Archives de l’auteur : Etiennes Comes

Le vide et le plein

Régis Campo, le vide et le plein

Régis Campo s’est établi sur la jeune scène musicale française par des œuvres telles que Commedia, le Concerto pour violon ou le tout récent Bestiaire, créé en 2008 par Dame ...
Jeux de mains …

Angela Denoke époustouflante dans Kat’a Kabanová à Bastille

Janáček est une valeur montante à l’Opéra de Paris, et il était temps ! Après L’Affaire Makropoulos et la Petite Renarde rusée plus récemment, voici donc Kát’a Kabanová, une œuvre aux ...
Peter Eötvös, passionnant

Peter Eötvös par l’Ensemble Linea, passionnant

Piloté par Peter Eötvös, cet enregistrement passionnant de l’Ensemble Linea se propose d’assembler un panel d’œuvres récentes du maître, non encore enregistrées pour la plupart. C’est donc à la contemplation ...
Ennui feutré et performance

Présences 2011, ennui feutré et performance

Incontestablement l’un des grands chefs de sa génération, Salonen ne convainc pas autant par sa musique, pourtant mise à l’honneur dans cette édition du festival Présences. Que ce soit Memoria ...
Nuits blanches à Saint-Pétersbourg

Nuits blanches à Saint-Pétersbourg avec Tatiana Masurenko

Tatiana Masurenko nous convie à un voyage symbolique à Saint-Pétersbourg, non pas au fil de la Neva mais de deux siècles de musique russe, de Glinka à Stravinsky. Tous les ...
Etrange Yvonne

Etrange Yvonne de Philippe Bœsmans

Cet enregistrement témoigne de la création du dernier opéra de Philippe Boesmans, qui s’est d’ores et déjà imposé comme un grand compositeur lyrique contemporain, associé à ses deux librettistes Luc ...
Une très grande interprétation

Brahms par Murray Perahia, une très grande interprétation

L’art de Murray Perahia se caractérise par une grande sobriété de l’expression, alliée à une technique irréprochable et une intime compréhension des œuvres, ainsi que nous le montre encore ce ...
La musique en technicolor

La musique en technicolor avec Hilary Hahn et Pietari Inkinen

Un très bon concert assurément, placé sous le signe de l’Amérique. La Fanfare for the Common Man (bien connue des bacheliers 2010 et 2011) ouvre le concert à la manière ...
Un divan occidental-oriental

Tôn-Thât Tiêt, un divan occidental-oriental

Ceux pour qui son nom n’évoque pas grand chose se souviendront au moins avoir entendu parler du film L’odeur de la papaye verte, dont il a composé la musique, et ...
Le maître et l’élève

Emmanuel Rossfelder et ses élèves

Soulignons tout de suite le très beau projet de l’association Opus 87 à l’origine de cet enregistrement : quelle bonne idée effectivement que de créer les conditions propices au lancement d’une ...
La belle récidive des Prazak

La belle récidive des Pražák avec Arnold Schœnberg

Cinquième volume consacré à l’œuvre de musique de chambre d'Arnold Schoenberg, cet enregistrement ne témoigne pourtant ni d’une baisse de qualité des œuvres jouées, ni d’un essoufflement des artistes. Mettant ...
Confession à quatre

Confession avec le Quatuor Diotima et Marie-Nicole Lemieux

Non, nous n’aurons pas eu droit aux Six bagatelles de Webern. Mais nous nous réjouissons d’avoir eu en lot de consolation ce drôle de triptyque, constitué des premières et troisième ...
Une vaste célébration

Lachenmann & Bruckner, vaste célébration par Sylvain Cambreling

Par la simple alternance de deux œuvres, le programme de ce concert audacieux mêlait des époques, des styles et des formations on ne peut plus diverses. Un point commun tout ...
Paavo Järvi à l’heure russe !

Paavo Järvi à l’heure russe avec Vadim Repin !

Paavo Järvi fait naître beaucoup d’enthousiasme autour de sa récente nomination en qualité de directeur musical de l’Orchestre de Paris. Il est vrai que la fin de l’ère Eschenbach avait ...
Grand écart

De Brice Pauset à Beethoven, le grand écart de Péter Eötvös

«Une musique strictement autoréférencée n’existe pas. Et une musique rigoureusement «révérencieuse» n’existe pas non plus.» Ni méditation ni commentaire, la dernière création de Brice Pauset se situe donc dans une ...
Les Ballets Russes : une déferlante orgiaque à travers Les Siècles

Les Ballets Russes : une déferlante orgiaque à travers Les Siècles

La série de concerts que nous proposait François-Xavier Roth était plus que bienvenue, ce pour plusieurs raisons. En jouant toutes les œuvres programmées en leur temps par Les Ballets Russes ...
Lutte contre « l’oubli »

Première collaboration de Bertrand de Billy avec l’Orchestre de Paris

Pour sa première collaboration avec l’Orchestre de Paris, Bertrand de Billy, jeune chef français dont la carrière s’épanouit surtout dans la sphère germanique, a voulu frapper un grand coup. Il ...
L’alliance du sublime et du grotesque

Musique de chambre avec vents de Francis Poulenc, l’alliance du sublime et du grotesque

Les solistes de l’Orchestre de Paris continuent leur fructueuse collaboration avec le label Indesens. Après Saint-Saëns, c’est au tour de Poulenc d’avoir droit à son intégrale de musique de chambre ...
Saint-Saëns comme au bon vieux temps

Saint-Saëns comme au bon vieux temps par François-Xavier Roth

On sait l’attachement des musiciens de l’orchestre Les Siècles et de leur chef François-Xavier Roth à jouer sur instruments tantôt d’époque, tantôt modernes. Ils nous proposent dans leur dernier enregistrement ...
Une brillante « Pujuilade »

Une brillante « Pujuilade »

Florent Pujuila est un jeune clarinettiste dont l’enthousiasme autant que les qualités transparaissent dans chacun de ses enregistrements, et qui sait s’entourer qui plus est de comparses à la hauteur. ...
Eliahu Inbal et Marc Coppey

Eliahu Inbal et Marc Coppey avec l’OPRF

Par un souci de cohérence, la soirée s’ouvrait et se concluait par deux œuvres à programme dont l’action se passait, ou du moins une partie, dans les Alpes. On notera ...
François-Xavier Roth ouvre la saison de Radio-France

François-Xavier Roth ouvre la saison de Radio-France

Schumann est un «cas». Sa musique est indéniablement reconnue et aimée ; pourtant on ne l’entend guère dans l’hexagone. Peut être la juge-t-on trop originale, voire trop germanique ? Une chose est sûre : ...
Janáček en version familiale

La petite renarde rusée, Janáček en version familiale

La petite renarde rusée, un opéra familial ? On pourrait le penser, vu la moyenne d’âge du public, venu en masse suivre cette histoire d’animaux aux prises avec le monde des humains ...
Gaieté sans partage

Mirandolina de Bohuslav Martinů, gaieté sans partage

L’Atelier Lyrique de Bastille et l’Orchestre-Atelier Ostinato sont de belles entreprises dont le but est de former de jeunes solistes à l’art lyrique. En cette fin d’année, ils joignent leurs ...
Vous avez dit glauque ?

Oeuvre pour piano de la Seconde Ecole de Vienne, vous avez dit glauque ?

Les éditions Actes Sud, que l’on connaît pour l’intérêt et l’originalité de leurs publications concernant le domaine musical, nous proposent un curieux livre-cd autour de l’intégrale de l’œuvre pour piano ...
Dukas le sacrifié

Jean-François Heisser : Dukas le sacrifié

Entre valeurs sûres et nouveauté, Jean-François Heisser nous promettait un concert des plus intéressants. Promettait. La Sonate de Dukas, œuvre vaste et d’autant plus précieuse qu’elle est l’un des rares exemples ...
Le cosaque du piano

Denis Matsuev, le cosaque du piano

Le programme de cette soirée russe promettait d’être alléchant, entre tube et œuvres plus discrètes, sans parler de la grande diversité des esthétiques. Force est de constater que ces compositeurs, ...
Première collaboration

Sakari Oramo et le Chamber Orchestra of Europe, première collaboration

Pour leur première collaboration, Sakari Oramo et le Chamber Orchestra of Europe ont choisi un programme très contrasté, mariant des époques et des styles diamétralement opposés. Une forme de mise ...
Du sollst nicht, du müsst !

Schoenberg par Boulez, Du sollst nicht, du müsst !

Un concert de Pierre Boulez est un événement qui attire toujours les musiciens, les mélomanes autant que la bonne société et c’est un véritable spectacle que de voir des publics ...
Il jette son cri diabolique : Simon ! ...

Simon Keenlyside au Palais Garnier

Wozzeck à Bastille en avril 2008 puis au TCE en septembre 2009, Simon Keenlyside se livre assez régulièrement à l’exercice du récital avec piano comme en témoigne son dernier album ...