Archives de l’auteur : Jacques Schmitt

avatar

À propos de Jacques Schmitt

Après des études (ratées) d’ingénieur, il travaille pour l’industrie métallurgique en Suisse et à l’étranger avant une reconversion dans le commerce. En 1974, il crée un magasin réputé pour ses enregistrements “pirates” d’opéra, devenant le rendez-vous incontournable d’amateurs, de chanteurs et chefs d’orchestres venant “tailler une bavette” dans cette insolite “discothèque”. En 1994, il devient journaliste spécialisé dans la critique musicale pour différents quotidiens et hebdomadaires suisses.
Rigoletto.01

Rigoletto, trop grand pour l’Académie de chant de Verbier

Pendant les deux semaines du Festival, le baryton grec Dimitri Platanias, spécialiste du rôle, et la soprano italienne Barabara Frittoli ont dispensé leurs conseils à de jeunes chanteurs. Le fruit de leur travail était sur la scène des Combins avec Rigoletto de Giuseppe Verdi. Compte-rendu. Peut-être que cette année, avec Rigoletto de Giuseppe Verdi, la barre était mise trop haute ou la volée des participants à l’académie de chant du Verbier ...
Wang:Noseda.03

À Verbier, le bouquet final de Gianandrea Noseda et Yuja Wang

Le concert de clôture de la 25e édition du Verbier Festival, entièrement dédié à des œuvres de Sergueï Prokofiev, a été un feu d'artifice mémorable. Le premier artisan de ce moment d'exception est Gianandrea Noseda. L’an dernier, une opération en urgence de la colonne vertébrale l’avait contraint à renoncer à la direction de la Neuvième Symphonie de Gustav Mahler. Pendant les mois de convalescence, le chef d’orchestre dirigeait assis. On le ...
Kissin.01

Confrontations pianistiques au festival de Verbier

À deux jours d’intervalle, Evgeny Kissin et András Schiff se sont partagés la scène du festival de Verbier, dans une confrontation à distance qui illustre deux conceptions différentes de la musique concertante. Le premier est un patron puissant et naturellement incontestable alors que le second, au toucher délicat, peine à imposer son autorité. Délaissé de son habituel frac blanc, c’est tout de noir vêtu qu’Evgeny Kissin entre en scène sous les ...
À Verbier, Migran Agadzhanyan électrise Adriana Lecouvreur

À Verbier, Migran Agadzhanyan électrise Adriana Lecouvreur

Quelques jours après Baden-Baden, Adriana Lecouvreur de Francesco Cilea fait halte au Verbier Festival pour une version concertante cette fois. Seuls l’orchestre et quelques rôles moins importants diffèrent de la distribution d’Allemagne. La canicule ambiante n’épargne personne. Même à 1.500 mètres d’altitude. Sous la tente des Combins, l’atmosphère est étouffante. Plus encore que dans la salle, la scène, noyée de spots, rend l’air plus lourd. C’est donc avec une extrême gratitude ...
Eschenbach_Kavakos.01

À Verbier, Christoph Eschenbach visite Berg et Mahler

Christoph Eschenbach ne se départ pas de l’incroyable force persuasive du Concerto pour violon et orchestre d’Alban Berg et plombe le lyrisme heureux de la Quatrième Symphonie de Gustav Mahler. Dans le Concerto pour violon et orchestre d’Alban Berg, œuvre tonale et atonale, le dodécaphonisme continue d’interroger. Qu’allaient donc chercher Alban Berg et ses amis pour inventer une musique aussi différente des critères jusqu’alors habituels ? L’oreille critique ne perçoit plus ...
Gergiev.03

À Verbier, l’émotion aux deux bouts de la chaîne humaine

Salle comble pour célébrer l’ouverture de cette vingt-cinquième édition du Verbier Festival, avec, à la tête d’un Verbier Festival Orchestra magnifiquement préparé, Valery Gergiev son nouveau chef artistique, généreux de sa personne auprès de la jeune relève. C'est une soirée où l’émotion s’est révélée aux deux bouts de la chaîne humaine. D’abord avec ce moment suspendu où Rodion Shchedrin, cet homme de quatre-vingt six ans, de stature modeste, qui, devant un ...
gergiev verbier18

Verbier Festival, la fête des nations

Rangés les crampons, repliés les maillots, roulés les drapeaux des nations, bues les ultimes bières, dévorés les derniers paquets de chips, le 15 juillet prochain, le Mondial de Football aura couronné son champion. Il ne restera que trois petits jours pour passer d’une fête à l’autre. L’autre fête, c’est bien évidemment le Verbier Festival qui, cette année, célèbre son vingt-cinquième anniversaire. Là aussi les nations seront présentes. Et plus nombreuses qu’en ...
Avenches.01

À Avenches, la lumineuse Anne-Catherine Gillet

Première réussie pour le retour du lyrique dans les arènes d’Avenches avec Opéra en fête. Un beau plateau vocal avec une Anne-Catherine Gillet admirable.  Les conditions météorologiques incertaines avaient eu raison des finances du festival d’opéra d’Avenches, qui avait plus d'une vingtaine d'année d'existence. Après une année de pause pour réfléchir à l’avenir d’une telle manifestation, une nouvelle expérience est tentée dans les arènes romaines. La coûteuse formule d’un opéra avec sa mise ...
L’Orchestre de la Suisse Romande a cent ans

L’Orchestre de la Suisse Romande a cent ans

Cent ans. Une goutte d’eau dans l’histoire de la musique. Mais quand le jeune centenaire s’appelle Orchestre de la Suisse Romande cela vaut pour un mythe. Parce qu’il en faut de l’énergie, de la constance, pour porter un ensemble d’aujourd’hui cent-vingt musiciens des fonts baptismaux à la notoriété internationale. C’est la saga d’un orchestre symphonique qui de 1918 à nos jours a traversé le XXe siècle avec une histoire qui, au ...
Ophélie Gaillard.01

Ophélie Gaillard toute en musicalité dans Richard Strauss

N’a-t-on pas déjà tout dit sur le métier irréprochable de la violoncelliste française ? Et pourtant, avec cet enregistrement consacré à Richard Strauss, Ophélie Gaillard fait une fois de plus la magnifique démonstration de sa musicalité. Là où, dans la Sonate pour violoncelle et piano en fa majeur op. 6 de Richard Strauss, ses collègues violoncellistes martèlent les cordes réussissant à « économiser » près de deux minutes sur cette œuvre ...
Arie_van_Beek.01

Timide Enfance du Christ de Berlioz à Genève

Avec sept parties de solistes, deux chœurs et un orchestre symphonique, L’Enfance du Christ de Hector Berlioz requiert de très grands moyens. C’est une entreprise d’importance que de monter une pareille œuvre pour un seul concert. Une entreprise qui aurait mérité une salle comble. Peut-être parce qu’un oratorio (même profane) n’excite pas le chaland comme un opéra, le Bâtiment des Forces Motrices n’a pas affiché complet. Et c’est bien dommage, ...
DonGiovanni.03

Le mythe anéanti de Don Giovanni à Genève

Gros succès public de cette nouvelle production du Don Giovanni de Mozart, plus conquis par l’œuvre mozartienne que par l’expression scénique du mythe du séducteur libertin. Dans l’esprit du XVIIIe siècle, dans celui de Mozart et de son librettiste Lorenzo Da Ponte, le mythe de Don Giovanni s’apparente à un séducteur, un seigneur espagnol, un libertin sensuel. Un homme épris de liberté(s) qui, parce qu’il tue le père d’une de ses ...
Carmen.02

Une Carmen haute-couture s’invite à Berne

Déconcertante production de Carmen de Georges Bizet, la déconstruction des personnages traditionnels de Prosper Mérimée s’étant infiltrée dans une mise en scène peu convaincante. Tout le monde est content. Claude Eichenberger (Carmen) qui a pu chanter L’amour est un oiseau rebelle et Sur les remparts de Séville, ces refrains mythiques pour la carrière d’une mezzo-soprano dont le talent trop longtemps ignoré se voit enfin confier le rôle d’entre les rôles, quand ...
King Arthur.02

À Genève, la couronne vacillante de King Arthur

Le théâtre parlé et l’opéra chanté font difficilement bon ménage. Ainsi en est-il de cette production du Grand Théâtre de Genève qui, malgré le succès du public, peine à convaincre avec sa mise en scène confuse faisant vaciller la couronne du King Arthur de Henry Purcell. On ne peut demander à un public, fut-il passionné, voire connaisseur des opéras baroques, de connaître la légende du Roi Arthur dans le texte de ...
À Genève, le triomphant vérisme à l’italienne

À Genève, le triomphant vérisme à l’italienne

Le Grand Théâtre de Genève se met à l’heure italienne avec les deux fameux opéras véristes souvent accouplés, Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni en coproduction avec le Teatro Comunale de Bologna et une nouvelle (et triomphante) production maison de I Pagliacci de Ruggero Leoncavallo. Disons-le d’emblée, Emma Dante qui nous avait tant enthousiasmés lors de sa mise en scène de Macbeth de Verdi au Teatro Regio de Turin semble ici moins ...
gautier-capucon-7-FelixBroede

À La Chaux-de-Fonds, d’âme à âme avec Gautier Capuçon

Salle comble pour la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds, et public comblé par un concert où l’investissement d’un chef, d’un soliste et d’un orchestre subliment la musique. Se présentant comme un orchestre à la programmation éclectique et singulière et reconnu par la presse comme l’un des orchestres les plus audacieux d’aujourd’hui, le Geneva Camerata (GECA) suscite bien évidemment la curiosité du chaland. Et pourtant, si le programme du concert semble ...
KOUPLES

Un Elle et Lui enjoué par la compagnie operAct

En proposant trois petits bijoux lyriques en un acte rarement montés, la directrice du Casino-Théâtre de Rolle, lointaine cheffe du Service Communication du Grand Théâtre de Genève à l’ère Renée Auphan, aurait mérité de faire le plein de spectateurs. Une trilogie conjugale dans l’univers enveloppant de la télévision, du téléphone et d’internet (très intelligemment transposé dans les années cinquante à partir d’œuvres composées entre 1909 et 1947), voilà ce que signe ...
AES_Salledemusique_01_c_Alain-Kilar-300x199@2x

125 ans de musique à La Chaux-de-Fonds

Considéré comme le plus grand village du monde jusque dans les années cinquante, engoncé dans sa réputation de cité horlogère, La Chaux-de-Fonds démontre une vivacité musicale qui en fait aujourd'hui un lieu incontournable ne serait-ce que pour l'acoustique exceptionnelle de sa salle de musique que tant d'éditeurs discographiques privilégient pour leurs enregistrements. Cette année, la Chaux-de-Fonds est à la fête. A celle de sa Société de Musique qui souffle ses ...
Faust:Schumann.03

À Genève, le Faust transcendant de Markus Werba

Cela aurait mérité un Victoria Hall rempli, mais les abondantes chutes de neige et une voirie genevoise déficiente ont certainement découragé plus d’un amateur. Dommage, parce que la mariée était resplendissante ! Cette année, Genève vit à l’heure faustienne. Après le Faust de Gounod au Théâtre des Nations, le personnage légendaire et mystique de Goethe se retrouve dans les méandres musicaux de Robert Schumann avec les si rares Scènes de Faust. ...
Trifonov.01

À Genève, l’hommage de Daniil Trifonov à Chopin

À Genève, le Victoria Hall est complet pour accueillir un phénoménal Daniil Trifonov dans un récital hommage dédié à Frédéric Chopin, auquel le pianiste russe voue une admiration sans borne. Les traditionalistes, les historiens, les musicologues, les spécialistes du piano et de Chopin pourront envoyer leurs diatribes et développer leurs analyses savantes ; mais qui était au récital de Daniil Trifonov pourra dire : « J’y étais ! » Parce qu’avec Daniil Trifonov, ...
La Sonnambula.02

À Lausanne, La Sonnambula portable d’Olga Peretyatko

Une salle comble pour recevoir Olga Peretyatko, l’une des artistes parmi les plus emblématiques de l’Opéra de Lausanne qui, après La Traviata de Verdi en février 2015, Otello de Rossini en 2010, L’Elisir d’Amore de Donizetti en 2012 privilégie cette maison pour créer les rôles qu’elle chantera sur de plus vastes scènes. C’est ainsi qu’aujourd’hui, la soprano russe s’offre à sa création d’Amina, personnage central de La Sonnambula de Vincenzo Bellini. ...
Sonia-Yoncheva.02

À Genève, Sonya Yoncheva, la voix d’une star

Un Théâtre des Nations plein à craquer pour recevoir la star lyrique du moment, Sonya Yoncheva, qui s’est avérée à la hauteur de sa réputation. La Bulgarie a donné quelques-unes parmi les plus grandes voix du théâtre lyrique, avec les basses Boris Christoff, Nicolaï Ghiaurov, Nicolaï Ghiuselev, et quelques grandes divas, à l’image de Raïna Kabaivanska, Alexandrina Milcheva, Ghéna Dimitrova ou encore Svetla Vassileva. Avec la soprano Sonya Yoncheva, c’est une ...
Faust.03

À Genève, Michel Plasson sauve Faust

Deux centième anniversaire de la naissance de Charles Gounod oblige, le Grand Théâtre de Genève présente son Faust. Entre vulgarités scéniques du metteur en scène Georges Lavaudant, et sublimation de la partition par le chef d’orchestre Michel Plasson, le choix du spectateur s’impose de lui-même. En mars 1980, déjà, Michel Plasson dirigeait Faust au Grand Théâtre de Genève. Sous sa baguette, Ruggero Raimondi (Méphistofélès), Giacomo Aragall (Faust) et Lilian Sukis (Marguerite) ...
Foto: © Philipp Zinniker

À Berne, Lana Kos illumine Il Trovatore

Quand bien même Il Trovatore de Giuseppe Verdi reste l’un des opéras parmi les plus populaires du répertoire lyrique, il est de plus en plus rarement monté, principalement en raison de la difficulté de trouver les chanteurs adéquats pour les quatre principaux rôles. Un défi vocal que le Musik Theater Bern relève avec succès, s'appuyant sur une distribution belle homogène et engagée. À Berne, c’est le chant, le chant verdien qui ...
Renaud Capucon©François Darmigny

À La Chaux-de-Fonds, Renaud Capuçon et Mozart

Pour le 125e anniversaire de la Société de Musique de La Chaux-de-Fonds, son comité met les petits plats dans les grands avec une très belle programmation qui, entre autre, reçoit le violoniste Renaud Capuçon et le Camerata Salzburg dans un concert essentiellement dédié à Mozart. La Salle de Musique désormais célèbre pour son exceptionnelle acoustique est comble. Armé de son superbe Guarnerius del Gesù, accompagné par un des plus beaux ensembles ...

Suite à un accident à Turin, Turandot modifie Salomé

Le 18 janvier, lors de la représentation de Turandot mis en scène par Stefano Poda au Teatro Regio de Turin, un élément de décor pesant 45 kilos s’est écrasé sur la scène en blessant deux choristes. En conséquence, la reprise de Salomé de Richard Strauss dans la formidable mise en scène de Robert Carsen sera présentée sous une forme « semi-scènique » dirigée par Laurie Feldman, l’assistante de Robert Carsen ...
Lucia.dvd.01

Diana Damrau et Katie Mitchell enflamment Lucia

Quand la télévision et le DVD offrent à voir une production de Lucia di Lammermoor, c’est souvent pour refléter le plaisir vocal de divas qui, dans le rôle-titre font l’attrait de cette œuvre. La partie théâtrale reste souvent un faire-valoir des prima donna qui se complaisent dans l’exécution des airs les plus fameux en se plantant face au public (ou caméra) dans des attitudes stéréotypées et conventionnelles. Rien de tel dans ...
Chanteur de Mexico.04

À Lausanne, le kitch bienvenu du Chanteur de Mexico

Créé en 1951, joué plus de 1 000 fois alors, Le Chanteur de Mexico de Francis Lopez devait son énorme succès à la présence électrique de Luis Mariano et de Dario Moreno, le premier pour sa voix exceptionnelle, le second pour son énergie débordante. Reprise en 2006, au Théâtre du Châtelet à Paris, cette production d’Emilio Sagi refait surface à l’Opéra de Lausanne pour les fêtes de fin d’années, à ...
LeBaronTzigane.02

À Genève, un Baron Tzigane tristounet

Dans un spectacle ne tenant pas ses promesses, seule la musique de Johann Strauss avec l’Orchestre de la Suisse Romande et son chef du jour, Stefan Blunier, réussissent à donner un peu de sens à ce Baron Tzigane tristounet malgré le criard des couleurs. Dieu que cette musique est charmante ! Dès les premières notes de l’ouverture, la baguette de Stefan Blunier sculpte les accents de cette opérette avec une palette ...

Luciano Pavarotti, l’émotion intacte

Aujourd’hui, dix ans après sa disparition, le souvenir de Luciano Pavarotti se projette dans les mémoires à travers nombre de rééditions de ses disques et d’émissions radiophoniques. Au lendemain de son décès, votre serviteur avait fait paraître un article relatant le souvenir de la prestation du grand ténor dans Un Ballo in Maschera de Giuseppe Verdi sur la scène du Grand Théâtre de Genève. Plus de trente ans après l’événement, ...