Mot-clef : Alban Berg

Ce Brahms osseux est un souci

Ce Brahms osseux est un souci

Dans un programme identique à celui du Quatuor Emerson chez DG, réunissant les trois quatuors à cordes et le Quintette pour piano op. 34, le Cuarteto Casals aboutit avec des moyens fort différents à un résultat aussi décevant. Là où les Emerson pêchaient par un manque d’équilibre (lire notre chronique), le quatuor madrilène a le défaut de dégraisser la musique du Doktor Brahms sans contrebalancer la sècheresse du son ainsi obtenu ...
Exceptionnelle Susanna Mälkki

Exceptionnelle Susanna Mälkki

Partenaire privilégié du CNSM, l’Ensemble Intercontemporain accueillait sur le plateau de la Cité de la Musique, ce mardi 20 janvier, l’orchestre du Conservatoire dans son grand déploiement pour un concert symphonique placé sous la baguette de Susanna Mälkki. Tous chefs de pupitre dans la première partie de la soirée, les solistes de l’Ensemble encadraient les étudiants – qu’ils avaient fait travailler en amont – dans Seeds of time (graines de temps), ...
Ernest Ansermet réédité

Ernest Ansermet réédité

En 1969 disparaissait Ernest Ansermet. Le chef d’orchestre, créateur de nombre d’œuvres de Stravinsky, Ravel ou Debussy, a toujours témoigné une certaine attirance pour le XXe siècle. Fondateur en 1918 de l’Orchestre de la Suisse Romande, il n’a cessé de le diriger jusqu’en 1967, soit 49 ans d’enregistrements, de concerts et de commandes. Lié par contrat exclusif à Decca, les prises «live» de ces performances dormaient tranquillement. Les droits étant ...
Mozart/Berg

Boulez et l’Intercontemporain jouent… Mozart !

Un disque surprenant puisque Pierre Boulez et l’Ensemble Intercontemporain y réunissent les deux écoles de Vienne en rapprochant deux œuvres possédant chacune la particularité d’avoir été écrite pour treize solistes : la curieuse Sérénade en si bémol majeur de Mozart, dite «Grande partita», et le célèbre Concerto de chambre de Berg. Ce qui surprend dès la première écoute du chef-d’œuvre mozartien, c’est le merveilleux équilibre qui règne tout au long de l’œuvre ...
Jonathan_Nott

Maîtrise et diversité

Des spécialistes de la musique du siècle dernier se réunissaient au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles pour un concert en mouvement. Mouvements de scène et de sons : d’un pianiste isolé, façonnant les couleurs dans Schoenberg, maître verrier d’une musique audacieuse qui découvre l’atonalité (1909). Pierre-Laurent Aimard est esseulé devant le squelette d’un orchestre qui patiente en coulisse ; l’étonnante vision d’un cimetière de pupitres et d’un pianiste impliqué physiquement par son ...
De la théorie des contrastes

Alban Berg par Daniele Gatti, de la théorie des contrastes

Le Label RCO Live du Concertgebouw d’Amsterdam publie deux chefs-d’œuvre d’Alban Berg sous la conduite de Daniele Gatti, l’un de ses fidèles chefs invités. Depuis ses débuts, ce chef d’orchestre s’est fait une solide réputation dans le répertoire austro-allemand du tournant du XXe siècle et des expérimentations de l’école de Vienne. On le retrouve donc très à son aise dans ces deux merveilles avec, en plus, l’un des plus grands ...
Vol. 2 : son oeuvre

Centenaire Herbert von Karajan : son oeuvre

Comme Beethoven, Karajan eu trois périodes stylistiques dans sa longue carrière. La première, qu’on peut qualifier de « classique » va de ses débuts jusqu’à peu près la création du Philharmonia de Londres. La seconde, correspondant aux années 50, sera celle du murissement et de l’approfondissement de son style, et la troisième prendra ses racines dans les années 60, lorsque le style typique et caractéristique du chef sera définitivement établi, ...
Dans un monde insondable et prosaïque

Wozzeck, dans un monde insondable et prosaïque

83 ans après la première exécution (à Vienne en 1925) le langage de Wozzeck demeure aussi surprenant qu’actuel. Inspiré par le drame de Georg Büchner, l’opéra de Berg s’ouvre sur une nouvelle articulation du monde sonore tout en répondant bien à la définition d’opéra : un chant posé sur un drame. Opéra charnière, entre le chromatisme wagnérien et la « composition sur douze sons » schönbergien, l’édifice musical réalisé par Berg ...
Mini scandale au Stadttheater de Berne

Mini scandale au Stadttheater de Berne

Wozzeck Mini scandale au Stadttheater de Berne. La représentation est commencée depuis une vingtaine de minutes quand, tout à coup, la musique s’arrête. Avec le décor d’un grand mur s’élevant et se rabaissant à chaque nouvelle scène, on croit la mécanique élévatrice bloquée. Que nenni ! Le chef d’orchestre suisse Roman Brogli-Sacher posant sa baguette, quitte soudain son pupitre pour rejoindre sa loge. Un malaise ? Une chute ? Un oubli ? Un téléphone urgent ? Rien de tout cela. ...
Mozart-Berg : le plus facile à réussir n’est pas forcément celui qu’on croit …

Mozart-Berg : le plus facile à réussir n’est pas forcément celui qu’on croit …

Ensemble InterContemporain L’Ensemble InterContemporain a parfaitement bien porté son nom ce soir, joignant Mozart à Berg, juxtaposant le classicisme intemporel de la fin du XVIIIe siècle à la modernité désormais classique du XXe, et en faisant entendre deux des plus belles œuvres pour instruments à vents du répertoire. En outre entendre Pierre Boulez diriger la Sérénade « Gran Partita » de Mozart constituait un intérêt tout particulier, sachant qu’il ne s’agit ...
Boulez, Mozart et l’évidence

Boulez, Mozart et l’évidence

Ensemble Intercontemporain En ouverture d’un mini-cycle Pierre Boulez, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles accueillait maître Pierre dans un programme, pour moitié, bien peu « boulézien ». En effet, Mozart, n’est pas le répertoire que l’on associe le plus naturellement à l’art du Sage de Montbrison. Cela étant, en tout bon chef d’orchestre et directeur musical de grandes phalanges, Boulez s’est toujours frotté au répertoire classique ; les discophiles maniaques du chef ...
Trop osé pour être honnête ?

Wozzeck par Calixto Bieito, trop osé pour être honnête ?

Enfant terrible du théâtre espagnol, Calixto Bieito (pour ceux qui l’ont oublié ce scénographe est l’auteur de deux productions « houleuses » de l’Enlèvement au Sérail et de Don Giovanni ) se voyait consacré par une co-production entre les deux plus prestigieuses scènes espagnoles : le Liceu de Barcelona et le Teatro Real de Madrid. Curieusement et alors qu’on s’attendait à une débauche d’effets (et de vulgarités !) ce Wozzeck est ...
Werner van Mechelen est Wozzeck

Werner van Mechelen est Wozzeck

Le nouveau Wozzeck du théâtre de La Monnaie a la très dure tache d’essuyer les planches du théâtre fédéral belge après le spectacle «historique » de Hans Neugebauer. Créée en 1981 et repris en 1989 puis 1995, cette production où s’était illustré José van Dam, fut l’un des sommets de l’ère Mortier et son importance dramaturgique lui assure même une présence dans certains manuels scolaires ! Pour cette nouvelle production, Peter ...
L’Ecole de Vienne enfin devenue « classique »

L’Ecole de Vienne enfin devenue « classique »

Comme souvent outre-rhin, le Quatuor à cordes le Leipzig (Leipziger Streichquartett) a puisé sa source dans un orchestre, en l’occurrence et en 1988, le célèbre Gewandhausorchester de Leipzig, où trois de ses membres y occupaient le poste de chef de pupitre. Mais contrairement aux nombreuses formations de chambre issues du Philharmonique de Berlin, (voir par exemple le Sharoun Ensemble) les musiciens du Leipziger ont abandonné leur formation mère en 1993 ...
Un auditorium des hauteurs…

Boulez dirige le Philharmonique de Berlin à Aix

Inauguré à Aix en Provence le 29 Juin 2007 avec La Walkyrie de Wagner qui ouvrait le Festival, le Grand-Théâtre de Provence profile son architecture imposante conçue par l’architecte italien Vittorio Gregotti entre la ville moderne et le centre historique, et offre désormais un luxueux appareil de diffusion : une salle de 1350 places, tout en carmin et noir, accueillant pour six concerts et quatre représentations de La Walkyrie, le prestigieux ...
Carré de Dames pour trio viennois

Quatuor Psophos : Carré de Dames pour trio viennois

Schœnberg, Berg et Webern : le second trio viennois, comme on a l’habitude de le nommer, a produit de la musique de chambre pour quatuor à cordes en assez petite quantité mais à chaque fois très remarquable. Il est donc très courant de programmer des partitions de ces trois musiciens sur un même disque, le choix des œuvres pouvant néanmoins varier d’un enregistrement à l’autre. L’excellent quatuor à cordes féminin Psophos a ...
La musique triomphante

Diana Damrau, la musique triomphante

La collection « Festspiel Dokumente » du label Orfeo se consacre à l’édition des témoignages les plus intéressants du Festival de Salzbourg. Le mélomane peut ainsi retrouver les grands noms qui ont forgé la légende de la manifestation. C’est dire notre curiosité devant la publication d’un récital enregistré en 2005 et articulé autour d’une jeune mais confirmée chanteuse allemande dont il s’agit du premier récital en solo ! Mais le choix éditorial d’Orfeo ...
Schubert au XXe siècle

Schubert au XXe siècle par Jean-Guihen Queyras et Alexandre Tharaud

Nous connaissons tous le talent de Jean-Guihen Queyras, nous l’avons entendu avec ravissement dans une interprétation de la Sonate pour violoncelle seul de Kodály et récemment dans des œuvres plus classiques comme les Sonates de Haydn. Le violoncelliste a aussi donné un extraordinaire Concerto pour violoncelle en si mineur op. 104 de Dvorak en octobre dernier à Liège. Si l’artiste se forge une carrière discrète, car peu intéressé par ...
Phantasien und Traumgestalten

Phantasien und Traumgestalten par Christianne Stotijn

Après Schwartzkopf ou Fischer-Dieskau, comment oser proposer une interprétation de ces quelques lieder de Wolf (sur les textes du poète Souabe au lyrisme féerique Mörike), d’une poignée de lieder de Berg et d’un choix, toujours soumis à caution, d’une douzaine de lieder de Schubert ? Dès la première audition, la voix de Christianne Stotijn sans nous faire oublier nos références, les dépoussière par une actualisation superbe de ce répertoire, sans grandiloquence gratuite ...
Trios crépusculaires par les Liszt-Weimar

Trios crépusculaires par les Liszt-Weimar

Ce programme autour du trio à cordes contemporain associe deux figures antinomiques qui étaient pourtant unies par une sympathie réciproque et un travail commun sur la tonalité : l’iconoclaste et provocateur argentin Mauricio Kagel et le profond et douloureux russe Alfred Schnittke. Kagel est un touche à tout de génie à l’inspiration imprévisible, mais les deux partitions proposées ici tranchent avec l’image de joyeux drille que l’on a de ce créateur. Le ...
Antal Doráti dirige Béla Bartók : une référence absolue

Antal Doráti dirige Béla Bartók : une référence absolue

Dans les années 90, le mélomane eut l’heureuse surprise de voir réapparaître en CD une grande partie du catalogue classique américain légendaire Mercury, grâce à la volonté de sa productrice et ingénieure du son Wilma Cozart Fine. Malheureusement, au grand désappointement des discophiles, ces CDs ont depuis quelques temps quitté le catalogue Universal, alors qu’ils contenaient des enregistrements parfois uniques (notamment d’œuvres anglo-saxonnes par Howard Hanson et Frederick Fennell), et ...
quatuor_manfred

Les Manfred se jouent de la corde raide !

Quatuor Manfred : Berg / Beethoven On ne peut taxer les Manfred de frilosité quand ils mettent ainsi à leur programme ces deux monuments reconnus de la littérature pour quatuor que sont la Suite lyrique de Berg et l’op. 130 de Beethoven complété de l’op. 133 (Grande Fugue)! Des pièces infiniment et légitimement prisées des musiciens (et de bien des mélomanes) mais tout autant redoutées pour leur indéniable difficulté d’exécution. Composées ...
Le Ferras nouveau est arrivé

Le Ferras nouveau est arrivé

Les archives des radios recèlent des trésors. L’INA nous en gratifie régulièrement (tel ce témoignage de la rare pianiste française Monique de la Bruchollerie). Au tour de la Radio Suisse Romande. Christian Ferras n’avait que 21 ans quand il mit à son répertoire le Concerto « à la mémoire d’un ange » d’Alban Berg en 1954. Trois ans plus tard sur invitation d’Ernest Ansermet il vient le jouer à Genève au Victoria Hall. ...
Turnage, Le Sacre réincarné, so british!

Turnage, Le Sacre réincarné, so british!

Mark Anthony Turnage est né en 1960. Il étudie la composition et l’orchestration avec Olivier Knussen, John Lambert et Gunther Schuller. Après une longue collaboration avec Simon Rattle et le City of Birmingham Symphony Orchestra, il se tourne vers l’English National Opera pour créer son second opéra The Silver Tassie, écrit entre 1997 et 2000. Compositeur en résidence au BBC Symphony Orchestra, il écrit ses Etudes et Elégies pour orchestre. ...
Sir Simon Rattle : de Wagner à Schönberg, la révolution musicale.

Sir Simon Rattle: de Wagner à Schönberg, suivez le guide!

En 1996, sur les pas de Leonard Bernstein, Sir Simon Rattle expliquait à sa façon la musique dans une série diffusée à la télévision et depuis, récompensée par de nombreux prix. Voici chez Arthaus, la version DVD. Dans ce premier chapitre, le chef britannique restitue la genèse de la musique de l’avenir. Une période exceptionnellement riche et contradictoire aussi. Période décisive qui voit poindre la musique moderne. Vienne, à l’aube ...
Lulu en drame bourgeois ?

Lulu en drame bourgeois ?

Festival d’opéra de Munich La programmation du festival d’opéra de Munich laisse malheureusement une faible place aux opéras du XXe siècle. C’est donc avec un grand intérêt que l’on se rend à cette Lulu, d’autant plus que le chef d’œuvre inachevé de Berg est désormais un classique que chaque maison d’opéra se doit de monter. Le metteur en scène américain David Alden est un l’enfant chéri du Staatsoper de Munich. Il ...
La situation est sous contrôle

Vladimir Jurowski dirige le LPO, la situation est sous contrôle

Projeté très rapidement sous les feux de la rampe, Vladimir Jurowski, fils du chef d’orchestre Michael Jurowski, s’imposa comme l’une des jeunes baguettes à suivre. Directeur musical du festival de Glyndebourne et premier chef invité du London Philarmonic, il accumule les invitations prestigieuses : Metropolitan Opera, Opera National de Paris, Orchestre symphonique de la radio bavaroise…Le nombreux public du Palais des Beaux-arts était donc impatient de l’entendre dans cet ambitieux programme. ...
Récital Radu Lupu

Radu Lupu, un maître coloriste

Chaque apparition de Radu Lupu est un moment rare et très prisé par le public ; celui-ci ne manque jamais à l’appel et lui rend hommage à chaque fois très chaleureusement. Ce grand pianiste, musicien authentique, est toujours à la recherche du sens profond de la musique et évite toute démonstration inutile ou effet virtuose inapproprié. Malgré le déroulement d’un autre événement musical majeur qu’est le Concours Reine Elisabeth, le ...
La seconde école de Vienne

La seconde école de Vienne par le Quatuor Manfred

Fondé en 1986, le quatuor Manfred, empruntant son nom au personnage mythique d’un poème de Lord Byron, revendique dès lors ses affinités avec le romantisme dont il va largement sonder le répertoire. La découverte et l’enregistrement du Quatuor n°1 de Schœnberg en 1991 l’incitent à poursuivre plus avant son investigation dans le XXème siècle avec le maître de l’école de Vienne et ses deux disciples, Alban Berg et Anton Webern. ...
Orage sur Garnier

Orage sur Garnier

« Kátia Kabanová » de Janácek à l’Opéra de Paris L’Opéra de Paris présente au Palais Garnier « Kátia Kabanová » de Leoš Janácek dans la surprenante production de Christoph Marthaler coproduite par le Festival de Salzburg et le Théâtre du Capitole de Toulouse et qui a déjà eu les honneurs du DVD. Exemplaire musicalement sous la direction de Sylvain Cambreling et avec l’excellente Angela Denoke en Kátia, c’est un spectacle d’une grande ...