Archives de l’auteur : Alain Huc de Vaubert

avatar

À propos de Alain Huc de Vaubert

Journaliste en Midi-Pyrénées et dans le Gers, qui est plutôt une terre de Jazz, Alain Huc de Vaubert n’a pas que de bons souvenirs musicaux de l’enfance. Il s’agirait plutôt d’une vocation tardive de mélomane La fréquentation plus ou moins assidue de concerts dès 10 ans, ainsi que la discothèque maternelle ont éveillé un goût à l’adolescence, qui s’est développé et affiné par la suite. Étudiant, c’est l’écoute quotidienne de France Musique qui fit son éducation musicale, assortie de la lecture régulière de la presse spécialisée et d’ouvrages fondateurs. L’étudiant est ainsi devenu un mélomane et discophile passionné, qui s’est enthousiasmé avec l’intolérance des convertis pour les baroqueux dans les années 80. Des études d’histoire et d’histoire de l’art ont élargi son univers de la musique ancienne vers de plus hautes époques. Une passion pour l’histoire de la musique s’est rapidement prolongée par celle de l’interprétation en une sorte d’archéologie musicale toute personnelle. Une discothèque s’est constituée en trois décennies, s’étalant aujourd’hui du IVe au XXIe siècle, avec toutefois de grandes préférences pour les XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. « Bach est notre père à tous, Hændel, Haydn, Mozart, Beethoven, Mendelssohn, Schumann, Brahms et les autres sont ses disciples… ! » Devenu journaliste généraliste et culturel pour la presse quotidienne et hebdomadaire régionale, ce fut une bonne surprise et un grand bonheur de commencer à chroniquer des concerts locaux, puis un peu plus loin et de suivre et accompagner des festivals, tout comme fréquenter des musiciens. Depuis, la presse écrite ayant déclaré une guerre d’indifférence à la culture en général et à la musique savante en particulier, considérée comme « élitiste » par des gestionnaires incultes, la sphère Internet offre un refuge salutaire pour parler de domaines qui nous semblent indispensables. C’est ainsi qu’Alain a rejoint l’équipe de ResMusica en 2008, tout en animant la rubrique musicale d’une revue régionale consacrée au patrimoine.
Ctos Brahms Adam Laloum

La poésie d’Adam Laloum dans les deux concertos de Brahms

C’est avec une audace certaine qu’à peine trentenaire, Adam Laloum s’attaque aux sommets de la littérature romantique que sont les deux concertos de Brahms, qui comptent parmi les plus longs et les plus exigeants du répertoire. On connaît le goût du pianiste toulousain pour la musique de Brahms, avec lequel il avait débuté son parcours discographique en 2010, largement prolongé ensuite dans le domaine de la musique romantique allemande. Le Concerto ...
Les Clans du krach

À Agen, Jean-François Gardeil imagine une suite à La Flûte Enchantée

Après avoir porté plusieurs fois à la scène La Flûte Enchantée de Mozart, Jean-François Gardeil s’est amusé à en imaginer une suite assez décoiffante à la façon de saisons II et III des séries télévisées actuelles. Il ne pouvait trouver meilleur outil pour cela que sa compagnie des Chants de Garonne, créée en 1991, qui s’attache à offrir à de jeunes chanteurs la possibilité de se produire en public dans des ...
Schubert Trios Élégiaque

Radieux trios de Schubert par le Trio Élégiaque

Après l’avoir jouée en concert pendant plusieurs mois, le Trio Élégiaque donne sa version de l’œuvre pour trio avec piano de Schubert, les célèbres opus 99 et 100, avec le fameux Notturno op.148 et le moins connu Sonatensatz D. 28. On connaît l’immense admiration que Schubert portait à Beethoven, au point de porter de son cercueil lors des obsèques en 1827. Comme bloqué par la notoriété de son aîné, Schubert ...
lobgesang

Gardiner conclut son intégrale Mendelssohn

Avec cette symphonie-cantate étonnante et monumentale, Sir John Eliot Gardiner achève son cycle remarquable des œuvres symphoniques de Mendelssohn en quatre volumes, plus un éblouissant Songe d’une nuit d’été. Pour ce cycle Mendelssohn, le chef britannique a délaissé son Orchestre Révolutionnaire et Romantique et ses instruments anciens pour le rutilant Orchestre Symphonique de Londres, qu’il connaît parfaitement et fait sonner avec clarté, finesse et subtilité. Œuvre étrange que cette symphonie hybride formée ...
Occitanie baroque des Pénitents noirs Antiphona

Le trésor des Pénitents Noirs de Villefranche-de-Rouergue

Avec des maîtres locaux, régionaux, nationaux et anonymes, l’ensemble toulousain Antiphona révèle la richesse du fonds musical sacré de Villefranche-de-Rouergue et la vitalité des confréries à la fin du XVIIIe siècle. Ce disque nous démontre qu’à la veille de la Révolution, la vie musicale en France ne se résumait pas à Versailles et Paris. Lors de la restauration de la chapelle des Pénitents Noirs à Villefranche de Rouergue en 1982, ...
Les Troyens Nelson

Des Troyens de référence sous la baguette de John Nelson

Ce nouvel enregistrement des Troyens, monument berliozien souvent mutilé au gré des représentations, dont le compositeur n’aura jamais vu la totalité sur scène,  a été capté lors des représentations strasbourgeoises dirigées par John Nelson au printemps 2017, et est assurément un événement discographique. Les Troyens furent longtemps mal aimés en France, considérés comme trop long et trop lourd à monter, mais aujourd'hui la critique est quasiment unanime. La création française intervint ...
Dolce Duello Bartoli Gabetta

Cecilia Bartoli et Sol Gabetta, du duel au duo

Que l’on aime ou pas la diva italienne, chacun de ses disques thématiques, dont le programme est élaboré avec un soin musical recherché, est toujours un événement. Événement accompagné d’un système marketing parfaitement rodé où la sortie du disque est associée à une tournée de concerts européenne comme lors de son passage à Bruxelles. Outre la photo de la jaquette d’un kitch assumé, évoquant la complicité de deux accortes lolitas sous ...
Messe de minuit EBT

Le joyeux Noël de l’Ensemble Baroque de Toulouse

Pour la première fois depuis ses bientôt vingt ans d’existence, l’Ensemble Baroque de Toulouse présentait un concert de Noël, dans l’étonnante église Saint-Jérôme, au décor baroque, encastrée dans le centre ville toulousain. Le public qui a l’habitude de suivre l’ensemble lors de son festival du mois de juin Passe ton Bach d’abord, était venu en nombre, formant une patiente file d’attente dans la nuit froide, à tel point qu’il ne ...
Bartolo Chaperonne Rosine

À Condom et Agen, un Barbier de Séville de qualité

Le joli petit Théâtre des Carmes à Condom, récemment reconstruit après un incendie salutaire, accueillait sa production lyrique annuelle avec Le Barbier de Séville produit par la compagnie régionale des Chants de Garonne. Depuis sa composition par un Rossini de 24 ans, et malgré l’échec de sa création en 1816 à Rome, Le Barbier de Séville n’a guère quitté la scène. Il ne se passe pas une saison lyrique sans qu’un ...
concert de la loge poule

Avec le Concert de la Loge, une Poule mutine

Avec ce deuxième disque, le Concert de la Loge, dirigé par le violoniste Julien Chauvin, continue son exploration des symphonies « Parisiennes », en les mettant en perspective avec des œuvres contemporaines de cette belle institution de la fin du XVIIIe siècle qu'était le Concert de la Loge Olympique. Si le jeune ensemble parisien s’est vu priver de son nom complet par le Comité National Olympique et Sportif Français, son projet consiste à ...
Forqueray frères Ghielmi

Un week-end baroque à Toulouse les Orgues

Toujours très original et varié, le Festival Toulouse les Orgues, qui vient de clôturer sa 22e édition, offrait une quarantaine d’événements musicaux d’une grande richesse, variés et parfois insolites. Jamais avare de surprises et de décalages, afin de casser l’image de l’orgue instrument d’église réservé à une élite de spécialistes, le directeur artistique Yves Rechsteiner avait choisi une thématique aussi originale que décoiffante : « L’orgue rend-il fou ? » : « La démesure de l’instrument, la ...
Chant à la salle des chevaliers

Avec Via Aeterna la musique sacrée rayonne au Mont Saint-Michel

C’était un pari fou et une gageure tels que les aime René Martin d’organiser en automne, à la demande du groupe Bayard, un festival de quatre jours dans différents sites et localités de la baie du Mont Saint-Michel, pour converger le dimanche vers la Merveille de l’occident. Gageure d’organiser un festival sur un arc d’une cinquantaine de kilomètres et plus encore de faire entendre une trentaine de concerts dans cette ...
0JB2152©Jean-Baptiste-Millot

François Dumont et l’Orchestre Symphonique de Bretagne dans Mozart

Le fructueux compagnonnage entre le pianiste François Dumont et l’Orchestre Symphonique de Bretagne se poursuit avec l'enregistrement de l’intégrale des vingt-sept concertos de Mozart dirigés du piano. Avec un grand écart entre les concertos K 37, K 491 et K 595, ce concert dans la belle salle du Théâtre National de Bretagne est donné à l'occasion de la parution du deuxième opus du projet, un double CD rassemblant le programme ...
Carmélites-plan large vertic.03-09-2017©JJ.Ader

Musique en dialogue aux Carmélites, une nouvelle saison toulousaine

Une nouvelle série de concerts de musique de chambre, commandée par la ville de Toulouse et imaginée par Catherine Kauffmann-Saint-Martin, s’ouvrait le dimanche 27 août dans la magnifique Chapelle des Carmélites, un petit bijou d’architecture baroque à deux pas de la basilique Saint-Sernin. Cet unique vestige de l’ancien couvent des carmélites dont la première pierre fut posée par le roi Louis XIII, bénéficie d’un somptueux plafond de bois peint au XVIIIe ...
Panoramique latéral

Les Vêpres de la Vierge à Rocamadour, les Sacqueboutiers dans leur élément

C’est selon son enthousiasme coutumier qu’avec des solistes issus du conservatoire de Toulouse, l’ensemble polyphonique La Main Harmonique et ses Sacqueboutiers ont interprété l'œuvre fétiche de leur chef Jean-Pierre Canihac, pour la première fois à la Basilique Saint-Sauveur de Rocamadour. En cette année 2017 où l’on célèbre le 450e anniversaire de la naissance de Claudio Monteverdi, il est joué un peu partout en France et en Europe, tant ses madrigaux géniaux ...
Chœur latéral 1

Ouverture en polyphonies du Festival Radio France Occitanie Montpellier

Somptueuse ouverture polyphonique en terre occitane pour le Festival de Radio France Occitanie Montpellier avec deux résurrections d’ouvrages oubliés, par des ensembles de très haut niveau (Le Concert spirituel, La Main harmonique, les Sacqueboutiers) en des lieux encore non fréquentés par le festival. Depuis sa création en 1985, le Festival de Radio France Montpellier avait investi la cité languedocienne, puis petit à petit la région Languedoc-Roussillon. À la faveur de ...
Mozart compose à vue l'air de la Reine de la nuit

11e Tons Voisins : Mozart l’albigeois

Plus que jamais, la 11e édition du Festival Tons Voisins à Albi, totalement dédiée à Mozart, aura mérité son appellation de rencontres internationales de musique de chambre. Solistes prestigieux, concertistes confirmés, jeunes musiciens à la carrière déjà éloquente ou élèves en fin de conservatoire : pendant quatre jours, à un rythme soutenu, ils ont décliné l’art et le plaisir de faire de la musique ensemble. C’est la magie de cette ...
Raphaël Höhn Évangéliste

Passe ton Bach d’abord : une passion toulousaine pour Bach

Avec un enthousiasme inentamé, la 10e édition du festival Passe ton Bach d’abord aura passionné et enflammé la cité toulousaine autour de la musique du Cantor dans tous ses états. Parmi la centaine de concerts et d’événements dans une trentaine de lieux de la ville, le fil rouge était la Passion selon Saint-Matthieu, couronnement d’une décennie d’efforts, qui concluait ce week-end exalté. Malgré le long week-end de Pentecôte et une ...
klarthe oct haydn

Avec l’Orchestre de chambre de Toulouse, les Sept paroles courent la poste

Dix-neuf ans après un premier enregistrement (Pierre Vérany PV798061), l’Orchestre de chambre de Toulouse remet sur le métier les Sept dernières paroles du Christ en croix de Haydn, dans sa version pour cordes, la baguette étant passée d’Alain Moglia à Gilles Colliard. Depuis la création de cette œuvre étonnante, fruit d’une commande de l’évêque de Cadix, pour la semaine sainte de 1786, à celui qui était alors le compositeur le ...
La Main Harmonique

Le Requiem d’Alexandros Markéas pour les migrants morts en Méditerranée

Par une collaboration musicale déjà ancienne avec l’ensemble vocal La Main Harmonique, le compositeur helléno-français Alexandros Markéas, s’est engagé dans un projet aussi audacieux qu’urgent à la mémoire de tous les migrants morts en Méditerranée depuis des siècles. Créé à L’Arsenal de Metz en mars 2016, ce spectacle engagé continue sa carrière en coproduction avec le festival Musique en Chemin, Le Parvis Scène nationale Tarbes-Pyrénées et la scène conventionnée Odyssud Blagnac. ...
Musiciens Vent de Royaumes Belleperche F-SERET

Les Passions chantent un hymne franco chinois à l’univers

C’est dans l’écrin superbe de l’ancienne abbaye cistercienne de Belleperche, en bord de Garonne, que le festival toulousain Made in Asia accueillait une deuxième rencontre féconde entre Les Passions et des musiciens traditionnels chinois. On se souvient en effet que ces mêmes artistes s’étaient déjà retrouvés au printemps 2012 au Théâtre du Capitole pour confronter et croiser musique baroque et traditionnelle chinoise en de riches échanges. À l’issue d’une résidence ...
Tandis qu'entre les dieux le monde se partage

Délicieuses Surprises baroques à Toulouse

A Toulouse, l'opéra-ballet Les Éléments reconstituée dans une version de salon par le chef Louis-Noël Bestion de Camboulas à la tête de l'ensemble Les Surprises. La description de la nature et le thème des éléments avait vivement marqué les compositeurs des XVIIe et XVIIIe siècles et avec un tel titre, les amateurs de musique baroque pensent nécessairement à la suite éponyme de Jean Ferry Rebel (beau-frère de MR de Lalande) en ...
Amen Stabat Pergolèse

Musique italienne pour la chambre et la chapelle au Festival Passions baroques

Un peu plus bref qu’à l’accoutumée, faute de crédits, le 4e Festival Passions Baroques s’achevait en beauté par deux programmes de musique italienne intimiste, instrumentale puis vocale, avec des solistes recherchés. On ne présente plus Enrico Gatti, ce violoniste italien, grand spécialiste du violon baroque qu’il étudia à Genève avec Chiara Banchini, puis à La Haye avec Sigiswald Kuijken. Avec des concerts en soliste, ou avec son ensemble Aurora et ...
Trio Évangéliste, Jésus, Pilate

La Passion selon Saint Jean, l’opéra de Bach

Pour inaugurer la 4e biennale Passions Baroques à Montauban, Jean-Marc Andrieu avait choisi La Passion selon Saint Jean de Bach avec des chœurs emblématiques de la région, histoire de mêler chanteurs amateurs et musiciens professionnels au service d’un chef-d’œuvre absolu et en mémoire d’Alix Bourbon, récemment disparue, qui fut capitale pour le développement du chant choral à Toulouse et en Midi-Pyrénées. Ce concert montalbanais était repris le lendemain à la ...

Fin de partie en apothéose à l’Orangerie de Rochemontès

Il y avait beaucoup de chaleur et d’émotion en ce dimanche de novembre à l’Orangerie du château de Rochemontès pour la dernière des dimanches à la campagne, organisés depuis cinq ans avec passion par Catherine Kauffmann Saint-Martin. Cette vingtaine de concerts originaux et audacieux avaient séduit un public grandissant, mais toutefois pas suffisant pour en assurer la pérennité économique. Les regrets sont d’autant plus vifs que la salle affiche complet ...
Chants de la diaspora Séfarade par La Capella de Ministrers.

Musiques rares aux Grandes heures de La Réole

Lors de sa 8e édition, le festival de musiques anciennes Les Grandes heures de La Réole a révélé des musiques méconnues du XVIe au XVIIIe siècle sur le thème réjouissant "Espagne et Nouveau monde". Ce festival dirigé par Jean-Christophe Candau fait preuve d’originalité et d’un dynamisme appréciable. Il bénéficie d’un superbe écrin dans cette ville médiévale groupée autour de son ancien prieuré bénédictin, qui domine la vallée de la Garonne. ...
les-passions-blanchard

Deux maîtres du baroque méridional ouvrent Toulouse les Orgues

Les Passions, la formation montalbanaise, dirigée avec un enthousiasme communicatif par Jean-Marc Andrieu, qui est également un infatigable chercheur de partitions oubliées, fête cette année ses trente ans. L’occasion était belle pour le festival Toulouse les Orgues, qui célébrait son vingtième anniversaire, de mettre en valeur des œuvres méconnues du baroque méridional. Depuis son enregistrement fameux du Requiem du maître toulousain trop tôt disparu, suivi de motets, de lamentations et ...
Duo Solot  Nveau Monde Dvorak

La Bohème du Duo Solot

Après de pétillantes transcriptions d’ouvertures de Rossini, le jeune duo namurois consacre son deuxième disque à deux figures légendaires du romantisme tchèque, dont la musique est devenue universelle. Si une vingtaine d’années sépare Antonín Dvořák de Bedřich Smetana, leur musique, qui est largement appréciée sans rechercher l’analyse, les rapproche par leur attachement viscéral à leur Bohème natale, sa nature, son histoire et ses traditions. Selon des approches différentes, le patriotisme de ...
la-bande-a-denis-pascal-avec-laurent-petitgirard

Tons voisins ou les vertiges de l’amour à Albi

[caption id="attachment_142411" align="alignright" width="362"] Jean Rondeau magnétise Rameau[/caption] Une fois de plus le festival de musique de chambre Tons Voisins à Albi, qui atteignait cette année sa 10e édition, s’est révélé d'un niveau exceptionnel. Mais au-delà de la qualité musicale il s'agit d'une formidable rencontre entre musiciens animée par le pianiste Denis Pascal. Qu’ils soient concertistes confirmés, amis de conservatoire, élèves des uns ou jeunes solistes, le plaisir de faire de ...
Ophélie Gaillard solo

Le marathon Bach de Toulouse

Comme chaque année au début du mois de juin, lefestival Passe ton Bach d’abord, dédiée pour cette 9e édition au concerto, aura illuminé et enchanté la ville rose en rassemblant un public aussi nombreux que divers autour de l’œuvre du Cantor. Des files d’attente parfois impressionnantes se sont formées pour la centaine de concerts dans une trentaine de lieux différents de la ville. La thématique du festival favorisait naturellement le ...