Archives de l’auteur : Jacques Schmitt

avatar

À propos de Jacques Schmitt

Après des études (ratées) d’ingénieur, il travaille de nombreuses années dans l’industrie métallurgique en Suisse et à l’étranger avant de se convertir dans le commerce. En 1974, il crée un magasin de Haute-Fidélité et de disques à Genève. Connu pour son extraordinaire collection d’enregistrements “pirates” d’opéra, ce magasin était le lieu de rencontre privilégié des amateurs, des chanteurs et chefs d’orchestres qui venaient “tailler une bavette” parmi les quelque 20’000 cd’s de cette “discothèque” presque exclusivement dédiée à l’art lyrique ! A soixante ans, il bifurque vers le journalisme spécialisé dans la critique musicale et écrit pour différents quotidiens et hebdomadaires suisses. Journaliste indépendant, il correspond aujourd’hui pour L’Illustré (Suisse) et Resmusica.com (Internet).
Mozart:Mahler.02

À Verbier, splendide Mozart, en attendant Mahler

On attendait Mahler. On a eu Mozart. On attendait Daniil Trifonov. On a eu Sergei Babayan. On attendait Gianandrea Noseda. On a eu Joshua Weilerstein et Daniel Harding. Deux pour le prix d’un ! Parce que le chef italien avait dû déclarer forfait et que le pianiste russe était retenu aux États-Unis, le Verbier Festival a fait appel à des remplaçants qui se sont révélés largement à la hauteur du ...
Verbier Festival 2017

À Verbier, pâle Salomé

En ouverture de cette 26e édition du Verbier Festival, cette Salomé de Richard Strauss scelle la fin des neuf années du mandat du chef suisse Charles Dutoit à la tête du Verbier Festival Orchestra. Chaleureuse ovation finale d’un public plus attaché à la personne de Charles Dutoit qu’à sa performance musicale. Comparaison n’est pas raison. Toutefois, au risque d’asséner un cliché assez mal vu à notre époque, c’était mieux avant ! ...
À Évian, Ein deutsches Requiem dépouillé

À Évian, Ein deutsches Requiem dépouillé

Dans le cadre inspirant du théâtre de La Grange au Lac d’Évian, la version à deux pianos du Deutsches Requiem de Johannes Brahms trouve un reliquaire idéal à l’expression du sacré. Comme lors de sa représentation à la Philharmonie de Paris en juin 2015, les Rencontres musicales d’Évian ont programmé ce Deutsches Requiem de Brahms dans la version avec l’accompagnement de deux pianos qu’il offrit à Clara Schumann avant d’être arrangée ...

Coup dur pour le Festival de Verbier

À Verbier, après l’annonce de la défection du pianiste Daniil Trifonov pour cause de problèmes de visas, c’est probablement aussi sur celle du chef Gianandrea Noseda qu’il faudra compter. En effet, à l’issue de la représentation de Macbeth de Verdi à Turin, le chef italien a été diagnostiqué d’une hernie lombaire, laquelle a demandé une intervention chirurgicale. Il a été hospitalisé le 30 juin, et le temps de convalescence nécessaire ...
Macbeth à Turin, l’admirable Verdi d’Emma Dante

Macbeth à Turin, l’admirable Verdi d’Emma Dante

La formidable mise en scène d’Emma Dante en symbiose totale avec la musique finement et intelligemment dirigée par Gianandrea Noseda sont les artisans des ovations qui ont salué la production turinoise de Macbeth de Giuseppe Verdi. Alors que le chœur chante "Schiudi, inferno, la bocca, ed inghiotti nel tuo grembo…" ("Ouvre-toi, gouffre de l’Enfer…"), venant du fond de la scène en lente procession, un groupe de femmes porte la dépouille du ...
Norma.01

À Genève, Norma l’objet du scandale

Cette production de Norma de Vincenzo Bellini créée en 2002 à l’opéra de Stuttgart, reprise au Novaya Opera de Moscou en octobre 2012, puis en mars de cette année, ou encore au Teatro Massimo Palermo en juin 2014, arrive à Genève vêtue de sa sulfureuse réputation. Elle a été accueillie par une bronca des spectateurs. Norma, opéra mythique des amateurs de bel canto fait s’indigner le public du Grand Théâtre de ...
DonGiovanni.02

À Lausanne, Don Giovanni fait souffrir Mozart

L’Opéra de Lausanne clôt sa saison avec un Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart laissant un arrière goût de déception pour une représentation parfois inégale tant du point de vue musical que théâtral. Durant l’ouverture, le rideau se lève sur un univers scénique noir dans lequel trainent de sinistres brouillards. Des personnages encagoulés s’approchent et tombent dans une fosse. Sur le fond de scène, des projections vidéo impriment une série de ...
2017-06-04 11_31_37-jeffrey_tate.jpg - Visionneuse de photos Windows

Jeffrey Tate, ses grandes années à Genève

ResMusica revient sur les grandes années de Sir Jeffrey Tate au Grand Théâtre de Genève de 1982 à 1994 et sur une inoubliable Elektra. Né à Salisbury le 28 avril 1943,  le chef britanique vient de nous quitter à Bergame, en Italie, le 2 juin 2017.  Depuis 1982 où il dirige Le Nozze di Figaro avec le Comte de Ruggiero Raimondi, le Figaro de Claudio Desderi, la Comtesse d’Anna Tomowa Sintow et la ...
Bonynge:Sutherland.01.02

Connaître Joan Sutherland à travers Richard Bonynge

Après plusieurs livres à son actif dont « Les opéras napolitains de Rossini » paru en octobre 2010, armé de ces innombrables détails, Paul-André Demierre publie un intéressant livre issu d'une série de rencontres avec Richard Bonynge pour une revue de sa carrière bien évidemment ponctuée par l’omniprésence de Joan Sutherland, l’épouse du chef australien. Paul-André Demierre est un amoureux inconditionnel de l’opéra. La soixantaine bien sonnée, il s'affirme comme un ...

Aviel Cahn nommé à la tête du Grand Théâtre de Genève

La succession de Tobias Richter à la tête du Grand Théâtre de Genève a été confirmée aujourd’hui avec la nomination du zurichois Aviel Cahn, le jeune et bouillant actuel directeur du Vlaamse Opera de Gand. Il prendra ses fonctions dès la saison 2019-2020. Avec ce “directeur des metteurs en scène”, les Genevois vont devoir ouvrir leur esprit au changement de cap que la venue de Aviel Cahn et ses spectacles ...
AntonioPappano.01

A Genève, Antonio Pappano bienfaiteur de l’âme

En avril 2013, Sir Antonio Pappano à la tête de son Orchestra del’Accademia Nazionale di Santa Cecilia Roma bouleversait le public genevois avec une flamboyante ouverture de La Forza del Destino de Giuseppe Verdi qui la disputait à une poignante Symphonie « Pathétique » de Tchaïkovski. Le public qui ne pouvait avoir oublié ce moment de grâce est accouru à ce nouveau rendez-vous. C’est donc devant un Victoria Hall rempli ...
Cosi_fan_tutte.03

À Genève, Così fan tutte sans Mozart

Formidable metteur en scène, David Bösch offre un théâtre d’une grande vivacité dans ce Così fan tutte de Wolfgang Amadeus Mozart dont malheureusement le compositeur semble absent, vu la pâleur de la direction d’un Orchestre de la Suisse Romande d’une discrétion sonore déconcertante. En 1989, après Don Giovanni de Mozart mis en scène par Peter Sellars à la Maison de la Culture de Bobigny, Philippe Meyer, alors chroniqueur matinal à France ...
À Lausanne, Les Zoocrates de Thierry Besançon

À Lausanne, Les Zoocrates de Thierry Besançon

À l'Opéra de Lausanne, la musique attrayante de Thierry Besançon dans Les Zoocrates, « loufoquerie opératique » pour jeune public, est dénaturée par le texte ampoulé et onomatopéique du livret et une mise en scène quelque peu tristounette. Le lion devenu vieux, il convoque les animaux des alentours pour trouver son successeur. Mais les jalousies lui conseillent de procéder à une élection zoocratique. S’en suit une série de discours dont on devine ...
Dimitri Jurowski.01

À Genève, Dmitri Jurowski enflamme la musique de La Pucelle d’Orléans

Un Orchestre de la Suisse Romande en grande forme se plie à l’énergique direction de Dmitri Jurowski pour enflammer la musique de La Pucelle d’Orléans (Orleanskaya Deva), le trop rarement entendu opéra de Tchaïkovski. Situé entre la composition de Eugène Onéguine et de Mazeppa, Orleanskaya Deva (La Pucelle d’Orléans) fait malheureusement preuve de parent pauvre dans l’œuvre lyrique de Piotr Ilitch Tchaïkovski. On comprend mal les raisons de cet ostracisme car ...
À Berne, l’enthousiasmant Tannhaüser de Calixto Bieito

À Berne, l’enthousiasmant Tannhaüser de Calixto Bieito

Après sa création au Vlaamse Opera de Gand en septembre 2015, ses reprises au Teatro La Fenice de Venise et au Teatro Carlo Felice de Gênes, le Tannhaüser de Calixto Bieito (accessoirement de Richard Wagner !) enthousiame le public du Stadttheater de Berne grâce à un engagement total des membres de la troupe de cette maison d’opéra. Àl’exception peut-être de Tristan und Isolde, les opéras de Richard Wagner se prêtent aux ...
Boheme.03

À Lausanne, le superbe Rodolfo de Giorgio Berrugi

Malgré une direction d’acteurs quelque peu défaillante, la reprise de la mise en scène de 2003 de La Bohème de Giacomo Puccini, alors dirigée par le metteur en scène Claude Stratz rencontre un indéniable succès auprès du public, notamment en raison de l’excellent Rodolfo du ténor italien Giorgio Berrugi. Quelques semaines après une production genevoise de La Bohème de Giacomo Puccini, à une petite soixantaine de kilomètres, l’Opéra de Lausanne programme ...
Manon.03

À Turin, l’émotion de Manon Lescaut est dans la fosse

Les émotions jointes de Giacomo Puccini et de Gianandrea Noseda sont les grands triomphateurs d'une production de Manon Lescaut scéniquement anecdotique et conventionnelle. Troisième opéra de Giacomo Puccini, Manon Lescaut est un hymne aux émotions. Aux émotions amoureuses. Au XIXe siècle, avec Manon nait la figure de la femme libérée des stéréotypes de la société patriarcale. Elle n'a plus honte de ses désirs érotiques, ni de son attirance pour la richesse ...
joyce didonato

À Genève, Joyce DiDonato dans la joie du chant

En dépit d'un accompagnement orchestral laborieux, la mezzo-soprano américaine Joyce DiDonato, en grande professionnelle, s’impose dans un récital de très bonne tenue. Après les années de travail pour obtenir l'instrument avec lequel on arrive à tout raconter, à émouvoir un public, à s’émouvoir soi-même, comme ce doit être jouissif de pouvoir en profiter pleinement. C’est l’impression évidente que laisse la mezzo-soprano Joyce DiDonato dès qu'elle lance un saisissant Ai ceppi ed ...
À Genève, Wozzeck ou la folie de la faiblesse

À Genève, Wozzeck ou la folie de la faiblesse

Difficile d’imaginer meilleure interprétation orchestrale, vocale et théâtrale que cette production genevoise de l’opéra Wozzeck d’Alban Berg. Grâce à une mise en scène claire, à une direction d’acteurs exceptionnelle, Sir David McVicar convie le public à une terrifiante et inexorable descente aux enfers de la folie. Une impressionnante introspection sur le pouvoir des forts. L’enfant de Wozzek, délaissant l’improbable cheval qu’il avait entre les jambes, tourne sur lui-même, seul, comme perdu, ...
verbier 2017

Le Verbier Festival 2017 se révèle

Du 21 juillet au 6 août 2017 le Verbier Festival animera sa 24e édition dans la station valaisanne qui, en l’espace d’une quinzaine de jours, recevra les plus grands noms de la musique classique. Si aujourd’hui le Verbier Festival est considéré comme l’un des festivals de musique classique les plus réputés du monde, il ne veut se contenter d’être un catalogue de musiciens connus venant dans ce festival comme ils se ...
XavierSabata.01

Xavier Sabata, l’athlète à la voix de velours

Quand l’amateur de musique romantique et d’opéra bel canto farfouille le bac des nouveautés de son disquaire et qu’il tombe sur la pochette du dernier disque de Xavier Sabata, il doit bien se demander ce que peut bien être cet opus. Catharsis ? Déjà le mot interroge. Outre que son orthographe en fait un client tout trouvé pour une dictée de Pivot, c’est un mot dont tout le monde a ...
Katia Kabanova.04

À Turin, admirable Kát’a Kabanová

Depuis sa création au Vlaamse Opera à Anvers, puis à Gand en 2004, cette production de Kát’a Kabanová a voyagé dans toute l’Europe. À son tour, le Teatro Regio de Turin lui réserve un accueil éminemment chaleureux tant par la beauté dépouillée de la mise en scène de Robert Carsen que par la splendeur de l’interprétation musicale où transparaît la patte de Gianandrea Noseda, le directeur musical du Regio, dans ...
Caroline Goulding.01

Des récompenses aux Sommets Musicaux de Gstaad

Sous la direction artistique de Renaud Capuçon, les Sommets Musicaux 2017 de Gstaad, le pendant hivernal du Festival Menuhin, ont fermé leurs portes pour une année, non sans décerner leurs traditionnels prix à quelques-uns des jeunes artistes qui ont illuminé les concerts « jeunes talents » se déroulant chaque après-midi dans la très charmante chapelle de Gstaad. D’abord le Prix André Hofmann, du nom de la fondation créée autour de ce ...
Décès du ténor Nicolai Gedda

Nicolai Gedda, ténor de légende

Le ténor suédois Nicolai Gedda s’est éteint le 8 janvier dernier à Tolochenaz, sur la Riviera vaudoise. Il avait 91 ans. Annoncé seulement hier, cet avis tardif respecte la volonté du chanteur dont la discrétion était légendaire. Bien sûr, lorsque l'on apprend la disparition d’une telle légende de l’art lyrique, on veut lui rendre un hommage personnel. Et quel meilleur moyen de se souvenir autrement qu'en se précipitant dans sa discothèque ...
Hamlet.01-728x1099_une

À Lausanne, la bouleversante Ophélie de Lisette Oropesa

Après Mulhouse, Strasbourg, Avignon, Marseille, la production de Hamlet d’Ambroise Thomas magistralement mise en scène par Vincent Boussard fait une halte glorieusement reçue à l’Opéra de Lausanne. Un grand moment d’opéra. Quand en 1996 sur la scène du Grand Théâtre de Genève, Natalie Dessay, avec ses aigus d’alors, chantait Ophélie aux côtés du Hamlet de Simon Keenlyside, dans une mise en scène du duo Patrice Caurier et Moshe Leiser, on se ...
Foto: © Philipp Zinniker

À Berne, un Faust cauchemardesque et hué

Le public bernois hue bruyamment le metteur en scène anglais Nigel Lowery qui présente une version cauchemardesque de Faust, le chef d’œuvre romantique de Charles Gounod. Si un opéra comme le Stadttheater Bern ne peut présenter des productions aussi spectaculaires que celles des grandes maisons d’opéra, on peut cependant exiger que son directeur artistique fasse preuve d’esthétisme dans les opéras qu’il présente à son public. La beauté ne coûte pas plus ...
À Genève, Il Giasone en comédie burlesque

À Genève, Il Giasone en comédie burlesque

Entre baroque et comédie légère, la production du Grand Théâtre de Genève Il Giasone de Francesco Cavalli s’appuie sur la poésie des décors et la finesse d’une musique sophistiquée pour raconter une mythologie détournée. Il Giasone, l’opéra de Francesco Cavalli, reprend le mythe des amours de Médée et Jason sur fond de Toison d’Or, ici relayés par Egeo, amoureux éconduit de Médée, et Isifile, l’épouse de Jason. Porte ouverte à toutes ...
Jonathan_Nott_Bild_2__c__Thomas_Mueller_01

À Genève, Jonathan Nott trop sage

Ce premier concert de l’Orchestre de la Suisse Romande sous la baguette de son nouveau chef d’orchestre titulaire et directeur artistique, montre qu’il reste beaucoup de travail pour que cet ensemble retrouve l’aisance musicale qui lui manque encore. En octobre 2014, Jonathan Nott dirigeait brillamment l’Orchestre de la Suisse Romande dans une Cinquième Symphonie de Beethoven. Une prestation qui avait certaiment motivé les dirigeants de l’orchestre genevois pour lui proposer sa ...

Décès de la soprano Roberta Peters

La soprano coloratura américaine Roberta Peters est décédée mercredi 18 janvier à l’âge de 86 ans. Élève de Jan Peerce, le ténor favori de Arturo Toscanini, Roberta Peters débute au Metropolitan Opera de New-York à l’âge de 20 ans dans le rôle de Zerlina (Don Giovanni) sous la direction de Fritz Reiner. Les comptes-rendus critiques de la soirée affirment que « la délicieuse surprise vint de la présence de la ...
John-Neschling®Marcio_Scavone.01

À Genève, John Neschling tout en musique

A la tête d’un excellent Orchestra Filarmonica della Fenice, la musicalité extrême du chef brésilien John Neschling fait briller Rossini, Wagner et Rachmaninov. Dès les premières notes de l’ouverture de l’opéra Semiramide de Giacchino Rossini, on se sent transporté dans la quintessence de la musique du maître de Pesaro. On se dit alors que cette musique est la musique des Italiens. Il y a dans ses accents des senteurs si typiques ...