Mot-clef : Maxim Mironov

Gioachino Rossini et Pier Luigi Pizzi, duo gagnant à Pesaro

Gioachino Rossini et Pier Luigi Pizzi, duo gagnant à Pesaro

Il y a 50 ans, dirigé par Claudio Abbado, la toute nouvelle production du Barbier de Séville revue par Alberto Zedda avait fait renaître l’opéra et donné à Gianfranco Mariotti l’idée du festival Rossini de Pesaro. Cette œuvre complexe, emblématique du compositeur, a pourtant été peu donnée au festival depuis, et jamais dans une production réellement satisfaisante. Pier Luigi Pizzi relève le défi. Peut-être, comme l’explique Gianfranco Mariotti dans sa préface au programme ...
Ensemble - @ Opéra Royal de Wallonie-Liège - copie

La Donna del Lago retrouve Michele Mariotti à Liège

Sixième des huit opéras de sa période napolitaine, La Donna Del Lago de Rossini réapparaît à nouveau sur les scènes du monde à la faveur du renouveau dont bénéficie son auteur depuis quelques décennies. L’Opéra de Liège rapporte en Wallonie la production de Damiano Michieletto et la direction exemplaire de Michele Mariotti, en plus de programmer une distribution de qualité portée par le Malcolm de Marianna Pizzolato. Après avoir disparu ...
Gianluca Margheri-Pietra del paragone

La Pietra del Paragone, heureuse reprise au Festival Rossini de Pesaro

Premier triomphe de Rossini, l'opéra La Pietra del Paragone, vivifié par Pier Luigi Pizzi, revient à Pesaro. Sur la scène de l'Arena, une grande villa rectiligne et transparente dans le style des années 1970, blanche avec quelques détails rouges, meubles et objets design de l’époque. C'est la copie d’une véritable réalisation architecturale de Pizzi. Le chœur annonce l’intrigue, ouvriers et serviteurs en blanc occupés en chantant à remettre de l'ordre après une ...
corbelli2

Bruschino au TCE ou le fabuleux métier du grand Corbelli

Créé en janvier 1813, Il Signor Bruschino est le dernier des cinq opéras comiques en un acte que Rossini composa pour Venise. Si l’œuvre déconcerta en son temps, notamment à cause des coups d’archets donnés par les musiciens sur leurs pupitres lors de la célèbre ouverture, le public du Théâtre des Champs-Élysées s’est quant à lui régalé de cette farce où quiproquos et chassés-croisés alimentent une musique pétillante et légère ...
Délirante italienne de Laura Scozzi au Capitole de Toulouse

Délirante italienne de Laura Scozzi au Capitole de Toulouse

De son passé de chorégraphe, Laura Scozzi a gardé le désir de mettre en scène les corps, avec cette dose d'humour et d'énergie qui signe chacune de ses mises en scène. Sans doute trop provocante pour une partie du public favorable à une certaine "tradition", cette Italienne à Alger s'inscrit dans la droite ligne des Indes Galantes données dans ce même Théâtre du Capitole en 2012. En déplaçant l'intrigue dans un ...
5765_-DSC8843

La Cenerentola au Palais Garnier, plaisant sans plus

Nombre de nos collègues, la saison dernière, ont exprimé leur déception pour cette Cenerentola, qu’ils jugeaient dépassée. On retrouve pour notre part avec un grand plaisir cette mise en scène, qui malgré ses quarante ans et plus, reste toujours aussi fraîche, amusante, et poétique. Immortalisée par un DVD que tout bon lyricomane se doit de posséder, avec Frederica Von Stade et Francisco Araiza, on reviendra très peu sur l’élégant décor en ...
Michael Spyres (Masaniello) © Élisabeth Carecchio

La Muette donne de la voix à l’Opéra Comique

Pour le monde musical, La Muette de Portici se résume au titre d'un opéra qui, à l'été 1830, a stimulé une révolution à Bruxelles et aidé à la naissance de la Belgique. Rien d'étonnant à ce que la présente production provienne de la grande scène lyrique nationale belge, le Théâtre royal de la Monnaie. Outre-Quiévrin, cet ouvrage doit toutefois sentir encore le souffre : le récent acmé des querelles linguistico-politiques ...
Affrontements de ténors pour Rossini

Affrontements de ténors pour Rossini

Otello Incontestablement, l’Otello de Gioachino Rossini n’a pas l’intensité dramatique de l’opéra éponyme de Giuseppe Verdi. Si la trame reste essentiellement la même, la musique de Rossini, souvent sautillante et enjouée, ne plonge guère le spectateur dans la noirceur de l’intrigue shakespearienne. Il semble que l’intérêt souvent avancé pour présenter l’œuvre de Rossini soit la présence d’au moins quatre ténors s’affrontant dans les rôles principaux. L’Opéra de Lausanne ne manque pas à ...
La quintessence absolue de l’opéra buffa rossinien

L’Italienne à Alger, quintessence de l’opéra buffa rossinien à Aix 2006

Cet enregistrement de L’Italienne à Alger, dernier opéra buffa que Rossini présenta au Théâtre San Benedetto de Venise le 22 mai 1813 n’est rien d’autre qu’un splendide bijou musical. Le spectacle offert au public du Festival d’Aix-en-Provence en juillet 2006 s’avère exaltant, enlevé, coloré et haletant de part en part. Pour servir ce chef-d’œuvre rossinien, la distribution sans faille fait appel à de remarquables chanteurs doublés d’acteurs de talent. A commencer ...
Vivica Genaux parfaite, mais…

La Cenerentola à Genève, Vivica Genaux parfaite, mais…

Comment une production de La Cenerentola, certainement le plus accompli musicalement et théâtralement de tous les opéras de Rossini, peut-elle ne pas enthousiasmer ? Avec ses situations tour à tour plaisantes, comiques, graves ou touchantes, sa musique d’inspiration géniale, cela paraît impossible. Les décors originaux, les costumes colorés, les chanteurs d’excellent niveau, l’orchestre de grande réputation n’ont pourtant pas suffit à dérider cette production genevoise. A qui la faute ? Peut-être à Joan Font qui, ...
Maometto Secondo renaît à La Fenice

Maometto Secondo renaît à La Fenice

Très bonne idée de la part de la firme Dynamic que d’éditer ce superbe spectacle réalisé en février 2005 au Teatro La Fenice. L’opéra Maometto secondo n’est pas, et de loin, le plus célèbre des opere serie de Gioachino Rossini. L’auditeur gagnera cependant à découvrir une œuvre certes imparfaite sur le plan dramaturgique, que Rossini devait d’ailleurs remanier pour son Assedio di Corinto, mais déjà pleine de beautés et de ...
Du béton et du plomb pour Mitridate

Du béton et du plomb pour Mitridate

Théâtre Royal de La Monnaie Nouveau moment important au Théâtre royal de La Monnaie de Bruxelles : après l’arrivée d’un nouveau directeur, après le concert inaugural de ce mandat, puis l’accueil de la première production en provenance de Berlin, voilà le temps du premier spectacle monté avec les forces de la maison et surtout avec le prochain directeur musical Mark Wigglesworth dans la fosse. Pour cette entrée en matière, Peter de Caluwé ...
L’esprit de Rossini présent pour une Italienne à Alger  victorieuse

L’esprit de Rossini présent pour une Italienne à Alger victorieuse

Le Festival de Pesaro présente régulièrement les enregistrements de ses productions. Nous voici en présence d’une Italienne à Alger de haut vol, donnée l’été dernier. Il s’agit d’une interprétation très réjouissante, bouillonnante de vie. Dans une mélodie inédite, l’adieu de Rossini, le vieux Maestro se moque de lui-même avec beaucoup d’humour et se décrit comme une brise agitant l’eau et dont l’effet sera toujours perceptible. Pas de doutes ici, ...
Une Cenerentola qui décoiffe

Une Cenerentola qui décoiffe

Ce spectacle est un bonheur total, à consommer sans modération et l’on ne peut que regretter qu’il ne soit présenté que quatre fois seulement tant il est drôle, vivant, généreux et décapant. Le public du Théâtre des Champs Elysées ne s’y est une nouvelle fois pas trompé et a plébiscité cette superbe et décapante reprise dont on sort avec le sentiment que la vie est belle. En mai 2003, la ...