Mot-clef : Pauline Courtin

Une distribution parfaite

Distribution parfaite pour Les Dialogues des Carmélites

Son nom n’apparaît pas dans le programme. Et pourtant, Raymond Duffaut est l’acteur principal de la réussite de cette production des Dialogues des Carmélites. Conseiller artistique de l’Opéra-Théâtre d’Avignon depuis de nombreuses années, sa connaissance de l’opéra est indiscutable. Son expérience de la chose lyrique, son goût et sa perception des voix, son autorité en la matière ont trouvé ici son à-propos. En s’imposant un choix de solistes de langue ...
Sage offenbacchiade orphique

Sage offenbacchiade orphique

Orphée aux Enfers Le public dijonnais s’était déplacé massivement pour venir écouter Orphée aux enfers d’Offenbach à l’auditorium. Toutes les représentations sont en effet annoncées «à guichet fermé». Si la mise en scène d’Yves Beaunesne, très classique, offre quelques trouvailles, le plateau reste quelque peu inégal pour une prestation globalement séduisante et agréable. Les décors de Damien Caille-Perret sont assez convenus : une cuisine aménagée au premier acte, les dieux autours d’une table ...
Bulles de champagne

Bulles de champagne

Valses de Vienne On retrouve dans cette affiche des noms d’autres productions de l’opéra-Théâtre d’Avignon : le chef Didier Benetti a déjà dirigé, et Jacques Duparc déjà mis en scène, l’Auberge du Cheval Blanc et le Chanteur de Mexico ; Eric Belaud a déjà chorégraphié, outre le Chanteur, le Pays du Sourire et la Belle Hélène ; Noël Lemaître a déjà caressé de ses lumières, outre le Chanteur, le Nouvel An ...
L’enchanteur machiste

Offenbach porté par l’orchestre

Orphée aux Enfers Jacques Offenbach sauvé par l’orchestre. Qui l’eut cru ? Le «Mozart des Champs-Elysées» n’a jamais eu de chance sur le Cours Mirabeau : déjà en 1999 la production de La Belle Hélène avait laissé un souvenir mitigé. Dix ans plus tard l’Orphée aux Enfers de ce soir souffrait d’une distribution très inégale et d’une mise en scène terne. Heureusement il reste l’orchestre. Alain Altinoglu livre une lecture dynamique et presque électrisante de ...
Au croisement de la musique, de la danse et du théâtre

Au croisement de la musique, de la danse et du théâtre

Orphée et Eurydice Quelques jours après sa création à Saint-Etienne, le Grand Théâtre de Reims, coproducteur du spectacle, accueillait cette nouvelle production d’Orphée et Eurydice de Gluck. Entre la version de la création en italien à Vienne en 1762 avec un castrat en Orphée, celle de 1774 en français pour haute-contre, puis l’adaptation de Berlioz en 1859 pour alto, les versions de cet opéra ne manquent pas. En voici encore une ...
Invitation décevante à la danse

Invitation décevante à la danse

Orphée et Eurydice C’est par un bien curieux Orphée et Eurydice que l’Opéra de Saint-Etienne a inauguré sa nouvelle saison. En optant pour la version française adaptée par Paul Vidal pour l’Opéra-Comique en 1921, les maîtres d’œuvre du spectacle ont choisi de distribuer le rôle d’Orphée à un ténor, à l’instar de Marc Minkowski dans son enregistrement de l’œuvre, où Richard Croft donnait la réplique à l’Eurydice de Mireille Delunsch. A ...
Méhul : L’emporté

Méhul : L’emporté

Avec cette parution d’un opéra en un acte de Méhul, on espérait en savoir un peu plus sur ce compositeur qui n’est plus guère connu que par le Chant du départ, et sur une époque, la fin de la révolution française et le début de l’empire napoléonien, qui n’est certes pas la plus foisonnante sur le plan musical, mais dont certains compositeurs se révèlent néanmoins fort intéressants. Hélas, il s’agit ...
photos de presse Pauline Courtin artiste lyrique soprano

Pauline Courtin, soprano jeune espoir

Elle a fait une entrée très remarquée dans la cour des jeunes espoirs avec une adorable Barberine au Théâtre des Champs-Élysées, et pour peu que vous ayez retenu son nom, vous avez remarqué qu’il figure sur les programmes d’opéra un peu partout en France, il est d’ailleurs fort probable qu’on le voie de plus en plus fréquemment. Actuellement Zerline au Festival de Saint-Céré, Pauline Courtin a répondu aux questions de ...
Acide et dérangeant Don Giovanni

Acide et dérangeant Don Giovanni

Festival de Saint-Céré Cette troisième de Don Giovanni au festival de Saint-Céré était presque une première, puisque les orages qui ont éclaté lors des deux représentations précédentes ont empêché qu’elles se déroulent dans la cour du château médiéval de Castelnau. Or, c’est bien là un élément essentiel, la féerie de cet endroit splendide donnant une part de magie supplémentaire au spectacle. Car il faut bien parler de magie concernant cette production ...
Pour la charmante Suzanne...

Pour la charmante Suzanne…

Les Noces de Figaro S’il est désormais acquis que l’on puisse jouer indifféremment sur instruments anciens ou modernes les opéras de jeunesse du Maître de Salzbourg comme Mitridate, Zaïde, La Finta Giardiniera, ainsi que les singspiel : L’enlèvement au Sérail, La Flûte Enchantée, sans oublier des opera seria comme Idoménée et La Clémence de Titus, le débat demeure toujours ouvert en ce qui concerne la fameuse « trilogie da Ponte », chef d’œuvre significatif ...