déjà fait l’objet d’un premier opus avec une exposition présentée l’an passé à la Galerie Bensimon : Danseurs, portrait et mouvement. Le temps d’une séance, les étoiles et solistes de l’Opéra de Paris se sont prêtés au mode opératoire du photographe : « Je fixe un cadre ...
DVDHommageRobbins

Hommage à Jerome Robbins

Bel Air Classiques nous propose, en cette fin d’année, un livre DVD dédié à Jerome Robbins. Cette captation nous permet de revivre le spectacle présenté sur la scène de l’Opéra Garnier en 2008 et 2010. Au programme de cette soirée : En Sol, In The Night et The Concert. Les œuvres présentées témoignent de la diversité du chorégraphe américain. Triade, une pièce de Benjamin Millepied, est également à l’affiche. En Sol se veut ...
onp_macgregor

Wayne McGregor, très loin de Francis Bacon

Reportée pour cause de grève, l'unique création mondiale de la saison signée du Britannique Wayne McGregor déçoit. Une pluie d'étoiles ne suffit pas à compenser l'absence d'inspiration du chorégraphe. Au lendemain de la mort de Roland Petit, disparu le 10 juillet à Genève, auquel cette représentation était dédiée, on mesure avec d'autant plus de cruauté l'absence de créativité et d'inventivité du chorégraphe Wayne McGregor. L'affiche était pourtant alléchante : pas moins ...
Surréalisme et austérité

Mats Ek, surréalisme et austérité

Une émouvante et étonnante soirée consacrée à Mats Ek à l’Opéra Garnier avec la reprise de deux pièces fortes du chorégraphe suédois. Pour la reprise de La maison de Bernarda, l’une des pièces les plus fortes de Mats Ek, la direction de l’Opéra de Paris a choisi une distribution au cordeau. Lors de l’entrée au répertoire de l’Opéra de Paris, cette pièce familière du public de Garnier (le Ballet Cullberg étant ...
L’Orphée de Pina par l’Opéra

L’Orphée de Pina par l’Opéra de Paris

Créé en 1975 par la chorégraphe allemande Pina Bausch pour le Tanztheater Wuppertal, cet opéra dansé est entré trente années plus tard au répertoire de l’Opéra de Paris, où il est régulièrement repris. Ce chef d’œuvre de la grande dame de Wuppertal date des premières années de sa prise de direction du ballet de Wuppertal, au cours desquelles elle signa plusieurs adaptations d’œuvres lyriques. Epousant au plus près la musique, ...
Virtuosité et grand spectacle au Palais Garnier

Paquita : virtuosité et grand spectacle au Palais Garnier

Paquita, actuellement présenté sur la scène du Palais Garnier, est le fruit d’un méticuleux travail de reconstitution du chorégraphe Pierre Lacotte, considéré à juste titre comme le spécialiste de l’école française du XIXe Siècle. Ce ballet-pantomime nous narre les aventures de Paquita, jeune fille de noble lignée, enlevée dans son enfance par des gitans. Elle sauve d’un complot Lucien d’Hervilly, un jeune officier français dont elle tombe amoureuse et qu’elle ...
Conte japonais

Kaguyahime, conte japonais de Jiří Kylián

L’entrée au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris de Kaguyahime, ballet chorégraphié par Jiří Kylián en 1988, est un événement tant chorégraphique que musical à ne pas manquer. La présence pour la première fois dans la fosse de l’Opéra Bastille de trois musiciens Gagaku, la musique de Cour japonaise, juchés sur une estrade de bois clair, mais aussi des tambours Kodô à double paroi, expression par excellence de la ...
Tout pour la musique

Hommage à Jerome Robbins : tout pour la musique

Autour du répertoire de Chopin et de Ravel, cet hommage à Jerome Robbins conjugue gaieté, nostalgie et humour dans une soirée très variée. Avec, en contrepoint, la reprise d’une création de Benjamin Millepied, ancien élève du chorégraphe américain. En Sol, chorégraphié dans les années 1970 par Jerome Robbins sur le magnifique Concerto pour piano et orchestre en sol majeur de Ravel est un ballet tonique et rafraîchissant. C’est une pièce joyeuse ...
Messieurs, mesdames, applaudissez !

Ballets Russes : Messieurs, mesdames, applaudissez !

Une salle cacochyme accueille sans chaleur cette remarquable soirée en hommage aux Ballets Russes, créés il y a cent ans par Serge de Diaghilev. Pour le centenaire des Ballets Russes, l’Opéra National de Paris se devait de nous concocter une soirée patrimoniale, mais vivante, dont il a le secret ! C’est donc à un beau programme de répertoire que les spectateurs cacochymes de l’Opéra Garnier ont eu le droit en ce froid ...
Relève néo-classique

Millepied / Paul / McGregor : Relève néo-classique

A Garnier, un programme contemporain équilibré et sans surprises avec les pièces de trois jeunes chorégraphes néo-classiques français et britannique. On croit toujours au miracle en assistant à la première mondiale d’une création chorégraphique. S’agira-t-il de la révélation d’un nouveau chorégraphe, d’un chef d’œuvre qui marquera l’histoire de la danse ou tout simplement d’une pièce que l’on aura plaisir à voir et à revoir ? Rien de tel malheureusement avec Répliques de Nicolas ...